Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Participez à la journée de test de Fedora 25 sur les cartes graphiques

Charles-Antoine Couret

Aujourd'hui, ce jeudi 3 novembre, est une journée dédiée à un test précis : sur les cartes graphiques. En effet, durant le cycle de développement, l'équipe d'assurance qualité dédie quelques journées autours de certains composants ou nouveautés afin de remonter un maximum de problèmes sur le sujet.

Elle fournit en plus une liste de tests précis à effectuer. Il vous suffit de les suivre, comparer votre résultat au résultat attendu et le notifier.

En quoi consiste ce test ?

Les cartes graphiques sont un composant essentiel de nos ordinateurs. Souvent représentées par les marques Intel, AMD ou nVidia, elles permettent le bon affichage sur l'écran mais aussi l'usage d'écran externes et l'accélération des performances pour des programmes qui peuvent en tirer profit comme les jeux vidéo ou la modélisation 3D. Pour bien fonctionner, elles ont besoin de pilotes complexes dont la plupart ont une version libre fonctionnelle et performante fournit par Fedora.

L'objet du test du jour est de s'assurer du bon fonctionnement de ceux-ci. Particulièrement avec la nouveauté de Fedora 25 de fournir la possibilité, pour les machines avec deux cartes graphiques, de choisir la carte graphique pour exécuter un programme. En effet, beaucoup d'ordinateurs portables ont une carte graphique liée au processeur, moins performante mais plus économe en énergie et une autre en position inverse qui est externe. Cela permet de gérer au mieux l'énergie disponible, sans perdre en performance quand c'est nécessaire.

D'habitude le système d'exploitation essaye de gérer cela tout seul avec le pilote, ce que Linux gère plutôt mal actuellement voire ne propose pas du tout. Fedora propose via GNOME ou le Terminal de faire manuellement ce choix.

Les tests du jour sont donc :

  • Pour Intel : démarrer la machine, changer de terminal TTY, redémarrer X11, faire une mise en veille et exécuter des programmes d'exemples ;
  • Pour tous : tester avec un GPU disponible seulement si une session avec X11 et Wayland tournent bien ;
  • Pour tous : tester avec deux GPU disponibles et branchés si une session avec X11 et Wayland tournent bien ;
  • Pour tous : tester avec deux GPU disponibles et et un seul de branché si une session avec X11 tourne bien.

Comment y participer ?

Vous pouvez vous rendre sur la page des tests pour lister les tests disponibles et rapporter vos résultats. La page wiki récapitule les modalités de la journée.

En cas de bogue, il est nécessaire de le rapporter sur le BugZilla. Si vous ne savez pas faire, n'hésitez pas à consulter la documentation correspondante.

Si vous avez besoin d'aide lors du déroulement des tests, n'hésitez pas de faire un tour sur IRC pour recevoir un coup de main sur les canaux #fedora-test-days et #fedora-fr (respectivement en anglais et en français) sur le serveur Freenode.

De plus, si une journée est dédiée à ces tests, il reste possible de les effectuer quelques jours plus tard sans problème ! Les résultats seront globalement d'actualité.

Participez à la journée de test de Fedora 25 sur les cartes graphiques

Charles-Antoine Couret

Aujourd'hui, ce jeudi 3 novembre, est une journée dédiée à un test précis : sur les cartes graphiques. En effet, durant le cycle de développement, l'équipe d'assurance qualité dédie quelques journées autours de certains composants ou nouveautés afin de remonter un maximum de problèmes sur le sujet.

Elle fournit en plus une liste de tests précis à effectuer. Il vous suffit de les suivre, comparer votre résultat au résultat attendu et le notifier.

En quoi consiste ce test ?

Les cartes graphiques sont un composant essentiel de nos ordinateurs. Souvent représentées par les marques Intel, AMD ou nVidia, elles permettent le bon affichage sur l'écran mais aussi l'usage d'écran externes et l'accélération des performances pour des programmes qui peuvent en tirer profit comme les jeux vidéo ou la modélisation 3D. Pour bien fonctionner, elles ont besoin de pilotes complexes dont la plupart ont une version libre fonctionnelle et performante fournit par Fedora.

L'objet du test du jour est de s'assurer du bon fonctionnement de ceux-ci. Particulièrement avec la nouveauté de Fedora 25 de fournir la possibilité, pour les machines avec deux cartes graphiques, de choisir la carte graphique pour exécuter un programme. En effet, beaucoup d'ordinateurs portables ont une carte graphique liée au processeur, moins performante mais plus économe en énergie et une autre en position inverse qui est externe. Cela permet de gérer au mieux l'énergie disponible, sans perdre en performance quand c'est nécessaire.

D'habitude le système d'exploitation essaye de gérer cela tout seul avec le pilote, ce que Linux gère plutôt mal actuellement voire ne propose pas du tout. Fedora propose via GNOME ou le Terminal de faire manuellement ce choix.

Les tests du jour sont donc :

  • Pour Intel : démarrer la machine, changer de terminal TTY, redémarrer X11, faire une mise en veille et exécuter des programmes d'exemples ;
  • Pour tous : tester avec un GPU disponible seulement si une session avec X11 et Wayland tournent bien ;
  • Pour tous : tester avec deux GPU disponibles et branchés si une session avec X11 et Wayland tournent bien ;
  • Pour tous : tester avec deux GPU disponibles et et un seul de branché si une session avec X11 tourne bien.

Comment y participer ?

Vous pouvez vous rendre sur la page des tests pour lister les tests disponibles et rapporter vos résultats. La page wiki récapitule les modalités de la journée.

En cas de bogue, il est nécessaire de le rapporter sur le BugZilla. Si vous ne savez pas faire, n'hésitez pas à consulter la documentation correspondante.

Si vous avez besoin d'aide lors du déroulement des tests, n'hésitez pas de faire un tour sur IRC pour recevoir un coup de main sur les canaux #fedora-test-days et #fedora-fr (respectivement en anglais et en français) sur le serveur Freenode.

De plus, si une journée est dédiée à ces tests, il reste possible de les effectuer quelques jours plus tard sans problème ! Les résultats seront globalement d'actualité.

PHP version 5.6.28RC1 et 7.0.13RC1

Remi Collet

Les versions Release Candidate sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora et Enterprise Linux (RHEL / CentOS) afin de permettre au plus grand nombre de les tester. Elles sont  fournit en Software Collections, pour une installation en parallèle, solution idéale pour ce type de tests. Uniquement pour x86_64.

Les RPM de PHP version 5.6.28RC1 sont disponibles en SCL et en paquets de base dans le dépôt remi-test pour Fedora22 et Enterprise Linux6.

Les RPM de PHP version 7.0.13C1 sont disponibles en SCL dans le dépôt remi-test et les paquets de base dans le dépôt remi-test pour Fedora 25 ou remi-php70-test pour Fedora 22 et Enterprise Linux6.

emblem-notice-24.pngInstallation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version.

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 :

yum --enablerepo=remi-test install php56

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 7.0 :

yum --enablerepo=remi-test install php70

Mise à jour, de PHP 5.6 :

yum --enablerepo=remi-php56,remi-test update php\*

Mise à jour, de PHP 7.0 :

yum --enablerepo=remi-php70,remi-php70-test update php\*

emblem-notice-24.pngLa version RC est généralement identique à la version finale (aucun changement accepté, à l'exception de correctifs de sécurité).

Software Collections (php56, php70)

Paquets standards (php)

Participez à la journée de test de Fedora 25 sur les images Cloud et Atomic

Charles-Antoine Couret

Aujourd'hui, ce lundi 24 octobre, est une journée dédiée à un test précis : sur les images Cloud et Atomic de Fedora. En effet, durant le cycle de développement, l'équipe d'assurance qualité dédie quelques journées autours de certains composants ou nouveautés afin de remonter un maximum de problèmes sur le sujet.

Elle fournit en plus une liste de tests précis à effectuer. Il vous suffit de les suivre, comparer votre résultat au résultat attendu et le notifier.

Qu'est-ce que c'est ?

Les images clouds sont en fait des images d'installation de Fedora dédiée au Cloud. À l'instar de Workstation qui est la version de base, et Server pour les serveurs, Cloud fait parti des produits de Fedora pour gérer des cas d'utilisations spécifiques et offrir une expérience utilisateur cohérente autour de ceux-ci.

La particularités des images clouds sont d'être légères pour être instanciées plusieurs fois dans une même machine via des machine virtuelles ou autre solution similaire.

Les tests du jour couvrent :

  • Le bon démarrage du système, avec un accès SSH ouvert ;
  • La mise à jour du système atomiquement ;
  • Le retour en arrière suite à une mise à jour atomique ;
  • Le lancement des applications via Docker ;
  • La gestion de l'espace disque de Docker.

Comment y participer ?

Vous pouvez vous rendre sur la page des tests pour lister les tests disponibles et rapporter vos résultats. La page wiki récapitule les modalités de la journée.

En cas de bogue, il est nécessaire de le rapporter sur le BugZilla. Si vous ne savez pas faire, n'hésitez pas à consulter la documentation correspondante.

De plus, si une journée est dédiée à ces tests, il reste possible de les effectuer quelques jours plus tard sans problème ! Les résultats seront globalement d'actualité.

Participez à la journée de test de Fedora 25 sur les images Cloud et Atomic

Charles-Antoine Couret

Aujourd'hui, ce lundi 24 octobre, est une journée dédiée à un test précis : sur les images Cloud et Atomic de Fedora. En effet, durant le cycle de développement, l'équipe d'assurance qualité dédie quelques journées autours de certains composants ou nouveautés afin de remonter un maximum de problèmes sur le sujet.

Elle fournit en plus une liste de tests précis à effectuer. Il vous suffit de les suivre, comparer votre résultat au résultat attendu et le notifier.

Qu'est-ce que c'est ?

Les images clouds sont en fait des images d'installation de Fedora dédiée au Cloud. À l'instar de Workstation qui est la version de base, et Server pour les serveurs, Cloud fait parti des produits de Fedora pour gérer des cas d'utilisations spécifiques et offrir une expérience utilisateur cohérente autour de ceux-ci.

La particularités des images clouds sont d'être légères pour être instanciées plusieurs fois dans une même machine via des machine virtuelles ou autre solution similaire.

Les tests du jour couvrent :

  • Le bon démarrage du système, avec un accès SSH ouvert ;
  • La mise à jour du système atomiquement ;
  • Le retour en arrière suite à une mise à jour atomique ;
  • Le lancement des applications via Docker ;
  • La gestion de l'espace disque de Docker.

Comment y participer ?

Vous pouvez vous rendre sur la page des tests pour lister les tests disponibles et rapporter vos résultats. La page wiki récapitule les modalités de la journée.

En cas de bogue, il est nécessaire de le rapporter sur le BugZilla. Si vous ne savez pas faire, n'hésitez pas à consulter la documentation correspondante.

De plus, si une journée est dédiée à ces tests, il reste possible de les effectuer quelques jours plus tard sans problème ! Les résultats seront globalement d'actualité.

Appel à volontaires pour le Capitole du Libre (19 et 20 novembre)

Association Borsalinux-Fr

Le Capitole du Libre est un évènement emblématique autour du Logiciel Libre à Toulouse. Après l'épisode endeuillé et totalement réorganisée à la dernière minute de l'année dernière, qui était devenue le Bazar du Libre suite aux attentats de Paris, place maintenant au retour des festivités. Cette année il se tiendra le week-end du 19 et du 20 novembre dans les locaux de INP-ENSEEIHT. Comme toujours, les thèmes mélangent les sujets orientés grand public comme technique.

Cependant, nous n'avons pour le moment aucun contributeur francophone de disponible pour couvrir l'évènement et tenir le stand de l'association. Nous appelons donc aux personnes intéressées de se manifester sur le forum pour voir ce que l'on peut faire pour y être représenté.

Appel à volontaires pour le Capitole du Libre (19 et 20 novembre)

Association Borsalinux-Fr

Le Capitole du Libre est un évènement emblématique autour du Logiciel Libre à Toulouse. Après l'épisode endeuillé et totalement réorganisée à la dernière minute de l'année dernière, qui était devenue le Bazar du Libre suite aux attentats de Paris, place maintenant au retour des festivités. Cette année il se tiendra le week-end du 19 et du 20 novembre dans les locaux de INP-ENSEEIHT. Comme toujours, les thèmes mélangent les sujets orientés grand public comme technique.

Cependant, nous n'avons pour le moment aucun contributeur francophone de disponible pour couvrir l'évènement et tenir le stand de l'association. Nous appelons donc aux personnes intéressées de se manifester sur le forum pour voir ce que l'on peut faire pour y être représenté.

Fedora-fr.org va faire peau neuve et cherche un graphiste

Charles-Antoine Couret

Votre site préféré, Fedora-fr.org, va faire un petit ravalement de façade bien mérité.

Après des années de bons et loyaux services, l'infrastructure du site va être profondément remaniée afin d'être plus moderne et plus en phase avec les besoins d'aujourd'hui.

Cela va consister notamment à :

  • Migration du forum FluxBB vers Flarum qui est issue de la fusion de FluxBB et de esoTalk ;
  • Migration de eZ Publish 4 qui est abandonné aujourd'hui à une solution équivalente comme Drupal 8 ;
  • Design plus moderne et responsive ;
  • Concernant la mobilité encore, la compatibilité avec TapaTalk sera proposée ;
  • Et d'autres surprises !

Cependant, pour mener à bien cette mission, nous souhaitons recruter un graphiste pour les dessins, la mise en page et le choix des couleurs. Si notre administrateur préféré peut prendre en charge l'infrastructure technique, la partie design n'est hélas lapanage d'aucun d'entre nous.

Si cela vous intéresse de participer à la refonte visuelle du site, n'hésitez pas à envoyer un courriel à guillaume<arobase>kulakowski<point>fr.

Tout expérience démontrée d'un travail similaire serait appréciée.

Fedora-fr.org va faire peau neuve et cherche un graphiste

Charles-Antoine Couret

Votre site préféré, Fedora-fr.org, va faire un petit ravalement de façade bien mérité.

Après des années de bons et loyaux services, l'infrastructure du site va être profondément remaniée afin d'être plus moderne et plus en phase avec les besoins d'aujourd'hui.

Cela va consister notamment à :

  • Migration du forum FluxBB vers Flarum qui est issue de la fusion de FluxBB et de esoTalk ;
  • Migration de eZ Publish 4 qui est abandonné aujourd'hui à une solution équivalente comme Drupal 8 ;
  • Design plus moderne et responsive ;
  • Concernant la mobilité encore, la compatibilité avec TapaTalk sera proposée ;
  • Et d'autres surprises !

Cependant, pour mener à bien cette mission, nous souhaitons recruter un graphiste pour les dessins, la mise en page et le choix des couleurs. Si notre administrateur préféré peut prendre en charge l'infrastructure technique, la partie design n'est hélas lapanage d'aucun d'entre nous.

Si cela vous intéresse de participer à la refonte visuelle du site, n'hésitez pas à envoyer un courriel à guillaume<arobase>kulakowski<point>fr.

Tout expérience démontrée d'un travail similaire serait appréciée.

Votez pour les fonds d'écran supplémentaires de Fedora 25 !

Charles-Antoine Couret

nuancier-f24-voted.png

Depuis Fedora 21, la livrée du système par défaut contient quelques fonds d'écrans additionnels. Et comme d'habitude, les contributeurs pouvaient soumettre leurs propres dessins ou photographies pour décorer cette nouvelle version.

Maintenant que la période de soumission s'est achevée, nous passons à la phase de vote. Tout possesseur d'un compte FAS peut en sélectionner 16 parmi la centaine qui sont disponibles. Les plus populaires seront bien évidemment choisis et disponibles dans la Fedora 25 à sa sortie.

Le vote se déroule dans l'application Nuancier jusqu'au 23 octobrel !

Pour ceux que cela intéresse, le badge associé à cette action nécessite une action manuelle. Il suffit de cliquer sur un lien, proposé sur la page après le vote.

Votez pour les fonds d'écran supplémentaires de Fedora 25 !

Charles-Antoine Couret

nuancier-f24-voted.png

Depuis Fedora 21, la livrée du système par défaut contient quelques fonds d'écrans additionnels. Et comme d'habitude, les contributeurs pouvaient soumettre leurs propres dessins ou photographies pour décorer cette nouvelle version.

Maintenant que la période de soumission s'est achevée, nous passons à la phase de vote. Tout possesseur d'un compte FAS peut en sélectionner 16 parmi la centaine qui sont disponibles. Les plus populaires seront bien évidemment choisis et disponibles dans la Fedora 25 à sa sortie.

Le vote se déroule dans l'application Nuancier jusqu'au 23 octobrel !

Pour ceux que cela intéresse, le badge associé à cette action nécessite une action manuelle. Il suffit de cliquer sur un lien, proposé sur la page après le vote.

PHP version 5.6.27 et 7.0.12

Remi Collet

Les RPM de PHP version 7.0.12 sont disponibles dans le dépôt remi-php70 pour Fedora et Enterprise Linux (RHEL, CentOS).

Les RPM de PHP version 5.6.27 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora ≥ 22 et remi-php56 pour Enterprise Linux.

emblem-important-2-24.pngPHP version 5.5 a atteint sa fin de vie et n'est plus maintenu par le projet.

Ces versions sont aussi disponibles en Software Collections.

security-medium-2-24.pngCes versions corrigent quelques failles de sécurité, la mise à jour est donc vivement recommandée.

Annonces des versions :

emblem-notice-24.pngInstallation : voir l'assistant de configuration et choisir la version et le mode d'installation.

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 7.0 (le plus simple) :

yum-config-manager --enable remi-php70
yum update

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 7.0 (x86_64 uniquement) :

yum install php70

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.6 (le plus simple) :

yum-config-manager --enable remi-php56
yum update

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum install php56

Et bientôt dans les mises à jour officielles:

emblem-important-2-24.pngÀ noter :

  • la version EL7 est construite avec RHEL-7.2
  • la version EL6 est construite avec RHEL-6.8
  • beaucoup de nouvelles extensions sont aussi disponible, voir PECL extension RPM status page

emblem-notice-24.pngInformations, lire :

Paquets de base (php)

Software Collections (php56 / php70)

Participez à la journée de test de Fedora 25 sur Wayland

Charles-Antoine Couret

Aujourd'hui, ce jeudi 13 octobre, est une journée dédiée à un test précis : sur Wayland. En effet, durant le cycle de développement, l'équipe d'assurance qualité dédie quelques journées autours de certains composants ou nouveautés afin de remonter un maximum de problèmes sur le sujet.

Elle fournit en plus une liste de tests précis à effectuer. Il vous suffit de les suivre, comparer votre résultat au résultat attendu et le notifier.

Wayland_display_server_protocol.svg.png

Qu'est-ce que Wayland ?

Wayland est une nouvelle technologie pour réaliser l'affichage de vos applications à l'écran en étant l'interface entre celles-ci et le noyau. Il remplace le programme X11 qui réalisait cette fonction depuis plusieurs décennies. X11 n'étant plus adapté à l'informatique moderne, difficile à maintenir et pas du tout sécurisé, ses développeurs ont décidé de refonder cette portion du système avec le protocole Wayland.

Son protocole est implémentée dans le compositeur, à savoir le gestionnaire de fenêtre comme Mutter sous GNOME ou KWin sous KDE. Cela fait 8 ans que Wayland est annoncé, et le projet Fedora estime aujourd'hui qu'il est assez mature pour être disponible par défaut pour les utilisateurs de GNOME. Toutefois, la possibilité d'utiliser X.org existe en cas de problèmes importants. Les autres environnements de bureaux comme KDE pourront en profiter quand ce changement sera plus mûr.

Cependant, toutes les fonctions ne sont pas encore présentes. Mais si jamais Wayland ne se comporte pas correctement chez vous, n'hésitez pas à consulter cette page qui récapitule les moyens de déboguer Wayland.

Étant donnée l'importance de cette fonctionnalité, nous vous recommandons fortement de procéder à ce test. Plus de situations auront été testées, plus stable sera ce changement majeur ! Car en effet, Wayland dépend aussi des modèles de cartes graphiques et de leurs pilotes respectifs par exemple.

Les tests du jour sont :

  • Le fonctionnement de base de GNOME sous Wayland (les bureaux virtuels, l'overview, le lancement de la session) ;
  • Les applications GNOME qui doivent bien se lancer avec XWayland ou Wayland ;
  • Tout autre test libre permettant de mettre en évidence le bon ou mauvais fonctionnement du test (avec une application non GNOME comme VLC).

Comment y participer ?

Vous pouvez vous rendre sur la page des tests pour lister les tests disponibles et rapporter vos résultats. La page wiki récapitule les modalités de la journée. Assurez-vous d'avoir un système à jour avant de commencer.

En cas de bogue, il est nécessaire de le rapporter sur le BugZilla. Si vous ne savez pas faire, n'hésitez pas à consulter la documentation correspondante.

De plus, si une journée est dédiée à ces tests, il reste possible de les effectuer quelques jours plus tard sans problème ! Les résultats seront globalement d'actualité.

Participez à la journée de test de Fedora 25 sur Wayland

Charles-Antoine Couret

Aujourd'hui, ce jeudi 13 octobre, est une journée dédiée à un test précis : sur Wayland. En effet, durant le cycle de développement, l'équipe d'assurance qualité dédie quelques journées autours de certains composants ou nouveautés afin de remonter un maximum de problèmes sur le sujet.

Elle fournit en plus une liste de tests précis à effectuer. Il vous suffit de les suivre, comparer votre résultat au résultat attendu et le notifier.

Wayland_display_server_protocol.svg.png

Qu'est-ce que Wayland ?

Wayland est une nouvelle technologie pour réaliser l'affichage de vos applications à l'écran en étant l'interface entre celles-ci et le noyau. Il remplace le programme X11 qui réalisait cette fonction depuis plusieurs décennies. X11 n'étant plus adapté à l'informatique moderne, difficile à maintenir et pas du tout sécurisé, ses développeurs ont décidé de refonder cette portion du système avec le protocole Wayland.

Son protocole est implémentée dans le compositeur, à savoir le gestionnaire de fenêtre comme Mutter sous GNOME ou KWin sous KDE. Cela fait 8 ans que Wayland est annoncé, et le projet Fedora estime aujourd'hui qu'il est assez mature pour être disponible par défaut pour les utilisateurs de GNOME. Toutefois, la possibilité d'utiliser X.org existe en cas de problèmes importants. Les autres environnements de bureaux comme KDE pourront en profiter quand ce changement sera plus mûr.

Cependant, toutes les fonctions ne sont pas encore présentes. Mais si jamais Wayland ne se comporte pas correctement chez vous, n'hésitez pas à consulter cette page qui récapitule les moyens de déboguer Wayland.

Étant donnée l'importance de cette fonctionnalité, nous vous recommandons fortement de procéder à ce test. Plus de situations auront été testées, plus stable sera ce changement majeur ! Car en effet, Wayland dépend aussi des modèles de cartes graphiques et de leurs pilotes respectifs par exemple.

Les tests du jour sont :

  • Le fonctionnement de base de GNOME sous Wayland (les bureaux virtuels, l'overview, le lancement de la session) ;
  • Les applications GNOME qui doivent bien se lancer avec XWayland ou Wayland ;
  • Tout autre test libre permettant de mettre en évidence le bon ou mauvais fonctionnement du test (avec une application non GNOME comme VLC).

Comment y participer ?

Vous pouvez vous rendre sur la page des tests pour lister les tests disponibles et rapporter vos résultats. La page wiki récapitule les modalités de la journée. Assurez-vous d'avoir un système à jour avant de commencer.

En cas de bogue, il est nécessaire de le rapporter sur le BugZilla. Si vous ne savez pas faire, n'hésitez pas à consulter la documentation correspondante.

De plus, si une journée est dédiée à ces tests, il reste possible de les effectuer quelques jours plus tard sans problème ! Les résultats seront globalement d'actualité.

Fedora 25 beta est disponible

Charles-Antoine Couret

C'est ce mardi 11 octobre que les utilisateurs du Projet Fedora seront ravis d'apprendre la disponibilité de la Beta de la future Fedora 25.

Malgré les risques concernant la stabilité dune version Beta, il est important de la tester ! En rapportant les bogues maintenant, vous découvrirez les nouveautés avant tout le monde, tout en améliorant la qualité de Fedora 25 et réduisez du même coup le risque de retard. Les versions en développements manquent de testeurs et de retours pour mener à bien leurs buts.

Notons que Wayland est cette fois activée par défaut (pour la version Workstation et lenvironnement GNOME). Ce changement majeur devrait être préservé pour la version finale. Un effort immense a été fait pour gommer les différences fonctionnelles avec la session X.org. Cependant l'expérience utilisateur n'a jamais été aussi respectée qu'avec ces améliorations. En cas de problèmes ou d'un manque important, n'hésitez pas à lancer GNOME avec X.org ce qui est proposé en option dans votre gestionnaire de session (GDM pour Fedora Workstation).

Voici les nouveautés annoncées pour cette version :

Bureautique

  • Passage de Wayland par défaut pour la session de GNOME ;
  • Mise en avant de LiveUSBTools pour créer les images installables par clés USB de Fedora sur Windows, Linux et Mac OS X afin de simplifier l'installation de Fedora en utilisant un médium plus populaire que le CD ;
  • Les machines avec deux cartes graphiques (une intégrée et une autre plus puissante, comme sur les portables) seront mieux gérées avec possibilité de mettre la carte intégrée par défaut, n'activer la carte externe qu'en cas de besoin ou sur demande pour un programme précis ;

Internationalisation

  • L'UNICODE 9.0 fait son entrée ;
  • IBus propose de simplifier la saisie des caractères Emoji ;
  • IBus permet de changer de langue de saisie automatiquement en se basant sur la saisie utilisateur ;

Administration système

  • L'option de systemd KillUserProcesses est activée par défaut ce qui permet de tuer tous les processus de la session d'un utilisateur lorsqu'il se déconnecte ce qui peut avoir des effets de bords avec des connections distantes et les multiplexeurs de terminaux ;
  • La bibliothèque NSS rejoint les politiques de sécurité de GnuTLS et OpenSSL en supprimant les normes SSL 3.0 et RC4 notamment qui sont obsolètes ;
  • Le lien symbolique slogin vers ssh a été supprimé pendant que le script sshd-keygen est supprimé en faveur du service systemd associé ;
  • La bibliothèque Storage remplace UDisk 2 qu'il avait forké par le passé tout en partageant la même API ;

Développement

  • La bibliothèque standard Glibc progresse à la version 2.24 ;
  • Le compilateur d'Haskell passe à la version 7.10 ;
  • Le reluisant langage Perl évolue à la version 5.24 ;
  • Pour les amateurs de JavaScript, c'est Node.js qui utilise la branche 6.x ;
  • Le compilateur pour le langage Rust est enfin disponible ;
  • Le langage Go fonce à la version 1.7 ;
  • Le langage fonctionnel Erlang 19 est à l'honneur ;
  • Le framework Ruby On Rails est sur les rails vers la version 5.0 ;
  • Le langage PHP s'impose avec la version 7.0 ;
  • Inclusion de Jekyll, un utilitaire qui transforme vos fichiers textes au format Liquid et Markdown en site web ou blog automatiquement. GitHub Pages repose sur cette solution.

Autour de Fedora

  • L'image minimale de base de Fedora ne dispose plus des paquets Perl pour l'alléger et simplifier sa maintenance ;
  • Koji génère maintenant les images installables de la distribution comme les fichiers ISO ;
  • Un nouveau jeu d'utilitaires basés sur Ansible ont été mis en place pour centraliser et simplifier la gestion des tests automatiques qui s'articulaient avant avec des scripts disparates et moins puissants ;
  • L'empaquetage de programmes Python va devenir plus simple en utilisant automatiquement le tag virtuel Provides avec le nom canonique du programme en question ;

Si l'aventure vous intéresse, les images sont disponibles par Torrent. En cas de bogue, n'oubliez pas de relire la documentation pour signaler les anomalies sur le BugZilla ou de contribuer à la traduction sur Zanata.

Bons tests à tous !

Fedora 25 beta est disponible

Charles-Antoine Couret

C'est ce mardi 11 octobre que les utilisateurs du Projet Fedora seront ravis d'apprendre la disponibilité de la Beta de la future Fedora 25.

Malgré les risques concernant la stabilité dune version Beta, il est important de la tester ! En rapportant les bogues maintenant, vous découvrirez les nouveautés avant tout le monde, tout en améliorant la qualité de Fedora 25 et réduisez du même coup le risque de retard. Les versions en développements manquent de testeurs et de retours pour mener à bien leurs buts.

Notons que Wayland est cette fois activée par défaut (pour la version Workstation et lenvironnement GNOME). Ce changement majeur devrait être préservé pour la version finale. Un effort immense a été fait pour gommer les différences fonctionnelles avec la session X.org. Cependant l'expérience utilisateur n'a jamais été aussi respectée qu'avec ces améliorations. En cas de problèmes ou d'un manque important, n'hésitez pas à lancer GNOME avec X.org ce qui est proposé en option dans votre gestionnaire de session (GDM pour Fedora Workstation).

Voici les nouveautés annoncées pour cette version :

Bureautique

  • Passage de Wayland par défaut pour la session de GNOME ;
  • Mise en avant de LiveUSBTools pour créer les images installables par clés USB de Fedora sur Windows, Linux et Mac OS X afin de simplifier l'installation de Fedora en utilisant un médium plus populaire que le CD ;
  • Les machines avec deux cartes graphiques (une intégrée et une autre plus puissante, comme sur les portables) seront mieux gérées avec possibilité de mettre la carte intégrée par défaut, n'activer la carte externe qu'en cas de besoin ou sur demande pour un programme précis ;

Internationalisation

  • L'UNICODE 9.0 fait son entrée ;
  • IBus propose de simplifier la saisie des caractères Emoji ;
  • IBus permet de changer de langue de saisie automatiquement en se basant sur la saisie utilisateur ;

Administration système

  • L'option de systemd KillUserProcesses est activée par défaut ce qui permet de tuer tous les processus de la session d'un utilisateur lorsqu'il se déconnecte ce qui peut avoir des effets de bords avec des connections distantes et les multiplexeurs de terminaux ;
  • La bibliothèque NSS rejoint les politiques de sécurité de GnuTLS et OpenSSL en supprimant les normes SSL 3.0 et RC4 notamment qui sont obsolètes ;
  • Le lien symbolique slogin vers ssh a été supprimé pendant que le script sshd-keygen est supprimé en faveur du service systemd associé ;
  • La bibliothèque Storage remplace UDisk 2 qu'il avait forké par le passé tout en partageant la même API ;

Développement

  • La bibliothèque standard Glibc progresse à la version 2.24 ;
  • Le compilateur d'Haskell passe à la version 7.10 ;
  • Le reluisant langage Perl évolue à la version 5.24 ;
  • Pour les amateurs de JavaScript, c'est Node.js qui utilise la branche 6.x ;
  • Le compilateur pour le langage Rust est enfin disponible ;
  • Le langage Go fonce à la version 1.7 ;
  • Le langage fonctionnel Erlang 19 est à l'honneur ;
  • Le framework Ruby On Rails est sur les rails vers la version 5.0 ;
  • Le langage PHP s'impose avec la version 7.0 ;
  • Inclusion de Jekyll, un utilitaire qui transforme vos fichiers textes au format Liquid et Markdown en site web ou blog automatiquement. GitHub Pages repose sur cette solution.

Autour de Fedora

  • L'image minimale de base de Fedora ne dispose plus des paquets Perl pour l'alléger et simplifier sa maintenance ;
  • Koji génère maintenant les images installables de la distribution comme les fichiers ISO ;
  • Un nouveau jeu d'utilitaires basés sur Ansible ont été mis en place pour centraliser et simplifier la gestion des tests automatiques qui s'articulaient avant avec des scripts disparates et moins puissants ;
  • L'empaquetage de programmes Python va devenir plus simple en utilisant automatiquement le tag virtuel Provides avec le nom canonique du programme en question ;

Si l'aventure vous intéresse, les images sont disponibles par Torrent. En cas de bogue, n'oubliez pas de relire la documentation pour signaler les anomalies sur le BugZilla ou de contribuer à la traduction sur Zanata.

Bons tests à tous !

PHPUnit 5.6

Remi Collet

Les RPM de PHPUnit version 5.6 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora ≥ 22 et pour Enterprise Linux (CentOS, RHEL...)

Documentation : PHPUnit 5.6 manual et Release Announcement for PHPUnit 5.6.0 (english)

emblem-notice-24.pngCette nouvelle version nécessite PHP ≥ 5.6 (PHPUnit est disponible dans le dépôt remi, car PHP 5.4 et 5.5 ont atteint leur fin de vie).

Installation, Fedora :

dnf --enablerepo=remi install phpunit

Installation, Enterprise Linux :

yum --enablerepo=remi,remi-php56 install phpunit

Remarque: cet outil est une pièce essentielle de la QA PHP dans Fedora. Cette version est aussi disponible dans les dépôts officiels de Fedora rawhide (donc utilisée par Koschei). Je prévois une mise à jour dans Fedora 24 et 25 prochainement.

Fedora 24 et 25 Alpha : bogue important lors d'une mise à jour

Charles-Antoine Couret

Ce message fait suite à une discussion ayant eu lieu dans la liste de diffusion de développement de Fedora.

Il a été constaté que Fedora 24 et Fedora 25 Alpha sont touchés par un bogue lors d'une mise à jour du paquet systemd-udev. Cela se manifeste quand sont réunies trois conditions qui sont :

  • Avoir une machine possédant deux unités graphiques, ce qui est le cas de beaucoup d'ordinateurs portables modernes ;
  • Exécuter la mise à jour par la commande "dnf update" dans un terminal graphique (comme GNOME Terminal, Konsole, etc.) ;
  • L'environnement graphique doit fonctionner sous X.org / X11 et non Wayland (Wayland n'étant par défaut que pour GNOME sur Fedora 25).

Dans ce cas, en cas de mise à jour du paquet dans ces conditions, le serveur X risque de crasher ce qui entraînera une coupure de la mise à jour en pleine opération et potentiellement une base de données des paquets et votre système dans un état incohérent (avec des paquets en double).

Pour éviter ce problème, vous pouvez faire :

  • Utiliser GNOME Logiciels pour les mises à jour, qui fait une mise à jour dite hors-ligne ;
  • Utiliser PackageKit pour effectuer vos mises à jour en mode hors-ligne* ;
  • Mettre à jour via les terminaux en mode texte du système (accessible via Ctrl+Alt+FX pour X valant 3 à 6) ;
  • Utiliser Wayland si vous êtes sur GNOME et Fedora 25 (sinon c'est déconseillé) ;
  • La mise à jour hors ligne consiste à réaliser les mises à jour lors du démarrage de votre ordinateur, de manière similaire à Windows. L'objectif est de s'assurer qu'après la mise à jour tous les composants soient lancés effectivement à jour (ce qui n'est pas le cas quand vous le faite à chaud) mais aussi de réaliser cette opération dans un environnement minimal et contrôlé ce qui limite les problèmes. Depuis Fedora 18 c'est la méthode recommandée par le Projet Fedora et GNOME Logiciels en tire parti. Nous profitons de ce bogue pour vous rappeler de l'utilité de suivre cette procédure lors des mises à jour.

Pour faire cela en terminal avec PackageKit, vous pouvez exécuter les commandes suivantes avec les droits superutilisateur :

# pkcon refresh force
# pkcon update --only-download
# pkcon offline-trigger
# systemctl reboot

Le problème est en cours de correction auprès de systemd et de X11.

Fedora 24 et 25 Alpha : bogue important lors d'une mise à jour

Charles-Antoine Couret

Ce message fait suite à une discussion ayant eu lieu dans la liste de diffusion de développement de Fedora.

Il a été constaté que Fedora 24 et Fedora 25 Alpha sont touchés par un bogue lors d'une mise à jour du paquet systemd-udev. Cela se manifeste quand sont réunies trois conditions qui sont :

  • Avoir une machine possédant deux unités graphiques, ce qui est le cas de beaucoup d'ordinateurs portables modernes ;
  • Exécuter la mise à jour par la commande "dnf update" dans un terminal graphique (comme GNOME Terminal, Konsole, etc.) ;
  • L'environnement graphique doit fonctionner sous X.org / X11 et non Wayland (Wayland n'étant par défaut que pour GNOME sur Fedora 25).

Dans ce cas, en cas de mise à jour du paquet dans ces conditions, le serveur X risque de crasher ce qui entraînera une coupure de la mise à jour en pleine opération et potentiellement une base de données des paquets et votre système dans un état incohérent (avec des paquets en double).

Pour éviter ce problème, vous pouvez faire :

  • Utiliser GNOME Logiciels pour les mises à jour, qui fait une mise à jour dite hors-ligne ;
  • Utiliser PackageKit pour effectuer vos mises à jour en mode hors-ligne* ;
  • Mettre à jour via les terminaux en mode texte du système (accessible via Ctrl+Alt+FX pour X valant 3 à 6) ;
  • Utiliser Wayland si vous êtes sur GNOME et Fedora 25 (sinon c'est déconseillé) ;
  • La mise à jour hors ligne consiste à réaliser les mises à jour lors du démarrage de votre ordinateur, de manière similaire à Windows. L'objectif est de s'assurer qu'après la mise à jour tous les composants soient lancés effectivement à jour (ce qui n'est pas le cas quand vous le faite à chaud) mais aussi de réaliser cette opération dans un environnement minimal et contrôlé ce qui limite les problèmes. Depuis Fedora 18 c'est la méthode recommandée par le Projet Fedora et GNOME Logiciels en tire parti. Nous profitons de ce bogue pour vous rappeler de l'utilité de suivre cette procédure lors des mises à jour.

Pour faire cela en terminal avec PackageKit, vous pouvez exécuter les commandes suivantes avec les droits superutilisateur :

# pkcon refresh force
# pkcon update --only-download
# pkcon offline-trigger
# systemctl reboot

Le problème est en cours de correction auprès de systemd et de X11.

PHP version 5.6.27RC1 et 7.0.12RC1

Remi Collet

Les versions Release Candidate sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora et Enterprise Linux (RHEL / CentOS) afin de permettre au plus grand nombre de les tester. Elles sont  fournit en Software Collections, pour une installation en parallèle, solution idéale pour ce type de tests. Uniquement pour x86_64.

Les RPM de PHP version 5.6.27RC1 sont disponibles en SCL et en paquets de base dans le dépôt remi-test pour Fedora22 et Enterprise Linux6.

Les RPM de PHP version 7.0.12C1 sont disponibles en SCL dans le dépôt remi-test et les paquets de base dans le dépôt remi-test pour Fedora 25 ou remi-php70-test pour Fedora 22 et Enterprise Linux6.

emblem-notice-24.pngInstallation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version.

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 :

yum --enablerepo=remi-test install php56

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 7.0 :

yum --enablerepo=remi-test install php70

Mise à jour, de PHP 5.6 :

yum --enablerepo=remi-php56,remi-test update php\*

Mise à jour, de PHP 7.0 :

yum --enablerepo=remi-php70,remi-php70-test update php\*

A noter : la version 7.0.12RC1 est aussi disponible dans Fedora rawhide.

emblem-notice-24.pngLa version RC est généralement identique à la version finale (aucun changement accepté, à l'exception de correctifs de sécurité).

Software Collections (php56, php70)

Paquets standards (php)

Page générée le 17 fév 2017 à 19:39