Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Fedora-bretagne, le canal IRC des utilisateurs de Fedora en Bretagne !

Mehdi Bahri

Bonjour !

J'ai le plaisir de vous annoncer la naissance d'un nouveau venu à la grandissante famille des Fedora|Quelque part : Fedora|Bretagne ! Pourquoi Bretagne plutôt que Rennes, Brest, Lorient ou autres ? Déjà pour une raison de population (on n'est pas si nombreux que ça dans une ville en particulier) et ensuite par ce que tout le monde y est le bienvenu : bretons habitants en Bretagne, ailleurs, personnes aimant la Bretagne ou y passant de temps en temps, bretons "de naissance" et d'adoption etc. et même nantais, mayennais et autres voisins proches ;-)" class="smiley

L'objectif est d'abord de créer une communauté de discussion pour faciliter la promotion du libre et en particuier de Fedora en Bretagne, de se tenir au fait des évênements en rapport avec le libre et pourquoi pas d'organiser des rencontres et de faciliter l'entraide et le dépanage de proximité :-)" class="smiley . Il permettra aussi peut être de trouver des personnes parlant le breton pour aider à la traduction de Fedora en breton (projet mené par Fulup auquel je ne participe pas, mais qui aurait bien besoin de membres :-)" class="smiley ).

Pour rejoindre la communauté des utilisateurs de Fedora en Bretagne, rien de plus simple : #fedora-bretagne sur irc.freenode.net ;-)" class="smiley

Me contacter : E0F sur irc.freenode.net ou eof <at> fedoraproject <point> org .

Attention cependant : le support technique et l'aide sur IRC restera assuré sur #fedora-fr et non sur #fedora-bretagne afin que tout le monde puisse profiter des questions posées (et des réponses éventuelles).

Kenavo !

La news sur Fedora-fr

Réunion du mois d’août

Fedora Lyon

Bonjour gentilshommes,

Ces derniers mois furent quelques peut chaotiques en ce qui concerne la régularité des réunions (vacances et cetera). Cet état risque du durer jusquà courant septembre.

En attendant nous (un “nous” incomplet) nous réunirons tout de même le 1er août. La réunion ce tiendra toujours au Karnegie-Hall à partir de 20h :
253 Rue Marcel Mérieux, 69007 Lyon.
Station de métro Gerland

(je vous remet le plan)


View Larger Map

Nhésitez pas à venir, il y en a pour tout les niveaux (oui même ceux sans), je vous salue et vous dit à Mercredi.

Un OSD de capture clavier en bash

Patrice Ferlet

Impossible de trouver un outil OSD de capture clavier qui puisse fonctionner convenablement avec un tilling desktop... car évidemment tous les outils que j'ai trouvé me place la capture dans la mosaïque... Comme je suis en vacance, je me suis pris 25 minutes à coder un truc qui marche en bash, et qui fasse du vrai OSD (On Screen Display), c'est à dire "sans fenêtre". Et comme je suis gentil, je vous montre :)" class="smiley

Je cherchais sur le net un outil qui afficherait ce que je tape au clavier sur l'écran. Histoire de faire des captures pour des didacticiels vidéo. J'ai cherché un peu partout, rien ne me plaisait vraiment... je me suis alors penché sur une solution à coder. Deux outils sont utilisés: xosd et xinput. OSD voulant dire: On Screen Display, c'est à dire "Affichage sur l'écran"

Je suis d'abord parti en Python... puis en quelques minutes je me suis dit que "finalement, en bash, ce sera tout aussi simple à gérer"... vous me pensez fou, c'est pas faux...

Pourquoi utiliser un vrai OSD ? tout simplement parce que ça m'énervait d'avoir une fenêtre qui affiche les contrôles... je bosse sur Xmonad, et par conséquent le mode "tilling" en fait baver les outils que j'ai trouvé...

Avant de pouvoir utiliser mon script il vous faudra installer 3 paquets (je ne sais pas lesquels sont là par défaut):

yum install util-linux xosd xorg-x11-apps

Cela vous donne quelques commandes que mon script utilise:

  • xinput qui va capter ce que vous tapez
  • osd_cat qui affiche des choses sur l'écran
  • script qui va capturer une sortie terminal

Le script que vous allez voir par la suite fait quelques manipulations:

  • trouve le clavier par défaut: je cherche un clavier qui a "AT" dans "xinput --list"
  • lance la capture des touches via "xinput test ID" où ID est l'identifiant du clavier trouvé ci-dessus
  • faire tourner ça dans "script" qui écrit le typescript dans /dev/null, mais dont la sortie sera captée dans un FIFO
  • cherche la correspondance de clef clavier dans "xmodmap -pke" et écrit ça dans un autre FIFO
  • et enfin, en boucle, on lit le FIFO de sortie clavier qu'on inject dans "osd_cat" avec des options de couleur, de placement, de fontes...

Je me suis amusé à savoir si on pressait une touche de modification (Maj, Ctrl, Super...) pour concaténer les chaines.

Le script est loin d'être parfait, il affiche mal la touche "AltGr" et vous ne pouvez pas non plus faire des maintiens de touches trop complexe en séquence. Par exemple il est impossible de presser:

Ctrl+shift+a puis relacher shift et a en gardant Ctrl pessé et frapper une autre touche sans relacher Ctrl

Bref, le but était de faire un truc fonctionnel, rapidement, et qui me permette de faire à peu près ce que je veux... Je ferai évoluer le script et je le mettrai à jour ici.

Attention les yeux, voici le script:

#!/bin/bash
#author Patrice Ferlet
#Licence BSD
 
 
#some conf vars
COLOR="Purple"
FONT='-*-terminus-*-*-*-*-32-*-*-*-*-*-*-*'
DELAY="5"
XPOS="center"
YPOS="bottom"
OFFSET="15"
INDENT="80"
MAXLINE=3
 
#FIFOS
_tmp_opt=""
if [[ -d /dev/shm ]]; then
    #some unix can use shared memory instead of /tmp
    _tmp_opt=" --tmpdir=/dev/shm"
fi
 
TMP=$(mktemp -u $_tmp_opt)
OSD=$(mktemp -u $_tmp_opt)
mkfifo $TMP
mkfifo $OSD
 
 
#when script is closed, remove fifos
onexit(){
    echo "close..."
    rm -f $TMP
    rm -f $OSD
    exit 0
}
trap onexit INT TERM
 
#get valid keyboard input
kb=$(xinput --list | grep "keyboard" | grep "AT" | grep -Po "id=\d+" | cut -d"=" -f2)
 
#launch "script" to capture xinput, this is a trick !
script -c "xinput test $kb" -f /dev/null > $TMP &
 
#lauch osd command that read OSD fifo
tail -f $OSD | osd_cat -a -d $DELAY -l $MAXLINE -f $FONT -A $XPOS -o $OFFSET -i $INDENT -p $YPOS -c $COLOR &
 
#be sure everything is launched
sleep 0.2
 
#now, read lines from xinput output to do the job
MOD=""
while read line; do
    #reading code, state (press, release) and get keyboard value
    #from xmodmap
    code=$(echo "$line" | awk '{print $3}')
    state=$(echo "$line" | awk '{print $2}')
    key=$(xmodmap -pke | awk "/keycode\s*$code\s+/ {print \$4}")
 
    if [[ $(echo "$key" | grep -Pi "Control|Shift|Alt|Super") ]]; then
        #this case should not be displayed, we only record mod key
        MOD="$MOD$key + "
        if [[ "$state" == "release" ]]; then
            #mod released, remove mod
            MOD=""
        fi
    elif [[ $state == "press" ]]; then
        if [[ $( echo "$MOD" | grep "Shift") ]]; then
            #shift pressed, we should read 5th column
            key=$(xmodmap -pke | awk "/keycode\s*$code\s+/ {print \$5}")
        fi
        echo "$MOD$key" > $OSD
    fi
done < $TMP
exit 1

Vous lancez ce script dans un terminal, puis n'importe où vous pressez des touches... Cela les affiches en OSD. Voilà, c'est ce que je voulais... rien de plus.

OSD keys Bash

Pour arrêter le script, retournez sur le terminal et pessez CTRL+c, cela coupe le script, en supprimant les FIFO en passant.

Voilà, si vous avez des questions, des remarques... je suis preneur !

Problèmes d'url invalide/droits insuffisants sur le planet

Mehdi Bahri

Un petit billet pour vous parler d'un soucis que j'ai rencontré avec le Planet Fedora-fr.

Depuis un certain temps, mon blog avait disparu du Planet, et lorsque je souhaitais mettre à jour le flux RSS dans mon compte utilisateur, en espérant ainsi le reconfigurer, je recevais une erreur :

Erreur / kernel (1)

Accès refusé
Vous n'avez pas le droit d'accéder à cette zone.
Les raisons possibles pour cela sont:
* L'utilisateur actuel n'a pas les droits nécessaires pour accéder à cette page.
* Vous avez mal orthographié certaines parties de votre URL, essayez de la modifier.

Je vous livre ici la solution :

La cause de ce problème était que le serveur qui héberge le Planet avait été blacklisté par l'hébergeur de mon blog suite à une vague de spambots dans la plage d'IP où est situé le serveur de Fedora-fr. Il a donc suffi que l'administrateur supprime l'IP du serveur Fedora-fr de la liste noir et peu après tout est rentré dans l'ordre.

Si vous rencontrez le même problème, commencez par vérifier que l'URL que vous avez entré est correcte, ensuite seulement, contactez votre hébergeur pour vérifier que lui aussi n'a pas blacklisté le serveur Fedora-fr.

Merci à llaumgui et à reghost pour leur aide ;)" class="smiley

Développer en php en utilisateur simple en local

Thomas Bouffon

Après diverses configurations, voici celle que j'ai choisie pour pour faire du développement web sur mon PC, sans avoir à passer en root, une fois la config terminée.

Développer en php en utilisateur simple en local

Thomas Bouffon

Après diverses configurations, voici celle que j'ai choisie pour pour faire du développement web sur mon PC, sans avoir à passer en root, une fois la config terminée.

Firefox 14

Remi Collet

Les RPM de la nouvelle version du navigateur de la Mozilla Foundation sont disponibles dans le dépôt remi pour fedora 14, 15 et enterprise linux 6 (RHEL, CentOS, ...).

A lire : Mozilla Firefox Release Notes (notes de version, en anglais) Installation : yum --enablerepo=remi update firefoxCe paquet utilise xulrunner14, qui s'installe à côté de celui par défaut. Remarque : ce RPM est très proche de celui de firefox 14 présent dans fedora 16/17. Les RPM sont disponibles pour fedora 14, 15 et pour enterprise... Lire Firefox 14

Thunderbird 14

Remi Collet

Le RPM de la nouvelle version du client de messagerie de la Fondation Mozilla est disponible dans le dépôt remi pour fedora 14, 15 et enterprise linux 6 (rétro-portage de la version F-17).

Commencez par lire : Thunderbird Release Notes (Notes de version en anglais) Comme toujours : yum --enablerepo=remi update thunderbird\* L'extension enigmail (version 1.4.3) est aussi disponible. Les RPM de la version 14.0 sont disponibles ici pour fedora 14, 15, et pour enterprise linux 6.... Lire Thunderbird 14

php-5.3.15 et php-5.4.5

Remi Collet

Les RPM de PHP 5.3.15 sont disponibles pour Enterprise Linux dans le dépôt remi.

Les RPM de PHP 5.4.5 sont disponibles pour Fedora dans le dépôt remi et pour Enterprise Linux dans le dépôt remi-test.

Lire l'annonce de cette version : PHP 5.4.5 and PHP 5.3.15 released!

Utilisez YUM pour les installer : yum --enablerepo=remi update php-\* Ces versions seront aussi prochainement des mises à jour officielles pour : Fedora 17 - PHP 5.4.5 Fedora 16 - PHP 5.3.15 Pour toute question ou demande d'aide, merci d'utiliser les Forums.... Lire php-5.3.15 et php-5.4.5

Virtualiser dans une VM

Edouard Bourguignon

Il peut être intéressant de pouvoir virtualiser à l'intérieur même d'une VM, que l'on soit adepte des scénario type Inception, des poupées russes, ou tout simplement pour tester des choses, comme les solutions logiciels de gestion de datacenter (ou autres termes fumeux, tel que cloud, private cloud, etc). Heureusement, depuis quelques temps il est possible d'activer le support de la virtualisation dans une VM avec KVM, en anglais, nested kvm.

Pour l'activer, il faut créer un fichier /etc/modprobe.d/kvm_nested.conf avec le contenu suivant:

options kvm_intel nested=1
options kvm_amd nested=1
/// 

Au prochain chargement du module kvm que vous utilisez, l'option sera prise en compte. Ne pas oublier d'activer le flag svm (pour Amd) ou vmx (pour Intel) dans la configuration de la VM (dans virt-manager, details de la VM, Processor, Configuration, CPU Features).

Dans la VM, un cat /proc/cpuinfo permet de voir le flag souhaité:

flags : fpu vme de pse tsc msr pae mce cx8 apic sep mtrr pge mca cmov pat pse36 clflush mmx fxsr sse sse2 ss syscall nx lm constant_tsc up arch_perfmon rep_good nopl pni vmx ssse3 cx16 sse4_1 hypervisor lahf_lm ///

En terme de performance, il ne devrait pas y avoir de soucis, cela donne bien accès aux registres CPU dédiés à la virtualisation, ce n'est pas une émulation/encapsulation.

Virtualiser dans une VM

Edouard Bourguignon

Il peut être intéressant de pouvoir virtualiser à l'intérieur même d'une VM, que l'on soit adepte des scénario type Inception, des poupées russes, ou tout simplement pour tester des choses, comme les solutions logiciels de gestion de datacenter virtualisé (ou autres termes fumeux, tel que cloud, private cloud, etc). Heureusement, depuis quelques temps il est possible d'activer le support de la virtualisation dans une VM avec KVM, en anglais, nested kvm.

Pour l'activer, il faut créer un fichier /etc/modprobe.d/kvm_nested.conf avec le contenu suivant:

options kvm_intel nested=1
options kvm_amd nested=1

Au prochain chargement du module kvm que vous utilisez, l'option sera prise en compte. Ne pas oublier d'activer le flag svm (pour Amd) ou vmx (pour Intel) dans la configuration de la VM (dans virt-manager, details de la VM, Processor, Configuration, CPU Features).

Dans la VM, un cat /proc/cpuinfo permet de voir le flag souhaité:

flags           : fpu vme de pse tsc msr pae mce cx8 apic sep mtrr pge mca cmov pat pse36 clflush mmx fxsr sse sse2 ss syscall nx lm constant_tsc up arch_perfmon rep_good nopl pni __vmx__ ssse3 cx16 sse4_1 __hypervisor__ lahf_lm

En terme de performance, il ne devrait pas y avoir de soucis, cela donne bien accès aux registres CPU dédiés à la virtualisation, ce n'est pas une émulation/encapsulation.

Installation de NagVis sur CentOS

Alexandre Frandemiche

Aujourd'hui, je vous propose d'installer NagVis 1.6 ! Cette procédure suit celle précédemment rédigée : Installation de Nagios dur CentOS

NagVis_accueil

Installation des prérequis

Comme d'habitude, on installe les paquets qui nous manquent, j'avais déjà installer le dépôt de RPMForge, si besoin, voici la procédure : http://wiki.centos.org/AdditionalResources/Repositories/RPMForge/#head-5aabf02717d5b6b12d47edbc5811404998926a1b !

$ su -

# yum install php php-mysql
# yum install graphviz rsync

Et voilà,passons à l'installation de NagVis.

Installation de NagVis

Nagios étant initialement installé dans /usr/local/nagios, nous allons continuer de mettre les autres composants à coté !

# cd /usr/local/
# wget http://downloads.sourceforge.net/project/nagvis/NagVis%201.6/nagvis-1.6.6.tar.gz?r=http%3A%2F%2Fwww.nagvis.org%2Fdownloads&ts=1342001584&use_mirror=kent

Une fois téléchargé, on décompresse l'archive ( NagVis ) :


# tar xvfz nagvis-1.6.6.tar.gz
# mv nagvis-1.6.6 nagvis

Nous nous retrouvons avec Nagvis, prêt à être compilé dans /usr/local/nagvis/ !

Configuration de NagVis

Attention, c'est ici que ça devient extrêmement technique ^^ ! Il faut juste suivre les questions du script en donnant le chemin de Nagios (/usr/local/nagios) et de bien demander de modifier les fichiers de configuration de Nagios ainsi que de modifier la configuration d'Apache.

# cd nagvis
# ./install.sh

Vous devriez avoir un résultat du genre :

| Installation complete                                                                                                                                             |
|                                                                                                                                                                               |
| You can safely remove this source directory.                                                                                                          |
|                                                                                                                                                                               |
| For later update/upgrade you may use this command to have a faster update:                                                    |
| ./install.sh -n /usr/local/nagios -p /usr/local/nagvis -b ndo2db -u apache -g apache -w /etc/httpd/conf.d -a y         |
|                                                                                                                                                                               |
| What to do next?                                                                                                                                                    |
| - Read the documentation                                                                                                                                      |
| - Maybe you want to edit the main configuration file?                                                                                             |
|   Its location is: /usr/local/nagvis/etc/nagvis.ini.php                                                                                                |
| - Configure NagVis via browser                                                                                                                               |
|   <http://localhost/nagvis/config.php>                                                                                                                   |
| - Initial admin credentials:                                                                                                                                      |
|     Username: admin                                                                                                                                               |
|     Password: admin                                                                                                                                                |   

En ce qui me concerne, j'ai dû modifier directement dans le fichier de configuration de NagVis, les infos pour attaquer la base de données de Nagios alimentée par NDO.

# vi /usr/local/nagvis/etc/nagvis.ini.php

Voici les infos que j'ai modifié (retrouvée dans le fichier ndo2db.cfg) :

;statushost=""
; hostname for NDO-db
dbhost="momn_nom_de_serveur"
; portname for NDO-db
;dbport=3306
; database name for NDO-db
;dbname="nagios"
; username for NDO-db
dbuser="nagios"
; password for NDO-db
dbpass="nagios"
; prefix for tables in NDO-db
dbprefix="npc_"
; instance name for tables in NDO-db
;dbinstancename="default"
; maximum delay of the NDO Database in seconds
;maxtimewithoutupdate=180
; path to the cgi-bin of this backend
;htmlcgi="/nagios/cgi-bin"


Voilà, à priori, après avoir paramétré via la page http://localhost/nagvis/config.php (et notamment définir NDO comme plugin BDD), une modification des droits pour l'utilisateur nagios est nécessaire, puis redémarrage d'Apache et c'est bon !

# chown -Rf nagios:nagios /usr/local/nagvis/
# /etc/init.d/httpd restart

J'ai cependant eu un problème, mes tables alimentées par NDO, n'étaient pas confirme à ce qu'attendait NagVis ...

Il suffit donc d'exécuter via la commande $ mysql -u nagios -pnagios sur les tables de ndo :

ALTER TABLE npc_eventhandlers ADD long_output TEXT NOT NULL after output;
ALTER TABLE npc_hostchecks ADD long_output TEXT NOT NULL after output;
ALTER TABLE npc_hoststatus ADD long_output TEXT NOT NULL after output;
ALTER TABLE npc_notifications ADD long_output TEXT NOT NULL after output;
ALTER TABLE npc_servicechecks ADD long_output TEXT NOT NULL after output;
ALTER TABLE npc_servicestatus ADD long_output TEXT NOT NULL after output;
ALTER TABLE npc_statehistory ADD long_output TEXT NOT NULL after output;
ALTER TABLE npc_systemcommands ADD long_output TEXT NOT NULL after output;

Et voilà ! NagVis est fonctionnel !

En ce qui me concerne, j'ai voulu avoir accès à NagVis depuis l'interface de Nagios (modifiée avec le thème Vautour). Pour cela, un peu de php/html de base afin de modifier les fichiers présent dans /usr/local/nagios/share/ et notamment le menu.html ;)" class="smiley

Seul hic, comment utiliser une même authentification ?

Authentification Nagios / NagVis

Via Apache, comme pour Nagios !

# vi /etc/httpd/conf.d/nagvis.cnf

On ajoute ceci :

AuthName "NagVis Access"
AuthType Basic
AuthUserFile /usr/local/nagios/etc/htpasswd.users
Require valid-user

...

SetEnv REMOTE_USER guest
RequestHeader set Cookie "nagvis_session=1"

On recharge la configuration Apache :

# /etc/init.d/httpd reload

Et le tour est joué ! (par défaut on indique que tout utilisateur utilise le login guest, si vous créez l'utilisateur dans NagVis, les droits lui seront alors appliqués !

NagVis_ex1

Aller plus loin ...

Au cas où, on peut ajouter des icônes, des gadgets, des map personnalisées, etc ... Donc voici quelques liens intéressants que je complèterai si besoin :

- Pack d'icônes : http://exchange.nagvis.org/exchange/func-finishdown/9/

Manpages en couleur

Mehdi Bahri

Bonsoir !

Un mini billet pour une mini astuce, il s'agit ici de mettre un peu de couleur pour rendre la lecture des manpages plus agréable. Pour cela, suivez le guide ;)" class="smiley

Installer most

most est un programme similaire à less ou more, un "pager". Il se trouve dans les dépôts Fedora.

# yum install most

Utiliser most comme pager pour la commande man

Il suffit d'éditer votre bashrc ou zshrc et d'y ajouter la ligne suivante :

export MANPAGER=/usr/bin/most

Et voilà :)" class="smiley Relancez votre émulateur de terminal et testez, vous devriez passer de ça :

à ça :

Enjoy !

Manpages en couleur

Mehdi Bahri

Bonsoir !

Un mini billet pour une mini astuce, il s'agit ici de mettre un peu de couleur pour rendre la lecture des manpages plus agréable. Pour cela, suivez le guide ;)" class="smiley

Installer most

most est un programme similaire à less ou more, un "pager". Il se trouve dans les dépôts Fedora.

# yum install most

Utiliser most comme pager pour la commande man

Il suffit d'éditer votre bashrc ou zshrc et d'y ajouter la ligne suivante :

export MANPAGER=/usr/bin/most

Et voilà :)" class="smiley Relancez votre émulateur de terminal et testez, vous devriez passer de ça :

à ça :

Enjoy !

Manpages en couleur

Mehdi Bahri

Bonsoir !

Un mini billet pour une mini astuce, il s'agit ici de mettre un peu de couleur pour rendre la lecture des manpages plus agréable. Pour cela, suivez le guide ;)" class="smiley

Installer most

most est un programme similaire à less ou more, un "pager". Il se trouve dans les dépôts Fedora.

# yum install most

Utiliser most comme pager pour la commande man

Il suffit d'éditer votre bashrc ou zshrc et d'y ajouter la ligne suivante :

export MANPAGER=/usr/bin/most

Et voilà :)" class="smiley Relancez votre émulateur de terminal et testez, vous devriez passer de ça :

à ça :

Enjoy !

Manpages en couleur

Mehdi Bahri

Bonsoir !

Un mini billet pour une mini astuce, il s'agit ici de mettre un peu de couleur pour rendre la lecture des manpages plus agréable. Pour cela, suivez le guide ;)" class="smiley

Installer most

most est un programme similaire à less ou more, un "pager". Il se trouve dans les dépôts Fedora.

# yum install most

Utiliser most comme pager pour la commande man

Il suffit d'éditer votre bashrc ou zshrc et d'y ajouter la ligne suivante :

export MANPAGER=/usr/bin/most

Et voilà :)" class="smiley Relancez votre émulateur de terminal et testez, vous devriez passer de ça :

à ça :

Enjoy !

eZPlanet 1.0.0

Guillaume Kulakowski

Cela fait déjà plusieurs années que nous nous servons d'eZ Publish sur Fedora-Fr pour gérer notre planet. Le code de l'extension utilisée était même déjà disponible mais je n'avais pas encore pris le temps de faire une première release officielle. C'est donc maintenant chose faite !

Mais que fait eZPlanet ? eZPlanet permet de gérer à partir d'eZ Publish un planet. Le cronjob planet-import.php est donc un fork du cron rssimport.php d'eZ Publish mais prenant les informations dans les comptes utilisateurs plutôt que dans le module RSS. Comme je n'ai pas la main sur le code HTML saisie par les contributeurs du planet, les billets passent par l'un de mes autres modules (eZTidy) avant d'être stockés en base.

Comme d'habitude c'est téléchargeable un peu partout :

GLPI version 0.83.3

Remi Collet

GLPI (Gestionnaire Libre de Parc Informatique) version 0.83.3 est publiée. Les RPM sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora ≥ 12 et EL ≥ 5.

Cette mise à jour corrige un certain nombre de bugs et un bug de sécurité. Vous êtes donc fortement encouragés à mettre votre version à jour.

La documentation est disponible en PDF : glpidoc-0.83.1.pdf Cette nouvelle version passe dans le dépôt remi (stable) Actuellement dans le dépôt : glpi-0.83.3.1-1 glpi-appliances-1.8.1-1 glpi-behaviors-0.83.3-1 glpi-data-injection-2.2.1-1 glpi-dumpentity-1.3.1-1 glpi-fusioninventory-0.83.3.1.0-0.1.RC2 glpi-loadentity-1.3.1-1... Lire GLPI version 0.83.3

leZRSS 1.0.0, enfin !

Guillaume Kulakowski

Après plus de 2 années à incuber et après avoir rejoint la forge d'eZ System, j'ai enfin décidé de publier une première version stable de leZRSS.

Cette extension pour eZ Publish apporte les fonctionnalités suivantes :

Comme d'habitude c'est téléchargeable un peu partout :

Installer Fedora sur un Macbook Pro, c'est (vraiment) facile !

Thomas Bouffon

Depuis l'apparition des processeurs Intel, l'installation de distributions Linux sur Mac cs'est grandement simplifiée.

Sous Fedora 16, l'install de Fedora 16 demandait encore quelques efforts. Avec Fedora 17, le programme livecd-iso-to-disk permet de générer des lives qui démarrent sans problème sur le Macbook pro. Ensuite l'installation se passe comme sur un PC normal.

 

Je ne rentrerai pas plus dans le détail, les procédures d'installation et de configuration sont déjà expliquées sur le wiki fedora-fr

Page générée le 17 août 2016 à 12:10