Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Dotclear

Mise en place et exploitation de Memcached

Guillaume Kulakowski

Afin de réduire au maximum les appels à la base de données, ainsi que les traitements résultant de l'exploitation des requêtes, les CMS, Wikis, forums et autre blogs utilisent au maximum des systèmes de cache. Le plus souvent les fichiers sont stockés directement sur le système de fichier, mais il existe des alternatives de stockage telles que les système de mémoire cache distribuée dont Memcached en est un excellent représentant.

Bien que pour le moment je ne possède qu'un seul serveur pour Scenario-Paintball et que je n'ai pas besoin de distribuer mon cache ou mes sessions, l'utilisation d'un stockage en RAM apporte un gain de performance par rapport à un stockage sur disque dont les accès (I/O) sont généralement plus lents.

Pourquoi Memcached en plus d'APC

Certaines applications comme IPB proposent de stocker leur cache applicatif au sein d'APC.

En mon sens (mais peut-être suis je un puriste) APC est un cache d'opcode et non un cache applicatif. De plus, il n'est pas distribué et dans le cas d'une application répartie sur plusieurs serveurs, on pourrait rencontrer des versions de cache différentes.

Pour du cache applicatif, je pense qu'il vaut mieux utiliser un cache distribué et donc (par exemple) Memcached.

Installation de Memcached et des extensions pour php et Python

Pour installer Memcached et les extensions pour Python et php, rien de plus simple  : Just Yum It !

yum install memcached.x86_64 python-memcached.noarch php-pecl-memcached.x86_64 perl-Cache-Memcached.noarch

Monitorer Memcached

Pour monitorer Memcached, j'ai trouvé sur la toile un memcahce.php dans le même style que l'APC.php permettant de monitorer APC.

memcached.png

J'ai également mis en place un template pour Cacti, également trouvé sur le web, pour monitorer Memcached au sein de mon instance Cacti.

Configuration des différentes applications en place sur mon serveur

;;;;;;;;;;;;;;;
; Memcached ;
;;;;;;;;;;;;;;;
; Use memcache as a session handler
session.save_handler=memcached
; Defines a comma separated list of server urls to use for session storage
session.save_path="localhost:11211"

dcSocialize 1.1.0 avec support de Google+

Guillaume Kulakowski

Je viens de mettre à jour mon extension de Widgets sociaux pour Dotclear : dcSocialize. Au programme des nouveautés : l'ajout du nouveau réseau social Google+ !

Cette nouvelle version est disponible sur l'espace projet dédié, mais aussi sur GitHub.

Comme d'habitude, vous pouvez l'installer directement depuis votre interface d'administration Dotclear en passant par DotAddict et le plugin daInstaller.

Migration de mon blog en HTML5

Guillaume Kulakowski

Ça fait un petit moment que je n'avais pas travaillé sur mon blog... Il faut dire que la v5 de Fedora-Fr m'a pris pas mal de temps. Mais maintenant que c'est à peu près fini, je me suis lancé dans le portage du thème de mon blog en HTML5.

Au programme :

  • utilisation des "role" : banner, main, complementary, etc...
  • utilisation des nouvelles balises : section, article, header, footer
  • Formulaire : aria, placeholder (le truc le plus visible), etc...

Pour moi les avantages de l'HTML5 sont :

  • La sémantique web grâce aux nouvelles balises et au rôles. Une meilleure sémantique est selon moi gage d'un meilleur référencement.
  • La mobilité, qui fera l'objet de mon prochain travail...

Pour réaliser ce portage, je me suis basé sur ces différentes ressources :

J'ai également profité de cette mise à jour pour :

  • Rajouter la validation des formulaires en JavaScript,
  • Passer les icônes de réseaux sociaux en CSS sprite,
  • Rajouter Linkedin,
  • Migrer sous jQuery 1.5 et utiliser le CDN de Google,
  • Améliorer l'interface d'administration du thème de ce blog (cf capture).

Configuration du thème Emplode HTML5

Internet et la valse des serveurs : Dedibox, Gandi, Kimsufi

Thierry D

servers.png Voilà maintenant 4 années que ce petit blog était hébergé sur un serveur Dedibox v1 à l'aide de la distribution Fedora.

Évidement en 4 ans, les choses changent, et ce petit serveur devenait un peu obsolète et même s'il continuait à remplir complétement son rôle, j'ai souhaité le renouveler pour voir un peu ce que faisait la concurrence.
Je vais vous raconter cette valse des serveurs, bien entendu elle ne représente pas une généralité mais uniquement ma vision des choses à moi et mon expérience propre, elle peut, c'est sûr, être différente pour chacun d'entre nous.

Mon expérience Dedibox v1

En 4 années avec Dedibox, je n'ai déploré qu'une seule coupure durant une maintenance électrique planifiée par le service technique par email.
Le serveur était très stable, et les performances étaient largement suffisantes pour une ferme d'environ 500 blogs Dotclear, et un forum Invision Power Board d'environ 1000 visiteurs uniques par jour.
Je n'ai pas beaucoup eu à faire au service technique de Dedibox, je ne peux donc pas le juger, le seul gros point noir était le service de backup par FTP proposé par Dedibox qui était très perturbé dans les débuts et sur qui je n'ai jamais eu vraiment confiance malgré plusieurs upgrade de la part de Dedibox pour augmenter la capacité de stockage et la redondance de leur équipement.
Un autre point noir a été dans les débuts, les accès très difficiles et très lents au serveur depuis l'étranger, mais mes visiteurs venant essentiellement de la France, je ne peux pas dire que cela ai été bloquant pour moi.

Au final, j'ai été très satisfait de la prestation durant 4 ans.

La migration vers le Cloud Gandi

L'offre Gandi m'a tout de suite séduit de part sa flexibilité, son prix attractif et son interface d'administration très sexy
En effet Gandi propose des serveurs virtuels sous Xen permettant à la volé de rajouter ou de retirer de la RAM, de la puissance CPU ou encore de l'espace de stockage : idéal pour celui qui ne souhaite payer que ce qu'il consomme.

Malheureusement, l'expérience a été rapidement décevante, les services n'ont pas toujours été au rendez-vous comme par exemple le service de backup automatisé basé sur un outil développé par Gandi : Gsync.
Impossible de faire fonctionner correctement l'outil sous Centos 5 et le support technique n'a pas été capable de nous aider (oui, je n'étais pas le seul confronté à ce problème : cliquez ici pour plus d'info).
Un mal entraine un bien puisque cet outil ne fonctionnant pas, je me suis tourné vers rsnapshot et ai découvert un outil de backup fonctionnant à merveille (cela fera surement l'occasion pour un prochain billet!)

Le plus gros problème et la plus grosse déception, ce sont les performances qui n'ont vraiment pas été au rendez-vous.
En effet avec 1 part, le serveur n'a pas été capable de faire tourner correctement un blog Wordpress et plantait régulièrement à la migration des 500 blogs Dotclear et du forum IPB malgré l'ajout d'1 part supplémentaire et l'addition de 20Gio d'espace de stockage.

J'ai pour l'occasion utilisé les services de Pingwy pour monitorer le serveur et l'accès au principal site web, les résultats sont sans appel.

gandi3.png

gandi1.png

gandi2.png

Au final pour tenir la charge, il aurait fallut que je rajoute encore 1 voir 2 parts, ce qui financièrement ne devenait plus du tout intéressant par rapport aux autres offres de serveurs physiques du marché (4 parts = 48€ HT alors que Dedibox ou Kimsufi sont à 14,99€ HT pour une meilleure capacité de stockage, un meilleur CPU et plus de RAM

Au final, je suis déçu par l'offre et j'opte pour une migration vers OVH

La solution Kimsufi

Une dernière migration m'a donc portée vers les services Kimsufi délivrés par OVH, pour une somme de 14,99€ HT, j'ai un serveur physique pratiquement le double de que ce j'avais sur la Dedibox v1.
Pour le moment aucun problème à signaler, ce blog marche bien (ou alors dites le moi ;)" class="smiley ) et la supervision de Pingwy m'annonce d'excellents résultats :

kimsufi1.png

Le panel de gestion de Kimsufi est très complet avec reboot à distance, gestion de DNS secondaire, accès à un monitoring complet du système :

kimsufi2.png

Au final, tout va bien, les voyants sont au vert, le serveur tient bien la charge et je n'ai encore rien à reprocher aux services de Kimsufi !

Et vous votre blog ou votre site web il est hébergé où ?

dcSocialize, AddThis, Facebook & Twitter pour votre Dotclear (Sur DotAddict)

Guillaume Kulakowski

J'ai profité de ma migration sous Dotclear 2.2 pour fusionner mes précédentes extensions sociales (à savoir : dcWidgetAddThis, dcWidgetFacebook et dcWidgetTwitter) au sein d'un seul et unique plugin : dcSocialize. Au programme des réjouissances de cette pré-version (dcSocialize 0.9) :

Tous ces widgets sont bien évidement visibles sur mon blog.

Le plugin et disponible sur le site du projet mais également sur DotAddict, vous pouvez donc installer dcSocialize directement depuis l'interface d'administration de votre blog.

llaumgui.com sous Dotclear 2.2

Guillaume Kulakowski

Je viens tout juste de finir la migration de ce blog sous Dotclear 2.2. Les nouveautés visibles sont peu nombreuses (auto-complétion de tags dans l'admin), les modifications les plus importantes concernent en effet plus les éléments sous le capot de la bête, le support (enfin !) de php 5.3 par exemple. A noter que vous pouvez lire l'annonce officielle ici. Vous pouvez aussi lire cette suite de billets retraçant les avancées de la 2.2.

Comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, DotAddict renait de ces cendres et propose plein de nouveaux plugins et thèmes.

Dotclear 2, me voici

Nicolas Rodt

Je viens enfin de passer à la version 2 de dotclear. Depuis plus de 2 ans que ce blog existe, il n'avait encore jamais été mis à jour. Il était temps ;-)" class="smiley