Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Supprimer la liste des utilisateurs sous GDM

Edouard Bourguignon

Une courte astuce pour masquer la liste des utilisateurs courants sous l'écran de connexion GDM.

Sur une poste de travail, surtout un poste multi-utilisateur, ce n'est pas forcément intéressant, ni une bonne pratique question sécurité, d'avoir une liste d'utilisateurs disponibles sur le poste. Normalement GDM affiche les utilisateurs courants qui ont l'habitude de se connecter à la machine. Bref il n'y a plus le login à taper, juste le mot de passe...

Pour désactiver cette affichage, il faut modifier une entrée gconf pour l'utilisateur gdm, car le démon GDM tourne sous cet utilisateur. Pour faire cela, en root, il faut taper la commande suivante:

gconftool-2 --set /apps/gdm/simple-greeter/disable_user_list true -t boolean

En relançant GDM, la liste des utilisateurs a disparu, il faut maintenant entrer son login utilisateur et son mot de passe.

Supprimer son nom dans le panel Gnome Shell

Guillaume Kulakowski

Mon nom complet (Guillaume Kulakowski) est assez long et prend quelque peu de place sur mon panel Gnome Shell. Cela est d'autant plus pénalisant sur un netbook de 10".

Sans status-only-icon

En me basant sur l'extension noim de Finnbarr P. Murphy, je me suis fait une extension status-only-icon.

Avec status-only-icon

Cette extension est disponible en attachement à ce billet.

Coca-Cola : posez votre verre et regardez…

Sébastien Natroll Chaque jour, ce sont 1.5 milliard de bouteilles qui trouvent acquéreur à travers le monde. Ce breuvage pèse un chiffre d’affaires de 29 milliards de dollars. (en 2007) Sprite, Fanta, Nestea et bien d’autres appartiennent également au groupe The Coca-Cola Company. Lorsque vous achetez un soft-drink, il est probable que vous nourrissiez la célèbre multinationale. La suite >

Not that bad...

Thomas Canniot

[mrtom@localhost ~]$ systemd-analyze
Startup finished in 3240ms (kernel) + 3616ms (initrd) + 19751ms (userspace) = 26608ms

Kenshin-blog.com d’un bout… à l’autre.

Sébastien Natroll Kenshin-blog.com, c’est une vieille histoire. Je vous propose aujourd’hui un petit florilège de questions relatives à son histoire, son devenir… et son admin. Enjoy ! (Le tout posé par des amis, des lecteurs, des utilisateurs Twitter. Et parfois moi-même. Je remercie tout ceux qui se sont prêtés au jeu !) 1/ Kenshin-blog.com, c’est vieux ? La suite >

Opération un rein = un iPad 2

Sébastien Natroll Plus les jours passent, plus on se rend compte que nous vivons dans un monde qui ne tourne plus rond du tout. Aujourd’hui, nous apprenons qu’un jeune chinois de 17 ans, vraisemblablement membre du mouvement sectaire de l’Église Apple, s’est fait opérer dans le but de vendre un rein et pouvoir se porter acquéreur… d’un La suite >

convertir des fichiers MP4 vers AVI à la volé

Antoine Wallon Voici un moyen facile de convertir à la volé des fichier mp4 en avi dans un premier temps il vous faut ffmpeg sur Fedora # yum install ffmpeg sur Ubuntu $ sudo apt-get install ffmpeg   ensuite tappez la commande (dans un terminal) suivante dans le dossier ou les fichiers mp4 sont présents $ find [...]

libmemcached-0.49

Remi Collet

Le RPM de la nouvelle version 0.49 de la biliothèque libmemcached de communication avec le serveur memcached est disponible dans le dépôt remi pour Fedora et Enterprise Linux. Il est aussi dans le dépôt rawhide.

Comme toujours : yum --enablerepo=remi install libmemcached Cette bibliothèque est nécessaire à l'extension PECL memcached, (une nouvelle alternative à memcache) en plein développement. Cette mise à jour cassant l'ABI avec la version 0.47, je ne prévois pas de MAJ dans les dépôts fedora ≤ 15.... Lire libmemcached-0.49

mysql-5.5.13

Remi Collet

Les RPM de MySQL Community Server 5.5.13 GA sont disponibles dans le dépôt remi pour fedora et pour Enterprise Linux (RHEL, CentOS, ...).

A lire : Introduction to MySQL 5.5 Changes in MySQL 5.5.13 MySQL 5.5 Reference Manual Cette construction utilise un fichier spec proche de celui de Rawhide. ATTENTION : avant la mise à jour, une sauvegarde de vos bases de données est très vivement conseillée (un vidage avec mysqldump par exemple).   ATTENTION : le bug #61222 affecte... Lire mysql-5.5.13

Vi mon ami pour la vie

Frédéric Thouin

Qui n'a pas touché une fois à VI n'a rien fait dans linux.

Mais bon ya tout de meme VIM qui est un peu plus convivial.

Dans ma configuration, il y a bien sur la gestion de la couleur, mais surtout une ligne me permettant de tout de suite savoir où je suis dans mon édition, et une configuration qui me permet quand je quitte un fichier et que je le ré-ouvre un peu plus tard que VIM le ré-ouvre exactement a la ligne ou j'étais.

voici a quoi ressemble mon VIM :

vi le .vimrc dans la suite.

if v:lang =~ "utf8$" || v:lang =~ "UTF-8$"                                                                                                                                       
   set fileencodings=ucs-bom,utf-8,latin1
endif

set nocompatible        " Use Vim defaults (much better!)
set bs=indent,eol,start         " allow backspacing over everything in insert mode
"set ai                 " always set autoindenting on
"set backup             " keep a backup file
set viminfo='20,\"50    " read/write a .viminfo file, don't store more
                        " than 50 lines of registers
set history=50          " keep 50 lines of command line history
set ruler               " show the cursor position all the time

" Only do this part when compiled with support for autocommands
if has("autocmd")
  augroup fedora
  autocmd!
  " In text files, always limit the width of text to 78 characters
  " autocmd BufRead *.txt set tw=78
  " When editing a file, always jump to the last cursor position
  autocmd BufReadPost *
  \ if line("'\"") > 0 && line ("'\"") <= line("$") |
  \   exe "normal! g'\"" |
  \ endif
  " don't write swapfile on most commonly used directories for NFS mounts or USB sticks
  autocmd BufNewFile,BufReadPre /media/*,/mnt/* set directory=~/tmp,/var/tmp,/tmp
  " start with spec file template
  autocmd BufNewFile *.spec 0r /usr/share/vim/vimfiles/template.spec
  augroup END
endif

if has("cscope") && filereadable("/usr/bin/cscope")
   set csprg=/usr/bin/cscope
   set csto=0
   set cst
   set nocsverb
   " add any database in current directory
   if filereadable("cscope.out")
      cs add cscope.out
   " else add database pointed to by environment
   elseif $CSCOPE_DB != ""
      cs add $CSCOPE_DB
   endif
   set csverb
endif
" Switch syntax highlighting on, when the terminal has colors
" Also switch on highlighting the last used search pattern.
if &t_Co > 2 || has("gui_running")
  syntax on
  set hlsearch
endif

filetype plugin on

if &term=="xterm"
     set t_Co=8
     set t_Sb=^[[4%dm
     set t_Sf=^[[3%dm
endif

" Don't wake up system with blinking cursor:
" http://www.linuxpowertop.org/known.php
let &guicursor = &guicursor . ",a:blinkon0"

" Ajout perso"
set cursorline
highlight CursorLine guibg=#001000
"reouverture a la meme position
if has("autocmd")
        filetype plugin indent on
        autocmd FileType text setlocal textwidth=78
autocmd BufReadPost *
        \ if line ("'\"") > 0 && line("'\"") <= line("$") |
        \ exe "normal g`\"" |
        \ endif
endif

Tuning Bash

Frédéric Thouin

Avoir un bash intéressant et jolie.

voila ce que ca donne :

bash

Il y a une detection de l'utilisateur et si l'utilisateur est ROOT le premier carré devient rouge, sinon il reste bleu.

De plus si une commande à générer un retour d'erreur le deuxième carré devient rouge.

La première ligne est aussi réserver a afficher le chemin du répertoire courant, ce qui est très utile quand on navigue profondément dans larborescence.

la configuration complète dans la suite.

* Configuration de bash :

Pour bien faire tout cela il faudra configuré les fichier ~/.bashrc de votre utilisateur et celui de root.
il suffit d'insérer ces quelques lignes :

 GRAY="\[\e[0;30m\]"
CYAN="\[\e[0;36m\]"
LIGHT_CYAN="\[\e[01;36m\]"
RED="\[\e[1;31m\]"

SQUARE='\342\226\210'

if [ "$UID" -eq "0" ]  # Si root 
then
    PS1="\n$RED$SQUARE $CYAN\u @ $LIGHT_CYAN\w\n\`if [ \$? = "0" ]; then echo '${LIGHT_CYAN}'; else echo '${RED}'; fi\`$SQUARE $CYAN\t $GRAY#\!$LIGHT_CYAN $ \[\033[0;39m\]"
else
    PS1="\n$LIGHT_CYAN$SQUARE $CYAN\u @ $LIGHT_CYAN\w\n\`if [ \$? = "0" ]; then echo '${LIGHT_CYAN}'; else echo '${RED}'; fi\`$SQUARE $CYAN\t $GRAY#\!$LIGHT_CYAN $ \[\033[0;39m\]"
fi 

Screen

Frédéric Thouin

Où comment gardez une session "ouverte" malgrès une coupure SSH.

L'un des grand intéret de screen est que c'est utilitaire permettant d'ouvrir plusieurs terminaux dans une même console, de passer de l'un à l'autre et de les récupérer plus tard. Ceci explique sa désignation de «multiplexeur de terminaux».

Le plus important étant le fichier de configuration :
Il sera à placer dans le home de l'utilisateur ~/.screenrc

startup_message off
deflogin on
vbell off
vbell_msg " !!! "
hardstatus off
hardstatus string "%h%? users: %u%?"
caption always "%{+u wk}%?%-w%?%{+b rk}/%n:%t\%{-b wk}%?%+w%?%{-u}%=%{+b wk}%H%{gk} %c %{yk}%d/%m/%Y%-0=%{wk}"
termcapinfo xterm ti@:te@

bindkey -k k8 prev
bindkey -k k9 next
  • Gérer des fenêtres de console

Un des autres intérêts de screen, cest de pouvoir gérer plusieurs consoles. Dans lidée des crtl + Fx sur son poste de travail.

Sur une même session, on peut donc faire plusieurs traitements en parallèle comme lancer une commander et visualiser laide associée.
ctrl a + c : créer une nouvelle fenêtre
ctrl a + k : pour fermer une fenêtre
ctrl a + " : pour lister les fenêtres

  • Se déplacer entre consoles

Une fois quon sait créer autant de consoles que voulues, il faut pouvoir passer de lune à lautre.

F8 : fenêtre précédente
F9 : fenêtre suivante

  • Se déplacer dans une console

Contrairement à un terminal normal, on ne peut se deplacer verticalement dans la console (scroller). Heureusement screen propose un raccourcis clavier pour se mettre en mode copie et ainsi parcourir la fenetre active.

ctrl a + echap : se mettre en mode copie echap : annuler le mode copie

  • Découper lécran

Lorsquon veut voir à la fois un fichier de log et lancer la commande associée, il serait pratique de découper lécran et voir les 2 consoles en meme temps.

ctrl a +S : découper lécran (Attention S majuscule)
ctrl a + tab : pour se déplacer entre zone
ctrl a + X : pour fermer la zone active

  • Rendre la connexion à Screen automatique :

Il suffit d'ajouter ces trois ligne dans le fichier ~/.bachrc

# test la présence de screen et si il n'est pas présent lancement d'une session screen :
ps aux | grep SCREEN$ > /dev/null
if [[ $? = "0" ]]; then screen -r >/dev/null; else screen >/dev/null; fi


  • Source :

http://km.azerttyu.net/Screen-ssh-q...

http://en.gentoo-wiki.com/wiki/Scre...

http://fiat-tux.fr/fr/2010/06/scree...

Quelques liens utiles

Le but de tout ça.

Frédéric Thouin

ce blog n'a pas la prétention d'être une référence dans la configuration des logiciels libres, mais est juste un pense-bête sur toutes les configurations que je fais et que je ferais.

GNOME 3 : passer de Gnome-Shell au mode restreint (et inversement) facilement

Fabien Nicoleau

Il est facile, dans la configuration de GNOME 3, de forcer le mode restreint. Il suffit d'aller dans les paramètres système, Informations système, carte graphique, et d'activer le "Mode restreint forcé". Il faut ensuite relancer sa session GNOME. C'est cette dernière étape qui me pose soucis. En effet j'ai besoin de passer en mode restreint pour pouvoir jouer confortablement aux jeux en 3D, et il devient vite contraignant de devoir relancer ma session juste pour une partie.

Pour contourner ce problème, j'ai créé un petit script qui permet de passer de Gnome-Shell au mode restreint, sans redémarrer sa session, et évidemment de passer du mode restreint à Gnome-Shell. Le seul prérequis pour que cela fonctionne est de désactiver l'option "AutoRestart" de Gnome-Shell, sinon, il essaiera de se relancer par dessus gnome-panel ...

Pour que cette modification n'affecte que ma session, j'ai importé dans mon compte le fichier de lancement de Gnome-Shell :

$ cp /usr/share/applications/gnome-shell.desktop ~/.config/autostart/

On désactive ensutie l'AutoRestart :

$ sed -i -e 's/AutoRestart=true/AutoRestart=false/' ~/.config/autostart/gnome-shell.desktop

Il faut maintenant redémarrer votre session GNOME pour que cette option soit prise en compte. Une fois votre session réouverte, vous pouvez utiliser ce script (téléchargeable dans les fichiers joints au billet) , que j'ai nommé gnome-mode.sh :

#!/bin/sh
case $1 in
   "panel"|0)
      gnome-panel --replace &
      killall gnome-shell
      metacity --replace &
      break
      ;;
   "shell"|1)
      gnome-shell --replace &
      break
      ;;
   *)
      echo "usage : $0 panel|shell"
esac

Il est assez simple. Lorsque vous utilisez Gnome-Shell, pour passer en mode restreint (avec gnome-panel) :

$ ./gnome-mode.sh panel

Notez que l'on peut utiliser 0 au lieu de panel comme paramètre.

Lorsque vous êtes en mode restreint, pour réactiver Gnome-Shell :

$ ./gnome-mode.sh shell

Notez que l'on peut utiliser 1 au lieu de shell comme paramètre.

Voilà, ce petit script vous permettra donc de passer d'un mode à l'autre facilement, quand le besoin s'en fait sentir, pour les jeux par exemple, quand comme moi, votre configuration matériel ne permet pas de faire tourner Gnome-Shell en même temps que des applciations 3D.


Fabien (eponyme)

GNOME 3 : passer de Gnome-Shell au mode restreint (et inversement) facilement

Fabien Nicoleau

Il est facile, dans la configuration de GNOME 3, de forcer le mode restreint. Il suffit d'aller dans les paramètres système, Informations système, carte graphique, et d'activer le "Mode restreint forcé". Il faut ensuite relancer sa session GNOME. C'est cette dernière étape qui me pose soucis. En effet j'ai besoin de passer en mode restreint pour pouvoir jouer confortablement aux jeux en 3D, et il devient vite contraignant de devoir relancer ma session juste pour une partie.

Pour contourner ce problème, j'ai créé un petit script qui permet de passer de Gnome-Shell au mode restreint, sans redémarrer sa session, et évidemment de passer du mode restreint à Gnome-Shell. Le seul prérequis pour que cela fonctionne est de désactiver l'option "AutoRestart" de Gnome-Shell, sinon, il essaiera de se relancer par dessus gnome-panel ...

Pour que cette modification n'affecte que ma session, j'ai importé dans mon compte le fichier de lancement de Gnome-Shell :

$ cp /usr/share/applications/gnome-shell.desktop ~/.config/autostart/

On désactive ensutie l'AutoRestart :

$ sed -i -e 's/AutoRestart=true/AutoRestart=false/' ~/.config/autostart/gnome-shell.desktop

Il faut maintenant redémarrer votre session GNOME pour que cette option soit prise en compte. Une fois votre session réouverte, vous pouvez utiliser ce script (téléchargeable dans les fichiers joints au billet) , que j'ai nommé gnome-mode.sh :

#!/bin/sh
case $1 in
   "panel"|0)
      gnome-panel --replace &
      killall gnome-shell
      metacity --replace &
      break
      ;;
   "shell"|1)
      gnome-shell --replace &
      break
      ;;
   *)
      echo "usage : $0 panel|shell"
esac

Il est assez simple. Lorsque vous utilisez Gnome-Shell, pour passer en mode restreint (avec gnome-panel) :

$ ./gnome-mode.sh panel

Notez que l'on peut utiliser 0 au lieu de panel comme paramètre.

Lorsque vous êtes en mode restreint, pour réactiver Gnome-Shell :

$ ./gnome-mode.sh shell

Notez que l'on peut utiliser 1 au lieu de shell comme paramètre.

Voilà, ce petit script vous permettra donc de passer d'un mode à l'autre facilement, quand le besoin s'en fait sentir, pour les jeux par exemple, quand comme moi, votre configuration matériel ne permet pas de faire tourner Gnome-Shell en même temps que des applciations 3D.


Fabien (eponyme)

umph : récupération de liens à partir de flux Youtube

Fabien Nicoleau

Il y avait longtemps que je n'avais pas proposé un nouveau paquet au projet Fedora. Je travaille actuellement sur l'empaquetage de NomNom, un logiciel permettant de télécharger ou visionner en streaming des vidéos provennant de sites comme Youtube, Dailymotion, et bien d'autres, en utilisant les outils quvi et clive/cclive que je package déjà (Pikatchu_2014 a d'ailleurs permit d'allonger la liste des sites supportés en me faisant corriger une option de compilation de quvi :D ). NomNom (qui devrait donc succéder à abby, projet devenu inactif, mais du même auteur), permet aussi de récupérer des vidéos à partir d'un flux youtube. Pour cela il se repose sur l'outil umph, du même auteur, qui permet de récupérer sous différentes formes les informations d'un flux Youtube (voir les exemple sur la page du projet).

umph n'est donc pas d'une immense utilité en lui même mais devient très pratique lorsqu'il est associé aux autres utilitaires de "legatvs", et est naturellement une dépendance pour NomNom.

J'ai donc packagé cet utilitaire et en ai proposé la revue, qui j'espère ne devrait pas poser de problèmes.


Fabien (eponyme)

umph : récupération de liens à partir de flux Youtube

Fabien Nicoleau

Il y avait longtemps que je n'avais pas proposé un nouveau paquet au projet Fedora. Je travaille actuellement sur l'empaquetage de NomNom, un logiciel permettant de télécharger ou visionner en streaming des vidéos provennant de sites comme Youtube, Dailymotion, et bien d'autres, en utilisant les outils quvi et clive/cclive que je package déjà (Pikatchu_2014 a d'ailleurs permit d'allonger la liste des sites supportés en me faisant corriger une option de compilation de quvi :D ). NomNom (qui devrait donc succéder à abby, projet devenu inactif, mais du même auteur), permet aussi de récupérer des vidéos à partir d'un flux youtube. Pour cela il se repose sur l'outil umph, du même auteur, qui permet de récupérer sous différentes formes les informations d'un flux Youtube (voir les exemple sur la page du projet).

umph n'est donc pas d'une immense utilité en lui même mais devient très pratique lorsqu'il est associé aux autres utilitaires de "legatvs", et est naturellement une dépendance pour NomNom.

J'ai donc packagé cet utilitaire et en ai proposé la revue, qui j'espère ne devrait pas poser de problèmes.


Fabien (eponyme)

emesene pour MSN

Fabien Nicoleau

A chaque nouvelle version de Fedora, j'essaie une alternative à l'un des logiciels que j'utilise quotidiennement, histoire de voir ce qui se fait ailleurs, de changer mes habitudes, de découvrir des fonctionnalités ... C'est d'ailleurs ainsi que j'ai adopté quodlibet pour ma musique !

Pour la version 15 de Fedora, j'ai décidé d'utiliser emesene en lieu et place d'aMsn, que j'utilise, je crois, depuis toujours sous linux. Le fait qu'aMsn ait des petits soucis de systray avec Gnome-Shell (cette fois-ci c'est vrai ! :D) aura joué en sa défaveur ! Et puis je n'ai jamai été vraiment fan de l'interface en tk. J'appréciais en fait aMsn pour les nombreuses fonctionalités qu'il à toujours apporté, souvent en avance sur les autres alternatives.

J'avais essayé emesene à ses débuts, et je m'étais dis que je retesterais quand il aurait murit. Je n'ai pas été décu, je le trouve complet, et vais donc l'utiliser avec cette nouvelle Fedora !


Fabien (eponyme)

emesene pour MSN

Fabien Nicoleau

A chaque nouvelle version de Fedora, j'essaie une alternative à l'un des logiciels que j'utilise quotidiennement, histoire de voir ce qui se fait ailleurs, de changer mes habitudes, de découvrir des fonctionnalités ... C'est d'ailleurs ainsi que j'ai adopté quodlibet pour ma musique !

Pour la version 15 de Fedora, j'ai décidé d'utiliser emesene en lieu et place d'aMsn, que j'utilise, je crois, depuis toujours sous linux. Le fait qu'aMsn ait des petits soucis de systray avec Gnome-Shell (cette fois-ci c'est vrai ! :D) aura joué en sa défaveur ! Et puis je n'ai jamai été vraiment fan de l'interface en tk. J'appréciais en fait aMsn pour les nombreuses fonctionalités qu'il à toujours apporté, souvent en avance sur les autres alternatives.

J'avais essayé emesene à ses débuts, et je m'étais dis que je retesterais quand il aurait murit. Je n'ai pas été décu, je le trouve complet, et vais donc l'utiliser avec cette nouvelle Fedora !


Fabien (eponyme)

Page générée le 14 août 2016 à 02:49