Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Un petit RPM pour cairo-dock

Thomas Bouffon

Une nouvelle version du dock a été mise en ligne ! Voir l'article suivant !

Il y a quelques temps, j'ai cherché une barre de lancement ressemblant à celle qu'on peut trouver sous Mac OS X. J'ai essayé kiba-dock, mais je suis sous gnome, donc faire tourner kde-libs pour une barre de lancement...
Puis j'ai trouvé cairo-dock, aussi connu sous le nom de gnome-dock.
La page du projet sur google code est .
J'ai créé un petit rpm qui facilite l'installation et qui comporte un script de lancement qui gère le premier lancement.
Les modifications que j'ai faites au code d'origine sont dans ce fichier diff, et mon fichier spec, bien artisanal je dois l'avouer, est .
Attention ! le RPM propsé ici est livré sans aucune garantie
Il n'a été testé que sur ma machine, mais ne comporte rien de dangeureux... pas de rm hasardeux par exemple Pour l'installer, on peut procéder de la manière suivante :

su -
wget http://tbouffon.free.fr/rpms/cairo-dock-0.1-tom.i386.rpm
yum install cairo-dock-0.1-tom.i386.rpm
rm cairo-dock-0.1-tom.i386.rpm


Ensuite, pour voir à quoi ça ressemble,

start-cairo-dock

Pour ajouter des icones au lanceur, il suffit de créer un lanceur sur le bureau, d'y mettre une icône au frmat SVG (le seul qui marche, à ma connaissance avec cairo-dock) et de le copier dans le répertoire .cairo-dock avec, par exemple :

cp $HOME/Desktop/raccourci.desktop $HOME/.cairo-dock

Pour que les changements soient affichés, il faut relancer cairo-dock. Pour cela, il suffit de lancer start-cairo-dock Et voilà !

Bulletin d'information mai 2007

Association Borsalinux-Fr

Le mot de la rédaction

Ceci est la première édition du bulletin d'information français de Fedora-fr.

Après 3 mois depuis la dernière édition de la lettre d'information de MrTom, le bulletin d'information revient. Rédigée en équipe, on espère que cette nouvelle formule correspondra à vos attentes.

Pour cette première édition, le mot de la rédaction correspondra à une présentation du bulletin.

Quel est le but du bulletin d'information ?

Par définition une lettre d'information est un moyen de se tenir au courant des dernières nouvelles. Naturellement, la lettre d'information de Fedora-fr aura le même but : tenir au courant les utilisateurs francophones de Fedora des nouvelles de leur distribution ainsi que des évènements propres à la communauté francophone. Pour cela, le bulletin d'information sera composé de plusieurs articles rédigés par l'équipe, sur des sujets qui touchent directement les utilisateurs. Rien de technique, rien de complexe, le bulletin d'information se veut lisible par tous.

À la base, nous avions prévu de faire une traduction de la Fedora Weekly News (FWN) (lettre d'information hebdomadaire de Fedora), finalement nous utiliserons la FWN comme base pour notre travail plutôt que comme un fil à suivre et à traduire à la lettre. Ceci pour plusieurs raisons :

  • Premièrement la FWN est très technique et plutôt orienté vers les développeurs de projet Fedora, ceci ne correspond pas à la lettre d'information tournée vers les utilisateurs que nous voulons réaliser.
  • Deuxièmement, le rythme de parution de la FWN n'est pas le même que celui du bulletin d'information de Fedora-fr. Certains articles de la FWN se faisant suite, il est difficile de garder les articles tel-quels.

Pour le moment, le rythme de parution prévue est d'un bulletin tous les mois. Ce rythme, plus léger que la FWN, nous permettra de voir comment nous organiser, sans nous sur-estimer. Dans le cas où nous aurions plus de temps et plus de nouvelles à vous faire parvenir, il se pourrait que le bulletin passe à un rythme plus soutenu.

L'équipe de rédaction est actuellement composée de Matthieu Gautier (starmad88), Fabien Archambault (MarbolanGos) et Thomas Canniot (MrTom). Si vous voulez faire partie de l'équipe de rédaction, vous êtes les bienvenus, faites vous connaître sur la mailing-list fedora-fr-news@fedora-fr.org

Nous ne pouvions pas ne pas parler dans « ce mot de la rédaction » de la disponibilité de Fedora 7. Arrivée avec quelques semaines de retard, c'est avec grand plaisir que toute l'équipe du Projet Fedora, mais aussi l'équipe de Fedora-fr accueille cette nouvelle version, qui montre encore une fois la force et la motivation des contributeurs du Projet. Cette version, est, certainement la plus ambitieuse sur de nombreux points. Nous vous laissons découvrir Fedora 7, et pour patienter durant le téléchargement, nous vous souhaitons une agréable lecture de ce premier bulletin d'information de Mai 2007. Nous lui souhaitons longue vie, et beaucoup de contributeurs !

Librement,

L'équipe des rédacteurs du bulletin d'information de Fedora-fr

Les nouvelles officielles

Voici ce qu'il faut retenir de l'information de Fedora pour le mois de mai 2007.

La réunification des dépôts Core et Extras (2 mai)

Beaucoup en ont entendu parler, mais peu savent exactement ce qu'il en est. Jusqu'à maintenant, la distribution était "divisée" entre deux dépôts : Core et Extras (plus update qui correspond au dépôt core mis-à-jour). Fedora "Core" représentée par le dépôt Core était conçue comme un système d'exploitation de base auquel on pouvait rajouter des paquets. C'est dans ce contexte qu'Extras fut créé, dans un dépôt séparé. Alors que le dépôt Core était entièrement géré par Red Hat, le dépôt Extras était géré par la communauté, n'importe qui pouvant y contribuer, y compris les employés de Red Hat. Avec Fedora 7, il n'y a plus de Core, plus d'Extras, c'est un seul ensemble géré par la communauté.

Au final qu'est-ce que ça change ? Et bien pas grand-chose pour l'utilisateur de base, le plus grand changement étant pour la communauté elle-même. La réunification des deux dépôts facilitera grandement le travail des contributeurs et ouvrira de nouvelles possibilités : - Les contributions ne seront gérées qu'à travers une seule et même infrastructure. - Les (anciens) paquets de Core pourront être construits en fonction des (anciens) paquets d'Extras. - La communauté va enfin pouvoir accéder entièrement au "noyau central" de Fedora. Ce point place Fedora parmi les distributions les plus communautaires (voire LA plus communautaire). En effet, a priori, aucune autre distribution n'est ouverte à ce point-là à la communauté.

Quand est-ce que ça sera en place ? À l'heure où vous lisez ces lignes, Fedora 7 est déjà sortie (ou sortira dans peu de temps), vous vous doutez donc que la réunification des deux dépôts est déjà effective. Et vous avez raison. Mais pour être un peu plus précis, la réunion des deux dépôt a été effectuée début mai.

Pour plus d'information vous pouvez lire la FWN #86 http://fedoraproject.org/wiki/FWN/I... avec notamment les liens suivants:

La fin du support pour Fedora Core 5 (3 mai)

Voici quelques mois, le bureau Fedora (après consultation de Red Hat) a décidé d'étendre la durée du support des versions Fedora, en terme de mises à jour. Cette décision a été appliquée rétro activement à Fedora Core 5, permettant d'étendre la durée de maintenance de cette version de quelques mois, au-delà de ce qui était initialement prévu.

Fedora 7 sera lancé le jeudi 31 mai 2007.

Fedora Core 5 arrivera au terme de sa période de maintenance le jeudi 29 juin 2007.

Au total, Fedora Core 5 aura bénéficié d'une durée de vue de 15 mois. A titre de comparaison, sous l'ancien dispositif, FC5 aurait bénéficié d'une durée de vue de 11 mois.

Fedora 7 -- Quoi, quand et pourquoi ? (8 mai)

La prochaine version de Fedora devrait sortir le 24 mai. Elle s'appellera "Fedora 7" et pas "Fedora Core 7". cela doit être la sortie de plus ambitieuse de Fedora jamais réalisée, et nous espèrons qu'en regardant d'ici un ou deux ans, on s'apercevra que les changements apportés auront eu un impact important, comme toutes les modifications apportées depuis le début du projet Fedora.

En une phrase : "Fedora 7 va montrer la voie que va suivre les prochaines sorties de Fedora."

(1) Chaque pas de création de la distribution est gratuite, et peut être installée sur du matériel pour les employés de Red Hat et la communauté fedora. Le code source est contrôlé de manière externe. Les RPMs construits de façon externes sont sur un modèle open source. La distribution contruite de manière externe sera un outil de composition open source.

Pourquoi est-ce important ? Parce que le projet ultime de Fedora dans les années à venir est d'autoriser des contributeurs non liés à Red hat d'avoir une plus grande influence et pourront accéder au projet Fedora. D'un point de vue technique, ceci a été mis en avant par la création du projet Extras et de l'infrastucture des projets Fedora, en particulier.

Un des succès du projet Fedora est, que la construction et l'exécution de celui-ci n'est pas liée à une seule personnne. Fedora 7 nous a mené à ce point, il n'y pas de recette miracle qui fait fonctionner la distribution Fedora. De plus, rien n'est caché.

D'un autre côté, en autorisant une plus grande ouverture, le besoin de créer des systèmes et des infrastructures permettant à RHEL or Red Hat (pas Fedora) de contrôler les produits nouveaux s'est fait sentir. Ainsi cela permettra à Red Hat de contrôler ces produits que ne l'est Fedora. Fedora est comme un grand fleuve qui sert aux divers produits RedHat, et pour cela Fedora a la charge de fournir de bons services à la source.

(2) Version personnalisées de Fedora. La première conséquence de (1) est que les versions personnalisées de Fedora seront possibles d'une certaine manière, ce qui n'était pas possible avant. De manière imagée : une version créée par l'utilisateur pour Fedora.

Imaginez les possibilités :

  • Les personnes dans chaque pays pourront "directement" gérer les langues d'installation de Fedora, ce qui permettra d'optimiser les configurations et la bande passante nécessaire.
  • Des "compétitions" entre versions Fedora dédiées à la bureautique, ou des versions prêtes pour le serveur, permettant au meilleur d'être plus connu, mais aussi d'être partagé.
  • La possibilité pour une entreprise ou une université utilisant Fedora de créer leurs propres RPMs à utiliser et ainsi de créer une version dérivée de Fedora qui comprendra juste le nécessaire.

(3) Live CD, DVD, et technologie USB. Une version Fedora peut être chargée sur divers supports, ce qui permet aux utilisateurs de faire tourner leur système sans installation sur le disque dur, et permet à celui-ci de lancer l'installation d'un simple clique. Comme toujours, les outils proposés sont gratuits, et ainsi modifiable comme l'utilisateur l'entend.

(4) Technologie Kernel-based Virtual Machine (KVM). Elle a été implantée dans l'outil de virtualization graphique de Fedora. KVM permet permet une solution complète de virtualisation, les utilisateurs ont le choix entre KVM et Xen, avec Qemu, dans cette version de Fedora.

(5) Bien sûr cette version est accompagnée des habituelles amélioration qui font parties de chaque sortie de Fedora.

Pour la version originale et quelques informations supplémentaires se référer à : https://www.redhat.com/archives/fed...

Des polices de caractères libres (9 mai)

Le 9 mai, Red Hat a annoncé la sortie publique de polices de caractères sous la marque LIBERATION au Red Hat Summit. Elles comprennent 3 parties:

  • Sans (substitution pour Arial, Albany, Helvetica, Nimbus Sans L, and Bitstream Vera Sans),
  • Serif (substitution pour Times New Roman, Thorndale, Nimbus Roman, and Bitstream Vera Serif)
  • Mono (substitution pour Courier New, Cumberland, Courier, Nimbus Mono L, and Bitstream Vera Sans Mono).

Les polices sont maintenant disponibles pour que vous les installiez.

Ceux d'entre vous qui utilisent des systèmes Red Hat® Enterprise Linux® et/ou Fedora™ et qui veulent installer ces polices en format RPM peuvent les obtenir à partir du lien mentionné précédemment. Dans le futur, elles seront disponibles au travers du Red Hat Network® service. Nous avons aussi mis à disposition les polices en format True Type.

Vous êtes libres d'utiliser ces polices sur tout système de votre choix. Vous êtes libres de les redistribuer sous la licence GPL aux exceptions mentionnées dans la licence fournie lors du téléchargement. Utiliser ces polices de caractères ne conduit pas vos documents à se soumettre à la GPL--cela les libère de toute revendication de propriété. Lorsque vous aurez installé ces polices, nous vous encourageons à les mettre par défaut dans Thunderbird, Firefox, et Open Office. De même, faites-en les polices par défaut dans Microsoft® Office®, dans Microsoft Windows®, ou dans Apple OSX®... dans tout ce que vous souhaitez. Dans beaucoup d'applications vous pouvez convertir Times New Roman, Arial, and Courier New vers ces polices.

C'est tout simplement un moyen pour Red Hat de remercier tous nos amis de la communauté open source pour tout ce que vous avez fait pour assurer notre succès.

Système de mirroir Fedora (19 mai)

Fedora est fière d'avoir environ 200 mirroirs offerts par des sites de manière vonlontaire, ce qui aide la distribution des CD et DVD, pour l'installation des OS et la mise-à-jour des fichiers pour environ 3 millions de personnes [1]. La gestion des cette liste de mirroirs et leur contenu a été faite de manière manuelle ce qui rendait le processus difficile. Dernièrement, en octobre 2006, l'équipe Fedora a reconnu la nécessité d'automatiser la liste des mirroirs. En janvier 2007, MattDomsch a commencé à travailler sur un code dans le but que celui-ci soit disponible pour Fedora 7. Avec l'aide de toute l'équipe, en particulier Toshio Kuratomi, Mike McGrath, Seth Vidal, and Luke Macken, ce système est maintenant opérationnel.

Mirrormanager [2] est sous licence MIT/X11 et est écrit avec TurboGearsand (une web application framework). Il est constitué de :

  • une base de donnée des mirroirs, des mirroirs hôtes individuels, contenu de Core, Extras, EPEL, et bientôt Fedora Releases. Les mirroirs choisissent eux-mêmes le moyen de fournir les données à travers cet arbre.
  • une page d'aministration web pour ceux qui gèrent les mirroirs est disponible afin qu'ils indiquent ce qui est sur leur site.
  • un robot permet de vérifier plusieurs fois par jour le contenu de chaque mirroir en explorant leur contenu.
  • une liste des mirroirs yum permet à yum de savoir quel mirroir utiliser.

Avec ce système, les utilisateurs pourront obtenir des téléchargements plus rapides sous yum, à partir d'un mirroir de leur pays, si possible. Une liste détaillée est disponible à cette adresse [3].

Nous sommes toujours à la recherche de mirroirs supplémentaires. Pour de plus amples information, veuillez visiter [4].

De la traduction de Fedora en français (20 mai)

La traduction de Fedora 7 s'est achevée il y a quelques jours déjà, et le bilan semble plutôt mitigé de la part de l'équipe de traduction francophone. Non pas que nous considérons ne pas avoir donné le meilleur de nous même pour cette version, non pas que nous pensons avoir mal traduis, ou laisser passer des erreurs dans nos traductions. Mais parce que la tâche qui nous a occupé nous a demandé un investissement personnel sans pareil.

Le français que vous verrez sur vos écrans pour Fedora 7, outre la traduction de gnome et des programmes tiers, représente en tout et pour tout 15 000 chaînes. Une chaîne peut être un mot dans un menu, une phrase dans un message d'erreur, ou un paragraphe entier sur la description d'un composant. Pourtant, au vu des effectifs disponibles pour la traduction de Fedora 7, c'est bel est bien 6000 chaînes qui étaient à la responsabilité d'une personne. Vous l'aurez compris, nous étions « 2,5 » pour traduire Fedora 7. Pourquoi ce chiffre ? Parce que personne ne fut disponible à 100%. Parce qu'il y a toujours eu des moments de latence, entre les traductions, les relectures. Parce que personnes n'a comme objectif dans la vie de se consacrer corps et âme à la traduction d'un système d'exploitation. Et pourtant, nous avons du le faire, et nous nous devons de saluer la performance, malgré les coups de pétard et le découragement face à l'ampleur d'une telle tâche.

Nous avons déjà appelé à la contribution pour aider la traduction de Fedora. Nous avons eu quelques réponses, mais aucunes des personnes qui se sont impliquées ne sont plus actives aujourd'hui. L'heure est grave pourtant. Pas pour Fedora 7, non, elle est déjà dans le dos des traducteurs. Mais pour Fedora 8 et suivantes, car, à peine une version stable sortie, nous devons déjà nous mettre à la tâche pour la suivante, sans pouvoir garantir qu'elle ne soit traduite à 100%. D'ailleurs, aucune version de Fedora ne fut traduite entièrement en français. Trouvez-vous cela normal et cohérent, lorsque nous voyons la force de la communauté francophone envers Fedora ? Personnellement, je ne l'explique pas. Traduire est un travail ingrat, il faut bien le dire. Mais l'esprit d'équipe, la bonne entente qui règne sur la liste de diffusion nous permet de passer au dessus de cela. Une fois une traduction terminée, nous savons qu'il y aura quelqu'un pour relire et commenter notre travail.

A cela il faut ajouter que, malgré les apparences, sans la traduction, le logiciel libre ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Il ne serait pas aussi répandu à travers le monde. Aucune entreprise de logiciel propriétaire ne peut se targuer d'avoir des logiciels traduits en 80 langues. Il en va donc de la survie de la communauté française de Fedora. Sans une distribution forte d'une traduction parfaite, notre communauté est vouée à se refermer sur elle-même avec son petit groupe d'habitués, qui finirons, eux aussi, par partir un jour ou l'autre.

Dès lors, comment participer ? Il vous suffit de suivre la procédure de cette page : http://fedoraproject.org/wiki/L10N/...

Merci de bien vouloir vous présenter sur les listes de diffusion auxquelles vous serez amenez à vous inscrire.

Une fois votre inscription terminée, vous trouverez la procédure de fonctionnement de l'équipe française de traduction : http://fedoraproject.org/wiki/L10N/...

Si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter dans le fil de cette news ou sur irc, sur le salon : #fedora-devel-fr (serveur : irc.freenode.net)

D'avance, merci.

Disponibilité de Fedora 7 (31 mai)

Annonce Fedora 7 (31 Mai 2007) Version 0.3

Les équipes de développement de Fedora sont heureuses de vous annoncer la sortie de la distribution Fedora 7 (Moonshine). Cette nouvelle version est symbolisée par 3 idées majeures : Ouverture - Innovation - Offre

  • Ouverture :

C'est la première version où les équipes de Fedora Core et Fedora Extra ont fusionné afin de vous fournir une version totalement communautaire.

  • Innovation :

Après 8 mois de travail Fedora 7 est la version Linux la plus aboutie à ce jour dans plusieurs domaines. Les équipes de Fedora vous proposent aussi un grand nombre de supports de test ou d'installation (Voir Offre)

Coté noyau : Kernel 2.6.21 Cette version inclut un grand nombres de nouveautés : Nouvelle pile Firewire. Implémentation du nouveau système de gestion d'énergie. Implémentation de la nouvelle gestion des disques dur PATA. Implémentation de la nouvelle pile WIFI (MAC80211).

Virtualisation : Xen 3.1 et KVM (Kernel-based Virtual Machine) Sécurité : SELinux possède un nouvel environnement graphique plus convivial. Gestion des composants hardware : Smolt (Rapport hardware) Mise à jour système : Pirut 1.3.7 - Puppet 0.22 (performance accrue) Environnement Graphique : Gnome 2.18 - KDE 3.5.6 Bureau 3D : Compiz 0.3.6 Gestion carte vidéo : Intégration du projet « nouveau » avec Xorg, pilote libre 3D pour les cartes Nvidia Internet : FireFox 2.0 (Navigateur) - Thundrbird 2.0 (Courriel) Bureautique : OpenOffice 2.2 - Koffice 1.6.2 Graphisme : Gimp 2.2.14 Développement : Eclipse 3.2 - Mono 1.2.3 - Python 2.5 Thème Graphique: Fly High

Vous pouvez créer maintenant votre propre distribution Fedora grâce a l'intégration de « Pungi ». Avec ce dernier tout vous est possible, création, paramétrage spécifique, intégration de paquetages supplémentaires... Avec cet outils la seule limite sera vôtre imagination.

  • Offre :

Actuellement cette version intègre de nombreux paquetages sur le DVD ou les CD. De plus vous pouvez en ajouter via l'installateur graphique des programmes venant d'autres serveurs afin de compléter votre espace de travail.

Plusieurs versions sont disponibles : Version « Fedora », version sur DVD, que nous connaissons actuellement Version, « Fedora Everything », comprenant un nombre très important de paquetages Live CD avec l'environnement Gnome Live CD avec l'environnement KDE Ces versions dite « Live CD » permette de tester le système sans l'installer. Si vous êtes convaincus, vous pourrez l'installer depuis les menu du LiveCD

La nouveauté est aussi la version « Live USB ». Version avec l'environnement Gnome Version pour les nomades qui souhaitent avoir une version dans leur poche sur une clef ou un mini disque dur USB. Cette version est disponible en CD et/ou DVD pour les architectures suivantes : I386 X86_64 PPC (PowerPC) PPC64 (PowerPC 64) Ia64 Fedora met à disposition des administrateurs ou utilisateurs un gestion d'annuaire graphique (Fedora Directory Server - http://directory.fedoraproject.org/). Adresse de téléchargement : http://mirrors.fedoraproject.org/pu... Adresse des pochettes CD et DVD : http://fedoraproject.org/wiki/Artwo... Pour la prochaine version, nous avons besoin de vous pour continuer à améliorer notre distribution : http://fedoraproject.org/wiki/BugsA... L'équipe des ambassadeurs francophones Fedora : http://fedoraproject.org/wiki/Ambas...

Les nouvelles de Fedora-fr

Le planet de Fedora-fr

Ce qu'il ne fallait pas rater du planet de Fedora-fr pour ce mois de mai.

12 mai

Remi nous fait par de la création de son dépôt pour Fedora Core 6 pour l'architecture PowerPC

17 mai

Pti-seb y documente une faille commune en cas de mauvaise utilisation de la foncion include.

19 mai

Johan annonce son intention de devenir le mainteneur officiel du gestionnaire d'adhérents Galette.

20 mai

« Je viens de découvrir, au hasard d'un surf sur internet, une série de petites fiches mementos très pratiques. »

24 mai

« Kwizart vous propose de répondre à un sondage pour évaluer la pertinence de continuer à proposer des kmod précompilées pour ipw3945 et Ralink (legacy) avec Fedora Core 6 (voire Fedora Core 5). »

25 mai

MrTom vous informe que le site du Projet Fedora a refait sa page d'accueil.

26 mai

MrTom annonce l'enregistrement en préfecture de l'association Fedora-fr

Remi nous fait par de la création de son dépôt pour Enterprise Linux 4 et 5.

Pingoomax lève le voile sur le nom de version de Fedora 7.

L'association fedora-fr

Elle a été enregistrée en préfecture ce mois-ci.

Les évènements

(Install party, promotion de Fedora,...)(passé et à venir)

Mai 2007

  • Install Party Fedora à Nantes (12 mai 2007)

Marie (fclove), fait le bilan de cette énième install party :

<fclove> ben ca s'est vachement bien passe
<fclove> sur les 25 cd x86 il m'en rest que 4
<fclove> sinon pour les ppc il m'en reste 4 sur 6

De nombreux habitués étaient là et l'organisation a permis d'en mettre plein la vue aux visiteurs. Des vidéos des grands salons du logiciel libre français on également été diffusées pour montrer l'importance de la communauté libre.

Juin 2007

Les événements à ne pas rater ce mois de juin 2007 !

  • Les 24h de l'informatique à Maubeuge - Les 2 (10h00) et 3 (17h00) juin 2007, au DUT Informatique

annonce officielle : http://www.acissi.net/news_52_Reser...

  • Les réunions de Fedora Lyon au Sixième Continent les 13 et 27 juin, de 18h00 à 20h00

Plus d'informations au sujet du Sixième Continent : http://www.sixiemecontinent.net/

  • Journées du Libre à Montpellier - du 14 au 17 juin (10:00 - 17:30) à l'Hôtel d'agglomération de Montpellier

Plus d'informations sur : http://www.all.asso.fr/Realisations...

  • Install Party Fedora 7 à Paris - le 23 juin (12h00 - 18h00) à la Cité des Sciences et de l'Industrie.

La documentation française

Nouveaux articles (terminés) :

Second Life OpenArena Landes Eternelles Sturmbahnfahrer

Articles obsolètes :

NTFS : Installation du pilote Partition UTF-8 et clefs USB montées via HAL Connexion Wifi avec clé WPA (IPW2100/2200 et Wpa Supplicant)

Screenlets-0.0.7-1

Xavier Lamien

rpm_icone
A la demande de llaumgui et de son amour pour les desktop 3D :-), voici le rpm de Screenlets pour Fedora Core 6 et Fedora 7.
Si y il en à sous FC5, laisser un msg pour que je puisse le mettre dispo.

Qu'est ce que Screenlets ?
Screenlets est un gDesklets-like permettant d'afficher des applets sur le bureau lors de l'utilisation de Compiz ou de Beryl

Lire la suite

Screenlets-0.0.7-1

Xavier Lamien

rpm_icone
A la demande de llaumgui et de son amour pour les desktop 3D :-), voici le rpm de Screenlets pour Fedora Core 6 et Fedora 7.
Si y il en à sous FC5, laisser un msg pour que je puisse le mettre dispo.

Qu'est ce que Screenlets ?
Screenlets est un gDesklets-like permettant d'afficher des applets sur le bureau lors de l'utilisation de Compiz ou de Beryl

Lire la suite

gnome-applet-sshmenu-3.13-1

Xavier Lamien

rpm_icone
sshmenu est une applet pour le menu GNOME permettant de se connecter à un ou plusieurs hôtes via SSH à partir d'un ou plusieurs profiles d'utilisation. Il permet également d'ajouter la(les) clefs à l'agent ssh( $ man ssh-add ) permettant ainsi d'éviter l'insertion d'un passphrase à chaque connection.
cette applet est fort bien utile et évite les divers raccouris/script/exé/ créer sur le bureau ou encore de se farcir la commande à chaque fois.

Lire la suite

gnome-applet-sshmenu-3.13-1

Xavier Lamien

rpm_icone
sshmenu est une applet pour le menu GNOME permettant de se connecter à un ou plusieurs hôtes via SSH à partir d'un ou plusieurs profiles d'utilisation. Il permet également d'ajouter la(les) clefs à l'agent ssh( $ man ssh-add ) permettant ainsi d'éviter l'insertion d'un passphrase à chaque connection.
cette applet est fort bien utile et évite les divers raccouris/script/exé/ créer sur le bureau ou encore de se farcir la commande à chaque fois.

Lire la suite

Winki-0.4.3-1

Xavier Lamien

rpm_icone
Une nouvelle version de Winki-the-ripper est diponible pour Fedora Core.

Lire la suite

Winki-0.4.3-1

Xavier Lamien

rpm_icone
Une nouvelle version de Winki-the-ripper est diponible pour Fedora Core.

Lire la suite

Kmod-VirtualBox-OSE-1.3.8-1

Xavier Lamien

rpm_icone
VirtualBox-OSE Kernel Module pour Fedora Core 6 et Fedora 7 test3.
Il est également compatible avec la version "Closed-source" de VirtualBox.

Merci au Développeurs de VirtualBox pour avoir mis à disposition une source indépendante du pilote pour les mise à jours en fonction des nouvelles version de kernel.

Lire la suite

Kmod-VirtualBox-OSE-1.3.8-1

Xavier Lamien

rpm_icone
VirtualBox-OSE Kernel Module pour Fedora Core 6 et Fedora 7 test3.
Il est également compatible avec la version "Closed-source" de VirtualBox.

Merci au Développeurs de VirtualBox pour avoir mis à disposition une source indépendante du pilote pour les mise à jours en fonction des nouvelles version de kernel.

Lire la suite

VirtualBox-OSE-1.3.8

Xavier Lamien

rpm_icone
VirtualBox est un logiciel semi-libre de vitualisation similaire à VMware pour les platformes x86 uniquement (pour l'instant ;-)).
Il permet donc, de virtualiser tous les systèmes x86 (uniquement) connu tel que, win$ 3.11/98/Me/NT/2K/2K3/XP/Vista, linux 2.6.x, freeBSD, etc.

Lire la suite

VirtualBox-OSE-1.3.8

Xavier Lamien

rpm_icone
VirtualBox est un logiciel semi-libre de vitualisation similaire à VMware pour les platformes x86 uniquement (pour l'instant ;-)).
Il permet donc, de virtualiser tous les systèmes x86 (uniquement) connu tel que, win$ 3.11/98/Me/NT/2K/2K3/XP/Vista, linux 2.6.x, freeBSD, etc.

Lire la suite

True Combat: Elite

Nicolas Rodt

Qui a dit que linux c'était pas pour les jeux ?
Pour vous prouver le contraire, voici quelques screenshots de cette extension d'Enemy Territory.

Installation
Très simple : récupérer l'installeur linux true.combat.elite_0.49-english-2.run depuis le site officiel de True Combat. Installez-le via

sh true.combat.elite*.run
en tant que simple utilisateur ou en tant que root (pour installer le jeu pour tous les utilisateurs). Une interface graphique vous guidera durant l'installation.

Remarque: vous devez avoir installé Enemy Territory au préalable. La procédure est la même que pour TCE, le fichier et-linux-2.60-update.x86.run est téléchargeable sur le même site.

Galerie
tce1_stadtrand tce2_stadtrand tce3_stadtrand
tce4_railhouse tce5_railhouse tce6_railhouse
tce7_railhouse tce8_snow tce9_snow

Si vous avez un problème de saccades durant les phases de tir, modifier l'option "set wall mark lifetime" du menu "options -> view" à off. Si ça n'aide pas, faites de même avec "ejecting brass".

Et si vous n'avez pas de son sous TCE ou ET, lancer en root :
echo "et.x86 0 0 direct" > /proc/asound/card0/pcm0p/oss
Si ça fonctionne, vous pouvez mettre cette commande dans le fichier /etc/rc.local.

XEN: installation de Fedora core en local via XenMan

Xavier Lamien

Xenman est un gestionnaire graphique de para/virtualisation pour Xen permettant, le monitoring et la gestion de domaines ( lancement, arrêt, pause, reboot, snapshot, etc) en local ou en lan.

C'est l'une des raisons pour lesquelles, je montrerais aux interessés comment installer et configurer une Fc à l'aide de Xenman.

Lire la suite

XEN: installation de Fedora core en local via XenMan

Xavier Lamien

Xenman est un gestionnaire graphique de para/virtualisation pour Xen permettant, le monitoring et la gestion de domaines ( lancement, arrêt, pause, reboot, snapshot, etc) en local ou en lan.

C'est l'une des raisons pour lesquelles, je montrerais aux interessés comment installer et configurer une Fc à l'aide de Xenman.

Lire la suite

Smart, une alternative à Yumex

Nicolas Rodt Vous n'aimez pas yumex ? Il existe une alternative pour vous : smart !

smart search Fedora
Smart est un gestionnaire de meta-paquets dans l'esprit de apt, yum, ... qui permet de gérer entre autres les paquets rpm et deb. Les principaux avantages de smart par rapport à ses rivaux sont :
  • il permet le téléchargement en parallèle ce qui accélère son exécution :

  • smart fetch parallèle Fedora
  • Mais son principal atout réside dans son algorithme de résolution de dépendances qui surclasse tous ses rivaux. Il permet notamment
    • de revenir à une ancienne version ("downgrader"),
    • de réinstaller un programme sans toutes ses dépendances.
Par exemple, vous venez d'installer la dernière version (0.1.9999.2-2) de beryl, mais elle ne fonctionne plus. Pas de problème, on repasse en un clic à la version précédente (0.1.9999.2-1) :

smart downgrade Fedora
Ou vous voulez juste réinstaller le paquet beryl-core sans devoir désinstaller beryl et toutes ses dépendances ? Facile ! Ici aussi un clic suffit :

smart réinstalle Fedora
Et puis comme le dit si bien la FAQ de smart, pourquoi l'utiliser ? ;-)
Smart a l'algorithme le plus intelligent de tous les gestionnaires de paquets. Il peut gérer les états d'incompatibilité, il peut revenir à une version antérieure d'un paquet si c'est nécessaire, et effectue une meilleure vérification des dépendances.

info
Installation
  • pour installer smart, utiliser yum (ou yumex, peut-être pour la dernière fois ?) :
    yum install smart-gui
    
  • smart est aussi disponible en lignes de commande (comme yum). Si vous ne voulez pas l'interface graphique, installer smart via
    yum install smart
    

Configuration
Les différents dépôts sont appelés canaux avec smart. Celui-ci n'utilise pas les fichiers de configuration de yum (dans /etc/yum.repos.d/) : il faut donc les rajouter.
  • Les dépôts officiels de Fedora sont automatiquement ajoutés.
  • Beaucoup d'autres dépôts (canal) importants s'ajoutent automatiquement en même temps que l'installation du dépôt yum.
  • En ce qui concerne le dépôt Livna, la configuration de smart se fait en lançant la commande
    sh /usr/share/doc/livna-release-6/livna-smart-channels.sh
    
    après avoir installé le rpm de configuration de livna (livna-release) - ce que vous avez sûrement déjà fait.

Automatic installation of XGL, compiz and beryl on Fedora

Nicolas Rodt

Version française

<Mis à jour> 10/08/07 - The script is now compatible with compiz-fusion. It even makes it possible to install it on your Fedora 7: just run installXGL_EN -cb
<Mis à jour> 22/06/07 - The script is now compatible with Fedora 6, Fedora 7 and 64-bits architecture.

Update - the ATI drivers finally support AIGLX since the version 8.42. Installing XGL is not needed anymore to benefit from the effects of a 3D desktop.

Here is a script that installs and configures XGL on Fedora. It is particularly useful if you have an ATI video card with the fglrx drivers installed and you want to benefit from the 3D desktop (beryl or compiz). Indeed,
  • the free driver radeon, though it allows the 3D desktop thanks to AIGLX, has poorer performances compared with the proprietary one,
  • the proprietary driver fglrx will allow you to benefit from all the power of your video card, but is incompatible with AIGLX (no 3D desktop !)
It is however possible to benefit from both the performances of the proprietary driver and the 3D desktop thanks to XGL.

The solution proposed here applies for GNOME, KDE and XFCE.
It will install XGL and give you the possibily to install compiz and beryl from the official repositories using yum. And henceforth the installation of compiz-fusion is also proposed.

How to proceed ?
First of all, you must have installed the fglrx drivers and be ensured that they are working fine. To check the installation, run "glxinfo | grep direct": it should return "direct rendering: Yes". If not, follow the ATI drivers installation instructions below: [show/hide]

Download the script installXGL_EN (or installXGL_FC5_EN for FC5) and launch it (as root):
wget http://nicofo.tuxfamily.org/scripts/xgl/installXGL_EN
sh installXGL_EN
It downloads the RPM of XGL, installs it and configures it automatically:

install xgl FC6
Now, you have just to open a new session (no need to reboot Fedora). At the login screen (GDM or KDM), click on the ("Options" > )"Session" menu and choose your preferred session:

xgl FC6 GDM
That's it ! Enjoy ;-)

Beryl, Compiz or Compiz-fusion ?
The script proposes to you to install compiz and beryl. But you can at any moment install them using yum (yum install beryl compiz). Next, you can choose which one you prefer:
  • under GNOME: go to System -> Preferences -> XGL Window Manager
  • under KDE: in the K Menu -> Settings -> XGL Window Manager
  • or execute chooseCompositeWM
xgl Fedora compiz-fusion chooseCompositeWM

If you prefer to launch manually compiz / beryl / fusion-icon / desktop-effects /etc... (with an ATI card), add the variable LD_LIBRARY_PATH. For example :
LD_LIBRARY_PATH=/usr/lib/ beryl

Infos...
  • How to update your XGL installation ? re-run installXGL_EN.
  • How to uninstall XGL ? run installXGL_EN -r.
  • The script can propose to install beryl, compiz and compiz-fusion: installXGL_EN -cb ...
  • ... or propose to remove them: installXGL_EN -rcb.
  • If you encounter a problem running a game or a 3D application, just run it using noXgl. The option -a can be used to launch a not-full screen application. Examples :
    noXgl ppracer
    noXgl -a googleearth
    
  • Details on the script or problems with it (French).
  • Screenshots of Compiz and Beryl (and here).
download Download the script:

Ntfs-config dans Extras

Xavier Lamien

news
Voilà, ma première contribution au dépôt officiel de Fedora (Extras) :-).
Ntfs-config sera de ce fait, disponible sur le repo extras qui, ne l'oublier pas ne fera plus qu'un avec le repo Fedora très prochainement. Mon paquet étant approuvé, je m'en presserais de l'importer pour vous le rendre dispo le plus tôt que possible.

Sur ces bonnes paroles, je m'en vais packager ;-)" class="smiley

Ntfs-config dans Extras

Xavier Lamien

news
Voilà, ma première contribution au dépôt officiel de Fedora (Extras) :-).
Ntfs-config sera de ce fait, disponible sur le repo extras qui, ne l'oublier pas ne fera plus qu'un avec le repo Fedora très prochainement. Mon paquet étant approuvé, je m'en presserais de l'importer pour vous le rendre dispo le plus tôt que possible.

Sur ces bonnes paroles, je m'en vais packager ;-)" class="smiley

Specto: Unobtrusive Notification

Xavier Lamien

rpm_icone
Specto le 'notificateur'.
De son nom anglais "watch" et français "montrer", Specto vous permettras d'avoir des infos dans la barre de notification (à l'aide d'une bulle) sur l'activité d'un processus, d'un(des) sites web, de vos mails ou encore de vos fichiers ou répertoires.

Lire la suite

Page générée le 25 fév 2018 à 20:10