Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Fon, créer un réseau Wifi universel et gratuit

Aurélien Bompard

Depuis le temps que je voulais écrire un article sur Fon, voilà, jp.fox en a écrit un mieux que ce que j'aurais pu faire... :) Merci !

Pour ceux qui sont déjà Foneros, mon identifiant est "abompard".

Une évolution qui pourrait être intéressante : faire communiquer les Foneras entre elles par un réseau mesh. Comme ça, si ma connexion internet vient à tomber, je passe directement sur celle du Fonero le plus proche ! Sympa, non ?

Fon, créer un réseau Wifi universel et gratuit (Le blog de jp.fox)Informatique

Fon, créer un réseau Wifi universel et gratuit

Aurélien Bompard

Depuis le temps que je voulais écrire un article sur Fon, voilà, jp.fox en a écrit un mieux que ce que j'aurais pu faire... :) Merci !

Pour ceux qui sont déjà Foneros, mon identifiant est "abompard".

Une évolution qui pourrait être intéressante : faire communiquer les Foneras entre elles par un réseau mesh. Comme ça, si ma connexion internet vient à tomber, je passe directement sur celle du Fonero le plus proche ! Sympa, non ?


Voir en ligne : Fon, créer un réseau Wifi universel et gratuit (Le blog de jp.fox)
Informatique

Fedora | Madère, deuxième édition

Fedora Paris

Parce que Fedora | Paris aime se faire plaisir et connaît les bonnes adresses de Paris, notre prochaine réunion se tiendra de nouveau au restaurant « Paris Madeira » (28 rue Caumartin, Paris 9ème) ce vendredi 30 mai à partir de 19h.

Pour vous y rendre en métro, vous avez le choix entre les stations « Havre-Caumartin » (lignes 3 et 9) ou « Opéra » (lignes 7 et 8).

Comme d'habitude, laissez un petit commentaire à la suite de ce billet, ou passez sur le canal #fedora-paris, pour signaler votre venue avant mercredi soir (!), en espérant vous voir nombreux à ce nouveau rendez-vous !

Vidéo de ma présentation lors des 2ème Live eTIC de l'université Montpellier I

Guillaume Kulakowski

Comme promis, je mets en ligne la vidéo de mon intervention lors des 2ème Live eTIC de l'université Montpellier I.
Je dois avouer que je n'ai pas encore eu le temps de tout regarder (en mode overbooké), mais je préviens déjà que :

  • j'étais très fatigué
  • j'avais le rhume des foins
  • j'étais défoncé au médoc

En tout cas, je vais enrichir cette présentation et la mettre à jour pour la rendre plus courte et plus attractive pour le grand public.

Remarque :

  1. Mon compte Youtube ne me permets pas de mettre en ligne une vidéo d'une heure. J'ai donc opté pour le format Ogg et un lecteur en Javascript (ITheora), le tout 100% libre.
  2. Je vous remets en pièce jointe mon ODP que j'avais publié précédemment.

Les flammes bleues ont jailli au pays de Bouddha

Fedora Paris

Après une réservation pour 14 personnes (Fedora | Paris ne cessant de croître), après avoir attendu certains retardataires (pour ne pas citer Littleflea et kwizart), nous avons enfin pu commencer notre soirée sous le signe des pouvoirs mystiques de la Thaïlande.

Trois nouveaux convives se sont joints à notre table : Littleflea, iMath et eldege (qui, ayant vus de la lumière, se sont dit qu'ils pourraient participer).

Nous étions 13 à table, mais ce chiffre maudit ne devait pas l'être en cette belle nuit car nous avons passé une soirée pleine de folie et de photos.

La fofolle Mel a en effet joué la paparazza pour le plus grand bonheur de nos (très) nombreux lecteurs qui pourront désormais apprécier nos comptes-rendus illustrés (eldege a réussi à sauver l'appareil photo qui commençait à surchauffer).

Pour présenter tout le monde, un tour de table bien hétéroclite avec eldege et ses récits, kwizart installé en souverain en bout de table et Pikachu_2014 le somptueux de ces dames qui a un rire des plus communicatifs. En tout cas ils ont tous mis l'ambiance : la soirée fut mouvementée !

En commençant par des entrées plutôt soft, certains d'entre nous ont décidé d'attaquer la suite par le côté épicé du restaurant, ce qui n'a pas manqué de rajouter du piquant à la soirée.

Comme à chaque repas les drogués de la cigarette n'ont pu s'empêcher de sortir entre chaque plat pour assouvir leur manque (mention spéciale pour un Pikachu_2014 plus accro que jamais).

Il faut souligner qu'après cette folle soirée, le patron nous a offert le whisky thaï. Sans doute avait-il mal compris le but de nos réunions qui ne consistent en rien à boire, mais uniquement à disserter sur Fedora et le logiciel libre (mission accomplie de ce côté : jamais sortie d'une nouvelle Fedora n'aura été si dignement célébrée). :D

Et pour finir certains, encore chauds comme les épices du repas, se sont fait un after, commencé St Michel et fini à la Bastille... Un prélude à de futures soirées Fedora | Paris by night ? ^^

P.S. : mention spéciale à la fine équipe du chan #fedora-paris pour ce superbe compte-rendu rédigé en mode collaboratif :-)

Welcome, Planet Fedora !

Aurélien Bompard

Thanks to Seth for making it so easy to be aggregated in Planet Fedora !

Since this should be the first post you see from me, dear Planet Fedora readers, a small introduction is in order.

Me first : I've been a contributor to the Fedora project for a long time, in fact since back in the days when it was still called "fedora.us" and was shipping contributions to the Red Hat Linux distribution. You'll find more details on my wiki page.

Then, this website. It's both a website and a blog :
- a website because I post here sometimes some relatively long and "out of time" articles (meaning : as relevant the following week as they ever were... ;o) )
- a blog too, because I also post some micro-articles called "brèves", which are more related to my day-to-day activity and what I find on the Net.

SPIP, the CMS I'm using, makes a clear difference between the two concepts, but the RSS feed you'll see on Planet merges them (which is the right thing to do if you ask me).

Most of my articles will be in French though, since it's my mother tongue. Sorry, yet another frenchie on the Fedora Planet aggregator... ;o)

Welcome to you, new reader, I hope I'll be up to the task !

Et voici la version française :

Merci à Seth de m'avoir inscrit sur Planet Fedora !

Une petite introduction est de circonstance.

Moi d'abord : je suis contributeur au projet Fedora depuis un certain temps (en fait, de l'époque où il s'appelait encore fedora.us et proposait des contributions pour Red Hat Linux 9). Je détaille un peu plus mes contributions à Fedora sur ma page wiki.

Ensuite, ce site. Il s'agit à la fois un site web et d'un blog :
- un site web parce que j'y poste parfois des articles assez longs et relativement "intemporels" (au sens : plus de 2 jours de validité... ;) ),
- un blog parce que j'y poste aussi des micro-articles appelés "brèves", qui, elles, concernent plus mon activité de tous les jours et les choses que je croise sur le Net.

SPIP, le moteur de site que j'utilise, fait bien la différence entre les deux concepts, mais le flux RSS que vous verrez sur Planet rassemble les deux (ce qui est à mon avis la bonne solution, au passage).

Bienvenue donc à tous mes nouveaux lecteurs, j'espère que je saurais être à la hauteur :)

Informatique

Welcome, Planet Fedora !

Aurélien Bompard

Thanks to Seth for making it so easy to be aggregated in Planet Fedora !

Since this should be the first post you see from me, dear Planet Fedora readers, a small introduction is in order.

Me first : I've been a contributor to the Fedora project for a long time, in fact since back in the days when it was still called "fedora.us" and was shipping contributions to the Red Hat Linux distribution. You'll find more details on my wiki page.

Then, this website. It's both a website and a blog :
- a website because I post here sometimes some relatively long and "out of time" articles (meaning : as relevant the following week as they ever were... ;o) )
- a blog too, because I also post some micro-articles called "brèves", which are more related to my day-to-day activity and what I find on the Net.

SPIP, the CMS I'm using, makes a clear difference between the two concepts, but the RSS feed you'll see on Planet merges them (which is the right thing to do if you ask me).

Most of my articles will be in French though, since it's my mother tongue. Sorry, yet another frenchie on the Fedora Planet aggregator... ;o)

Welcome to you, new reader, I hope I'll be up to the task !

Et voici la version française :

Merci à Seth de m'avoir inscrit sur Planet Fedora !

Une petite introduction est de circonstance.

Moi d'abord : je suis contributeur au projet Fedora depuis un certain temps (en fait, de l'époque où il s'appelait encore fedora.us et proposait des contributions pour Red Hat Linux 9). Je détaille un peu plus mes contributions à Fedora sur ma page wiki.

Ensuite, ce site. Il s'agit à la fois un site web et d'un blog :
- un site web parce que j'y poste parfois des articles assez longs et relativement "intemporels" (au sens : plus de 2 jours de validité... ;) ),
- un blog parce que j'y poste aussi des micro-articles appelés "brèves", qui, elles, concernent plus mon activité de tous les jours et les choses que je croise sur le Net.

SPIP, le moteur de site que j'utilise, fait bien la différence entre les deux concepts, mais le flux RSS que vous verrez sur Planet rassemble les deux (ce qui est à mon avis la bonne solution, au passage).

Bienvenue donc à tous mes nouveaux lecteurs, j'espère que je saurais être à la hauteur :)

Informatique

Fedora 9 et Compiz Fusion

Nicolas Rodt Fedora 9 à peine installé, j'ai voulu installer Compiz Fusion. Pas besoin, il est déjà installé en fait, mais dans une version un peu... allégée : on trouve juste dans le menu System > Preferences > Look and Feel l'application fort dépouillée Desktop Effects :

Desktop Effects
Ça a bien pour effet de lancer compiz, mais il faut avouer que les possibilités (réglages, effets 3D) ne sont pas nombreuses !

1) Compiz Fusion
On va arranger ça en installant quelques plugins : compiz-fusion ! Installez les paquets suivants suivant votre méthode préférée (yum install ou le nouveau "Add/Remove Software" - PackageKit) :
compiz-fusion
compiz-fusion-gnome
compiz-fusion-extras
compiz-fusion-extras-gnome
2) CompizConfig Setting Manager
C'est bien mais on ne sait rien faire avec ça ? Pour pouvoir configurer compiz et tous ses effets, il faut encore installer CompizConfig Settings Manager, ccsm de son petit nom : installez les paquets suivants :
ccsm
compizconfig-backend-gconf
compizconfig-backend-kconfig
Rendez-vous maintenant dans System > Preferences > Look and Feel et lancez CompizConfig Setting Manager :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora
Remarque : compiz peut enregistrer ses paramètres de trois manières différentes ("backend") : via gconf (le gestionnaire de configuration de Gnome), kconfig (idem pour KDE) ou dans un fichier (~/.config/compiz/compizconfig/). Pour que vos modifications soient prises en compte, assurez-vous que CompizConfig Setting Manager utilise le même mode de configuration (à savoir : Desktop Effects lance compiz avec le backend gconf) : dans Preferences, sélectionnez le backend souhaité :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora backend gconf
Pour lancer compiz avec un autre backend : voir le point 5 ci-dessous.

3) Emerald
En installant compiz, vous pouvez aussi installer un décorateur de fenêtres entièrement configurable en remplacement du décorateur de fenêtre par défaut de Gnome ou KDE :
emerald
emerald-themes
Pour l'utiliser, le plus simple est de passer par fusion-icon ou par la commande emerald --replace.

4) Fusion Icon
Encore un petit gadget ? Vous pouvez installer Fusion Icon, une icône qui permet en quelques clics de lancer/arrêter compiz, de le configurer, changer de décorateur de fenêtres, etc. Installez les paquets suivants (le premier pour Gnome, le second pour KDE) :
fusion-icon-gtk
fusion-icon-qt
Il est accessible dans le menu System Tools ou via la commande fusion-icon.

Fusion icon Fedora
5) Utiliser compiz manuellement
En ligne de commande, vous pouvez lancer compizvia l'une de ces deux commandes :
compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf    #backend gconf                - OU -
compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp      #backend configuration dans un fichier
Si vous obtenez le message
compiz (core) - Fatal: GLX_EXT_texture_from_pixmap is missing
compiz (core) - Error: Failed to manage screen: 0
compiz (core) - Fatal: No manageable screens found on display :0.0

il suffit de lancer compiz avec l'option supplémentaire :
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf     - OU -
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp

Ensuite, pour ajouter un décorateur de fenêtres, choisissez celui de gnome ou emerald :
gtk-window-decorator --replace         - OU -
emerald --replace
Enfin, si vous voulez quitter compiz, relancez metacity (sous Gnome) ou kwin (sous KDE) :
metacity --replace       #sous Gnome        - OU -
kwin --replace           #sous KDE

Fusion Icon permet de faire tout ceci en mode graphique.



6) Résultat

compiz-fusion Fedora 9

Fedora et Compiz Fusion

Nicolas Rodt Fedora 9 à peine installé, j'ai voulu installer Compiz Fusion. Pas besoin, il est déjà installé en fait, mais dans une version un peu... allégée : on trouve juste dans le menu System > Preferences > Look and Feel l'application fort dépouillée Desktop Effects :

Desktop Effects
Ça a bien pour effet de lancer compiz, mais il faut avouer que les possibilités (réglages, effets 3D) ne sont pas nombreuses !

1) Compiz Fusion
On va arranger ça en installant quelques plugins : compiz-fusion ! Installez les paquets suivants suivant votre méthode préférée (yum install ou le nouveau "Add/Remove Software" - PackageKit) :
compiz-fusion
compiz-fusion-gnome
compiz-fusion-extras
compiz-fusion-extras-gnome
2) CompizConfig Setting Manager
C'est bien mais on ne sait rien faire avec ça ? Pour pouvoir configurer compiz et tous ses effets, il faut encore installer CompizConfig Settings Manager, ccsm de son petit nom : installez les paquets suivants :
ccsm
compizconfig-backend-gconf
compizconfig-backend-kconfig
Rendez-vous maintenant dans System > Preferences > Look and Feel et lancez CompizConfig Setting Manager :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora
Remarque : compiz peut enregistrer ses paramètres de trois manières différentes ("backend") : via gconf (le gestionnaire de configuration de Gnome), kconfig (idem pour KDE) ou dans un fichier (~/.config/compiz/compizconfig/). Pour que vos modifications soient prises en compte, assurez-vous que CompizConfig Setting Manager utilise le même mode de configuration (à savoir : Desktop Effects lance compiz avec le backend gconf) : dans Preferences, sélectionnez le backend souhaité :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora backend gconf
Pour lancer compiz avec un autre backend : voir le point 5 ci-dessous.

3) Emerald
En installant compiz, vous pouvez aussi installer un décorateur de fenêtres entièrement configurable en remplacement du décorateur de fenêtre par défaut de Gnome ou KDE :
emerald
emerald-themes
Pour l'utiliser, le plus simple est de passer par fusion-icon ou par la commande emerald --replace.

4) Fusion Icon
Encore un petit gadget ? Vous pouvez installer Fusion Icon, une icône qui permet en quelques clics de lancer/arrêter compiz, de le configurer, changer de décorateur de fenêtres, etc. Installez les paquets suivants (le premier pour Gnome, le second pour KDE) :
fusion-icon-gtk
fusion-icon-qt
Il est accessible dans le menu System Tools ou via la commande fusion-icon.

Fusion icon Fedora
5) Utiliser compiz manuellement
En ligne de commande, vous pouvez lancer compizvia l'une de ces deux commandes :
compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf    #backend gconf                - OU -
compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp      #backend configuration dans un fichier
Si vous obtenez le message
compiz (core) - Fatal: GLX_EXT_texture_from_pixmap is missing
compiz (core) - Error: Failed to manage screen: 0
compiz (core) - Fatal: No manageable screens found on display :0.0

il suffit de lancer compiz avec l'option supplémentaire :
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf     - OU -
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp

Ensuite, pour ajouter un décorateur de fenêtres, choisissez celui de gnome ou emerald :
gtk-window-decorator --replace         - OU -
emerald --replace
Enfin, si vous voulez quitter compiz, relancez metacity (sous Gnome) ou kwin (sous KDE) :
metacity --replace       #sous Gnome        - OU -
kwin --replace           #sous KDE

Fusion Icon permet de faire tout ceci en mode graphique.



6) Résultat

compiz-fusion Fedora 9

Blagues de geek ...

Alexandre Frandemiche

Voilà mon premier billet perso (en gros rien d'interessant, ou, en tout cas, qui se veut interessant ! )

J'ai découvert un site de blagues qui ne fait rire personne sauf ceux qu'on appelle des geeks ... bon tout n'est pas à se tordre de rire, mais certaines font sourire !

Voici quelques boutades qui m'ont plues :

Le manuel disait “Nécessite Windows XP ou mieux”. Jai donc installé Linux.

A quoi sert Internet Explorer ? - A télécharger Mozilla Firefox.

>man: Why did you get a divorce ? man: Too many arguments

Si vous appreciez rendez-vous ici.

Slobberbone

La GUI du Jeudi: Deluge - Client Bittorrent

Paquet Fedora du jour

delugeDeluge est un client BitTorrent libre utilisant la librairie libtorrent et PyGTK pour l'interface utilisateur.

Deluge comporte une collection de plugin riche ; en fait, la majeure partie des fonctionnalités du client Bittorrent est disponible sous forme de plugins. Ce logiciel a été créé dans l'intention d'être léger, discret et simple. Il a donc pour but de ne pas monopoliser trop de ressources systèmes uniquement pour du téléchargement.

Il tourne sur tout type d'environnement graphique : GNOME, KDE, XFCE ect ...

Deluge inclu les fonctionnalités suivantes :

  • Web UI
  • Chiffrage du protocole BitTorrent
  • Ligne principale DHT
  • LSD
  • Extension FAST
  • échange µTorrent
  • UPnP et NAT-PMP
  • Support de Proxy
  • Torrents Privés
  • Limites de vitesse globale ou par torrent
  • Configuration de la largeur de bande
  • Protection par mot de passe
  • RSS
  • Et bien d'autres !


Installation en ligne de commande : yum install deluge

Installation avec l'installateur graphique : Applications > Internet

Localisation dans le menu après installation : Applications > Internet

Commande : /usr/bin/deluge

Site web : http://deluge-torrent.org/

Qemu Launcher

Fedora Tunisia

Qemu is an emulator using to create virtual machine of many architecture.

Qemu Launcher is a GTK+ front-end for QEMU, You can configure your parameter, use it and save for future launch.

Qemu Laucher is available for fedora 9.

Link :
https://gna.org/projects/qemulaunch/

Performances du processeur VIA Isaiah

Patrice Kadionik

Salut.

Le site eeepcnews.de a publié il y a quelques temps (news du 18 avril 2008) une comparaison des performances du processeur Atom d'Intel et du processeur Isaiah de VIA.

Ces 2 processeurs sont très prometteurs dans le monde de l'embarqué au-delà de leur usage initial dans l'ordinateur à faible coût.

Les 2 processeurs ont été comparés avec la même fréquence de fonctionnement (1,6 GHz). On note des performances semblables sauf pour les calculs sur les flottants où le processeur Isaiah semble meilleur.

Par rapport au VIA C7, le VIA Isaiah semble 2 fois plus véloce...

Pour une consommation de quelques 6 W à 1,5 GHz, le processeur Isaiah a toute sa place dans le monde de l'embarqué et des cartes SBC...


++



Internet et ZenPhoto 1.1.6

Thierry D

zenphoto.gifJ'avais commencé ma galerie de photographies à l'époque sous Picsengine, puis j'ai découvert ZenPhoto, et j'avais migré sous ce logiciel Php/Mysql simple et très fluide avec une meilleure accessibilité que Picsgengine.

Depuis une nouvelle version (1.1.6) est disponible de ZenPhoto, avec de nouvelles fonctionnalités, des bugs de corrigés et toujours cette simplicité d'utilisation et cette légèreté !

ZenPhoto est toujours aussi simple d'installation, tout est automatique, il suffit de télécharger la dernière version et de la poser sur son serveur, le reste est un véritable jeu d'enfant.
Bien sûr l'update d'une version à l'autre est tout aussi facile, comme j'ai déjà pu le faire sur ma galerie, et ne demande que très peu de temps.

Passons maintenant aux nouvelles fonctionnalités, en vrac :

  • Possibilité de traduction facile de ZenPhoto
  • Système de plugin
  • Diaporama
  • Génération automatique des vignettes miniatures
  • Commentaires sur images et sur albums avec un anti-spam puissant
  • Possibilités de créer des sous-albums
  • Support du format vidéo Flash Video (.flv), MPEG4 (.mp4), Quicktime (.mov) et 3GP (.3gp)
  • Support audio pour MP3 et MP4
  • Protection par mot de passe de la galerie ou d'un album
  • Support format EXIF et IPTC
  • Filigranes sur images
  • Recherche puissante
  • Possibilités d'incorporer des Tags
  • Evaluation des images et des albums
  • Disponibilité de nombreux thèmes
  • Flux RSS pour la galerie, les albums ou les commentaires
  • Possibilités d'attribuer des droits spécifiques aux utilisateurs

Ma galerie est maintenant à jour, vous pouvez même vous abonner au flux RSS :)

Et vous alors vous utilisez quoi pour entreposer et publier vos photographies ?

A+

Formation GIMP en vidéo et gratuite

Thomas Canniot

Les formations video gimp sont gratuites sur formationvideo.fr, on en profite, on en profite messieurs zé mes mesdames !

Formation GIMP en vidéo et gratuite

Thomas Canniot

Les formations video gimp sont gratuites sur formationvideo.fr, on en profite, on en profite messieurs zé mes mesdames !

Astuce Fedora du Week-End - Sortie de Flash 10,0,1,218

Alexandre Frandemiche

Voici la prerelease de la dernière version flash de chez Adobe !

flash10,0,1,218 Une version pour Linux en tar.gz ou rpm est disponible, malheureusement toujours limité au 32bits ...
Partons du principe que vous ayez suivi ce tutorial : Installation du plugin Flash sous Fedora

Sous Fedora, il vous suffit donc de cliquer sur le lien pointant sur le fichier rpm, d'ouvrir le fichier avec votre installateur graphique, d'accepter l'installation malgré le fait qu'il ne reconnaisse pas la signature du paquet et le tour est joué ! Il ne reste plus qu'à redémarrer Firefox !

Vous trouverez les liens de téléchargements ici : Flash 10.0.1,218

Personnellement, je ne l'ai installé que sous Firefox 2 sur une Fedora 8 en 64 bits. Cette version du plugin flash me semble plus rapide, en esperant constater que le processus npviewer arrête de prendre trop de ressources grace à cette préversion !
J'installerai Fedora 9 d'ici quelques jours, je vous tiendrai au courrant !

QDevelop, encore et toujours

Fabien Nicoleau

J'ai pas mal joué ce weekend avec le package QDevelop, et l'ai enfin proposé en review sur le bugzilla : https://bugzilla.redhat.com/show_bug.cgi?id=447104 (avec demande de sponsors ;).

Afin de regrouper tous les RPMs concernant cette application, j'ai créé sur mon site cette page dédiée contenant la description en anglais et français du logiciel, que je maintiendrai à jour selon les évolutions du package et du logiciel. Je continuerai tout de même à rédiger des billets à chaque nouvelle release du RPM.

Fabien

qdevelop-0.25.2-4.fc9.eponyme.i386.rpm

Fabien Nicoleau

Petite mise à jour de ce RPM. J'ajoute que je mettrais bientôt en place une page dédiée afin de centraliser les infos sur les RPMs de ce logiciel.

  • Téléchargement : http://nicoleau.fabien.free.fr/rpms/fc9.i386/qdevelop-0.25.2-4.fc9.eponyme.i386.rpm

Fabien

Fermeture du dépôt FC3

Remi Collet

English Remi repository for Fedora Core 3 is closed. RPM stay available, but no more update will be published.

Français Le dépôt remi pour Fedora Core 3 est fermé. Les RPM restent disponibles mais aucune nouvelle mise à jour ne sera publiée.

Fedora Core 3 est une distribution que j'ai beaucoup aimée et utilisée sur mes serveurs (en production). Et c'est pour cette version que j'ai ouvert ce site et mon dépôt. C'est donc avec un petit pincement au cœur que je le ferme. En étudiant les statistiques de téléchargement , il est clair qu'elle n'est pratiquement plus utilisée. Le prochain... Lire Fermeture du dépôt FC3

Page générée le 26 mai 2015 à 09:23