Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Fedora (fr)

Rentrée : les ambassadeurs aussi !

Thomas Canniot Il n'y a pas que les traducteurs qui font leur rentrée mais aussi les ambassadeurs, avec la reprise des réunions hebdomadaires du dimanche soir. Rien de tel que de se retrouver le dimanches soirs pour faire le point sur les activités en cours.
Comme d'habitude la réunion aura lieu sur IRC, sur le salon #fedora-meeting a 20h30 heure de Paris.
Au programme, à vue de nez, la rentrée du site web et de Fedora 12, la braderie de Lille et les premières idées à prendre pour organiser les rencontres Fedora de Fedora 12.
A ce soir, n'hésitez pas à passer pour partager vos idées.

Les traducteurs font leur rentree

Thomas Canniot C'est avec beaucoup de plaisir que l'on a pu voir les traducteurs de fedora faire leur rentrée il y a une bonne semaine maintenant.
Je ne parle bien entendu que des traducteurs francophones, mais je suppose que tous les groupes de traducteurs sont touchés par le syndrome des nouvelles versions. Une fois fedora sortie, la traduction se calme pendant quelques mois en attendant les premières versions d'une nouvelle version de fedora.
C'est donc la semaine dernière que la liste de diffusion a vu les premiers messages publiés. Souvent, on peut craindre d'être seul et d'envoyer un message dans le vide de l'Internet, mais pas cette fois. Tout le monde s'y est remis, traducteurs, relecteurs et même Sam de chez RedHat.
Pour le moment, je me focalise sur une seule traduction à la fois (anaconda) par manque de temps mais aussi pour épauler Pablo à la relecture.
Je jetterai un oeil sur d'autres fichiers par la suite.
Bonne rentrée à tous et bon courage !

Boutique Fedora-fr : Nouvelle collection pour frimer à la rentrée !

Thomas Canniot

L’association Fedora-fr propose depuis la mi-juillet une nouvelle collection pour les vêtements et goodies disponibles sur la boutique de l’association, basés sur le nouveau slogan du Projet Fedora : Four Fondations !

Vous trouverez sur cette boutique de quoi habiller Madame de la tête aux pieds, mais aussi monsieur et le petit dernier ! Vous trouverez également les grands classiques qui ont fait de cette boutique en ligne un succès.

Enfin, je me permets de vous informer que chaque article acheté rapporte 2€ à l’association Fedora-fr, et que c’est grâce à votre engagement que nous pouvons mener à bien nos actions de promotion de Fedora.

Je termine également par remercier Carlos, qui a mis du coeur à l’ouvrage pour réaliser cette nouvelle collection !

Bonne visite !

Interview pour Fedora-fr aux RMLL

Thomas Canniot

Et voilà, l’interview des RMLL sur Fedora-fr est consultable en ligne.

Visite aux RMLL 2009

Thomas Canniot

Je me suis rendu aujourd’hui aux RMLL, à Nantes. C’est la première fois que j’ai pu assister à l’événement et c’est sans aucun regret que j’ai retrouvé les contributeurs habituels et les associations qui avaient fait le déplacement.

Arrivé vers 12h00 et reparti le soir, une après-midi était suffisante pour prendre la température des divers stands. Le stand Fedora n’avait pas à rougir, loin de là, et était bien positionné. En plein milieu, on pouvait difficilement rêver mieux ! Si vous avez l’occasion de vous y rendre demain pour la dernière journée, n’hésitez pas. Il reste encore des t-shirt, des CD et DVD ainsi que des tatouages Fedora (et oui…).

Petite surprise de la journée, à 15h00, on est venu chercher quelqu’un sur le stand de Fedora-fr pour une interview à la radio. Je pensais que la chose était à l’initiale réservée pour Max Spevack, mais celui-ci n’étant pas sur le stand à ce moment précis, je m’y suis collé. Départ un peu tendu, et puis finalement il suffit de répondre aux questions sans bafouiller :) Après traitement, l’interview devrait être disponible en ligne. Si je pense à la consulter, je vous la ferai partager.

Les RMLL ont également été l’occasion de confirmer à l’association Chtinux la venue de Fedora-fr durant la braderie de Lille les 5 et 6 septembre. Petit retour aux sources pour cet événement et pour retrouver tout ceux qui m’ont accompagné dans le monde du logiciel libre, au temps où l’association s’appelait encore Campux et était cloisonnée dans les murs de l’université Lille 1. Je me rappelle encore des permanences, sandwich à la mains, à discuter logiciels libres pendant la pause du midi avec Jiel, Matej, Guillaume, Tony et ceux dont j’ai oublié le nom…

J’ai donc également raté la conférence de Max Spevack mais ai eu l’occasion de discuter avec lui de nos avancements en France en terme de gestion de la Communauté et des travaux en cours. C’est avec un petit regret que Max m’a appris son futur départ d’Europe pour retourner aux États-Unis. Déjà… et oui ! Que le temps passe vite… J’ai pu assister à la conférence de Haïku OS, système d’exploitation libre non basé sur Linux qui continue de faire perdurer la légende BeOS. A essayer, par curiosité ou pour contribuer :)

Voilà, retour en région parisienne tranquillement par le train. Merci à Armel, Mathieu, Max, Patrice et les autres, sans qui le récit de cette mini journée n’aurait pas été possible.

Presto est prêt pour Fedora 11

Thomas Canniot

C’est écrit . Il n’y a plus de raison pour être déçu.

Présentation de Fedora

Thomas Canniot

À la fin de l’année dernière, nous avons voulu présenter clairement le Projet Fedora, ses objectifs, sa distribution et sa vision avec le logiciel libre. Cette documentation étant maintenant stable en terme de contenu, je fais un peu de buzz pour donner l’occasion à tous de bien cerner cette distribution et ce Projet trop souvent mal compris. Garder les grandes lignes en tête s’avérera toujours utile à l’avenir.

Le lien en question : http://doc.fedora-fr.org/wiki/Présentation_de_Fedora

Solutions Linux : 2ème et 3ème journées

Thomas Canniot

Les deuxième et troisième journées de Solutions Linux ont été très riches … en rencontres. On peut vraiment dire qu’Armel a pris son nouveau rôle de président à bras le corps.

En effet, le jeudi, Armel a porté la voix de Fedora auprès des journalistes de VNUnet et Silicon.fr. Vous pouvez également consulter l’interview de Franz Meyer, CEO de RedHat EMEA.

Le soir, nous nous sommes rendu au restaurant Chez Clément, afin de remercier toutes les personnes de Fedora qui ont donné de leur personne pour ce salon. Carlos, tu nous as manqué…

La troisième et dernière journée était également très bien remplie. Une première réunion avec Christophe Sauthier (président de Ubuntu-fr), Didier Roche (secrétaire de Ubuntu-fr), Vincent Vuntz (Responsable de la communauté OpenSuSE), Anne Nicolas (responsable de la communauté Mandriva chez Mandriva), Armel Kermorvant (président de Fedora-fr) et moi même, Thomas Canniot (trésorier de Fedora-fr) pour organiser un événement sur Paris, tous ensemble, avant l’été pour promouvoir les logiciels libres et nos distributions respectives.

Plus tard dans la journée, autre rencontre avec cette fois William Quiviger de Mozilla, très intéressé également pour participer à cet événement, tout comme Parinux a pu le confirmer, par l’intermédiaire de Thomas Séchet, lors d’une dernière rencontre.

Vivement avant l’été :)

Solutions Linux : 1ère journée, un bon début

Thomas Canniot

Cette journée à Solution Linux commence à avoir un goût de déjà vu. Comme d’habitude, et ce depuis quelques années, Fedora était présente par l’intermédiaire de l’association Fedora-fr. Cette année, le dispositif était un peu plus élaborée. Grâce au Projet Fedora, c’est avec Grand plaisir sur nous avons pu accueillir les ambassadeurs de Tunisie durant la période du salon. C’est un réel plaisir que d’avoir pu effectuer cette démarche, et montre que le logiciel libre, ce n’est pas seulement le logiciel, mais c’est aussi l’humain qui va avec et le soutient.

C’est également avec un grand plaisir d’avoir vu Carlos Vassalo et toute l’équipe des ambassadeurs francophone se démener pour faire de cet évènement un succès annoncé. Comme vous le verrez sur les photographies à venir, Carlos a travaillé sur l’ensemble des goodies de cette édition de Solutions Linux, en prenant la procédure du début à la fin de la création de chacun au contact avec le prestataire choisi. Chapeau bas, Carlos, sincèrement.

Nous avons, bien évidemment, parler et expliquer encore et encore Fedora, la différence des distributions Linux entres elles, l’importance du logiciel libre les technologies de l’informatique.

Demain, la journée s’annonce encore plus passionnante, avec un carnet de rencontres très riche. Je vous en parle dès que possible.

Le cauchemare Pulseaudio

Thomas Canniot

Je n’ai jamais autant détesté un logiciel…. et je le pense ! Depuis que Pulseaduio a eu la bonne idée de sortir, écouter de la musique n’a jamais été expérience aussi insupportable. C’est le cas depuis Fedora 9, sans aucune amélioration depuis. La situation est la même dans Fedora 11, que je viens d’installer.

Regardez un peu :

Est-ce que j’ai vraiment besoin d’un Intel Nehalem Corei7 pour écouter un malheureux fichier .ogg ? Vraiment ? Je veux bien comprendre qu’un Sempron 3100+ peut commencer à faire juste, mais quand même ! Avant Pulseaudio, tout fonctionnait bien dans le meilleur des mondes !!

Pas de fatalisme concernant Google

Thomas Canniot

Je viens de lire le billet de Wael au sujet de la mauvaise fin d'année de Cuil, le moteur de recherche sorti cet été avec comme ambition de détrôner Google.

Le billet est tout ce qu'il y a de plus normal. Par contre, le premier commentaire me fait hérisser les cheveux sur la tête. Pour vous en éviter la lecture, le monsieur du commentaire raconte que Google est le meilleur moteur de recherche, malgré une position de de quasi-monopole et des pratiques commerciales douteuses. Il conclue par ces mots : « Il faut s'y faire, Google fait la pluie et le beau temps sur Internet. »

Je ne partage heureusement pas cet avis. Nous sommes tous des consommateurs. Que l'on consomme des petits pois, des voitures, des images à la télévision, les pages d'un livre, d'un magasine ou les pages web d'un moteur de recherche.

Et les entreprises ont pour vocation d'écouter leurs clients. Oui, Google a écouté les demandes concernant la vitesse de son moteur de recherche, concernant l'ergonomie de ces produits. Et nous sommes toujours là à consommer du Google sous toutes ses formes.

Mais il n'y a pas de fatalisme. Si Google est là où il est aujourd'hui, c'est parce que nous l'avons mis à cette place. Ce que nous faisons, nous pouvons le défaire en quelques clics : changer de moteur de recherche, changer de webmail, etc. N'oubliez pas non plus de faire passer le message. Nous savons très bien que grâce au web, nous pouvons changer les choses avec des mots : Firefox, OpenOffice.org, la popularité de GNU/Linux, doivent tous leur réussite à internet.

La position de Google n'inspire pas confiance. Mais nous en sommes fautif. Si nous tenons à ce que cela change, prenons sur nous, et changeons nos habitudes. Des alternatives existent dans tous les domaines. C'est une question de volonté.

Linux Pratique et Fedora 10

Thomas Canniot

Le numéro 51 Linux Pratique vient de sortir ! Pour ceux qui ne peuvent pas télécharger les ISO de la distribution, ce numéro de Linux Pratique est accompagné d'un CD pressé de Fedora 10. Plus aucune raison de se priver donc !

100 000 inscrits, mais encore ?

Thomas Canniot

Ubuntu-fr dépasse les 100 000 membres, et c'est une excellente nouvelle, preuve que Linux se démocratise petit à petit en France et dans le monde. Mais que lis-je ? Fedora-fr serait un challenger à cette course au nombre d'utilisateurs ? Bien que le Projet Fedora revendique plus de 9 millions de machines dans le monde, il me semble bon de rappeler pourquoi Fedora-fr et le Projet Fedora ne sont pas des challengers dans cette course à l'utilisateurs.

L'objectif du Projet Fedora est d'accélerer, au travers de sa distribution, le développement du logiciel libre. Ce qui intéresse Fedora n'est pas le nombre d'utilisateurs, mais c'est bel et bien le contributeur. Dans un workflow virtuel de distributions Linux, on pourrait situer Fedora en amont. En effet, c'est par le développement d'outils innovants, bien pensés et développés upstream que Fedora et RedHat voient leurs technologies intégrées dans les autres distributions. Pas convaincu ? Udev, HAL, PackageKit, PolicyKit, Plymouth, system-config-printer, NetworkManager... Même s'il arrive au Projet Fedora d'adopter des technologies d'autres distributions, comme UpStart, il est extrêmement plus fréquent que l'échange se fasse dans l'autre sens.

Oui, Ubuntu détient la plus grosse base d'utilisateurs actuellement. Et c'est bien ! Mais qui fait technologiquement avancer le logiciel libre ? Qui le développe ? Il n'est pas de troll velu dans cette histoire, il n'est que partage des connaissances et travail d'équipes à échelle mondiale.

Fedora-fr n'est pas un challenger dans la course au nombre d'inscrits sur son forum, cela ne nous intéresse pas. Ce n'est pas avec 100 000 utilisateurs que le développement du logiciel libre avancera plus vite et mieux, si derrière, le nombre de développeurs stagnent ou diminue. Seuls comptes les développeurs. Sans eux, pas de nouvelles technologies, pas de développement d'outils accessibles, pas de support de matériel avancé. Prenez l'exemple de Mandriva. Hier, le nombre d'utilisateurs de Mandriva dépassait toutes les espérances. Aujourd'hui, beaucoup d'utilisateurs sont partis, et sans investissement dans le développement, il ne reste plus que nos yeux pour pleurer sur le déclin de cette distribution. En continuant à massivement investir dans le développement du logiciel libre dans le monde, le Projet Fedora s'assure un avenir bien plus optimiste que celui des distributions qui s'enferment dans le grand public.

Rencontres Fedora à la Villette : petit rapport

Thomas Canniot

Vous le savez, ce week-end a eu lieu les Rencontres Fedora au Carrefour Numérique de la Cité des Sciences, à Paris.

La journéé était organisée par Parinux et Fedora-fr, un partenariat dont on n'est pas peu fier ni mécontent. Ces Rencontres ont duré 2 jours, pendant lesquels une centaine de personnes ont pu être acceuillies et se répartir dans les différentes salles disponibles : soit pour installer la dernière version de Fedora, soit pour assister aux conférences, soit pourfaire ses premiers pas sur Fedora au travers des ateliers.

A l'occasion de la sortie de Fedora 10 et de ces Rencontres, nous avions fait graver 500 live cd. C'est avec une agréable surprise que plus de la moitié d'entre eux sont partis. Et c'est avec autant de surprise que la station de création de LiveUSB a eu un succès sans pareil, notre ami Carlos ayant passé ces deux après midi à faire des LiveUSB de Fedora 10 à la chaîne.

Nous proposions également toute une quantité de goodiez Fedora, dont la fabrication est rendue possible par les adhésions et les dons à l'association ainsi que par le financement de la part du Projet Fedora. Bref, je vous laisse regarder les photos et voir en image tout ce que vous avez râté !

Enfin, je termine par remercier tout le monde, vraiment tout le monde : Parinux, Thomas Séchet, OLPC France, Thierry Stoehr, les ambassadeurs Fedora, les visiteurs et aussi le gardiens du Carrefour Numérique, sans qui, aussi, rien n'aurait été possible !

Les conférences tenues seront bientôt en ligne, je vous tiendrai au courant.

Rencontres Fedora ce week end à la Villette !

Thomas Canniot

Vous ne le saviez pas encore ? Et pourtant, à l'occasion de la sortie de Fedora 10, sont organisées ce week-end (samedi ET dimanche) par le Carrefour Numériques de la Cité des Sciences, Fedora-fr et Parinux, les Rencontres Fedora.

Qu'allez-vous bien pouvoir faire lors de ces rencontres ?

  • Installer Fedora sur votre pc ;
  • Transformer votre clé usb en bureau mobile de poche ;
  • Vous tenir au courant, dans les conférences, des dernières avancées du Projet ;
  • Tâter de la Fedora en vous immisçant dans les ateliers ;


C'est tout ? Et bien non !

Qui dit Rencontres Fedora, dit également « communauté ». Communauté d'hommes, de femmes, de petits, de grands, de gentils, de pas gentils, de beaux, de pas beaux, tous, sans exception, comme vous et moi.

« Tu parles ! Encore plein d'informaticiens barbus ! »

Que nenni ! La communauté Fedora, c'est du gens comme toi et moi que l'on te propose de rencontrer. De l'architecte, qui compile du logiciel dans un coin de sa chambre, de l'étudiant au lycée, qui rédige sa documentation pendant ses cours d'informatique, du traducteur, qui en redemande le soir en rentrant chez lui... bref, toi, moi, nous, tous ensemble la communauté francophone de fedora, nous t'invitons dans la bonne humeur à venir nous rencontrer.

Tu pourras y poser toutes les questions, soulever tous les tabous, lancez les trolls les plus velus du monde. Tu y trouveras forcément ton compte. Alors viens, brave le froid, le vent, la pluie, les transports en commun ! Vient partager ce moment avec nous... toi et ta clef USB !

Car si Fedora 10 te plait, tu repartiras forcément avec dans ta poche. Et tu auras le choix du format, sur clé ou sur CD. Si tu ramènes ton PC, tu repartiras avec un système fonctionnel et personnalisé. Que demander de plus ? L'essayer avant de l'emporter ? Pas de problèmes les ateliers seront animés par les contributeurs les plus convaincus.

A samedi et / ou à dimanche alors !

Vous reprendrez bien une part de Fedora 7 ?

Thomas Canniot

Je suis un grand nostalgique. J'adore mettre en confrontation deux phrases que l'on entend souvent dans la vie : « c'était mieux avant ! » et « on n'arrête pas le progrès ! ». 

C'est comme cela que je vais vous parler rapidement de Fedora 7. Ah la belle Fedora 7, un monument de la distribution Linux à elle toute seule, la première version de Fedora « tout court » d'ailleurs...

Si vous souhaitez vous la remémorer, réviser vos classiques, ou si vous avez râté impardonnablement un épisode de cette fabuleuse saga, je vous conseille donc la (re)lecture de l'excellent article (ndla : mince, c'est le mien !!) paru à sa sortie dans Linux Pratique n°42. Fedora 7 vous sera contée sous toutes ses coutures.

Nostalgie, quand tu me tiens !!

Pas d'Echo dans Fedora 10

Thomas Canniot

C'est avec surprise que j'ai lu la Fedora Weekly News de cette semaine, où l'on y apprend qu'Echo, le jeu d'icônes initié à l'époque de Fedora Core 6, ne sera pas encore inclus dans Fedora 10. La raison semble simple : echo n'est pas encore prêt pour être largement adopté par la communauté Fedora.

Certes, Echo est encore jeune, son développement semble avoir été laborieux (au moins 2 ans) et les changements qu'il apporte à l'interface utilisateur sont d'une trop grande importance pour être aussi simplement accepté. Bref... il faudra encore attendre une ou deux versions, soit 3 ans de développement. Une éternité ?

Echo est critiqué, dans le bon sens, pour qu'il soit amélioré et Martin Sourada est plus motivé que jamais. Il faut rester confiant, mais ce soir j'ai vraiment les boules pour eux.

Du changement dans la traduction

Thomas Canniot

Il y a une petite quinzaine de jours, j'ai demandé à l'équipe des traducteurs francophones de Fedora d'élire un nouveau coordinateur. En effet, n'ayant plus le temps ni l'envie de m'occuper de cette tâche, j'ai décidé de passer la main.

Cela faisait quelques mois déjà que je n'avais plus traduit ni relu une chaîne de logiciel. Il était temps, face à ce manque de motivation de laisser la place aux jeunes pousses ultra motivées et bien plus décidées que moi d'en découdre avec les mots.

L'équipe a donc élu Pablo, alias Bouska sur IRC, connu pour sa participation dans la traduction depuis plusieurs mois (plus d'un an ?) mais aussi pour son implication sur le terrain, lors des install party ou des assemblées générales de l'association. La rencontre avec Pablo remonte il y a plus d'un an et demi, lors du FOSDEM, salon ancéstral du début d'année dans le monde du libre international.

Bravo à toi, mon ami, pour ton nouveau job et bonne chance dans ces nouvelles fonctions. Si tu as besoin d'un coup de main, tu sais très bien que tu peux compter sur moi.

Bravo pour ces 5 années !

Thomas Canniot

Fedora a 5 ans, un joyeux anniversaire à tous et à toutes !

Fan de poule... Ep. 1

Thomas Canniot

OpenOffice.org est un logiciel vitrine pour le logiciel libre, je ne vous apprends rien. Mais en plus, leur mascotte est tout bonnement tordante, quand il s'agit de l'avoir en peluche... J'ai craqué... je sais, c'est une mouette, mais dire que c'est une poule me fait vraiment plus marrer. Premier épisode des histoires de « la poule »...

La poule fan de Fedora