Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Lundi productif

Lundi productif : sysbench : Tester une base de données (MySQL)

Paquet Fedora du jour SysBench est un outil de test modulaire, multi-plateforme et multi-threadé permettant d'évaluer les informations et paramètres lors d'une forte sollicitation d'une base de données.

L'idée de cet suite de tests de performances et d'avoir très rapidement un retour concernant l'état d'un système de base de données sans devoir configurer un ensemble de données ou de répertorier des requêtes multiples et complexes.
Voici les principales fonctionnalités permettant de remonter les informations suivantes :
* performance des E/S des fichiers
* performance de lordonnanceur
* allocation mémoire et vitesse de transfert
* performance POSIX threads
* performance de bases de données (OLTP benchmark)

Initialement écris pour MySQL, Sysbench a évolué afin de supporter de multiples moteurs de données.

Exemple de commande de préparation :
$ sysbench --test=oltp --db-driver=mysql --mysql-user=user --mysql-password=password --mysql-db=sysbench_table_for_test --mysql-host=host --mysql-table-engine=innodb prepare

Exemple de commande dexécution :
$ sysbench --test=oltp --db-driver=mysql --num-threads=1 --mysql-host=host --mysql-user=user --mysql-password=password --mysql-db=sysbench_table_for_test --max-time=60 --max-requests=0 --oltp-read-only=off run

Je vous laisse faire le tour de cet outil bien pratique et n'hésitez pas à en discuter dans les commentaires ;)" class="smiley !

Installation en ligne de commande : yum install sysbench

Installation avec l'interface graphique : Autres > System performance benchmark

Localisation dans le menu : Non présent

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/sysbench

Site web : http://sysbench.sourceforge.net/


Lundi productif : ncompress : Décompresser un .Z

Paquet Fedora du jour

Ncompress est un package contenant des utilitaires de compression et decompression compatibles avec les archives utiilisées sur les sytèmes UNIX (extension de fichier .Z).

Ncompress n'est pas compatible avec les archives de type gzip (.gz) mais gzip doit pouvoir gérer les fichiers en .Z. Il est à noté que ncompress n'est pas sous licence GPL, apache, etc ... mais dans le domaine publique.

L'utilisation de la commande uncompress se fait de la sorte :

uncompress monfichier.Z monfichier

Installation en ligne de commande : yum install ncompress

Installation avec l'interface graphique : Autres > Fast compression and decompression utilities

Localisation dans le menu : Non présent

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/uncompress

Site web : http://ncompress.sourceforge.net/

Lundi productif : VisualVM : JConsole en amélioré !

Paquet Fedora du jour

VisualVM es un outil visuel intégrant plusieurs commandes internes du JDK ainsi que la possibilité de réaliser du profiling. Cet outils désigné aussi bien au développement qu'à une utilisation en production permet le monitoring et l'analyse de performance d'applications Java. VisualVM

Vous pouvez voir dans VisualVM un Jconsole amélioré ! Il permet de se connecter aux applications en local ou à distance via JMX. Une multitude de plugins sont installables et activales très simplement via l'interface.

A user et abuser !

Installation en ligne de commande : yum install visualvm

Installation avec l'interface graphique : Autres > Lightweight profiler that integrates many command-line JDK tools

Localisation dans le menu : Applications > Programmation

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/visualvm

Site web : http://visualvm.java.net/

Lundi productif : Bonnie++ : Une suite de tests de performance de vos disques et votre système de fichier

Paquet Fedora du jour

Bonnie ++ Bonnie est une suite de benchmark pour système de fichiers et disques durs. Cet outil fait des test d'écritures et de lectures de manière intensive sur votre système de fichiers et disque et produit des résultats de performance utiles qui peuvent servir de repère. Bonnie est permet également de tester la stabilité du système de fichiers et des disques.

A noter qu'il ne faut pas laisser cet utilitaire installé sur un système de production. Employez seulement lorsque que vous avez besoin de tester/examiner vos serveurs/machines.

Installation en ligne de commande : yum install bonnie++

Installation avec l'interface graphique : Outils d'administration > Filesystem and disk benchmark & burn-in suite

Localisation dans le menu : Pas disponible de les menus

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/bonnie++

Site web : http://www.coker.com.au/bonnie++/

Lundi productif : gnome-session-properties : Préférences des applications au démarrage

Paquet Fedora du jour

gnome-session-properties Cet outil était jadis présent dans le menu Préférences de notre Fedora, depuis GNOME 3, cette application est toujours installée mais n'est plus présente ... un manque ... Il suffit de la lancer en ligne de commande afin d'en disposer ! Vous aurez à nouveau accès aux applications lancées au démarrage de votre session et surtout la possibilité d'en rajouter !

Installation en ligne de commande : yum install gnome-session

Installation avec l'interface graphique : GNOME > GNOME session manager

Localisation dans le menu : Pas disponible de les menus

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/gnome-session-properties

Site web : http://www.gnome.org/

Lundi productif : Tasks : Logiciel de gestion de "TODO List"

Paquet Fedora du jour

Tasks Tasks est un logiciel de gestion de tâches tout simple développé en GTK et se basant sur Evolution-data-server, donc particulièrement adapté pour GNOME.

Vous pouvez simplement ajouter des nouvelles tâches, les classer par catégories, leur donner des priorités, des dates d'échéance, un lien web et les commenter.

Tasks fait partie du de la suite Pimlico qui propose des logiciels de gestion d'information personnelle (PIM) conçus pour les plateformes mobiles. Il reste bien entendu parfaitement utilisable dans un environnement classique, notamment si vous recherchez une simplicité sans superflu dans vos outils de bureautique.

Installation en ligne de commande : yum install tasks

Installation avec l'interface graphique : Pas disponible dans les menus, utilisez la recherche

Localisation dans le menu : Applications > Bureautique > Tâches

Commande : /usr/bin/tasks

Site web : http://pimlico-project.org/tasks.html

Lundi productif : gDeskcal - Un calendrier de bureau

Paquet Fedora du jour

gdeskcalgDeskcal est un petit calendrier pour votre bureau GNOME. Il se présente sous forme de widget et interagit avec Evolution, en affichant les rendez-vous programmés depuis la suite de travail collaboratif, ou en en ajoutant directement depuis son interface. L'habillage du calendrier est sobre mais on peut trouver d'autres skins sur internet.
Simple mais pratique, et on se passe de gDesklets!

Installation en ligne de commande : yum install gdeskcal

Installation avec l'interface graphique : Bureautique > Eye-candy calendar for your desktop

Localisation dans le menu : Applications > Accessoires > gDeskcal

Commande : /usr/bin/qdeskcal

Site web : http://pycage.blogspot.com/ (le blog du développeur)

Lundi productif : QuantumGIS - De la cartographie en toute liberté

Paquet Fedora du jour

qgisQuantum GIS (QGis) est un logiciel de Système d'Information Géographique. Le principe est d'associer des informations spatiales graphiques, de la cartographie, avec des informations alphanumériques, de la base de données.

QGis peut gérer plusieurs types de couches d'information et notamment:
- des données vecteur dans tous les formats courants de SIG (SHP, TAB, MIF/MID, GML) par l'intermédiaire des bibliothèques OGR,
- des images raster,
- une connexion avec la base de données PostgreSQL et son extension PostGIS,
- des serveurs de cartographie rasters WMS.

QGis est modulable et embarque un certain nombre d'extensions qui lui permettent également de gérer:
- les fichiers DXF,
- des serveurs de cartographie vecteurs WFS,
- des couches de données GRASS.

Sur ce dernier point, l'extension GRASS permet de profiter de toutes les fonctionnalités de ce logiciel référence en SIG libre, de manière plus conviviale. Un certain nombre d'autres outils complémentaires sont d'ailleurs disponibles en greffons, comme des outils de géo-référencement d'images raster, de conversion entre les différents formats de fichier, d'interpolation ou d'import d'information GPS.

QGis gère parfaitement tous les systèmes de coordonnées et de projection courant et le passage de l'un à l'autre est très simple. D'une manière générale, le logiciel est largement accessible même pour les non-initiés au monde de la géomatique et la prise en main est presque immédiate pour une utilisation de base.

Note: Dans ses dernières versions QGIS, embarque une extension qui permet d'importer et d'exporter facilement des données depuis OpenStreetMap. Aujourd'hui, la version présente sur les dépots, un peu plus ancienne, ne possède pas encore cette fonctionnalité.

Installation en ligne de commande : yum install qgis qgis-grass

Installation avec l'interface graphique :Pas présent dans les menus, utilisez la recherche

Localisation dans le menu : Applications > Graphisme > Quantum GIS

Commande : /usr/bin/qgis

Site web : http://qgis.org/index.php

Lundi productif : Epiphany - Un autre navigateur

Paquet Fedora du jour

epiphanyParmi les navigateurs internet disponibles, on parle beaucoup de Firefox, de Konqueror, et depuis peu de Chrome(ium) mais on oublie facilement le navigateur du projet GNOME. Epiphany est un navigateur léger, complet et qui s'intégrera parfaitement dans votre environnement. Depuis ses dernières versions, il s'appuie sur Webkit (le moteur de Chrome et de Safari par exemple) et gère parfaitement les plugins Java, Flash ou les lecteurs multimédia. On y retrouve évidemment une navigation par onglet et une gestion des signets assez pratique puisqu'ils est possible d'assigner plusieurs catégories à une même page. Ainsi le site Paquet Fedora du Jour peut être classé à la fois dans les sujets "Informatique", "Blogs" et "Sites géniaux", ce qui me parait totalement indispensable.

Epiphany embarque un certain nombre d'extensions, dont le classique bloqueur de pub, dans un paquet complémentaire originalement intitulé epiphany-extensions. Il respecte également les standards du Web en réalisant un score parfait au test Acid 3.

Installation en ligne de commande : yum install epiphany epiphany-extensions

Installation avec l'interface graphique : Internet > Web browser for GNOME

Localisation dans le menu : Applications > Internet > Epiphany

Commande : /usr/bin/epiphany

Site web : http://projects.gnome.org/epiphany/

Lundi productif : Gourmet - Lâchez votre ordinateur! Cuisinez!

Paquet Fedora du jour

gourmetNon il n'est pas trop tard. Il est toujours temps des sortir de chez vous, de vous rendre dans le supermarché le plus proche et acheter de quoi cuisiner un bon petit plat pour vous et pour vos proches. Cela vous changera des traditionnelles pizzas en livraison dont les boites vides s'entassent sur la table de votre cuisine et vous permettra enfin de sortir de leur carton le set de casseroles que votre grand-mère vous a offert à votre emménagement.
Mais avant cela, il faut un minimum de préparation et Gourmet pourrait se révéler bien utile.

Gourmet est un gestionnaire de recettes de cuisine. Il permet la création, l'édition de vos propres recettes ou l'import depuis une page web. Vous pouvez noter les recettes, les classer, faire des recherches par ingrédient, par catégorie (entrée, dessert, etc.), par type de cuisine mais aussi créer votre liste de course à partir des recettes sélectionnées.
Gourmet propose également un minuteur pour ne pas faire bruler vos gâteaux et un convertisseur d'unité. Quelques plugins sont activables et notamment l'affichage des informations nutritionnelles des plats (qui va chercher malheureusement ses informations dans une base de données anglophone, il est nécessaire de faire la traduction des ingrédients).
Enfin il est possible évidemment d'imprimer ses recettes mais également de les convertir en HTML par exemple.

Installation en ligne de commande : yum install gourmet

Installation avec l'interface graphique : Bureautique > Recipe Manager for the GNOME desktop environment

Localisation dans le menu : Applications > Autres > Gourmet Recipe Manager

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/gourmet

Site web : http://grecipe-manager.sourceforge.net/

Lundi productif: FSlint - Trouver les pertes du système de fichiers

Paquet Fedora du jour

fslintCe billet est une traduction de l'article «Productive Monday: FSlint -- Find filesystem waste» écrit par Chris Tyler.

Lint est un programme permettant de rechercher certaines erreurs dans un programme C. FSlint accomplit une fonction similaire pour le système de fichier. Il détecte les mauvais liens symboliques, les conflits de nom, les fichiers temporaires, les répertoires vides et d'autres formes de débris dans le système de fichier.

La paquet FSlint contient de nombreux outils qui sont stocké dans /usr/share/fslint/fslint et qui peuvent être exécuté à partir de la ligne de commande mais il contient aussi une interface graphique (fslint-gui) permettant de visualiser facilement les différents problèmes détectés. Avec cette interface, il est alors possible de sauvegarder des fichiers avec un nouveau chemin ou les supprimer, le tout en un clic de souris.

Cet outil très pratique permet facilement de garder l'œil sur votre système de fichier, de le conserver sain et éviter une altération de celui-ci avec le temps.

Installation en ligne de commande : yum install fslint

Installation avec l'interface graphique : Autres > File system "lint" discovery and cleaning utility

Localisation dans le menu : Applications > Outils Système > FSlint

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/fslint-gui ou /usr/share/fslint/fslint/fslint

Site web : http://www.pixelbeat.org/fslint/

Lundi productif : Baobab - Outils d'analyse de disque dur

Paquet Fedora du jour

baobabBaobab est une application développée en C/gtk+. Ce logiciel permet une analyse des disques durs sur n'importe quel environnement disposant de Gnome.
Boabab permet de scanner facilement et rapidement l'ensemble de l'arborescence de vos disques durs, ou encore un répertoire spécifique défini par l'utilisateur.
Le but de cet outil est de vous permettre d'identifier les répertoires principaux en terme de taille, présents dur vos disques. De plus il constitue un diagramme afin de résumer visuellement la répartition de l'arborescence du dossier sélectionné.
Baobab est particulièrement indispensable lorsqu'il ne vous reste plus beaucoup d'espace disponible et que vous désirez savoir dans quel dossier effectuer du ménage !

Installation en ligne de commande : yum install gnome-utils

Installation avec l'interface graphique : Bureau GNOME > GNOME utility program

Localisation dans le menu : Applications > Outils Système > Analyseur d'utilisation des disques

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/baobab

Site web : http://www.marzocca.net/linux/baobab/

Lundi productif : Synergy Plus - Un KVM logiciel forké !

Paquet Fedora du jour

QuickSynergyIl y a un moment maintenant que j'ai présenté un logiciel super pratique Synergy, rappelez-vous ça se passe ici.

Le développement n'étant plus maintenu visiblement depuis un long moment (2006), le projet à été forké pour donner un nouveau logiciel Synergy Plus. Il propose les même fonctionnalités en apportant un certain nombre de bogues corrigés.

Note : L'exécutable est le même, il faut donc désinstaller Synergy et installer Synergy-plus. Votre configuration étant enregistrée en théorie dans votre HOME, Synergy-plus sera aussitôt opérationnelle il remplace intégralement Synergy.

Pour désinstaller Synergy, en root :
yum remove synergy

Installation en ligne de commande : yum install synergy-plus

Installation avec l'interface graphique : Autres > Mouse and keyboard sharing utility

Localisation dans le menu : Pas présent dans le menu (ou utiliser QuickSynergy)

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/synergys pour le serveur

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/synergyc pour le client

Site web : http://code.google.com/p/synergy-plus/

Lundi productif : Basket - Logiciel de prise de Notes

Paquet Fedora du jour

Ce billet est une traduction de l'article GUI Thursday: BasKet - A note organizer par Chris Taylor.

BasketBasket Note Pads est une de ces applications difficile à décrire car elle est unique en son genre. Les auteurs la présentent comme une application de prise de notes, mais je la vois plus comme un puissant organisateur visuel

Basket apparait comme une icône dons votre zone de notification; cliquer dessus ouvre et ferme la fenêtre principale. Cette fenêtre présente un arbre des paniers dans une zone sur la gauche. Le panier sélectionné apparait dans la zone de droite.
Un clic dans la zone du panier ouvert permet d'entrer un texte, de copier des adresses internet, des images, des sons, du texte et des documents OpenOffice (entre autres). Ces notes peuvent être bougées n'importe où dans le panier, être redimensionnées, et même combinées dans des groupes dépliants et emboitables entre eux.. Vous pouvez même ajouter des lanceurs d'applications, des captures d'écrans et plus encore (en utilisant les menus), et ajouter des statuts de progressions ou des formulaires pour rajouter des éléments (pour faire des to-do lists). BasKet gère également des paniers protégés par mot de passe, s'intègre dans Kontact, et peut utiliser des tags et filtrer les notes; pour ceux qui veulent rajouter un peu de style, il vous permet également de mettre un code de couleur sur chaque note, de formater les textes et de sélectionner une image de fond pour le panier.
Ce programme est parfait pour organiser des recherches, préparer ses notes pour un blog, collecter des éléments pour une page web, les photos, les citations, ou tous les autres éléments liés.

Installation en ligne de commande : yum install basket

Installation avec l'interface graphique : Bureau KDE > Taking care of your ideas

Localisation dans le menu : Applications > Accessoires > Blocs Notes BasKet

Commande : /usr/bin/basket

Site web : http://basket.openusability.org/wiki/index.php/Main_Page

Lundi productif : Evolution-rss - Les nouvelles en direct d'Evolution

Paquet Fedora du jour

evolution-rssEvolution-rss est une extension d'Evolution permettant d'agréger vos flux internet favoris, directement dans l'interface du client de messagerie. Toutes les possibilités courantes de ce genre de logiciel sont présentes à savoir notamment:

- la prise en charge des flus rss, rdf et atom,

- la possibilité de classement des flux en sous-répertoires,

- les réglages des mises à jours et de suppression des anciens messages.

Il est également possible d'importer la liste de flux provenant d'autres agrégateurs.

Installation en ligne de commande : yum install evolution-rss

Installation avec l'interface graphique : Pas présent dans l'arborescence, utilisez la recherche

Localisation dans le menu : Applications > Bureautique > Messagerie et calendrier d'Evolution

Commande : Pas d'exécutable à proprement parlé, s'imbrique dans l'interface d'Evolution

Site web : http://gnome.eu.org/evo/index.php/Evolution_RSS_Reader_Plugin

Lundi productif : Gshutdown - Arrêt programmé de la machine

Paquet Fedora du jour

gshutdownGShutdown est un utilitaire qui vous permettra de programmer l'arrêt, le redémarrage de votre ordinateur, ou encore la fermeture de la session en cours. Il vous permettra de vous endormir devant votre film et de s'arrêter à le fin de celui-ci, vous évitant ainsi de vous relever ! C'est beau la technologie !!! Certes ceci est aussi possible avec Cron, mais l'avantage de ce logiciel est son accessibilité à tout utilisateur.
Ce logiciel libre est évidemment placé sous licence GPL avec une interface graphique réalisée en GTK+2.

Voici la liste des fonctionnalités :

  • Compatible avec GNOME, KDE et XFCE.
  • Compatible avec les gestionnaires de session GDM et KDM
  • Donne la possibilité de choisir une commande pour éteindre l'ordinateur (comme par exemple "sudo poweroff").
  • Ajoute une icône dans la zone de notification.
  • Affiche des notifications visuelles (exemple : prévenir l'utilisateur que l'ordinateur va être arrêté dans quelques secondes)
  • Donne la possibilité de programmer le temps de trois manières : « à une heure et une date », « après un certain délai », « Maintenant »

Installation en ligne de commande : yum install gshutdown

Installation avec l'interface graphique : Autres > gshutdown

Localisation dans le menu : Applications > Accessoires > gshutdown

Commande : /usr/bin/gshutdown

Site web : http://gshutdown.tuxfamily.org/fr/index.php

Lundi productif : Terminator - Un Terminal qui tue ...

Paquet Fedora du jour

Terminator

Terminator est un logiciel qui a comme fonctionnalité principale de permettre d'avoir du multi-terminal dans une seule et même fenêtre. Ainsi, il vous sera possible via un clic droit de diviser soit horizontalement, soit verticalement votre terminal afin de d'effectuer plusieurs commandes et de suivre leurs progressions ou résultats sans avoir à naviguer entre plusieurs fenêtres. L'un des avantages de cet outil, est qu'il reprend vos préférences d'affichage du terminal, ainsi que l'ensemble des fonctionnalité de copier/coller, drag'ndrop, etc ...

Voici une liste des raccourcis utiles afin de profiter au mieux de Terminator :

  • "Ctrl + Shift + O" : Diviser l'écran horizontalement
  • "Ctrl + Shift + E" : Diviser l'écran verticalement
  • "Ctrl + Shift + Up" : Remonter la scrollbar (molette de la souris)
  • "Ctrl + Shift + Down" : Descendre la scrollbar (molette de la souris)
  • "Ctrl + Shift + S" : Afficher/Cacher la scrollbar (molette de la souris)
  • "Ctrl + Shift + T" : Ouvrir un nouvel onglet
  • "Ctrl + Plus(+)" : Augmenter la police d'écriture
  • "Ctrl + Moins(-)" : Diminuer la police d'écriture
  • "Ctrl + Zero(0)" : Restaure la taille de la police d'origine
  • "F11" : Plein écran

Bref cet outil devient très rapidement indispensable entre autre pour tout administratueur !!!

Installation en ligne de commandes : yum install terminator

Installation via l'installateur graphique : Autres > Store and run multiple GNOME terminals in one window

Localisation dans le menu après installation : Applications > Outils Système > Terminator

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/terminator

Site internet : http://software.jessies.org/terminator/

Lundi productif : Terminator - Un Terminal qui tue ...

Paquet Fedora du jour

Terminator

Terminator est un logiciel qui a comme fonctionnalité principale de permettre d'avoir du multi-terminal dans une seule et même fenêtre. Ainsi, il vous sera possible via un clic droit de diviser soit horizontalement, soit verticalement votre terminal afin de d'effectuer plusieurs commandes et de suivre leurs progressions ou résultats sans avoir à naviguer entre plusieurs fenêtres. L'un des avantages de cet outil, est qu'il reprend vos préférences d'affichage du terminal, ainsi que l'ensemble des fonctionnalité de copier/coller, drag'ndrop, etc ...

Voici une liste des raccourcis utiles afin de profiter au mieux de Terminator :

  • "Ctrl + Shift + O" : Diviser l'écran horizontalement
  • "Ctrl + Shift + E" : Diviser l'écran verticalement
  • "Ctrl + Shift + Up" : Remonter la scrollbar (molette de la souris)
  • "Ctrl + Shift + Down" : Descendre la scrollbar (molette de la souris)
  • "Ctrl + Shift + S" : Afficher/Cacher la scrollbar (molette de la souris)
  • "Ctrl + Shift + T" : Ouvrir un nouvel onglet
  • "Ctrl + Plus(+)" : Augmenter la police d'écriture
  • "Ctrl + Moins(-)" : Diminuer la police d'écriture
  • "Ctrl + Zero(0)" : Restaure la taille de la police d'origine
  • "F11" : Plein écran

Bref cet outil devient très rapidement indispensable entre autre pour tout administratueur !!!

Installation en ligne de commandes : yum install terminator

Installation via l'installateur graphique : Autres > Store and run multiple GNOME terminals in one window

Localisation dans le menu après installation : Applications > Outils Système > Terminator

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/terminator

Site internet : http://software.jessies.org/terminator/

Lundi productif : BleachBit - Nettoyage à domicile !

Paquet Fedora du jour

bleachbitBleachbit est un logiciel libre permettant la suppression de fichiers temporaires et non nécessaires au bon fonctionnement de votre Fedora (ou autre distribution GNU/Linux). Ce type d'outil permet de libérer de l'espace disque et de garantir qu'aucun fichier venant de votre navigateur ou votre messagerie instantanée ne traine quelque part ! Cet outil logiciel "nettoyant" permet de supprimer des fichiers temporaires, des logs, du cache, des cookies, des raccourcis cassés, etc ... bref tous fichiers devenus inutiles. Plusieurs logiciels comme APT, Bash, Beagle, Chromium, Epiphany, Firefox, Flash, GIMP, Google Chrome, Google Earth, Java, KDE, OpenOffice.org, Opera, RealPlayer, Safari, Skype, VIM, XChat, Yum, etc ... sont scannés afin de purger les différents fichiers ne servant plus.

Il est à noté que Bleachbit existe pour des plateformes propriétaires comme Windows (où il sera surement plus utile ;-)). Cet outil est donc plus un outil regroupant les différents systèmes de purge des logiciels utilisés afin d'en faciliter leurs exécutions comme pour les navigateurs Internet, un clean de yum, la purge des journaux de pidgin ou amsn. Contrairement aux plateformes Microsoft, sous GNU/Linux nul besoin de nettoyer des logiciels mal installés, une base de registre ou autre ...

Vous l'aurez compris, ce logiciel n'est pas indispensable sur notre Fedora préférée, mais il est intéressant de savoir qu'il existe !

Note : Sous KDE, vous trouverez un équivalent nommé Sweeper.

Installation en ligne de commande : yum install bleachbit

Installation avec l'interface graphique : Autres > BleachBit

Localisation dans le menu : Applications > Outils Système > BleachBit

Commande : /usr/bin/bleachbit

Site web : http://bleachbit.sourceforge.net/

Lundi productif : Zim - Le Wiki de bureau

Paquet Fedora du jour

zimLa plupart des logiciels de traitements de texte classiques ne sont adaptés qu'à une seule chose, écrire des lettres et des rapports (encore que les connaisseurs préfèreront LaTeX). Pour tout autre forme d'écriture OpenOffice.org ou Abiword ne sont absolument pas adaptés, privilégiant la forme finale au confort d'utilisation.
Zim, le wiki de bureau, transpose le principe et le langage des pages wiki internet à une utilisation personnelle, comme un journal. Il est simple et intuitif (WYSIWYG: What You See Is What You Get) et est l'outil idéal si vous tenez un carnet intime, un blog, une page web, si vous écrivez des chansons, des poèmes ou des romans, ou bien si vous voulez prendre des notes simplement parce que votre esprit brouillon a du mal à tout retenir.

Vous n'y trouverez pas de mise en page poussée, mais le strict nécessaire pour toutes ces utilisations (5 tailles de titre, gras, souligné, italique, barré). Vous pourrez par contre organiser, agencer, lier les pages entre elles, par titre ou par date, joindre un fichier ou insérer une image. Quelques greffons sont activables et permettront d'ajouter entre autre un correcteur orthographique et un calendrier.

L'arborescence entre les pages pourraient faire penser au premier abord à celle d'un système de fichier. En fait, chaque "répertoire" est une page en elle-même sur laquelle vous pourrez ajouter notes et liens. Les fichiers enregistrés sont de simples fichiers texte édités en langage wiki, qui peuvent être modifiés directement dans les sources. Il est également possible d'exporter les pages en HTML suivant plusieurs modèles.

Installation en ligne de commande : yum install zim

Installation avec l'interface graphique : Applications > Bureautique/Productivité > Zim

Localisation dans le menu : Applications > Accessoires > Zim, le wiki de bureau

Commande : /usr/bin/zim

Site web : http://zim-wiki.org/