Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Fedora

A little bit of report

Thomas Canniot

Here is a little bit of report about the Fedora Install Fest that we had last Sunday.

Everything started on Saturday, in fact, as our Fedora local Paris user group organised a meal at a restaurant. Being altogether and speaking abour Fedora is always a great moment to live and I would like to thank everybody who attend this meal. We were 22 people at the restaurant and the room was very busy. It was hard to talk to people and I regret not having been able to talk everyone. So I also would like to apologize for not having been able to be with every one of you.
I aslo would like to thank Yaakov for his visit. Having someone from the Fedora Project for an event here in France was the first time for the community. I really hope everything went well for him and that he had a great journey and time with us all.
Finally, I wanted to thank Max for all the gifts he gave Yaakov for us. Be sure we will make good use of them for the sake of the Fedora Community.

Everything started slowly. And this was a bit of a relief, letting us time to acomodate and be able to organize ourselves for the conferences. We installed about 10 Fedora. Only on laptops.

Among all the topics that were discussed, I don't think people are very interested in at first sight about how the whole Project works, but much more in "how I can do this and this on my computer". Of course, these things are important for them to know about and it is our role to help them getting out of their problems and aware, little by little, of how all the Fedora project works.

We had conferences. all of the plained session could not have been done due to lack of time unfortunately. They were all very interesting ones, but it seems people were not that well informed about the planning. Moreover, it remains very hard to know what the audience will be. Some people among the crowd were aware and had already strong knowledge of what people were talking about. Unfortunately, this was not the case of every one. There are some solutions about this we could figure out to help people know if is is "experienced" enough to attend.

About schwags, we had badges, and we offered one badge for each person who came inside the Fedora room. People were happy about this it seems. We could sell stickers as well and we gave as many Fedora live cds as we could. Some ambassadors took more back to give to relatives of friends. More than half of the CDs Matthieu could brought back from LinuxTag are away then, we will us the remaining ones for the RMLL.

We could also sign 2 or 3 CLA this week end, for new very active people in France who were not Ambassadors *yet*. :)

A little bit of report

Thomas Canniot

Here is a little bit of report about the Fedora Install Fest that we had last Sunday.

Everything started on Saturday, in fact, as our Fedora local Paris user group organised a meal at a restaurant. Being altogether and speaking abour Fedora is always a great moment to live and I would like to thank everybody who attend this meal. We were 22 people at the restaurant and the room was very busy. It was hard to talk to people and I regret not having been able to talk everyone. So I also would like to apologize for not having been able to be with every one of you.
I aslo would like to thank Yaakov for his visit. Having someone from the Fedora Project for an event here in France was the first time for the community. I really hope everything went well for him and that he had a great journey and time with us all.
Finally, I wanted to thank Max for all the gifts he gave Yaakov for us. Be sure we will make good use of them for the sake of the Fedora Community.

Everything started slowly. And this was a bit of a relief, letting us time to acomodate and be able to organize ourselves for the conferences. We installed about 10 Fedora. Only on laptops.

Among all the topics that were discussed, I don't think people are very interested in at first sight about how the whole Project works, but much more in "how I can do this and this on my computer". Of course, these things are important for them to know about and it is our role to help them getting out of their problems and aware, little by little, of how all the Fedora project works.

We had conferences. all of the plained session could not have been done due to lack of time unfortunately. They were all very interesting ones, but it seems people were not that well informed about the planning. Moreover, it remains very hard to know what the audience will be. Some people among the crowd were aware and had already strong knowledge of what people were talking about. Unfortunately, this was not the case of every one. There are some solutions about this we could figure out to help people know if is is "experienced" enough to attend.

About schwags, we had badges, and we offered one badge for each person who came inside the Fedora room. People were happy about this it seems. We could sell stickers as well and we gave as many Fedora live cds as we could. Some ambassadors took more back to give to relatives of friends. More than half of the CDs Matthieu could brought back from LinuxTag are away then, we will us the remaining ones for the RMLL.

We could also sign 2 or 3 CLA this week end, for new very active people in France who were not Ambassadors *yet*. :)

Install Party Fedora 9 ce dimanche : venez nombreux !

Thomas Canniot

À l'occasion de la sortie de la plus sulfureuse des distributions, nous avons la joie de convier toute la communauté Fedora de France et de Navarre à une Install Party.
Celle-ci se tiendra le dimanche 22 juin à la Cantine (151 rue de Montmartre, Paris 2ème) de 13 heure à 17h30 heure.

Outre l'installation de Fedora 9 sur votre machine, pour laquelle vous pouvez compter sur l'assistance de nombreux installeurs, vous pourrez assister à des démonstrations du système, ou encore discuter avec des contributeurs du projet Fedora et d'autres membres de la communauté.

Vous aurez également l'occasion d'assister aux nombreuses conférences qui ponctueront cet après-midi. Vous découvrirez entre autres les nouveautés de Fedora 9, ainsi que les dernières innovations des environnements de bureau GNOME et KDE, et bien d'autres sujets encore...

Enfin, ce sera avant tout l'occasion de se rencontrer, d'échanger, et rapprocher encore un peu plus cette belle communauté.

Un programme des festivités est disponible à cette adresse : http://fedoraproject.org/wiki/FedoraEve … y/F9/Paris

Install Party Fedora 9 ce dimanche : venez nombreux !

Thomas Canniot

À l'occasion de la sortie de la plus sulfureuse des distributions, nous avons la joie de convier toute la communauté Fedora de France et de Navarre à une Install Party.
Celle-ci se tiendra le dimanche 22 juin à la Cantine (151 rue de Montmartre, Paris 2ème) de 13 heure à 17h30 heure.

Outre l'installation de Fedora 9 sur votre machine, pour laquelle vous pouvez compter sur l'assistance de nombreux installeurs, vous pourrez assister à des démonstrations du système, ou encore discuter avec des contributeurs du projet Fedora et d'autres membres de la communauté.

Vous aurez également l'occasion d'assister aux nombreuses conférences qui ponctueront cet après-midi. Vous découvrirez entre autres les nouveautés de Fedora 9, ainsi que les dernières innovations des environnements de bureau GNOME et KDE, et bien d'autres sujets encore...

Enfin, ce sera avant tout l'occasion de se rencontrer, d'échanger, et rapprocher encore un peu plus cette belle communauté.

Un programme des festivités est disponible à cette adresse : http://fedoraproject.org/wiki/FedoraEve … y/F9/Paris

Fedora aux RMLL

Patrice Kadionik

Bonjour,



Le projet Fedora sera présent cette année aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre :
  • L'association Fedora-Fr sera présente au village des associations.
  • Jonathan Basse donnera une conférence "Fedora Project : open Mind" dans la session Système/Système le mercredi 2 juillet 2008 à 17h30.

Encore plus de bonnes raisons pour venir à Mont de Marsan, participer aux RMLL 2008 et rencontrer la sympathique équipe de Fedora-Fr !

Plus d'informations :

++

Sortie de Fedora 9 - Test sur la durée

Mehdi Bahri

Fedora 9

Ayant testé les versions Alpha, Preview et enfin tournant maintenant sous fedora 9 final je me propose de publier un petit test sur la durée de cette distribution :

Les nouveautés de fedora 9 sont nombreuses :

  • Noyau 2.6.25 à l'installation
  • Fast X au lieux de X
  • PackageKit mieux mis en avant
  • Toujours le java OpenJDK
  • On garde PulseAudio
  • Upstart en remplacement d'init
  • Les derniers environnements de bureau
  • Firefox 3 beta 5
  • etc...

Rapidité :

A l'usage cette version est bien plus rapide que la précédente, le démarrage de la final est très rapide et la distro est tout de suite opérationnelle, ce point a sensiblement évolué entre la preview et la final, on doit ceci à Upstart et Fast X.

A l'utilisation quotidienne elle se montre également très réactive.

Gestion des logiciels :

PackageKit fait des merveilles et il devient bien plus simple de mettre à jour le système sans passer par root, en effet l'utilisateur peut acquérir certaines autorisations comme le montage d'un disque NTFS, la mise à jour du système etc... de plus l'intégration de ce programme visant à unifier la gestion des logiciels sous Linux ne peut qu'être saluée.

Le nombre de logiciels disponibles est toujours aussi important et augmentera encore durant la durée de vie de la distro.

Stabilité :

Durant toute la durée du test, pas un seul plantage n'est survenu même en alpha

Le kernel fedora 2.6.25 s'est montré très fiable et aucun problème gênant ne m'est apparu (wifi...)

Comfort d'utilisation :

L'intégration de Gnome 2.22 et de KDE 4.0.3 par défaut ainsi que des dernieres versions d'XFCE, Fluxbox etc... apporte un plus non négligeable dans le confort d'utilisation de la distribution, l'apparence se personnalise à souhait et les outils d'administration sont globalement les mêmes, pas de perte de reperts de ce côté.

Enfin du côté de l'installation, rien à redire, l'installateur Anaconda reste ce qu'il est.

Concernant la virtuallisation, il est à noter que Xen a été abandonné au profit du couple qemu/KVM bien plus souple, un bon choix me direz vous ;)

A vraie dire malgré tous ces avantages cette release me donne une impression de 'pas fini' :

Le thème par défaut qui est plutot moins joli que les précédents (cela reste cependant subjectif)

Le thème de gdm qui n'est pas très pratique, de plus l'incompatibilité des thèmes et de gdmconfig avec la version intégrée (2.22) rendent impossible son changement.

Les touchpads synaptics ne sont plus fonctionnels directement, il faut configurer le fichier xorg.conf manuellement (ce qui fera prochainement l'objet d'un article).

Le montage des volumes ntfs qui passait très bien avant est désormais fastidieux, SELinux le bloque, bref la config adéquate n'a pas été faite sur ce point.

Le GNOME Network Manager ne semble plus utilise GNOME Keyring pour les mots de passe puisqu'il demande à chaque reconnexion au wifi la clé de "secret réseau" encore une fonction qui a disparue entre la F8 et la F9.

Je conseille donc aux utilisateurs de Fedora 8 et antérieur de passer à cette 9ème release, la plus part des problèmes évoqués peuvent être réglés manuellement (config manuelle du touchpad, pam keyring, réglage de SELinux, personnalisation du look...) cette dernière contenant les versions de logiciels les plus ressantes il doit y avoir beaucoup de bugfixes et security fixes entre les paquets f8 et f9... normalement.

Nostalgique du GNOME

Thomas Canniot

C'est vraiment le truc que j'aime le plus faire : installer de vieux lgociels et me laisser surprendre des évolutions qui ont été faites depuis. Je me suis replongé aujourd'hui dans les archives de mon blog pour retrouver un billet concernant la sortie de GNOME 2.12 !

Nostalgique du GNOME

Thomas Canniot

C'est vraiment le truc que j'aime le plus faire : installer de vieux lgociels et me laisser surprendre des évolutions qui ont été faites depuis. Je me suis replongé aujourd'hui dans les archives de mon blog pour retrouver un billet concernant la sortie de GNOME 2.12 !

Fedora et Compiz Fusion

Nicolas Rodt Fedora 9 à peine installé, j'ai voulu installer Compiz Fusion. Pas besoin, il est déjà installé en fait, mais dans une version un peu... allégée : on trouve juste dans le menu System > Preferences > Look and Feel l'application fort dépouillée Desktop Effects :

Desktop Effects
Ça a bien pour effet de lancer compiz, mais il faut avouer que les possibilités (réglages, effets 3D) ne sont pas nombreuses !

1) Compiz Fusion
On va arranger ça en installant quelques plugins : compiz-fusion ! Installez les paquets suivants suivant votre méthode préférée (yum install ou le nouveau "Add/Remove Software" - PackageKit) :
compiz-fusion
compiz-fusion-gnome
compiz-fusion-extras
compiz-fusion-extras-gnome
2) CompizConfig Setting Manager
C'est bien mais on ne sait rien faire avec ça ? Pour pouvoir configurer compiz et tous ses effets, il faut encore installer CompizConfig Settings Manager, ccsm de son petit nom : installez les paquets suivants :
ccsm
compizconfig-backend-gconf
compizconfig-backend-kconfig
Rendez-vous maintenant dans System > Preferences > Look and Feel et lancez CompizConfig Setting Manager :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora
Remarque : compiz peut enregistrer ses paramètres de trois manières différentes ("backend") : via gconf (le gestionnaire de configuration de Gnome), kconfig (idem pour KDE) ou dans un fichier (~/.config/compiz/compizconfig/). Pour que vos modifications soient prises en compte, assurez-vous que CompizConfig Setting Manager utilise le même mode de configuration (à savoir : Desktop Effects lance compiz avec le backend gconf) : dans Preferences, sélectionnez le backend souhaité :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora backend gconf
Pour lancer compiz avec un autre backend : voir le point 5 ci-dessous.

3) Emerald
En installant compiz, vous pouvez aussi installer un décorateur de fenêtres entièrement configurable en remplacement du décorateur de fenêtre par défaut de Gnome ou KDE :
emerald
emerald-themes
Pour l'utiliser, le plus simple est de passer par fusion-icon ou par la commande emerald --replace.

4) Fusion Icon
Encore un petit gadget ? Vous pouvez installer Fusion Icon, une icône qui permet en quelques clics de lancer/arrêter compiz, de le configurer, changer de décorateur de fenêtres, etc. Installez les paquets suivants (le premier pour Gnome, le second pour KDE) :
fusion-icon-gtk
fusion-icon-qt
Il est accessible dans le menu System Tools ou via la commande fusion-icon.

Fusion icon Fedora
5) Utiliser compiz manuellement
En ligne de commande, vous pouvez lancer compizvia l'une de ces deux commandes :
compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf    #backend gconf                - OU -
compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp      #backend configuration dans un fichier
Si vous obtenez le message
compiz (core) - Fatal: GLX_EXT_texture_from_pixmap is missing
compiz (core) - Error: Failed to manage screen: 0
compiz (core) - Fatal: No manageable screens found on display :0.0

il suffit de lancer compiz avec l'option supplémentaire :
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf     - OU -
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp

Ensuite, pour ajouter un décorateur de fenêtres, choisissez celui de gnome ou emerald :
gtk-window-decorator --replace         - OU -
emerald --replace
Enfin, si vous voulez quitter compiz, relancez metacity (sous Gnome) ou kwin (sous KDE) :
metacity --replace       #sous Gnome        - OU -
kwin --replace           #sous KDE

Fusion Icon permet de faire tout ceci en mode graphique.



6) Résultat

compiz-fusion Fedora 9

Fedora 9 et Compiz Fusion

Nicolas Rodt Fedora 9 à peine installé, j'ai voulu installer Compiz Fusion. Pas besoin, il est déjà installé en fait, mais dans une version un peu... allégée : on trouve juste dans le menu System > Preferences > Look and Feel l'application fort dépouillée Desktop Effects :

Desktop Effects
Ça a bien pour effet de lancer compiz, mais il faut avouer que les possibilités (réglages, effets 3D) ne sont pas nombreuses !

1) Compiz Fusion
On va arranger ça en installant quelques plugins : compiz-fusion ! Installez les paquets suivants suivant votre méthode préférée (yum install ou le nouveau "Add/Remove Software" - PackageKit) :
compiz-fusion
compiz-fusion-gnome
compiz-fusion-extras
compiz-fusion-extras-gnome
2) CompizConfig Setting Manager
C'est bien mais on ne sait rien faire avec ça ? Pour pouvoir configurer compiz et tous ses effets, il faut encore installer CompizConfig Settings Manager, ccsm de son petit nom : installez les paquets suivants :
ccsm
compizconfig-backend-gconf
compizconfig-backend-kconfig
Rendez-vous maintenant dans System > Preferences > Look and Feel et lancez CompizConfig Setting Manager :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora
Remarque : compiz peut enregistrer ses paramètres de trois manières différentes ("backend") : via gconf (le gestionnaire de configuration de Gnome), kconfig (idem pour KDE) ou dans un fichier (~/.config/compiz/compizconfig/). Pour que vos modifications soient prises en compte, assurez-vous que CompizConfig Setting Manager utilise le même mode de configuration (à savoir : Desktop Effects lance compiz avec le backend gconf) : dans Preferences, sélectionnez le backend souhaité :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora backend gconf
Pour lancer compiz avec un autre backend : voir le point 5 ci-dessous.

3) Emerald
En installant compiz, vous pouvez aussi installer un décorateur de fenêtres entièrement configurable en remplacement du décorateur de fenêtre par défaut de Gnome ou KDE :
emerald
emerald-themes
Pour l'utiliser, le plus simple est de passer par fusion-icon ou par la commande emerald --replace.

4) Fusion Icon
Encore un petit gadget ? Vous pouvez installer Fusion Icon, une icône qui permet en quelques clics de lancer/arrêter compiz, de le configurer, changer de décorateur de fenêtres, etc. Installez les paquets suivants (le premier pour Gnome, le second pour KDE) :
fusion-icon-gtk
fusion-icon-qt
Il est accessible dans le menu System Tools ou via la commande fusion-icon.

Fusion icon Fedora
5) Utiliser compiz manuellement
En ligne de commande, vous pouvez lancer compizvia l'une de ces deux commandes :
compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf    #backend gconf                - OU -
compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp      #backend configuration dans un fichier
Si vous obtenez le message
compiz (core) - Fatal: GLX_EXT_texture_from_pixmap is missing
compiz (core) - Error: Failed to manage screen: 0
compiz (core) - Fatal: No manageable screens found on display :0.0

il suffit de lancer compiz avec l'option supplémentaire :
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf     - OU -
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp

Ensuite, pour ajouter un décorateur de fenêtres, choisissez celui de gnome ou emerald :
gtk-window-decorator --replace         - OU -
emerald --replace
Enfin, si vous voulez quitter compiz, relancez metacity (sous Gnome) ou kwin (sous KDE) :
metacity --replace       #sous Gnome        - OU -
kwin --replace           #sous KDE

Fusion Icon permet de faire tout ceci en mode graphique.



6) Résultat

compiz-fusion Fedora 9

Fedora-fr re-dégaine les stickers !

Thomas Canniot

Une nouvelle floppée de stickers Fedora est disponible à la vente depuis le site ! Enjoy :)


Fedora-fr re-dégaine les stickers !

Thomas Canniot

Une nouvelle floppée de stickers Fedora est disponible à la vente depuis le site ! Enjoy :)


Pilote nVidia pour Fedora 9 - Le point.

Nicolas Chauvet

edit: Cette méthode est maintenant obsolete. nVidia ayant sortie un pilote compatible avec la pré-version du xorg-server-1.5 utilisé par Fedora 9. Les pilotes dit legacy ne sont pas encore compatible à ce jour...

Nvidia a sortie voici quelques temps une version 173.08 expérimentale (173.08-beta) sensée être compatible avec le Xorg-server de Fedora 9. Seul glx (et donc la 3D ainsi que compiz) n'est pas supporté. Il faudra donc desactiver ces options dans le fichier xorg.conf.

Pour installer ce pilote, il est nécéssaire de desactiver la vérification de l'abi. Dans le cas de GDM, Cette option n'est pas disponible. Il existe une option qui permet de forcer Xorg à ce lancer sans vérifier l'abi, mais cela nécessite de déplacer le /usr/bin/Xorg et de lancer un script. Autant dire que lors d'une mise à jours du paquet, cette bidouille va très mal fonctionner.

Pour cela je propose une version de gdm recompilée pour pouvoir ignorer l'ABI. Elle est basée sur une version de gdm actuellement disponible sur updates-testing pour F-9. (voir #445631 - note pour le LiveCD-fr : à intégrer...). Attention à bien bloquer la mise à jours si celle-ci ne contiens pas le patch IgnoreABI (je vais essayer de suivre les versions).

Pour récapituler: Voici l'installation des pilotes nVidia sur Fedora 9

 su -
 rpm -Uvh http://rpm.livna.org/livna-release-9.rpm
 rpm -Uvh http://rpms.kwizart.net/kwizart-release-9.rpm
 system-config-display --reconfig (cette option va permettre d'avoir un fichier /etc/X11/xorg.conf )
 yum --enablerepo=livna-testing install kmod-nvidia (ou akmod-nvidia dans le cas d'un module recompilable au boot)
 yum --enablerepo=kwizart-testing update gdm\*
 nvidia-config-display enable
 livna-config-display --active off (on désactive la configuration automatique de l-c-d )

Maintenant il faut désactiver glx et ignorer l'ABI. Au final, le fichier /etc/X11/xorg.conf pour x86 ressemble à cela:

# Xorg configuration created by livna-config-display

Section "ServerLayout"
        Identifier     "single head configuration"
        Screen      0  "Screen0" 0 0
        InputDevice    "Keyboard0" "CoreKeyboard"
        Option      "IgnoreABI" "True"
EndSection

Section "Files"
 # /usr/lib64 pour x86_64
        ModulePath   "/usr/lib/xorg/modules/extensions/nvidia"
        ModulePath   "/usr/lib/xorg/modules"
EndSection

Section "Module"

 #Load  "glx"
        Load  "extmod"
        Load  "dbe"
        Load  "xtrap"
        Load  "GLcore"
EndSection

Section "ServerFlags"
        Option      "AIGLX" "off"
EndSection

Section "InputDevice"

# keyboard added by rhpxl
        Identifier  "Keyboard0"
        Driver      "kbd"
        Option      "XkbModel" "pc105"
        Option      "XkbLayout" "fr"
        Option      "XkbVariant" "latin9"
EndSection

Section "Device"
        Identifier  "Videocard0"
        Driver      "nvidia"
        Option      "AddARGBGLXVisuals" "True"
EndSection

Section "Screen"
        Identifier "Screen0"
        Device     "Videocard0"
        DefaultDepth     24
        SubSection "Display"
                Viewport   0 0
                Depth     24
                Modes    "1280x1024" "1280x960" "1152x864" "1024x768" "800x600" "640x480"
        EndSubSection
EndSection

Section "Extensions"
        Option      "Composite" "Disable"
EndSection

Fedora 9 : Un premier bilan

Patrice Kadionik

Salut.


Cette neuvième version de Fedora, comme les précédentes, s'est faite attendre. Mais patience est mère de toutes les vertus...

J'ai fait une première installation de Fedora 9 par upgrade avec le DVD d'installation. Voici ce que j'ai pu noter :

  • Pas de soucis de mise à jour avec le DVD d'installation.
  • J'ai une carte graphique NVIDIA. Le driver nvidia.ko actuel n'est pas supporté dans Fedora 9 à cause de la version très récente du serveur Xorg. Le driver libre nv ne marche pas avec ma carte graphique. Je me suis donc rabattu sur le driver vesa, faute de mieux.
  • Pas d'autres soucis.

Cette nouvelle mouture de Fedora m'a vraiment fait une très bonne impression.

++

Première installation de Fedora 9

Marc Bessière

Voilà, je viens d'installer la nouvelle version de Fedora sur une machine que j'avais réservé pour le tester et sur mon ultra-portable.

J'ai choisi, dans les deux cas, de faire une installation et non une mise à jour. Je voulais me faire mon idée sur une installation la plus propre possible. Voici mes premières impressions.

Première installation de Fedora 9

Marc Bessière

Voilà, je viens d'installer la nouvelle version de Fedora sur une machine que j'avais réservé pour le tester et sur mon ultra-portable.

J'ai choisi, dans les deux cas, de faire une installation et non une mise à jour. Je voulais me faire mon idée sur une installation la plus propre possible. Voici mes premières impressions.

Les machines

Portable Dell XPS M170 Pentium M @ 2,26 Ghz / 1,5 Go de RAM
Ultra-Portable Sony Vaio VGN-TX3XP U1400 @ 1,20 Ghz / 1,5 Go de RAM

Boot depuis le DVD d'installation

Je me souviens que j'avais du ajouter l'argument linux clocksource=acpi_pm pour que l'installation de Fedora 8 aboutisse sur le Dell XPS M170. Mais ceci est de l'histoire ancienne, avec Fedora 9, tout roule. Les deux machines ont lancé l'installation sans aucun soucis, ni paramètres additionnels pour le kernel.

L'installation

Au registre des nouveautés, j'ai noté :
  • La présélection du fuseau horaire
  • La désactivation de l'IPV6 dans les paramètres personnalisés de l'interface réseau
  • La possibilité de chiffrer le système
    J'avais essayé cette possibilité sur la beta, mais je n'en ai pas l'utilité et ça impose de saisir un mot de passe au boot. Je ne l'ai donc pas sélectionné.
  • La possibilité de redimensionner les partitions existantes (y compris le NTFS).
Le travail fourni sur anaconda est très appréciable, j'ai hâte de voir la suite.

Le premier boot

L'installation sur les deux machines s'est très bien passée, il est temps maintenant de rebooter.
Le nouveau thème de Sulphur est très sympa, mais par contre je n'aime pas le nouveau GDM.

Il faut dire que l'ancien thème pour le gestionnaire de login était particulièrement réussi.
Un chose est à souligner, le pc boote vraiment plus rapidement, c'est très appréciable.

Les petites nouveautés

  • NetworkManager est maintenant lancé par défaut, et il se souviens des clés saisies automatiquement. YES !!!!
  • Le nouveau gestionnaire d'installation/suppression de logiciels permet de mémoriser le mot de passe.
  • Gnome est maintenant sonorisés, c'est assez discret pour être conservé. On verra à l'usage.
  • Les souris multi-boutons enfin supportées, plus besoin de trifouiller le xorg.conf pour avoir les fonctions suivant et précédent sur sa souris ;-)
  • Les touches multimédia sont aussi à l'honneur, même si leur reconnaissance est encore imparfaite (sur l'ultra-portable vaio, il faut que j'appuie sur la touche STOP pour éjecter le CD, mais j'ai le droit à une belle icône au milieu de l'écran).
  • Dans le terminal : Il va falloir changer ses habitudes et répondre "o" au lieu de "y", en tout cas pour yum en ligne de commande, je n'ai pas vérifié pour les autres. Ca à l'air de rien, mais c'est très déroutant au début.
Voilà pour mes premières impressions sur notre belle Suplhur.

Disponibilité de Fedora 9

Thomas Canniot C'est la fête de part le monde, Fedora 9 est disponible ! N'hésitez pas, pendant le téléchargement, à lire et relire les notes de version, qui pour la première fois, ont pu être traduites en français ! Have fun !

Disponibilité de Fedora 9

Thomas Canniot C'est la fête de part le monde, Fedora 9 est disponible ! N'hésitez pas, pendant le téléchargement, à lire et relire les notes de version, qui pour la première fois, ont pu être traduites en français ! Have fun !

Fedora 9

Marc Bessière Voilà, c’est officiel ! Fedora 9 est disponible depuis près de 15 minutes à l’heure où j’écris ce billet. J’ai lancé le téléchargement depuis mon ftp préféré - non, je ne vous donnerai pas l’URL Et si tout vas bien, dans environ 3h, je serais capable de procéder à la première installation sur la machine [...]

Fedora 9

Marc Bessière

Voilà, c'est officiel !

Fedora 9 est disponible depuis près de 15 minutes à l'heure où j'écris ce billet.

J'ai lancé le téléchargement depuis mon ftp préféré - non, je ne vous donnerai pas l'URL ;-)

Et si tout vas bien, dans environ 3h, je serais capable de procéder à la première installation sur la machine de test qui attend ça depuis quelques jours déjà.

Cette Fedora 9 sera l'occasion pour moi d'alimenter mon blog, alors restez à l'écoute...