Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Keytouch-2.3.0-beta4.1

Xavier Lamien

rpm_icone
Mise à jour de keytouch à la version 2.3.0-beta.4

Quelques améliorations et changement depuis la dernière version dispo pour FC6.
On pourra voir comme news pour cette beta 4:

  • Suppression du keycode "BASSBOOST" (du kernel) ne fontionnant plus sous X ( aucun event n'est reçu depuis le serveur X lorsque l'on presse la touche "BASSBOOST".
  • keytouch-acpid:

- Ajout d'un script d'amorçage pour keytouch-acpid.
- Suppression du script Xsession ( keytouch-acpid n'étant plus un client X, il n'est plus nécessaire).

  • Ajout d'un Plugins: Amixer plugin.



Packages Disponible:


keytouch-2.3.0-beta4.1-fc6.lxtnow.i386.rpm
keytouch-2.3.0-beta4.1-fc6.lxtnow.x86_64.rpm

keytouch-editor-3.1.1-2.fc6.lxtnow.i386.rpm
keytouch-editor-3.1.1-1.fc6.lxtnow.x86_64.rpm

Glest et problème de son

Thomas Bouffon

Le problème que j'ai rencontré en essayant de lancer glest

Glest est un RTS (stratégie en temps réel). Il est disponible sur le dépôt extras. L'installation passe par yum, aucun problème. Cependant au lancement, surprise :

$ glest
open /dev/[sound/]dsp: Invalid argument
Exception: Couldn't open audio device.
OpenAL Vendor:

Openal essaie d'ouvrir le mauvais périphérique son Il faut donc éditer /etc/openalrc en remplaçant la première ligne par (define devices '(xxxx)) ou xxxx peut être : dsp, native, arts, sdl, alsa, esd, wavout ou null (pas de son). Chez moi le bon est sdl.

Bon jeu !

Se connecter au wifi en wpa avec system-control-network

Thomas Bouffon

Ce billet explique comment faire pour pouvoir se connecter à un réseau wpa avec system-control-network. Il est inspiré du howto en anglais sur cette page de fedoraforum.org.

L'utilitaire system-control-network permet d'utiliser et configurer (avec system-config-network) aisément les connections réseau, et présente les avantages, entr'autres, d'être une interface graphique, de permettre aux utilisateurs non-root de se connecter ou se déconnecter et de choisir facilement si l'on veut que la connexion soit établie au démarrage de l'ordinateur ou non.

A priori, system-control-network ne supporte pas les connections en mode wpa, mais il suffit de modifier un peu les scripts de /etc/sysconfig/network-scripts. Attention, ce sont des fichiers système, que l'on modifie en tant que root. Il ne faut pas faire n'importe quoi ! Si jamais il y a un problème, les fichiers appartiennent au paquet sysconfig, qu'on pourra réinstaller avec la commande rpm. Il faut d'abord avoir configuré correctement wpa_supplicant (il y a de nombreux tutos là-dessus, par exemple celui de la doc de fedora-fr.org -ici-. Si vous voulez utiliser system-control-network, les étapes 1, 2 et 3 suffisent.)

Passons à la modification des scripts.

  • Pour la connexion, il suffit d'ajouter à la fin du fichier etc/sysconfig/network-scripts/ifup-wireless les lignes :
 wpa_supplicant -iwlan0 -c/etc/wpa_supplicant.conf -wB


  • Pour la déconnexion, il faut tuer wpa_supplicant, sinon la connection suivante aura des problèmes. Pour cela les commandes suivantes suffisent :
echo killall wpa_supplicant >> /etc/sysconfig/network-scripts/ifdown-wireless


chmod +x /etc/sysconfig/network-scripts/ifdown-wireless


Enfin, il sufffit de créer une nouvelle connection sans fil avec system-config-network, en laissant la clé WEP vide. Pour plus d'informations sur cette étape, vous pouvez utiliser ce tutoriel

Et voilà ! Bon surf !

Plus besoin des pilotes bêta !

Thomas Bouffon

Pour activer desktop-effects, il suffit maintenat d'utiliser les pilotes de Livna.

Compiz avec les pilotes beta de NVidia

Thomas Bouffon

Comment activer le bureau 3D avec une carte graphique NVidia dans GNOME.

L'utilisation des pilotes beta n'est plus nécessaire car les pilotes stables supportent la 3D

Pour activer Compiz, il suffit d'utiliser la commande desktop-effects depuis une console puis de cliquer sur "activer les effets".

Mais pour que cela marche, il faut les bons pilotes : Si on a déja installé les pilotes nvidia de Livna, il faut les remplacer par ceux de Livna-testing. Pour cela, en root, taper :

yum remove kmod-nvidia xorg-x11-drv-nvidia

Puis :

yum --enable livna-testing install kmod-nvidia xorg-x11-drv-nvidia

Un petit redémarrage, et l'apparition du splash-screen 'beta', ouvrir une console, taper desktop-effects puis un clic sur activer, et Magie !

Pour configurer les effets, on peut utiliser gconf-editor, dans la rubrique apps/compiz.

Je vais me lancer dans Beryl, je ferai un billet très vite !

En construction...

Thomas Bouffon

De retour de vacances, je suis en train de préparer : L'utilisation de compiz sous Fedora Core 6 avec le pilote beta de nvidia, l'utilisation du gestionnaire de réseaux avec une protection wpa. A venir très prochainement aussi, les RPMs de Grass, Gdal et Qgis (dès que je les aurai compilés, si j'ai le droit de redistribuer... A voir dans les licenses).

Jamendo

Aurélien Bompard Jamendo est un site regroupant des artistes qui distribuent leurs oeuvres gratuitement. Surtout ces temps-ci, c'est un site qui vaut le détour. — Ma vie, mon oeuvre...

Jamendo

Aurélien Bompard

Connaissez-vous Jamendo ?

Extrait de leur page "Notre concept" : « Sur jamendo, les artistes ont librement choisi de diffuser leur musique en respectant une licence de diffusion Creative Commons qui leur permet de conserver leurs droits d'auteurs sur leurs oeuvres tout en autorisant le public à les écouter, les télécharger, les copier et les redistribuer. »

Étrange attitude dans notre monde mercantile, n'est-il pas ? Mais encore une fois, les artistes ne sont justement pas des gens comme les autres.

Sur Jamendo, on peut télécharger de la musique au format MP3 ou OGG (format libre et de meilleure qualité), par le biais de réseaux "peer to peer" (Bittorrent ou eMule), et ce dans la plus totale légalité, puisque les auteurs vous y autorisent.

Alors bien sûr, comme tout être humain au crâne bourré de dogmes genre "Prix = Valeur" depuis son enfance, vous allez vous dire : « Bah, ouais, mais bon, il ne doit y avoir que Raoul qui joue dans son garage sur ce site ». Que nenni ! Autant en quantité qu'en qualité, Jamendo est impressionnant !

La musique est classé par "tags", sortes d'étiquettes apposées librement par les auteurs et les auditeurs et tentant de définir le style de l'artiste. De cette façon, vous pouvez aller directement à la section qui va probablment vous attirer le plus.

Ensuite, on trouve de véritables perles ! Ma petite sélection perso.

En ce moment, j'écoute beaucoup de Happy House, que je trouve assez excellent :) En plus, je viens de découvrir que la chanteuse est une fan et animatrice du Rocky Horror Picture Show !!! Le monde est petit, ma bonne dame.

Je vous conseille aussi fortement d'essayer Both, ça vaut vraiment le détour (mes préférées : In Vino Veritas, et Elles Disent)

En pleine guerre du peer to peer, je vous invite sincèrement à jeter un petit coup d'oeil, d'oreilles, et de tout ce que vous voudrez à Jamendo et à sa collection d'artistes, qui me font l'effet d'un bol d'air dans ce monde de vautours. (oui, l'image est pourrie, mais n'est pas artiste qui veut, hein)

- Jamendo

Ma vie, mon oeuvre...

Page générée le 10 déc 2018 à 02:04