Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Astuce Fedora du Week-End

Fedora 15 débarque avec son Muffin !!!

Alexandre Frandemiche

Muffin 3 au clair de lune ! Muffin, le magazine des utilisateurs francophones de Fedora indubitablement novateur qui sort de l'ombre au même moment que Fedora Lovelock.

Muffin3

Ceci n'est pas une coïncidence, au vu des nouveautés de Fedora 15, votre pâtisserie préférée se devait d'être au rendez-vous. Ce nouveau numéro a le même objectif que les précédents, être capables de fournir à nos lecteurs un magazine respectant la philosophie qui nous a attiré en intégrant le monde du libre, de GNU/Linux et de Fedora en particulier tout en se rénovant sans cesse tant en terme de contenu que de présentation. Bienvenue dans l'expérience Muffin !

Résumé du magazine

Dans ce numéro nous vous proposons plusieurs dossiers :

Les nouveautés de Fedora 15

GNOME 3 , KDE 4.6, pare-feu dynamique, SystemD, les nouveautés du dernier noyau Linux. Ce sera l'occasion de revenir sur ce qui fait cette nouvelle mouture de Fedora Lovelock la distribution la plus avancée en terme de technologie open source.

Un tour d'horizon de GNOME 3

La nouvelle version de GNOME apporte beaucoup de changements. Que ça soit purement esthétique ou dans votre façon même dappréhender cette nouvelle ergonomie après presque 10 ans d'utilisation. À l'aube de ce changement majeur, il est intéressant de se plonger dans ce nouvel environnement graphique. De nouvelles notions et outils font leurs apparitions, ainsi GNOME Shell devient l'élément incontournable. Gestion des fenêtres, de la 3D, des barres de taches et j'en passe, accrochez-vous et préparez-vous à vivre l'utilisation de votre ordinateur assurément différemment.

Introduction au langage D

Premier article du dossier sur ce nouveau langage, nous vous proposons la présentation des bases de la programmation en D. Le langage D est relativement nouveau mais rempli de promesses qui méritent que l'on s'y attarde plus longuement.

Allons plus loin avec YUM

Vous connaissez surement tous YUM, l'un des logiciels de gestion de paquets RPM. Avec cet article, qui est la suite logique parue dans le premier numéro de Muffin, nous vous invitons à explorer un peu plus ses possibilités et son utilisation. Car un bon outil ne l'est que si on sait l'utiliser, voici de quoi consolider les bases.

Un Centre multimédia sous Fedora avec XBMC

XBMC est un lecteur multimédia libre. Initialement conçu pour le monde de la console de Microsoft par une communauté motivée et pleine de bonnes idées, le projet a très rapidement été porté dans le monde Linux. Cet article vous présente comment, grâce à cet outil, vous pouvez disposer rapidement d'une bibliothèque multimédia extrêmement complète.

Rubriques

Vous retrouvez aussi dans ce numéro 3 de Muffin les rubriques habituelles :

- une sélection de paquets choisis tels que Gourmet (logiciel pour la gestion de recette de cuisine), Déjà-Dup (Un outil de sauvegarde) et pleins d'autres ;

- des astuces qui nous rendent la vie sous Fedora plus simple ;

- les événements et actualités autour de Fedora ;

- ...

Pour en savoir plus nous vous invitons à nous rejoindre ou nous lire sur http://mag.fedora-fr.org/wiki/Accueil Toute l'équipe de Muffin vous souhaite une bonne lecture et beaucoup de plaisir avec ce nouveau numéro !

Équipe Muffin.

Télécharger Muffin 3

Télécharger tous les numéros de Muffin

Fedora 15 débarque avec son Muffin !!!

Alexandre Frandemiche

Muffin 3 au clair de lune ! Muffin, le magazine des utilisateurs francophones de Fedora indubitablement novateur qui sort de l'ombre au même moment que Fedora Lovelock.

Muffin3

Ceci n'est pas une coïncidence, au vu des nouveautés de Fedora 15, votre pâtisserie préférée se devait d'être au rendez-vous. Ce nouveau numéro a le même objectif que les précédents, être capables de fournir à nos lecteurs un magazine respectant la philosophie qui nous a attiré en intégrant le monde du libre, de GNU/Linux et de Fedora en particulier tout en se rénovant sans cesse tant en terme de contenu que de présentation. Bienvenue dans l'expérience Muffin !

Résumé du magazine

Dans ce numéro nous vous proposons plusieurs dossiers :

Les nouveautés de Fedora 15

GNOME 3 , KDE 4.6, pare-feu dynamique, SystemD, les nouveauté du dernier noyau GNU/Linux. Ce sera l'occasion de revenir sur ce qui fait cette nouvelle mouture de Fedora Lovelock la distribution la plus avancée en terme de technologie open source.

Un tour d'horizon de GNOME 3

La nouvelle version de GNOME apporte beaucoup de changements. Que ça soit purement esthétique ou dans votre façon même dappréhender cette nouvelle ergonomie après presque 10 ans d'utilisation. À l'aube de ce changement majeur, il est intéressant de se plonger dans ce nouvel environnement graphique. De nouvelles notions et outils font leurs apparitions, ainsi GNOME Shell devient l'élément incontournable. Gestion des fenêtres, de la 3D, des barres de taches et j'en passe, accrochez-vous et préparez-vous à vivre l'utilisation de votre ordinateur assurément différemment.

Introduction au langage D

Premier article du dossier sur ce nouveau langage, nous vous proposons la présentation des bases de la programmation en D. Le langage D est relativement nouveau mais rempli de promesses qui méritent que l'on s'y attarde plus longuement.

Allons plus loin avec YUM

Vous connaissez surement tous YUM, l'un des logiciels de gestion de paquets RPM. Avec cet article, qui est la suite logique parue dans le premier numéro de Muffin, nous vous invitons à explorer un peu plus ses possibilités et son utilisation. Car un bon outil ne l'est que si on sait l'utiliser, voici de quoi consolider les bases.

Un Centre multimédia sous Fedora avec XBMC

XBMC est un lecteur multimédia libre. Initialement conçu pour le monde de la console de Microsoft par une communauté motivée et pleine de bonnes idées, le projet a très rapidement été porté dans le monde Linux. Cet article vous présente comment, grâce à cet outil, vous pouvez disposer rapidement d'une bibliothèque multimédia extrêmement complète.

Rubriques

Vous retrouvez aussi dans ce numéro 3 de Muffin les rubriques habituelles :

- une sélection de paquets choisis tels que Gourmet (logiciel pour la gestion de recette de cuisine), Déjà-Dup (Un outil de sauvegarde) et pleins d'autres ;

- des astuces qui nous rendent la vie sous Fedora plus simple ;

- les événements et actualités autour de Fedora ;

- ...

Pour en savoir plus nous vous invitons à nous rejoindre ou nous lire sur http://mag.fedora-fr.org/wiki/Accueil Toute l'équipe de Muffin vous souhaite une bonne lecture et beaucoup de plaisir avec ce nouveau numéro !

Équipe Muffin.

Télécharger Muffin 3

Télécharger tous les numéros de Muffin

Domotique/Multimédia - Samsung Galaxy Tab sous CyanogenMod

Alexandre Frandemiche

Cela fait longtemps que je n'ai pas abordé ce sujet, mais depuis un achat d'une Samsung Galaxy Tab en décembre dernier, la partie multimédia a pris encore un tournant ! Terminé le pc portable qui traine avec un long câble afin daccéder à Internet à tout moment !!! Cet élément couplé à XBMC que j'ai installé sur un pc dans mon salon donne une toute autre dimension à notre vie multimédia !
Samsung-galaxy-tab Et oui, disons-le franchement, j'ai craqué ! ... enfin avec ma femme on a craqué ! lol
Je ne vais pas faire ici le détail de cette tablette et de ces avantages, d'autres l'ont déjà fait et de toute façon, mon choix, lui est fait :D ! Je vais juste vous donner une procédure afin de pouvoir changer la ROM de votre Galaxy Tab et évidemment sous Fedora. A noter que l'opérateur de ma tablette est Orange, ainsi la surcouche est signée par ce même opérateur. C'est là où le bas blesse ... la surcouche graphique, le navigateur aussi ... bref, l'idée de ne aps pouvoir passer à une version supérieure d'Android sans que M Samsung et M Orange le veuille bien ! De plus, mon Samsung Galaxy Spica sous CyanogenMod doit y être pour quelque chose :) !

Bref, cessons de s'éterniser, voici la démarche à suivre pour passer en CyanogenMod (Beta donc à vos risques et périls) le tout avec une Fedora bien sûr !!!

Installation de Heimdall
Ce logiciel permet d'attaquer votre tablette via port usb afin d'y installer une nouvelle Rom ou un nouveau firmware. Ce logiciel est l'équivalent d'Odin, logiciel permettant les même opérations mais ne tournant que sur des systèmes Microsoft. Pour l'installer vous avez le fameux configure-make-make-install à partir des sources que vous trouverez sur le site du projet : http://www.glassechidna.com.au/products/heimdall/. En ce qui me concerne et comme je suis paresseux, j'ai opté pour la solution rpm qui sont fournis pour OpenSuse mais qui fonctionnent très bien sur ma Fedora 14

Pour une architecture x86 : yum install http://download.opensuse.org/repositories/hardware/openSUSE_11.3/i586/heimdall-1.1.1-1.1.i586.rpm http://download.opensuse.org/repositories/hardware/openSUSE_11.3/i586/heimdall-frontend-1.1.1-1.1.i586.rpm

Pour une architecture x86_64 : yum install http://download.opensuse.org/repositories/hardware/openSUSE_11.3/x86_64/heimdall-1.1.1-1.1.x86_64.rpm http://download.opensuse.org/repositories/hardware/openSUSE_11.3/x86_64/heimdall-frontend-1.1.1-1.1.x86_64.rpm

Pour lancer heimdall, vous pouvez soit utiliser l'interface graphique en lançant en ligne de commande heimdall-frontend soit utiliser heimdall directement en ligne de commande !

Téléchargement de CyanogenMod beta
wget http://files.deodexed.com/ModADroid-Galaxy-Tablet/Technomancer/tcm7beta.zip unzip tcm7beta.zip

Préparation de la Samsung Galaxy Tab

Root En ce qui concerne ma Galaxy Tab, celle-ci n'était pas rootée, j'ai donc utilisé z4root : market://search?q=pname:com.z4mod.z4root.
Une fois installé, activer l'usb debugging : “Menu” > “Settings” > Applications > Development > cocher “USB debugging”
Lancer z4root et taper sur le bouton “Root”, une fois fait, redémarrer la tablette et celle-ci retrouve rootée !

BootLoader Ensuite il faut s'assurer que votre tablette n'a pas son bootloader de bloqué, si tel est le cas, l'application et la procédure décrite sur le lien suivant vous permet de le débloquer : http://www.dkszone.net/unlock-samsung-galaxy-tab-bootloader.

Voilà tout est prêt, passons à l'étape ultime.

Flashage de la Samsung Galaxy Tab

Je tiens à rappeler que cette manipulation peut mal se passer, un risque existe, sachez-le ! voilà, c'est dit !

En premier lieu, la tablette ne doit pas être connectée via le port USB.

Vous avez donc Heimdall de lancé, allez chercher chacun des fichiers présents dans l'archive de CynogenMod que vous avez décompressé précédemment. Chaque fichier est suffisamment explicite pour ne pas que j'ai à préciser dans quelles cases aller les chercher je pense ... :)

Heimdall Frontend.

Une fois l'opération effectuée, il faut éteindre la Samsung Galaxy Tab puis la rallumer en appuyant simultanément sur le bouton "Home" + "volume-bas" + "Power" et les maintenir enfoncer 3 secondes. La tablette passe alors en mode "Downlod". Il reste à la connecter en USB à votre Fedora puis cliquer sur le bouton "start" dans heimdall.

L'installation du nouveau firmware s'effectue, une fois terminée la tablette démarre en mode "recovery". Utiliser les boutons de volumes pour naviguer dans les options et le bouton "Power" pour valider votre choix. Afin de réinitialiser l'ensembles des repertoires, il faut effectuer un Wipe de la tablette en séléctionnant l'option correspondante et choisir "factory reset".
Une fois revenu à l'accueil du recovery, redémarrer la tablette, celle-ci est ptrête à être configurer puis utilisée !!!

Voilà, maintenant il ne reste plus qu'à remonter les bugs et participer :) !

Astuces Fedora du Week End - NagStaMon - Avoir ces notifications Nagios intégrées au système de notification de Gnome ou KDE

Alexandre Frandemiche

nagstamon 0.9.4 settingsBon je vous avais promis une procédure d'installation de Nagios 3.X sous Fedora/CentOS/RHEL, bah presque ! :)
En attendant voici un outil open source bien pratique, équivalent des plugins Nagios Checker sous Firefox ou Chromium, permettant d'intégrer les notifications de Nagios directement à votre système d'exploitation !!! (et oui ça fonctionne même avec la fenêtre ;) ! )

NagStaMon est donc un logiciel qui permet d'intégrer les notifications Nagios directement dans votre barre de notification ! Il offre les mêmes fonctionnalités que les plugins cités ci-dessus :

  • visible de manière permanente sur le bureau
  • connexion à différent Nagios avec la possibilité de les activer/désactiver séparément
  • status rafraichit automatiquement
  • Info-bulle donnant un rapide résumé de la situation
  • notifie les utilisateurs via des sons et des clignotements dans la barre de notification
  • permet le filtre sur des services ou des hôtes à l'aide d'expression régulières
  • accès rapide à la page principale de Nagios , ainsi qu'à celles des services ou des hôtes
  • accès rapide aux services et hôtes correspondant aux alertes remontées
  • accès rapide aux hôtes via SSH/RDP/VNC/WWW à l'aide d'un clic droit sur l'info-bulle
  • suit les couleurs des status de Nagios (green=all ok, yellow=warning, orange=unknown, red=critical, darkred=unreachable, black=host is down)
  • possibilité de filtrer les alertes que l'on souhaite remonter
  • deux tailles possible de notification
  • possibilité de rendre la notification hors barre de status par simple glisser
  • démarre au lancement de la session
  • sauvegarde des préférences dans $HOME/.nagstamon.conf

nagstamon 0.9.4 notifications

Préparation de l'installation :

J'ai commencé par installer le Release Candidate, mais visiblement ce n'est pas encore ça ... j'ai donc installé la version stable 9.4
Cependant j'ai du user du yum afin de le lancer :
su -
yum install python-lxml sox
Dommage que les dépendances ne soient pas sur le rpm fournis ... c'est quand même tous l'avantage d'un rpm ... :)

Enfin un petit yum install http://downloads.sourceforge.net/project/nagstamon/nagstamon/nagstamon%200.9.4/nagstamon-0.9.4-2.noarch.rpm

Et voilà le tour est joué ! Il n'y a plus qu'à configurer le bébé et hop votre Nagios est en osmose avec votre Fedora :) !
@ bientôt !!!

Quand JPackage n'autorise pas l'installation de tomcat6 sous CentOS 5 ...

Alexandre Frandemiche

Ce billet à pour but de ne pas oublier cette petite manipulation concernant l'installation d'un Tomcat 6 sous centOS 5 :

Ajout du dépôt JPackage :

su -
cd /etc/yum.repos.d/
wget http://www.jpackage.org/jpackage50.repo

Installation de Tomcat 6 :

yum install tomcat6

On obtient l'erreur suivante :

Loaded plugins: downloadonly, fastestmirror
Loading mirror speeds from cached hostfile
* epel: fr2.rpmfind.net
* jpackage-generic: mirror.ibcp.fr
* base: centos.crazyfrogs.org
* updates: centos.crazyfrogs.org
* jpackage-generic-updates: mirror.ibcp.fr
* extras: centos.crazyfrogs.org
* addons: centos.crazyfrogs.org
Setting up Install Process
Parsing package install arguments
Resolving Dependencies
--> Running transaction check
---> Package tomcat6.noarch 0:6.0.29-1.jpp5 set to be updated
--> Processing Dependency: tomcat6-lib = 6.0.29-1.jpp5 for package: tomcat6
--> Processing Dependency: java for package: tomcat6
--> Processing Dependency: jakarta-commons-logging for package: tomcat6
--> Processing Dependency: jakarta-commons-daemon for package: tomcat6
--> Running transaction check
---> Package java-1.6.0-openjdk.i386 1:1.6.0.0-1.16.b17.el5 set to be updated
--> Processing Dependency: libgif.so.4 for package: java-1.6.0-openjdk
--> Processing Dependency: tzdata-java for package: java-1.6.0-openjdk
---> Package tomcat6-lib.noarch 0:6.0.29-1.jpp5 set to be updated
--> Processing Dependency: tomcat6-el-1.0-api = 6.0.29-1.jpp5 for package: tomcat6-lib
--> Processing Dependency: tomcat6-jsp-2.1-api = 6.0.29-1.jpp5 for package: tomcat6-lib
--> Processing Dependency: tomcat6-servlet-2.5-api = 6.0.29-1.jpp5 for package: tomcat6-lib
--> Processing Dependency: ecj for package: tomcat6-lib
--> Processing Dependency: /usr/share/java/ecj.jar for package: tomcat6-lib
--> Processing Dependency: jakarta-commons-dbcp-tomcat5 for package: tomcat6-lib
--> Processing Dependency: jakarta-commons-collections-tomcat5 for package: tomcat6-lib
--> Processing Dependency: jakarta-commons-pool-tomcat5 for package: tomcat6-lib
---> Package jakarta-commons-daemon.i386 1:1.0.1-6jpp.1 set to be updated
--> Processing Dependency: java-gcj-compat for package: jakarta-commons-daemon
--> Processing Dependency: libgcj_bc.so.1 for package: jakarta-commons-daemon
---> Package jakarta-commons-logging.i386 0:1.0.4-6jpp.1 set to be updated
--> Running transaction check
---> Package tzdata-java.i386 0:2010l-1.el5 set to be updated
---> Package tomcat6-servlet-2.5-api.noarch 0:6.0.29-1.jpp5 set to be updated
---> Package jakarta-commons-dbcp-tomcat5.noarch 0:1.2.2-2.jpp5 set to be updated
---> Package ecj.noarch 1:3.3.1.1-3.jpp5 set to be updated
---> Package jakarta-commons-pool-tomcat5.noarch 0:1.3-11.jpp5 set to be updated
---> Package java-1.4.2-gcj-compat.i386 0:1.4.2.0-40jpp.115 set to be updated
--> Processing Dependency: /usr/bin/rebuild-security-providers for package: java-1.4.2-gcj-compat
--> Processing Dependency: /usr/bin/rebuild-security-providers for package: java-1.4.2-gcj-compat
--> Processing Dependency: gjdoc for package: java-1.4.2-gcj-compat
---> Package libgcj.i386 0:4.1.2-48.el5 set to be updated
---> Package tomcat6-el-1.0-api.noarch 0:6.0.29-1.jpp5 set to be updated
---> Package jakarta-commons-collections-tomcat5.i386 0:3.2-2jpp.3 set to be updated
---> Package tomcat6-jsp-2.1-api.noarch 0:6.0.29-1.jpp5 set to be updated
---> Package eclipse-ecj.i386 1:3.2.1-19.el5.centos set to be updated
---> Package giflib.i386 0:4.1.3-7.1.el5_3.1 set to be updated
--> Running transaction check
---> Package java-1.4.2-gcj-compat.i386 0:1.4.2.0-40jpp.115 set to be updated
--> Processing Dependency: /usr/bin/rebuild-security-providers for package: java-1.4.2-gcj-compat
--> Processing Dependency: /usr/bin/rebuild-security-providers for package: java-1.4.2-gcj-compat
---> Package gjdoc.i386 0:0.7.7-12.el5 set to be updated
--> Processing Dependency: antlr for package: gjdoc
--> Running transaction check
---> Package java-1.4.2-gcj-compat.i386 0:1.4.2.0-40jpp.115 set to be updated
--> Processing Dependency: /usr/bin/rebuild-security-providers for package: java-1.4.2-gcj-compat
--> Processing Dependency: /usr/bin/rebuild-security-providers for package: java-1.4.2-gcj-compat
---> Package antlr.i386 0:2.7.6-4jpp.2 set to be updated
--> Finished Dependency Resolution java-1.4.2-gcj-compat-1.4.2.0-40jpp.115.i386 from base has depsolving problems
--> Missing Dependency: /usr/bin/rebuild-security-providers is needed by package java-1.4.2-gcj-compat-1.4.2.0-40jpp.115.i386 (base)
Error: Missing Dependency: /usr/bin/rebuild-security-providers is needed by package java-1.4.2-gcj-compat-1.4.2.0-40jpp.115.i386 (base)

Résolution de l'installation :
yum remove jpackage-utils
yum --disablerepo=jpackage* install jpackage-utils
yum install tomcat6

Et voilà, plus derreur, visiblement le paquet jpackage-utils de Jpackage ne fonctionne pas, donc on utilise celui des dépôts CentOS !

Astuce Fedora du Week-End - Connexion automatique sous Fedora

Alexandre Frandemiche

GDM FedoraParce qu'il peut-être utile de disposer d'un Fedora sans avoir à s'authentifier dans le cadre d'un média center comme xbmc ou une machine virtuelle de démonstration, voici la démarche à suivre.

Connectez-vous en root :
su -
Puis éditez le fichier suivant :

vi /etc/gdm/custom.conf

Ajoutez sous la section "daemon" :

TimedLoginEnable=true
TimedLogin=monuser
TimedLoginDelay=5

Remplacez monuser par le nom de votre utilisateur et mettez TimedLoginDelay à 0 si vous ne souhaitez pas attendre !
Et voilà, vous venez d'atteindre le niveau sécurité 0 mais plus besoin de clavier ;-) !

Astuces Fedora du Week End - TOra - Trousse à outil d'Oracle Database

Alexandre Frandemiche

Un peu en avance sur le week-end, mais bon, comme je n'ai pas toujours le temps de publier ...

TOra_logoPrésentation

TOra est une trousse à outils pour Oracle qui vise à aider le DBA. Il permet la mise au point des dispositifs PL/SQL, de créer des worksheet SQL avec la mise en évidence de syntaxe, de naviguer dans la base et un ensemble complet des outils de DBA. TOra inclut également le support de MySQL et de Postgres.

Installation

Pour l'installer sous Fedora, il vous faudra installer oracle-instantclient11.2-basic disponible :

Dans un terminal effectuez :

# yum localinstall --nogpgcheck oracle-instantclient11.2-basic-11.2.0.2.0.x86.rpm ou # yum localinstall --nogpgcheck oracle-instantclient11.2-basic-11.2.0.2.0.x86_64.rpm

Une fois oracle-instantclient, il ne vous reste plus qu'à installer TOra !

Pour cela direction le site du projet TOra ou Site Officiel.

Rendez-vous sur la page http://sourceforge.net/projects/tora/files/ et installez le paquet pour Fedora.

# yum localinstall --nogpgcheck tora-2.1.3-1.fc13.x86.rpm
ou
# yum localinstall --nogpgcheck tora-2.1.3-1.fc13.x86_64.rpm

Et voilà TOra est installé !

Configuration

Maintenant pour pouvoir s'en servir, il vous faut effectuer en root les commandes suivantes en x86 :

cd /usr/lib/oracle/11.2/client/lib/ # ln -s libclntsh.so.11.1 libclntsh.so # ln -s libocci.so.11.1 libocci.so
Puis :
# ln -s /usr/lib/oracle/11.2/client/lib/libnnz11.so /usr/lib/libnnz11.so # ln -s /usr/lib/oracle/11.2/client/lib/libclntsh.so /usr/lib/libclntsh.so

Maintenant pour pouvoir s'en servir, il vous faut effectuer en root les commandes suivantes en x86_64 :

cd /usr/lib/oracle/11.2/client64/lib/ # ln -s libclntsh.so.11.1 libclntsh.so # ln -s libocci.so.11.1 libocci.so
Puis :
# ln -s /usr/lib/oracle/11.2/client64/lib/libnnz11.so /usr/lib64/libnnz11.so # ln -s /usr/lib/oracle/11.2/client/lib64/libclntsh.so /usr/lib64/libclntsh.so

Tout est prêt il ne vous reste plus qu'à créer un script qui va vous permettre de lancer TOra :

On crée un répertoire dans le dossier de votre utilisateur:
$ mkdir ~/.TOra Créez un fichier TOra.sh dans ce repertoire .TOra contenant le code suivant :
@@#!/bin/bash export LD_LIBRARY_PATH=/usr/lib/oracle/11.2/client64/lib/ export ORACLE_HOME=/usr/lib/oracle/11.2 tora@@ $ chmod 755 .TOra/*

Utilisation

Pour lancer TOra :
$ .TOra/TOra.sh &

TOraEt voilà, il ne vous reste plus qu'à utiliser Alacarte pour créer une entrée dans votre menu GNOME !

Astuce Fedora du Week-End - Des extensions firefox bien pratiques ! (sous Fedora)

Alexandre Frandemiche

Firefox-addons1Bonjour à tous, cela fait un moment que je n'ai rien publié, mais ej compte y remédier (enfin j'espère !).

Je vous propose de découvrir (peut-être) certains Add-ons Firefox que j'utilise au quotidien, alors je me dis que ça peut en intéresser quelques-uns ! J'en ai peu, mais ils me servent souvent, et le but n'est aps de proposer une vitrine, mais bien d'en faire ressortir que les indispensables.

- Live HTTP Headers : https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/3829/ Ce plugin permet de voir tout ce qui passe lorsque vous allez sur un site, très pratique pour voir si tout arrive comme vous le pensez sur votre navigateur, ou si votre proxy fait bien son boulot par rapport à la mise en cache des informations !

- Nagios Checker : https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/3607/ Ce plugin (indispensable) permet pour ça part d'avoir une vue rapide de l'état de vos serveur grâce à Nagios ! Ainsi ce plugin placé dans la barre d'état permet en un coup d'œil de voir que tout va bien, ou va dans le cas contraire génère une alarme sonore et visuelle afin de vous alerter que l afin du monde est toute proche !

- Firebug : https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/1843/ Encore un plugin indispensable si vous développez un site web ou une application Internet ! Pour débugger, il n'y a rien de mieux !

- BarTab : https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/67651/ Si comme moi, avoir 200 onglets ne vous pose pas de problème, lors de l'ouverture de son Firefox, ca plombe un peu la bande passante ! Cette extension permet de ne charger que l'onglet que l'on sélectionne ;), bien pratique !

Voilà pour aujourd'hui !

Si vous en avez d'autres indispensables à partager, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Domotique - Revirement ...

Alexandre Frandemiche

plcbusAvant de me lancer dans l'achat de modules, récepteurs, micro modules, CM15, CM11 ... je me suis dis, "euh as-tu vraiment tout en main pour décider de tout ça ?" la réponse était non !

Voilà pourquoi ce billet ! Je ne vous cache pas que j'ai fais une petite pause concernant ce sujet, enfin, pas tout à fait, mais j'y reviendrai !

Parce qu'il faut savoir se remettre en question dans tous projet, il est tout de même mieux de le faire au tout début afin d'avoir plus de chance que celui-ci arrive à terme. C'est donc ce que j'ai fais, le X10 à l'air bien, mais qu'y a-t-il d'autre ? quels en sont les inconvénients ? et surtout au vu du résultat que je souhaite obtenir, est-ce vraiment la technologie adaptée ???

LE DOUTE !

Il existe en domotique plusieurs normes, telles que le X10, le Z-Wave, le KNX, le PlcBus, le 1-Wire, etc…

Le X10 est très répandu, notamment grâce à son prix plus abordable. Le X10 utilise le courant porteur pour envoyer les informations. Chaque module (prise électrique, interrupteur, lampe) a une adresse. Pour activer le module, il suffit denvoyer un ordre via une télécommande, un ordinateur à cette adresse. L'un des inconvénients du X10 est quil est très sensible aux perturbations électriques, causées par une TV, un ordinateur, etc… Parfois les ordres narrivent pas à destination et comme il ny a aucun retour dinformation, il est impossible de savoir que le module na pas reçu son ordre ou tout simplement d'avoir son état.

Ah ! et bien voilà des points intéressants !

Le Z-Wave fonctionne un peu de la même façon, à ceci près que les ordres passent par les ondes radio, et sont relayés dun module à un autre. Le Z-Wave est donc plus fiable. Par contre il est encore très difficile de trouver du matériel à la norme française.

LEIB/KNX ont été mis un peu de côté, notamment pour leurs prix très élevés. Cependant, apparemment c'est un protocole qui fonctionne très bien, avec du matériel de bonne qualité.

plcbus_moduleUne autre norme a attiré mon attention : le PLCBUS. Les tarifs sont très proches de ceux du X10, le principe de fonctionnement est le même à quelques détails près. Beaucoup plus fiable, beaucoup moins sensible aux perturbations électriques, plus rapide, avec possibilité dinterroger les modules afin de connaitre leur état et oui le PLCBUS comble les lacunes de son vieux frère X10.

Voilà donc la norme qui me plait le plus, certes tout n'est pas réalisable, mais qu'est-ce qui m'empêchera d'utiliser différents matériaux de différentes normes ???!!!

Le 1-Wire sera principalement utilisé pour remonter des états ou des informations comme la température d'une pièce, etc ... je reviendrai sur cette norme le moment venu.

MORALITE

Il est important de savoir quelle norme utiliser avant la construction de la maison, car certaines normes domotiques demandent une configuration électrique spécifique. Lorsque l'on investit une maison déjà construite et dans laquelle aucun travaux de rénovation des murs et du système électrique ne sont envisagés, l'étau se ressert, d'autant plus en France !
En choisissant le X10 ou le PLCBUS, les contraintes sont limitées : la seule à laquelle faire attention est d'avoir le neutre dans les interrupteurs, car les modules pour interrupteur nécessitent la phase et le neutre (chose qui nest pas toujours évidente ... les installations les plus récentes ne devraient pas poser de problèmes à ce niveau là).

Une note qui en intéressera peut-être quelques uns, composer son réseau domotique de modules X10 et PLCBUS est tout à fait possible !

Bon et bien, comme quoi il est parfois utile de refaire un petit tour d'horizon !

D'autres articles sont à venir toujours concernant ce sujet, je vais essayer d'attendre moins longtemps avant la prochaine publication promis !

Rencontres Fedora 12 ... un rendez-vous à ne pas manquer !

Alexandre Frandemiche

Rencontres Fedora 12Bonjour à tous !

Après une petite coupure (il me faudrait des journées de 48h ...) et à l'occasion de la sortie de la dernière mouture de Fedora, je relaye un événement organisé par l'équipe de Fedora-fr concernant une manifestation le week-end du 12 et 13 décembre prochain : les Rencontres Fedora à la Cité des Sciences à Paris. Cet événement vous propose entre autre de découvrir les nouveautés de cette dernière version, des conférences ainsi que des ateliers d'une qualité forcément exceptionnelle puisqu'Arkezis à réussi à me convaincre d'y participer ;-) !

Je vous donne donc rendez-vous le 12 et 13 décembre prochain, sachant que nous ne seront pas les seuls normands à envahir la capitale avec Arkezis, Nagha, rédacteur Paquet Fedora du Jour à ces heures perdues, sera des nôtres également !

Pour plus de détails concernant les Rencontres Fedora des 12 et 13 décembre, n'hésitez pas à vous rendre sur cette page.

Domotique - Quelques compléments ...

Alexandre Frandemiche

DomogikCe billet est plus un complément du dernier, je ne vais donc rien vous apprendre de nouveau, seulement lister un certain nombre de liens :

Domotique

Des sites traitant de la domotique :

Constructeurs

Quelques sites constructeurs :

Boutiques X10

Les boutiques où l'ont peut trouver des produits de domotique :

Logiciels Libres

Des solutions logicielles de domotique libres :

J'étais parti sur MisterHouse comme solution retenue, mais je n'avais pas regarder de plus près Domogik ... j'avoue que l'interface Web est très agréable ! Je vais donc installer les 2 sur des machines virtuelles et tenter de les comparer.

La suite au prochain billet !

Domotique - Les normes, le matériel, les solutions logicielles ... que choisir ?

Alexandre Frandemiche

x10_logoChose promise, chose due ! Voici le 2 ème billet de cette Saga consacrée à la domotique ! Pour rappel, j'envisage d'équiper ma maison de domotique. voir Billet précédent

La domotique

Je pense que l'on peut définir ce terme de la façon suivante :
La domotique est lensemble des technologies existantes mises à disposition afin d'apporter des fonctions de confort au sein d'un habitat. Cela concerne aussi bien la diffusion et la disponibilité de contenu multimédia à travers la maison que le déclenchement de l'arrosage à heure définie, l'allumage des éclairages extérieurs lors de la détection d'un mouvement, l'envoi d'email lors d'une présence devant sa porte d'entrée ou encore, et la liste ne s'arrête pas là, l'ouverture du portail lorsque son mobile communique des coordonnées GPS précisant que l'on se rapproche de chez soi ! Vous l'aurez compris, la domotique n'a comme limite que votre imagination ... et votre compte en banque ! Pour une définition plus poussée, je vous propose de continuer la lecture sur wikipedia.

Les normes

Bon, les technologies au service de l'homme et de son nid douillé, c'est bien mais concrètement, comment mettre tout ça en œuvre ?
Je me concentre plus particulièrement sur les technologies liées à l'informatique, la télécommunication et à l'automatisme. Les modes de transmission tels que l'infrarouge, le courant porteur, les ondes radio sont utilisés, ainsi que les liaisons filaires, cependant, lorsque vous choisissez d'équiper une maison de ce genre de technologie, la plupart du temps, rien n'a été créé dans ce but, pas de câble Ethernet, pas de modules incorporés ... Dans mon cas, la maison existe depuis 8 ans et rien n'a été prévu pour ça ! Je me suis donc tourné naturellement vers les solutions se basant sur la communication via courant porteur (CPL) et plus particulièrement le protocole X10. L'avantage est qu'il s'intègre très facilement dans une maison existante, de plus ce protocole même s'il a certaines limites (débit faible, non gestion des collisions de paquets, etc ...), est accessible par des outils open source.

tabbeeLe matériel

ReadyNas Duo

Comme je l'ai écris dans mon billet précédent, je dispose actuellement d'un serveur Netgear ReadyNas Duo faisant office de serveur multimédia, serveur de téléchargement (pour les différentes distributions GNU/Linux que je télécharge bien évidemment), serveur d'impression, serveur de fichier, serveur DHCP, serveur FTP/SSL, et j'en oublie probablement, un vrai couteau suisse ! Le tout tournant sur une Debian "compiled by NetGear", donc totalement libre !!! Comme je considère cette aventure comme un projet, je pense qu'il est intéressant de donner le coût de chacun des matériels utilisés afin de savoir dans quoi on s'embarque. En ce qui concerne le ReadyNas Duo, vous pouvez le trouver sur internet à un prix de 180 € sans disque dur. En ce qui concerne les disques, vu leur faible coût (1To = 90€), je ne peux que vous conseiller des "Power Green" afin de limiter la consommation d'énergie.

PlayStation 3

En plus de ce serveur, je dispose aussi d'une PS3, comme certains m'ont posé la question, non je n'ai pas installé de distribution GNU/Linux dessus comme une Fedora par exemple, tout simplement, parce qu'il faudrait un autre HDD, et qu'il faudrait aussi que j'en ai l'utilité. Certes, la PS3 n'embarque pas de firmeware libre, mais son rôle de platine multimédia est parfaitement rempli ! Lecteur BlueRay, DVD, CD, DivX en tout genre (ou presque, certains encodages Audio pèchent encore ... et pas de MKV, a noter que l'utilisation d'une distribution GNU/Linux à base Red Hat comme Fedora ou CentOS permet de remédier à ce genre de désagrément), client multimédia, décodeur + enregistreur TNT (avec le module prévu à cet effet) et accessoirement console de jeux. Prix : 300 €.

Interface PC <-> X10

principe_X10Afin de permettre au serveur ReadyNas dans mon cas, vous l'aurez compris, de piloter les différents modules X10, il faut l'interfacer avec ce que l'on appelle un CM11 ou plus récemment un CM15. Ce matériel permet à une application comme MisterHouse ou Heyru de piloter les différents modules présents dans votre maison. Par défaut, ces interfaces utilisent des ports série, ou des ports USB (simulant une interface série). Il faut donc que votre serveur hébergeant l'application et connecté au CM15, dispose d'un port usb/serie et surtout, si vous l'exécutez sous GNU/Linux, comme c'est mon cas, que les pilotes pour ce matériel soit présents ! Ce qui bien sûr n'est pas le cas par défaut sur le noyau Debian utilisé par mon ReadyNas. :-) ! Ce matériel coute environ 70 € (http://www.maison-domotique.com/modules/x10/informatique.php).

D'autres moyens permettant la gestion de différents modules sont disponibles :

Module X10

En ce qui concerne les modules, là il y a le choix ! An niveau des récepteurs : l'interrupteur ON/OFF classique, avec variateur, interrupteur volet, etc ... : http://www.maison-domotique.com/modules/x10/recepteurs.php. En ce qui concerne mon projet, je vais m'intéresser plus particulièrement à la gestion des éclairages extérieurs, gestion des volets, gestion de la porte du garage et gestion du chauffage. Je reviendrais sur chacun des modules au fur et à mesure de leur mise en place.

Du fun !

Du X10, du Linux, du Fun ! (chanté en prenant un voix d'abricot d'une marque de boisson française bien connue)

Un dernier matériel inutile et donc forcement indispensable : une console tactile permettant de gérer l'ensemble de ces modules : une Tabbee, en plus ca tourne sur une distribution GNU/Linux "made by Orange" ! Que demander de plus, c'est une des consoles tactiles les moins cher, surtout si vous disposez d'une borne Wifi chez vous ! (Merci ma Freebox !) Coût : 250€

Ah, j'allais oublier ! Je terminerai par le renouvellement de mon téléphone portable, en investissant dans un HTC Hero disposant d'une antenne GPS, cela me permettra de détecter à partir de ma position GPS la demande d'ouverture de la porte de mon garage !!! Je reviendrai aussi sur ce point lorsque j'y serai ! lol Évidemment, Ce téléphone tourne avec l'OS libre de Google : Androïd.

Les solutions logicielles

mh_logoIl existe différentes solutions logicielles afin de manipuler et de contrôler les différents matériels que nous venons de voir. Au vu de ce que je veux faire, il faut aussi que le logiciel en question propose un WebService ... ça tombe bien MisterHouse le fait ! Voici les principales fonctionnalités que propose ce logiciel :

  • Exécuter des actions depuis de nombreuses sources : par voix, via navigateur Web, par instruction X10 comme une température, un luminosité, etc ..
  • Communique avec le module CM11 et CM15
  • plein d'autres choses que je vous laisse découvrir en français ou en anglais.

Voilà, je pense que là tout est assez précis, dans un prochain billet je vous expliquerez comment installer le CM15 sur le ReadyNas Duo. Le suspens est intense ... seul mon collègue sait si ça fonctionne !!! Et oui rappelez-vous, je dispose d'un environnement similaire chez un collègue. Il dispose déjà de plusieurs modules et avait installer MisterHouse sur un PC sous Ubuntu. Allons-nous pouvoir faire tourner cette application sur le Nas ???

La suite au prochain billet !

Domotique - Etablissement du projet et petit tour d'horizon

Alexandre Frandemiche

maison-domotique1Voici mon dernier projet pour ma nouvelle maison : y intégrer de la domotique !

Objectifs

Je vous propose donc de suivre l'avancement de ce projet, cela pourra peut-être convaincre certains d'entre vous d'y passer, bien sûr j'ai quelques exigences, les voici :

  • se baser sur un système sous GNU/Linux pour un maximum de composants
  • utiliser mon ReadyNas Duo comme serveur principal pour la gestion de la domotique
  • utiliser une application libre
  • ne pas être limiter avec des projets futurs touchant à la domotique
  • contrôler mes volets électriques
  • contrôler l'allumage de mes éclairages intérieurs et extérieurs
  • contrôler l'ouverture de la porte de mon garage
  • contrôler mon chauffage
  • contrôler tout ça depuis une interface simple
  • se greffer sur une maison existante

Bon ça c'est l'objectif final ! Ça fait pas mal, en théorie, tout ceci est possible.

Liens

Avant d'aller plus loin, je vais faire un petit tour des différents sites traitant de ce sujet et permettant d'y voir un peu plus clair sur ce projet :

La domotique :

La domotique qu'est-ce que c'est ?

Les logiciels :

Mister House

Heyu

Sites complémentaires :

Linux Home Automation

Boutique :

http://www.domadoo.fr/

http://www.planete-domotique.com

http://www.legrand.fr/particuliers/la-domotique_866.html

Situation

Je dispose des différents liens me permettant d'avoir une idée plus précise sur ce que je souhaite. Passons à une brève explication sur ce dont je dispose déjà :

Un ReadyNas Duo : http://www.ndfr.net/articles/test-nas-netgear-readynas-duo-rnd2150-53.html

Une PS3 première génération : http://fr.wikipedia.org/wiki/PlayStation_3

En ce qui concerne le multimédia, il n'y pas vraiment besoin de faire plus à l'heure actuelle.

Cependant pour ce projet je dispose d'un avantage et pas des moindre, un de mes collègues de travail dispose déjà d'un module CM11 avec port usb et d'un ReadyNas Duo (copiteur !!!). Il souhaiterait exécuter MisterHouse sur le ReadyNas Duo tout comme moi, quel coïncidence !!!Je dispose donc d'un environnement de "test" !!!

Voilà, la base est posée, il ne reste plus qu'à tester le bon fonctionnement de l'environnement chez mon collègue, et je pourrai aller plus loin.

La suite au prochain billet !

Astuce Fedora du Week-End - Test Acid3 - Bien choisir son navigateur Web

Alexandre Frandemiche

Acid3_referenceExcusez-moi pour ce long moment d'absence, mais on a pas toujours le temps de tout faire, et c'est mon cas !

Je vous propose pour cette astuce Fedora du Week-End, un petit test très simple qui peut vous aiguiller afin de choisir le navigateur Web sur notre belle Fedora. Sachez que si vous n'êtes pas sur Fedora, le test fait aussi le comparatif avec des navigateurs sous Windows ... et oui, parce dire que c'est beau, c'est bien, c'est grand, c'est fort sous Fedora, c'est très bien, mais comparer pour pouvoir arriver à cette finalité, c'est encore mieux ! ;-) !!!!

Pour en arriver à cette conclusion, j'ai utilisé le fameux Test Acid3 !!!
Mais alors quel est ce test ??? Vous qui n'êtes pas obligatoirement Bac +5 en informatique, je vais essayer de vous donner un brève explication de ce que fait ce test.

Pour passer ce test, le navigateur doit, avec ses réglages par défaut, faire le rendu fluide d'une animation dont l'image finale doit correspondre exactement à une image de référence, le score à atteindre est de 100/100. Pour cela, le navigateur doit implémenter correctement certains composants utilisés pour construire les pages Internet que vous visualisez (DOM2, ECMAScript, CSS, SVG, XML, URI). La page de tests est donc constitué d'un certains nombre d'éléments que le navigateur doit savoir interpréter afin d'afficher l'image attendue. Le test Acid3 n'est pas un test de conformité global à ces standards du Web, en revanche les tests du W3C eux, le sont ( http://fr.wikipedia.org/wiki/W3c )

Voici donc un petit test que je me suis amusé à faire sur différents navigateurs que j'avais à ma disposition.

Internet Explorer 7 sous Windows :
Acid3-IE7

Internet Explorer 8.0.6001 sous Windows :
Acid3-IE8-1

Internet Explorer 8.0.6001 sous Windows en mode compatible ancienne version :
Acid3-IE8-2

Opera 9.64 sous Fedora :
Acid3-Opera-Linux

Firefox 3.0.11 sous Windows :
Acid3-Firefox-3.0-Windows

Firefox 3.5.2 sous Fedora :
Acid3-Firefox-3.5-Linux

ThunderBird 3.0b2 sous Fedora :
Acid3-Thunderbird-Linux

Midori 0.1.7 sous Fedora :
Acid3-Midori-0.1.7-Linux

Google Chrome 2.0 sous Windows :
Acid3-Chrome-2.0-Windows

On observe que les navigateurs libres se débrouillent bien mieux face à ce test que leur collègues propriétaires, à noter qu'à priori le navigateur Safari (appartenant à Apple) obtient un résultat de 100% tout comme la petite surprise que m'a révélé ce test : Midori et Chrome !!! J'avais entendu parlé en bien de midori, mais je ne l'avais pas encore testé ... je pense que je vais donc approfondir mes tests concernant ce nouveau navigateur !

Vous avez donc ici un aperçu des principaux navigateurs, et entre Firefox, Midori ou encore Chromium (moteur de Google Chrome sous Linux : http://spot.fedorapeople.org/chromium/) Votre Fedora est fin prête à interroger la toile ! Et pour ceux qui se demandent quel navigateur utiliser sur l'environnement de Microsoft, vous avez ici un début de réponse !

Astuce Fedora du Week-End - Hadopi - Bienvenue

Alexandre Frandemiche

gouvernementEt voilà, il fallait s'y attendre, le gouvernement à une fois de plus voté une loi stupide, anti-liberté : Hadopi

Ce gouvernement de merde n'a rien trouvé de plus à faire que ça ! Et le pire dans l'Histoire (de la France), c'est que ce n'est pas la première loi ni la dernière, depuis que l'UMP et autres sbires dictent les lois de ce pays.

Aujourd'hui, une fois de plus, je tiens tout particulièrement à remercier les quelques 53% des considérés votant (et oui dans notre beau pays un vote blanc est assimilé à un non votant, qq1 qui ne respecte pas son devoir ...) , bref à remercier ces 53 % pour leur belle connerie ! Parce qu'ils se sont fait avoir, ou parce que c'était pleinement réfléchi, le résultat est là (une fois de plus!).

Alors que dois-je faire ?

Fermer ce blog, fermer http://blog.fedora-fr.org/paquet-fedora-du-jour/ ???

Bah oui, ils ne seront probablement plus autorisé, mes discours et posts seront vérifiés et validés ... rien que l'idée ... j'ai envie de vomir.

Que va-t-il se passer si je rédige un billet sur un client Torrent ou sur Amule je vais être considéré coupable de tentation et de propagande pour le téléchargement illégal ? et cela par un organisme autre que l'Etat ???

D'ailleurs, je vais m'y mettre aussi, je me constitue moi même organisme de lutte contre la connerie. Après des votes prévenant de la connerie actuelle (avertissements), aujourd'hui je condamne le gouvernement français à une mise à pied jusqu'à la fin du mandat de sarko (j'aurai prononcé un nom d'oiseau ou une injure, peut importe cette personne ne mérite pas autant d'attention, alors appelons un chien : un chien et un sarko : un sarko !).

Quoi c'est injuste et stupide ??!!! pourtant ils l'ont fait !

Donc l'astuce de ce Week-end consiste à promouvoir toute les manière de télécharger des contenus illégaux ... utilisez une machine virtuelle (Xen, VirtualBox, Vmware) pour le téléchargement, un serveur SFTP, à partager entre amis, un clé usb à filer dans les écoles. Ou, non je vais vous proposer cette distribution BlackTrack qui permet de tester la sécurité de votre réseau, et par conséquent celle de votre voisin afin de faire tout et n'importe quoi : http://wiki.backtrack-fr.net/index.php/Accueil. Le contenu doit être stockée sur des partitions cryptées, comme ça pas de soucis, si on se fait attraper. Je peux aussi faire un ptit article sur la manière de changer son adresse MAC, ca peut servir si on s'infiltre dans le réseau du voisin ...

Qu'en pensez-vous ? Soyons stupide, pas autant qu'eux, pcq y a du boulot mais allons dans leur sens !!!!!!!

Allé les moutons, faut y aller ! Travaillez, aller, vous gagnerez plus !

Autres infos : http://www.rt74.eu/index.php?post/2009/04/03/La-loi-Hadopi-vot%C3%A9e-%C3%A0-la-sauvette-par-16-d%C3%A9put%C3%A9s-%21

Loi Création et Internet (Hadopi)

Alexandre Frandemiche

Dans le cadre de mon opposition à cette loi, j'ai envoyé il y a de cela quelques jours un email à mon député M Ph. Duron (PS), le voici :PhDuron

Monsieur le Député,

Vous avez été élu député de ma circonscription, et, à ce titre, je me permets de vous adresser ma requête : Vous allez être appelé à voter, au mois de mars prochain, une loi proposée par le gouvernement appelée ‘Création et Internet, plus connue sous le nom de loi Hadopi.

Je tiens par le présent email à vous signifier mon opposition à cette loi, qui non seulement bafoue plusieurs principes de base de notre démocratie, comme la présomption dinnocence (loi Française, elle même basée sur larticle 11 de la Déclaration des Droits de lHomme), lobligation de séparation des fonctions judiciaires et administratives (article 13 de la constitution Française voté en 1790), ainsi que bien dautres irrégularités qui en font dès aujourdhui une loi dexception. Comme vous le savez par ailleurs, lEurope sest opposée à cette loi et ne manquera pas de le faire à nouveau, de même que la CNIL, lAFA, lISOC, et de très nombreuses autorités reconnues sur le plan international.

Je tiens à vous rappeler par ailleurs quà ce jour, aucune étude scientifique na réussi à prouver que le partage de fichiers protégés par le droit dauteur, ait le moindre impact sur la vente de disques ou de DVD. Bien au contraire, de nombreuses études tendent à prouver linverse. Quant à la rémunération des auteurs, dautres études montrent, quant à elles, la corrélation entre le partage de fichiers et lexplosion récente des arts vivants, offrant une rémunération à un nombre bien plus large dartistes que nen offraient jadis les ventes de disques. Cette loi, écrite pour les lobbys de lindustrie de la Culture, na dautre but que de soutenir leurs modèles économiques vieillissants. En effet, les ventes records dartistes tels que ‘Nine Inch Nails ou ‘Radiohead, qui offraient pourtant gratuitement leurs albums musicaux à télécharger, le succès massif de films comme ‘Les Chtits de Danny Boon ou ‘Taken de Luc Besson, qui ont pourtant été parmi les plus piratés lannée dernière, montrent, sil en était besoin, quaucune corrélation ne peut être établie entre téléchargement illégal et baisse des ventes. Le partage de fichiers a, par ailleurs, considérablement démocratisé laccès à la Culture, et suscité des appétits autrefois inimaginables, dont lindustrie de la Culture, même sil ne sagit plus des mêmes acteurs, continue largement de bénéficier.

En tant que citoyen, et plus encore en tant quélecteur, je vous demande de ne pas voter en faveur de cette loi.

Je vous prie de croire, Monsieur le Député, à lexpression de mes sentiments respectueux.

Alexandre Frandemiche

J'ai reçus une réponse il y a peu de temps, je voulais donc vous la faire partager :

Monsieur,

J'ai bien reçu votre mail du éé février dernier qui attire mon attention sur le projet de loi « Création et internet » dit « loi HADOPI ». Je vous en remercie.

Sachez que nous partageons l'essentiel des craintes que vous évoquez dans votre courrier à l'égard de ce projet de loi.

Les députés socialistes et moi-même considérons que ce texte constitue une atteinte aux droits et libertés. En effet, des fichiers qui devront être consultés par les fournisseurs d'accès à internet avant la signature de tout nouveau contrat, alors que les données personnelles ne sont conservées aujourd'hui que dans les cas de procédures pénales. Il s'agit d'une grave atteinte aux libertés. D'autant que le juge n'intervient qu'en cas de recours.

Nous nous opposons également à ce que l'internaute paye une sorte de double peine. En effet, s'il est sanctionné et que sa connexion à internet est coupée, il devra continuer de payer alors même qu'il n'aura plus accès au service. Et ce alors même que les poursuites pénales encourues sont maintenues.

Les contestations des procédures nous semblent en outre très complexes. Il est en effet impossible de contester un avertissement, et ce alors même qu'il semblerait que 300 000 avertissements seront envoyés tous les mois, avec tous les risques d'erreur que l'on peut aisément imaginer.

Enfin, le dispositif nous semble aisément contournable. Les données échangées pourront être cryptées. Mais plus grave, des pirates pourront se servir de l'adresse IP d'un autre internaute pour télécharger illégalement. Ce qui sera sanctionné ne sera alors plus les téléchargements illégaux, mais la non surveillance de sa ligne internet.

En conséquence, les députés socialistes ne sont pas favorables à ce texte dans son état actuel. C'est pourquoi nous avons déposé des amendements qui vont dans le sens de proposition de nouveaux mécanismes de rémunération des ayants droit, la suppression de la possibilité de couper l'accès à internet, et enfin, des garanties procédurales pour les abonnés.

Espérant avoir répondu à vos interrogations, je vous prie d'agréer, Monsieur, mes respectueuses salutations.

P.O Philippe Duron

Julie Dumont, assistante parlementaire

Je ne vous cache pas que j'ai été très agréablement surpris, d'un d'avoir une réponse et de deux que celle-ci concerne bien le sujet de mon email (pas un mail de réponse automatique).

Par ce billet, je voudrais remercier, l'équipe de ce député et ce député, parce qu'avec ce mail, en plus de constater que la prise de position est effectuée sur ce thème, qu'il y a encore une possibilité de communiquer avec certains députés. Etait-ce un coup de chance ? Je n'en sais rien, ce que je sais, c'est que quand quelque chose de bien arrive, il ne faut pas hésiter à relayer l'information ! C'est chose faite.

Un site que je voudrais vous faire partager : http://www.cinqgusdansungarage.org/, voilà comment notre votre ce gouvernement nous voit !

Plymouth

Alexandre Frandemiche

A deux jours de la sortie de la preview de F10 (sauf retard de dernière minute) et vu l'engouement actuel pour Plymouth, le remplaçant de RHGB, nous allons voir comment changer le thème par défaut...

Les thèmes disponibles sont, une fois installés avec notre gestionnaire de packages habituel, stockés dans /usr/lib/plymouth/. Par défaut, c'est le thème Spinfinity qui est installé et exécuté au démarrage. On va installer comme exemple le thème de F10, Solar :

1 - Si ce n'est pas déjà fait, on installe le plugin :

$ su -
# yum install plymouth-plugin-solar

2 - On indique à plymouth d'utilisé le thème nouvellement installé (1) :

# plymouth-set-default-plugin solar

3 - Enfin, on va reconstruire le initrd :

# /usr/libexec/plymouth/plymouth-update-initrd

Voila, au prochain démarrage, vous voila face aux éruptions de solar.

(1) Bien évidemment, on remplacera solar par le nom du thème souhaité et installé.

Astuce Fedora du Week-End - Plymouth - démarage graphique

Alexandre Frandemiche

A deux jours de la sortie de la preview de F10 (sauf retard de dernière minute) et vu l'engouement actuel pour Plymouth, le remplaçant de RHGB, nous allons voir comment changer le thème par défaut...

Les thèmes disponibles sont, une fois installés avec notre gestionnaire de packages habituel, stockés dans /usr/lib/plymouth/. Par défaut, c'est le thème Spinfinity qui est installé et exécuté au démarrage. On va installer comme exemple le thème de F10, Solar :

1 - Si ce n'est pas déjà fait, on installe le plugin :

$ su -
# yum install plymouth-plugin-solar

2 - On indique à plymouth d'utilisé le thème nouvellement installé (1) :

# plymouth-set-default-plugin solar

3 - Enfin, on va reconstruire le initrd :

# /usr/libexec/plymouth/plymouth-update-initrd

Voila, au prochain démarrage, vous voila face aux éruptions de solar.

(1) Bien évidemment, on remplacera solar par le nom du thème souhaité et installé.

Astuce Fedora du Week-End - Personnaliser les barres de tâches Gnome

Alexandre Frandemiche

Suite à l'article Asutce Fedora du Week-End - Personnaliser les barres de tâches Gnome beaucoup m'ont demandé si je savais modifier la couleur du texte dans ces barres, et uniquement dans ces barres pas dans la totalité des bordures de fenêtre.

La réponse est aujourd'hui OUI !!! et cela grâce à un certain f

Voici donc la procédure à suivre afin de changer la couleur du texte :

Il faut créer, s'il n'existe pas déjà, un fichier nommé .gtkrc-2.0 dons le répertoire personnel

cd /home/alex/

gedit .gtkrc-2.0

et ajouter ces lignes :

style "panel" {

  bgNORMAL               = "#000000"
  fgNORMAL               = "#FFFFFF"

} widget "*PanelWidget*" style "panel" widget "*PanelApplet*" style "panel" class "*Panel*" style "panel" widget_class "*Mail*" style "panel" class "*notif*" style "panel" class "*Notif*" style "panel" class "*Tray*" style "panel" class "*tray*" style "panel"

Dans cet exemple, la couleur définie est le blanc

bgNORMAL = "#ffffff000000"

Pour obtenir les codes couleur vous pouvez utiliser The Gimp, dans la palette de couleur un chiffre hexadécimal est donné, c'est ce chiffre qui code la couleur. pour remplacer le blanc par du noir, il faut par exemple mettre : bgNORMAL = "#000000"

Et voilà votre barre avec un fond personnalisé en noir peut être lisible à nouveau !!!

Astuce Fedora du Week-End et Paquet Fedora du jour accueillent TheCyberXP

Alexandre Frandemiche

Bonjour à tous !TheCyberXP

Je vous informe (et oui encore une fois !!!) de la venue d'un nouveau membre au sein de l'équipe d'Astuce Fedora du Week-End et de Paquet Fedora du jour, il s'agit de TheCyberXP.

L'équipe de rédacteurs/traducteurs se constitue alors de 5 personnes actives :

  • TheCyberXP
  • Opossum1er
  • Nagha
  • Pikachu_2014
  • Slobberbone

Bienvenue à TheCyberXP, grâce à cette équipe grandissante, nous espérons vous proposer de manière plus régulière des billets toujours plus intéressants ainsi que des astuces vous permettant de profiter pleinement de votre distribution Linux préférée : Fedora !

Si vous voulez nous rejoindre ou nous faire part d'idées, n'hésitez pas à vous inscrire sur la mailing-list fedora-fr-blog. !

J'en profite aussi pour vous signaler que des fils RSS des contributeurs ont été ajoutés sur la page d'accueil d'Astuce Fedora du Week-end.

A très bientôt, et bonne lecture !