Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Linux

Utiliser Notify-Osd (le système de notification d’Ubuntu) dans Fedora

Inal Djafar Dans ce billet je vais vous montrer rapidement comment utiliser Notify-osd (le système de notification par défaut d’Ubuntu) dans Fedora. Installation : Commencez par Télécharger le RPM : wget http://gljohn.fedorapeople.org/notify-osd/notify-osd-0.9.20-1.i586.rpm su -c 'rpm -ivh notify-osd-0.9.20-1.i586.rpm' Configuration : Faites un backup au cas où cp /usr/share/dbus-1/services/org.freedesktop.Notifications.service /usr/share/dbus-1/services/org.freedesktop.Notifications.service.bck Editer le ficher Notifications.service vim /usr/share/dbus-1/services/org.freedesktop.Notifications.service Remplacer Exec=/usr/libexec/notification-daemon Par [...]

To be or not to be? | Fedora Lyon

Fedora Lyon

Hello everybody!

Les soirées Fedora | Lyon: une dernière réunion le 21 juillet avant de partir en vacances avant de se revoir à la rentrée en septembre.

Venez tous faire la fete et bien manger au bar le Chevreul avant de nous souhaiter de bonnes vacances!

L'adresse: Bar le Chevreul 35 Rue Saint-Jérôme 69007 Lyon.

On vous attend!

kiko

Nouvelle soirée | Fedora Lyon

Fedora Lyon

Bonjour à tous les Fedoristas Lyonnais!

Une nouvelle soirée rencontres Fedora | Lyon s'annonce pour ce mercredi 23 Juin 2010 à partir de 18h30.

On se retrouve tous, comme d'hab', dans notre nouveau bar fétiche "Bar le Chevreul".

Etant donné qu'il y a un repas, mettez un ptit commentaire pour dire qui vient, que le bar puisse prévoir.

L'adresse: Bar le Chevreul 35 Rue Saint-Jérôme 69007 Lyon.

On compte sur votre présence.

kiko

XChat 2.8.8 est sorti, la hache de guerre avec les balloons est enterrée !

Fabien Nicoleau

Il y a quelques jours, une nouvelle version du client IRC XChat est sortie. Cette version intègre le patch que j'avais soumis il y a quelques temps, afin de régler le problème de temps d'apparition bien trop long des notifications. C'est donc une petite satisfaction personnelle de voir dans cette release quelques lignes de codes que j'avais proposées, même si le mérite en revient plutôt à Remi car je m'étais inspiré de son patch plutôt que de mon original pour en proposer un nouveau.

Avec la version 2.8.8, il est donc maintenant possible de régler le temps d'apparition des notifications par la commande

/set input_balloon_time

ou bien sûr directement dans le fichier de configuration. C'est un soulagement pour moi car je n'aurais plus à reconstruire une version du paquet avec le patch pour ne plus avoir à hurler lorsque je joue à un jeu et que des notifications viennent manger une partie de l'écran pendant 20 secondes !

La version est déjà packagée pour fedora, et une demande d'envoi vers le dépôt stable a déjà été faite, elle apparaitra donc bientôt dans les mises à jour !


Fabien (eponyme)

XChat 2.8.8 est sorti, la hache de guerre avec les balloons est enterrée !

Fabien Nicoleau

Il y a quelques jours, une nouvelle version du client IRC XChat est sortie. Cette version intègre le patch que j'avais soumis il y a quelques temps, afin de régler le problème de temps d'apparition bien trop long des notifications. C'est donc une petite satisfaction personnelle de voir dans cette release quelques lignes de codes que j'avais proposées, même si le mérite en revient plutôt à Remi car je m'étais inspiré de son patch plutôt que de mon original pour en proposer un nouveau.

Avec la version 2.8.8, il est donc maintenant possible de régler le temps d'apparition des notifications par la commande

/set input_balloon_time

ou bien sûr directement dans le fichier de configuration. C'est un soulagement pour moi car je n'aurais plus à reconstruire une version du paquet avec le patch pour ne plus avoir à hurler lorsque je joue à un jeu et que des notifications viennent manger une partie de l'écran pendant 20 secondes !

La version est déjà packagée pour fedora, et une demande d'envoi vers le dépôt stable a déjà été faite, elle apparaitra donc bientôt dans les mises à jour !


Fabien (eponyme)

Célébrons F13! | Fedora Lyon

Fedora Lyon

Bonjour à tous,

Une nouvelle soirée rencontres Fedora | Lyon est prévue ce mercredi 02 Juin 2010 à partir de 18h30.

C'est l'occasion de se retrouver une fois de plus et ainsi célébrer la nouvelle Fedora 13 sortie le 25 Mai dernier.

Beaucoup de choses à dire sur cette nouvelle release. Et, comme d'habitude, nous parlerons de bien d'autres choses encore!

L'adresse reste inchangée: Bar le Chevreul 35 Rue Saint-Jérôme 69007 Lyon.

On compte sur votre présence.

kiko

Bilan "Ré-ouverture des soirées/rencontres Fedora | Lyon"

Fedora Lyon

Bonjour à tous!

Je suis fier de vous annoncer que cette ré-ouverture a été un franc succès.

Les habitués (Karl, Yann et moi-meme) étions bien présent ainsi que Sereinity qui nous a fait le plaisir d'être de la partie et qui était de passage sur Lyon.

2 petits nouveaux nous ont rejoins: Pierre (alias Chdorb) et Eric. Tous les 2 étaient venu lors des JDLL 2009, Chdorb en tant que Fedorista et Eric en tant que grand spécialiste *BSD (notamment FreeBSD).

Nous avons passé un très bon moment, beaucoup de franches rigolades. Les pintes de bières ont coulées à flot dans les gosiers... ;)" class="smiley et Vincent nous a encore gratifié de bons ptits plats et desserts bien copieux...

On est tous reparti avec l'envie de se retrouver le Mercredi 02 Juin, meme heure meme endroit (à partir de 18h30 au bar le Chevreul), meme adresse (adresse: 35 Rue Saint-Jérôme 69007 Lyon).

kiko

Accéder aux partitions vfat avec httpd en ayant selinux activé

Thomas Bouffon

Récemment, mon freeplayer perso a rencontré un petit souci : Pas moyen de lister mon répertoire "Mes images" sur ma partition dos (réminiscence du dual boot que je n'utilise quasiment plus). Or Selinux ne gène en rien à part ce détail, donc ça m'embêtait de le passer en permissif juste pour ça.

Le problème vient du fait que les fichiers sur cette partition ne sont pas étiquetés avec le bon type. Or on ne peut pas réétiqueter un système de fichiers Dos. Du coup, il faut modifier la fstab, pour appliquer le contexte au moment du montage.

/dev/sda5           /mnt/wind               auto    user,noauto,iocharset=utf8,showexec,context=system_u:object_r:httpd_sys_content_t:s0    0 0

ImageMagick ou comment faire en deux secondes un lot de modifications

Mehdi Bahri

Bonjour

Pour ce premier billet depuis, il faut le dire, longtemps, je vais faire dans le terre à terre. Je devais aujourd'hui transmettre à un ami de Lycée des cours qu'il a manqué. Étant occupé à coder sous Linux (en bon geek qui se respecte), j'avais une flemme profonde de redémarrer sous Windows pour scanner des feuilles, ajuster l'image et faire un pdf.

Donc je suis allé sur le site du constructeur de ma multifonction et oh, bonheur, les pilotes du scanner étaient en ligne ! L'installation est on ne peut plus simple, un paquet à installer et une commande à taper et xsane reconnait la machine en Wifi sur le réseau ! Un grand bravo à Brother pour ses efforts pour les utilisateurs linux. Un billet plus complet suivra sur l'installation de l'imprimante et du scanner.
Je scanne donc mes feuilles et me retrouve avec un dossier d'images. Me disant qu'il faudrait mieux les ajuster, je lance gimp et procède à quelques modifications pour un résultat somme toutes minime et un ratio temps/résultat assez décevant. Puis je me dis qu'il faudrait pouvoir faire ça à la chaine et tant qu'à faire, transformer ces fichiers en un seul PDF que mon pote pourra lire sans problème. Et là, oh divine illumination, le nom d'ImageMagick me revient en tête.

En deux commandes c'est réglé :

[mehdi@localhost]~% mogrify -normalize géo*.jpeg
[mehdi@localhost]~% convert géo*.jpeg géo.pdf


  • Pour les curieux, mogrify permet de modifier des images par groupe et -normalize indique au programme de procéder à un ajustement automatique du contraste.
  • Convert permet de convertir des images d'un format à un autre, de faire d'autres choses bien sur, et de fusionner plusieurs images en un PDF à 3 pages, de taille équivalente aux fichiers séparés.


Je vous réfère donc au site officiel du projet : http://www.imagemagick.org/script/index.php
Plus de détails sur le "contrast streching" et les possibilités de -normalize : http://homepages.inf.ed.ac.uk/rbf/HIPR2/stretch.htm

Modification du 29/12/2011 : Il est possible de n'utiliser qu'une seule commande :

[mehdi@localhost]~% convert -normalize géo*.jpeg géo.pdf

ImageMagick ou comment faire en deux secondes un lot de modifications

Mehdi Bahri

Bonjour

Pour ce premier billet depuis, il faut le dire, longtemps, je vais faire dans le terre à terre. Je devais aujourd'hui transmettre à un ami de Lycée des cours qu'il a manqué. Étant occupé à coder sous Linux (en bon geek qui se respecte), j'avais une flemme profonde de redémarrer sous Windows pour scanner des feuilles, ajuster l'image et faire un pdf.

Donc je suis allé sur le site du constructeur de ma multifonction et oh, bonheur, les pilotes du scanner étaient en ligne ! L'installation est on ne peut plus simple, un paquet à installer et une commande à taper et xsane reconnait la machine en Wifi sur le réseau ! Un grand bravo à Brother pour ses efforts pour les utilisateurs linux. Un billet plus complet suivra sur l'installation de l'imprimante et du scanner.
Je scanne donc mes feuilles et me retrouve avec un dossier d'images. Me disant qu'il faudrait mieux les ajuster, je lance gimp et procède à quelques modifications pour un résultat somme toutes minime et un ratio temps/résultat assez décevant. Puis je me dis qu'il faudrait pouvoir faire ça à la chaine et tant qu'à faire, transformer ces fichiers en un seul PDF que mon pote pourra lire sans problème. Et là, oh divine illumination, le nom d'ImageMagick me revient en tête.

En deux commandes c'est réglé :

[mehdi@localhost]~% mogrify -normalize géo*.jpeg
[mehdi@localhost]~% convert géo*.jpeg géo.pdf


  • Pour les curieux, mogrify permet de modifier des images par groupe et -normalize indique au programme de procéder à un ajustement automatique du contraste.
  • Convert permet de convertir des images d'un format à un autre, de faire d'autres choses bien sur, et de fusionner plusieurs images en un PDF à 3 pages, de taille équivalente aux fichiers séparés.


Je vous réfère donc au site officiel du projet : http://www.imagemagick.org/script/index.php
Plus de détails sur le "contrast streching" et les possibilités de -normalize : http://homepages.inf.ed.ac.uk/rbf/HIPR2/stretch.htm

ImageMagick ou comment faire en deux secondes un lot de modifications

Mehdi Bahri

Bonjour

Pour ce premier billet depuis, il faut le dire, longtemps, je vais faire dans le terre à terre. Je devais aujourd'hui transmettre à un ami de Lycée des cours qu'il a manqué. Étant occupé à coder sous Linux (en bon geek qui se respecte), j'avais une flemme profonde de redémarrer sous Windows pour scanner des feuilles, ajuster l'image et faire un pdf.

Donc je suis allé sur le site du constructeur de ma multifonction et oh, bonheur, les pilotes du scanner étaient en ligne ! L'installation est on ne peut plus simple, un paquet à installer et une commande à taper et xsane reconnait la machine en Wifi sur le réseau ! Un grand bravo à Brother pour ses efforts pour les utilisateurs linux. Un billet plus complet suivra sur l'installation de l'imprimante et du scanner.
Je scanne donc mes feuilles et me retrouve avec un dossier d'images. Me disant qu'il faudrait mieux les ajuster, je lance gimp et procède à quelques modifications pour un résultat somme toutes minime et un ratio temps/résultat assez décevant. Puis je me dis qu'il faudrait pouvoir faire ça à la chaine et tant qu'à faire, transformer ces fichiers en un seul PDF que mon pote pourra lire sans problème. Et là, oh divine illumination, le nom d'ImageMagick me revient en tête.

En deux commandes c'est réglé :

[mehdi@localhost]~% mogrify -normalize géo*.jpeg
[mehdi@localhost]~% convert géo*.jpeg géo.pdf


  • Pour les curieux, mogrify permet de modifier des images par groupe et -normalize indique au programme de procéder à un ajustement automatique du contraste.
  • Convert permet de convertir des images d'un format à un autre, de faire d'autres choses bien sur, et de fusionner plusieurs images en un PDF à 3 pages, de taille équivalente aux fichiers séparés.


Je vous réfère donc au site officiel du projet : http://www.imagemagick.org/script/index.php
Plus de détails sur le "contrast streching" et les possibilités de -normalize : http://homepages.inf.ed.ac.uk/rbf/HIPR2/stretch.htm

Modification du 29/12/2011 : Il est possible de n'utiliser qu'une seule commande :

[mehdi@localhost]~% convert -normalize géo*.jpeg géo.pdf

ImageMagick ou comment faire en deux secondes un lot de modifications

Mehdi Bahri

Bonjour

Pour ce premier billet depuis, il faut le dire, longtemps, je vais faire dans le terre à terre. Je devais aujourd'hui transmettre à un ami de Lycée des cours qu'il a manqué. Étant occupé à coder sous Linux (en bon geek qui se respecte), j'avais une flemme profonde de redémarrer sous Windows pour scanner des feuilles, ajuster l'image et faire un pdf.

Donc je suis allé sur le site du constructeur de ma multifonction et oh, bonheur, les pilotes du scanner étaient en ligne ! L'installation est on ne peut plus simple, un paquet à installer et une commande à taper et xsane reconnait la machine en Wifi sur le réseau ! Un grand bravo à Brother pour ses efforts pour les utilisateurs linux. Un billet plus complet suivra sur l'installation de l'imprimante et du scanner.
Je scanne donc mes feuilles et me retrouve avec un dossier d'images. Me disant qu'il faudrait mieux les ajuster, je lance gimp et procède à quelques modifications pour un résultat somme toutes minime et un ratio temps/résultat assez décevant. Puis je me dis qu'il faudrait pouvoir faire ça à la chaine et tant qu'à faire, transformer ces fichiers en un seul PDF que mon pote pourra lire sans problème. Et là, oh divine illumination, le nom d'ImageMagick me revient en tête.

En deux commandes c'est réglé :

[mehdi@localhost]~% mogrify -normalize géo*.jpeg
[mehdi@localhost]~% convert géo*.jpeg géo.pdf


  • Pour les curieux, mogrify permet de modifier des images par groupe et -normalize indique au programme de procéder à un ajustement automatique du contraste.
  • Convert permet de convertir des images d'un format à un autre, de faire d'autres choses bien sur, et de fusionner plusieurs images en un PDF à 3 pages, de taille équivalente aux fichiers séparés.


Je vous réfère donc au site officiel du projet : http://www.imagemagick.org/script/index.php
Plus de détails sur le "contrast streching" et les possibilités de -normalize : http://homepages.inf.ed.ac.uk/rbf/HIPR2/stretch.htm

ImageMagick ou comment faire en deux secondes un lot de modifications

Mehdi Bahri

Bonjour

Pour ce premier billet depuis, il faut le dire, longtemps, je vais faire dans le terre à terre. Je devais aujourd'hui transmettre à un ami de Lycée des cours qu'il a manqué. Étant occupé à coder sous Linux (en bon geek qui se respecte), j'avais une flemme profonde de redémarrer sous Windows pour scanner des feuilles, ajuster l'image et faire un pdf.

Donc je suis allé sur le site du constructeur de ma multifonction et oh, bonheur, les pilotes du scanner étaient en ligne ! L'installation est on ne peut plus simple, un paquet à installer et une commande à taper et xsane reconnait la machine en Wifi sur le réseau ! Un grand bravo à Brother pour ses efforts pour les utilisateurs linux. Un billet plus complet suivra sur l'installation de l'imprimante et du scanner.
Je scanne donc mes feuilles et me retrouve avec un dossier d'images. Me disant qu'il faudrait mieux les ajuster, je lance gimp et procède à quelques modifications pour un résultat somme toutes minime et un ratio temps/résultat assez décevant. Puis je me dis qu'il faudrait pouvoir faire ça à la chaine et tant qu'à faire, transformer ces fichiers en un seul PDF que mon pote pourra lire sans problème. Et là, oh divine illumination, le nom d'ImageMagick me revient en tête.

En deux commandes c'est réglé :

[mehdi@localhost]~% mogrify -normalize géo*.jpeg
[mehdi@localhost]~% convert géo*.jpeg géo.pdf


  • Pour les curieux, mogrify permet de modifier des images par groupe et -normalize indique au programme de procéder à un ajustement automatique du contraste.
  • Convert permet de convertir des images d'un format à un autre, de faire d'autres choses bien sur, et de fusionner plusieurs images en un PDF à 3 pages, de taille équivalente aux fichiers séparés.


Je vous réfère donc au site officiel du projet : http://www.imagemagick.org/script/index.php
Plus de détails sur le "contrast streching" et les possibilités de -normalize : http://homepages.inf.ed.ac.uk/rbf/HIPR2/stretch.htm

Modification du 29/12/2011 : Il est possible de n'utiliser qu'une seule commande :

[mehdi@localhost]~% convert -normalize géo*.jpeg géo.pdf

ImageMagick ou comment faire en deux secondes un lot de modifications

Mehdi Bahri

Bonjour

Pour ce premier billet depuis, il faut le dire, longtemps, je vais faire dans le terre à terre. Je devais aujourd'hui transmettre à un ami de Lycée des cours qu'il a manqué. Étant occupé à coder sous Linux (en bon geek qui se respecte), j'avais une flemme profonde de redémarrer sous Windows pour scanner des feuilles, ajuster l'image et faire un pdf.

Donc je suis allé sur le site du constructeur de ma multifonction et oh, bonheur, les pilotes du scanner étaient en ligne ! L'installation est on ne peut plus simple, un paquet à installer et une commande à taper et xsane reconnait la machine en Wifi sur le réseau ! Un grand bravo à Brother pour ses efforts pour les utilisateurs linux. Un billet plus complet suivra sur l'installation de l'imprimante et du scanner.
Je scanne donc mes feuilles et me retrouve avec un dossier d'images. Me disant qu'il faudrait mieux les ajuster, je lance gimp et procède à quelques modifications pour un résultat somme toutes minime et un ratio temps/résultat assez décevant. Puis je me dis qu'il faudrait pouvoir faire ça à la chaine et tant qu'à faire, transformer ces fichiers en un seul PDF que mon pote pourra lire sans problème. Et là, oh divine illumination, le nom d'ImageMagick me revient en tête.

En deux commandes c'est réglé :

[mehdi@localhost]~% mogrify -normalize géo*.jpeg
[mehdi@localhost]~% convert géo*.jpeg géo.pdf


  • Pour les curieux, mogrify permet de modifier des images par groupe et -normalize indique au programme de procéder à un ajustement automatique du contraste.
  • Convert permet de convertir des images d'un format à un autre, de faire d'autres choses bien sur, et de fusionner plusieurs images en un PDF à 3 pages, de taille équivalente aux fichiers séparés.


Je vous réfère donc au site officiel du projet : http://www.imagemagick.org/script/index.php
Plus de détails sur le "contrast streching" et les possibilités de -normalize : http://homepages.inf.ed.ac.uk/rbf/HIPR2/stretch.htm

Modification du 29/12/2011 : Il est possible de n'utiliser qu'une seule commande :

[mehdi@localhost]~% convert -normalize géo*.jpeg géo.pdf

Encoder les vidéos Dailymotion pour les regarder sur l'iPhone

Thomas Bouffon

Dernière découverte en date grâce à ce billet : cclive qui permet, en ligne de commande, de récupérer une vidéo sur un site de streaming.

Dailymotion a sorti une super appli iPhone, mais on ne capte pas dans le métro toulousain, et ça consomme pas mal de forfait 3G.

Seul petit souci, cclive donne un nom peu explicite aux fichiers téléchargés, mais un système d'expressions rationnelles permet de le modifier. Ensuite, si on veut pouvoir la déposer sur l'iPhone, il faut réencoder la vidéo. Après queqlues essais, j'en suis arrivé à la commande suivante :

cclive -S 's/^.*?>//g' -F %t  --stream-pass --stream-exec="wget -q -O - %i | ffmpeg -y -i - -f mp4 -s 432x320 -aspect 432:320 -async 4800 -dts_delta_threshold 1  -qscale 7 -acodec libfaac -r 25 %f.mp4" $URL
  • cclive ne fait qu'extraire l'url du fichier vidéo. ffmpeg ne réussit pas à ouvrir directement l'url, donc on utilise wget dont la sortie est redirigée vers ffmpeg.
  • %f représente le nom du fichier de sortie. Par défaut, il y a un petit souci avec le titre, qui est pollué par du code html. D'où l'utilisation de -S 's/^.*?>//g' -F %t

Prochaine étape, déposer la vidéo sur l'iPhone et le synchroniser en ligne de commande...

quvi : un utilitaire de récupération d'informations sur les liens de téléchargements de vidéos

Fabien Nicoleau

Non, je ne fais pas une fixation sur les sites proposant des vidéos style youtube, dailymotion, etc ... J'ai déja packagé clive, cclive (son petit frère en C), et leur front-end abby, et je reviens ici avec quvi. La raison est simple : quvi est maintenant une dépendance pour cclive. En effet après des demandes auprès du dévelppeur de cclive pour avoir une "libcclive", ce dernier à décidé d'externaliser le code de récupération d'infos sur les vidéos dans une bilbliothèque séparée et d'en faire un nouveau projet : quvi

Afin d'éviter un blocage des mises à jour de cclive, j'ai donc entrepris de packager cet outil, mais surtout la lib qu'il fournis : libquvi. J'ai ensuite fait une demande de revue. Le spec génère donc 3 paquets :

  • quvi : un utilitaire exemple permettant de récupérer des infos sur les vidéos utilisant libquvi
  • libquvi : la bibiothèque se chargeant du travail
  • libquvi-devel : fourni les fichiers de développements pour libquvi

La création de ce paquet que je rajoute à ma liste est pour moi l'occasion de fournir une bibliothèque, chose que je n'avais jamais fait, et accessoirement, de poster ici pour raviver un peu ce blog un peu mort ces temps-ci. Les plus curieux (et coquins!) qui auront lu le spec pourront rechercher l'utilité de l'option --enable-smut passée au configure.

J'espère trouver rapidement un reviewer pour ce paquet afin de pouvoir aussi mettre à jour cclive.


Fabien (eponyme)

Comparer deux dossiers (Version 2)

Nicolas Rodt
Update - Script mis à jour (mars 2010).
Une partie a été réécrite et le script est dorénavant incroyablement plus rapide ! (ou plutôt la version précédente n'était pas du tout optimisée ;-)" class="smiley )

Il existait déjà compDossier, voici désormais compDossier2 !

Voici donc un nouveau petit script qui vous permet de lister les différences entre le contenu de deux dossiers : compDossier2.

Cette nouvelle version tient désormais compte de la taille des fichiers pour pouvoir détecter des différences (alors que compDossier ne tenait compte que des noms des fichiers, indépendamment du contenu).

Et à quoi ça peut servir ? Un simple exemple : vous avez un CD avec les sauvegardes des photos du PC. Comment savoir quelles sont les nouvelles photos qui n'ont pas encore été gravées sur le CD ? » compDossier2 !

$ compDossier2 /media/Sauvegardes_Photos ~/Images

Ce qui est différent dans les deux dossiers :
img14.jpg
img16.jpg

Ce que "/media/Sauvegardes_Photos/" contient en plus :
img22.jpg

Ce que "/home/nicolas/Images/" contient en plus :
2007/img_new1.jpg
2007/img_new2.jpg
download Télécharger le script : compDossier2.
À voir aussi : Comparer deux dossiers (première version)

1ère version : 12/12/2008

Installation d'un moteur de recherche pour intranet sur serveur CentOS

Thomas Bouffon

Récemment, j'ai voulu monter un petit moteur de recherche pour notre intranet. Nous disposons de plusieurs sites, un pour chaque service/équipe, et peu (ou pas) de mise en commun. En tout cas pas assez.

J'ai donc pensé qu'indexer une bonne partie de notre domaine pourrait s'avérer for utile.

Etat initial

Nous disposons d'un petit (1GHz, 521Mo de RAM) PC sous CentOS 5, qui nous sert déjà de serveur web/samba/impression/polices.
J'ai donc cherché dans les dépôts de base un moteur de recherche. Le seul que j'ai trouvé, ht://Dig n'est plus maintenu depuis 2004. Je me suis donc tourné vers nutch, projet hébergé par Apache. C'est une application en java, qui nécessite le jre officiel. Il n'y a qu'un tar à télécharger, mais 2 fonctions bien différentes.

Le crawl

C'est la partie la plus complexe et gourmande. On peut commencer par suivre la procédure indiquée sur le wiki officiel. En résumé :

  • Compléter la section http.agent.name de $NUTCH_HOME/conf/nutch-default.xml
  • Modifier le fichier $NUTCH_HOME/conf/crawl-urlfilter.txt pour restreindre la recherche au domaine intranet
 +^http://(a-z0-9*\.)*mon.domaine/ #pour les liens avec le nom de domine
 +^http://^\.*/  # pour les noms de machine sans domaine
  • Créer un fichier avec les urls de départ.
  • Lancer le crawl
  $NUTCH_HOME/bin/nutch crawl mesurls.txt -dir crawl -depth 3 -topN 50

Le moteur de recherche

Maintenant qu'on a réussi son indexation, il n'y a plus qu'à installer le moteur de recherche. Il faut avoir installé et lancé le service tomcat5. Ensuite on copie $NUTCH_HOME/nutch-1.0.war dans /var/lib/tomcat5/webapps.
On relance tomcat5, nutch s'installe. Il n'y a plus qu'à modifier searcher.dir par $NUTCH_HOME/crawl dans /var/lib/tomcat5/webapps/nutch-1.0/WEB-INF/classes/nutch-default.xml, re-relancer tomcat5, et voilà! vous pouvez lancer votre première recherche sur http://votreserveur:8080/

Problèmes

Nutch est TRES gourmand. Java phagocyte la RAM. D'où de fréquentes erreurs avec "heap size" ou "out of memory". Quand on cherche un peu sur internet, on voit que nutch a plutôt été pensé pour des clusters de serveurs, qui n'ont rien à voir avec un Nec Powermate...
Après avoir augmenté tous les paramètres de mémoire des fichiers de conf, la seule solution que j'ai trouvée est :

  • Exécuter le crawl sur un autre machine.
  • Faire un crawl pas à pas comme sur cet exemple
  • Et surtout sauter l'étape mergesegments pour la remplacer par une simple copie des segments. L'indexation se passe toujours aussi bien.

Et depuis, c'est le bonheur, je trouve de la doc de tous les cotés sur mon intranet !

Développer pour l'iPhone 3.0, partie II

Thomas Bouffon

Après avoir installé le compilateur et les entêtes, il n'y a plus qu'à se lancer !

Le C

Commençons par le plus simple : du code C
Aucune particularité sur l'iPhone par rapport à un PC Gnu/linux, puisque le compilateur est le même. Attention toutefois, les entêtes téléchargés à l'étape précédente ne sont pas (encore) installés dans un répertoire standard (à vrai dire j'ai essayé de créer un package .deb, mais il ne s'est pas installé car il y a un conflit avec des fichiers fournis par odcc-utils, je dois creuser là-dessus..)
gdb est aussi disponible, ainsi que glibc. On a donc pas mal de possibilités pour coder des fonctions "outils".

L'objective-C

Programmer sur son iPhone c'est bien, avoir une interface c'est mieux. Utiliser les fonctionnalités propres à l'iPhone aussi.
Du coup, on n'a pas d'autre choix que d'utiliser les bibliothèques de fonctions Apple, et donc de passer à l'Objective-C. C'est un C étendu, orienté objet. Rien de révolutionnaire, juste une nouvelle syntaxe à apprendre, si on est familier d'autres langages objet.
Pour les personnes ayant peu d'expérience de programmation, cette doc présente le langage à partir des bases. Pour ceux qui sont plus à l'aise, http://pierre-chatelier.developpez.com/tutoriels/mac/objectivec/migration/ est une mine d'informations qui évite de tout reprendre au début. Pour ce qui est des fonctions elles-mêmes, la doc d'Apple, bien fournie, contient toutes les informations intéressantes.

Le packaging

Etape à ne pas négliger, si on ne veut pas installer tout n'importe où et pouvoir désinstaller facilement ses applis. Ici pas de RPMs ;-(" class="smiley mais des .deb. En fait, pour des premiers pas de packaging, la construction est beaucoup plus simple. Il suffit d'installer son arborescence dans un répertoire temporaire, et d'y créer un fichier DEBIAN/control de la forme suivante :

 Package: mapremiereappli
 Version: 0.1

Puis un petit dpkg-deb --build rep_tempo

Application : Télécharger http://antirez.com/misc/iphone-helloworld-1.tar.gz (on peut aussi jeter un oeil sur ce bon tuto en anglais qui détaille l'arborescence d'une appli

Editer le Makefile pour pour prendre en compte le chemin des entêtes du SDK :

 CFLAGS += -I"/var/mobile/dev/include"

Modifier la section install et uninstall, pour pouvoir choisir la destination d'installation :

 install: dist
         /bin/cp -r $(BUILDDIR)/$(APPFOLDER) $(DESTDIR)/Applications/$(INSTALLFOLDER)
         @echo "Application $(INSTALLFOLDER) installed"
         echo killall SpringBoard
 uninstall:
         /bin/rm -fr $(DESTDIR)/Applications/$(INSTALLFOLDER)
         echo killall SpringBoard


Ensuite, on installe dans un répertoire qu'on vient de créer

 make 
 mkdir -p hellloworld-0.1/DEBIAN 
 echo -e "Package: mapremiereappli\nVersion: 0.1" > hellloworld-0.1/DEBIAN/control
 make install DESTDIR=$PWD/hellloworld-0.1
 dpkg-deb --build hellloworld-0.1

on passe en root

 su -
 dpkg-deb --install hellloworld-0.1 $rep_de_dev/hellloworld-0.1.deb
 exit

On relance le SpringBoard pour prendre kes changements en compte :

 killall SpringBoard

Et voilà !

Maintenant qu'on a une appli qui fonctionne et qui s'installe, on peut commencer à la modifier. Par contre, c'est là qu'on a une petite différence avec le pc : taper simplement

 /Applications/HelloWorld.app/HelloWorld

ne permet pas de lancerdirectement l'appli, du coup c'est génant pour débugger. On peut alors passer par syslog, mais si on est fainéant comme moi, j'ai trouvé une petite astuce : on tape la commande, puis on tape sur l'icône sur l'iPhone. Et là, magie, l'appli se lance par dessus le springboard, et les printf et les erreurs s'affichent dans le terminal.

Voilà c'est tout pour ce soir !

xcftools présent dans les dépôts stables de fedora

Fabien Nicoleau

xcftools est une suite de petits utilitaires en ligne de commande permettant d'effectuer des opérations sur les fichiers au format xcf, nativement utilisé par Gimp. J'ai effectué ce package car il sera une future dépendance à la prochaine version du logiciel Phatch, que je package aussi. Pour installer xcftools sous Fedora, utilisez yum :

# yum install xcftools

Un grand merci à Pikatchu_2014 pour avoir effectué la revue.


Fabien (eponyme)