Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Fedora

Sortie de FileZilla 3.0.0

Nicolas Chauvet

Le Client FTP FileZilla est désormais disponible en version finale. Ce logiciel sera intégré directement dans Fedora 8. Les dépendences pour les versions Fedora 7 et Fedora Core 6 ne pouvant être satisfaites, je propose donc FileZilla depuis le dépôt kwizart-testing

Pour installer FileZilla:

Apres avoir installé la définition du dépôt kwizart pour votre version de Fedora, installez FileZilla au moyen de la commande:
yum --enablerepo=kwizart-testing update gnutls gnutls-utils
yum --enablerepo=kwizart-testing install filezilla

Si vous installez seulement FileZilla , Il ne devrait pas y avoir de problèmes majeurs, cependant mieux vaut avoir une version de gnutls\* >= 1.5.4 qui était nécéssaire lors de la compilation de FileZilla

La version FC6 sera disponible prochainement (sur le dépôt kwizart au lieu de kwizart-testing)...

Pour information, le Review Request de filezilla est le #252124 - si jamais vous avez des problèmes lors de l'utilisation, vous pourrez le rapporter sur ce bug ou en créer un autre... Il est aussi possible de rapporter un bug directement sur le site du projet.

VirtualBox-1.5.0 is out !

Xavier Lamien

VirtualBox 1.5.0 est de sortie.
Vous pourrez trouver le changelog des améliorations et corrections apportés à cette dernière à l'adresse suivante: ici.

Malheureusement, je ne pourrais fournir pour l'instant de paquets Fedora{-C?,?} pour cause de déménagement (pas d'UC multi-arch en ce moment :-()
Il vous faudras donc, vous contentez pour l'instant, des paquets Fedora 7 «closed-source» disponible chez vitualbox.org ci-dessous:

Lire la suite

Installation automatique de Compiz-fusion sur Fedora (mise à jour de installXGL)

Nicolas Rodt
Pour mettre à jour...
il suffit de relancer le script installXGL.

10/08/2007 - Installation automatique de compiz-fusion & compatibilité des scripts avec

Deux mises à jours ont été apportées, toutes en rapport avec compiz-fusion :

1. Les scripts ont été mis à jour pour être compatibles avec compiz-fusion. chooseCompositeWM propose dorénavant compiz-fusion dans sa liste pour permettre le démarrage avec sa session gnome/kde de compiz-fusion (avec ou sans fusion-icon) :

compiz-fusion chooseCompositeWM xgl

2. Les paquets de compiz-fusion ne sont pas encore dans les dépôts officiels de Fedora. Son installation passe par un dépôt tiers. Vous pouvez toutefois l'installer très facilement à l'aide de installXGL :
installXGL -cb
Le script vous propose en effet d'installer compiz, compiz-fusion et/ou beryl.
Il n'est d'ailleurs pas nécessaire d'utiliser XGL : ce script peut donc être utilisé par tous.

Remarque : sous XGL, le plus simple pour lancer compiz-fusion ou fusion-icon est d'utiliser chooseCompositeWM. Mais si vous lancez compiz manuellement, utilisez l'une des commandes suivantes :
LD_LIBRARY_PATH=/usr/lib/ compiz --replace --sm-disable --ignore-desktop-hints ccp &
LD_LIBRARY_PATH=/usr/lib/ fusion-icon &
En 64 bits, remplacer /usr/lib/ par /usr/lib64/. Retours attendus.

Le résultat ? Ben ça marche ;-) :

compiz-fusion Fedora xgl


22/06/2007 - Mise à jour pour Fedora 7

Ça y est, le script d'installation automatique de XGL est enfin disponible pour Fedora 7.
Nouveautés pour installXGL :
  • il supporte les dernières versions de Fedora : Fedora 6, Fedora 7 (et les versions à venir...)
  • il reprend en compte les architectures 64 bits
  • les rpm de XGL sont maintenant pris sur ce site
Remarque : comme d'habitude, les drivers graphiques doivent être installés pour utiliser XGL.



01/06/2007 - Mise à jour majeure pour Fedora 6

Le script installXGL a été complètement revu. Il installe dorénavant une version à jour de XGL (pour FC6).

installXGL v5
Au niveau des améliorations :
  • XGL est maintenu à jour au fil de ses mises à jour (rpm pris ici.)
  • le script propose directement l'installation de Beryl et Compiz
  • ceux-ci proviennent des dépôts officiels de Fedora
  • possibilité d'installer "gset-compiz", un outil de configuration de Compiz
  • l'installation est simplifiée (moins de rpm à installer, pas de dépôt particulier à ajouter)
En conséquence, Compiz et surtout Beryl sont maintenant plus stables que jamais !

download Télécharger le script :
  • Fedora 6 et 7 : installXGL
  • Fedora 5 : installXGL_FC5 - fonctionne aussi sur les versions ultérieures de Fedora mais utilise les paquets FC5 de Compiz et de XGL



11/04/2007

Correction d'un bug avec startCompositeWM --restartBeryl.



03/04/2007

Il arrive que beryl plante et que vous n'ayez plus accès à votre bureau. Ce n'est maintenant plus un problème. Il suffit de programmer un raccourci associé à la commande startCompositeWM --restartBeryl :
  1. Lancez beryl-manager
  2. Dans General Options > General Options > Commands > Command <x>, tapez startCompositeWM --restartBeryl
  3. Dans General Options > General Options > Shortcuts > Commands > Run command <x>, tapez votre raccourci, par exemple <Shift><Control>F12
Et maintenant, en 3 touches <Shift><Control>F12, c'est arrangé : beryl est reparti !



01/04/2007

Cette mise à jour concerne uniquement le script d'installation :
  • il prend maintenant en compte les architectures 64 bits
  • il gère mieux, le cas échéant, l'installation des dépendances de XGL
  • + ajout de diverses petites améliorations



11/03/2007

Une nouvelle fonctionnalité vient d'être ajoutée pour faciliter l'utilisation des jeux (ou de tout autre programme nécessitant la 3D) sous XGL : la commande noXgl.
Si un jeu ne fonctionne pas sous XGL, lancez-le simplement avec noXgl. Par exemple, au lieu de lancer Doom via
prboom -iwad /usr/share/doom-shareware/DOOM2.WAD
utilisez
noXgl prboom -iwad /usr/share/doom-shareware/DOOM2.WAD



09/03/2007

Nouvelles mises à jour :
  • Le script d'installation installXGL a été mis à jour pour pouvoir facilement désinstaller XGL : lancer simplement installXGL -r.
  • Si vous utilisez xscreensaver, celui-ci est dorénavant lancé sur le display 0 afin de bénéficier d'une meilleure accélération 3D.



19/02/2007

L'installation et la configuration de XGL ont été mises à jour, notamment pour profiter d'une meilleure intégration avec Gnome. Les corrections concernent entre autres :
  • la réapparition du bouton "Shut Down..." dans le menu Système de Gnome
  • les fenêtres ouvertes avec certains raccourcis clavier multimédias s'ouvrent dans le bon display
  • beryl est lancé correctement à chaque démarrage
Shutdown XGL


06/02/2007

Fini le problème du cube blanc avec beryl. Si vous utiliser XGL, vous pouvez dorénavant jouer avec beryl ! Le script d'installation de XGL a été mis à jour pour :
  • supprimer ce problème du cube blanc avec beryl (la commande est "beryl-xgl --use-copy")
  • ajouter un outil qui permet de basculer entre Beryl et Compiz : chooseCompositeWM
Dorénavant, beryl est entièrement opérationnel avec XGL :

xgl FC6 chooseCompositeWM

Pour mettre à jour...
il suffit de relancer le script installXGL.

Toutes les infos pour installer XGL, beryl et compiz sur votre Fedora : ici

Applet de notification de mises à jour (yum, smart)

Nicolas Rodt

<Mis à jour> 04/10/07 - Correction pour smart !

Voici une petite applet qui vous informe des mises à jour disponibles sur votre Fedora : checkUpdate.
Elle fonctionne aussi bien sous Gnome que sous KDE (installez au besoin zenity avec yum).

<notification de mises à jour>
Il s'agit en fait de la mise à jour du script déjà présenté précédemment avec les améliorations suivantes :
  • Mise à jour pour Fedora 7
  • Permet de faire les mises à jour à l'aide de yum, pup ou smart

<demande de mise à jour>
Mise à jour
Vous pouvez choisir d'utiliser yum, smart ou pup pour effectuer vos mises à jour. Vous pouvez pour cela modifier la variable MAJ au début du script. Si vous choisissez yum ou smart, vous pouvez décider de devoir donner le mot de root (su -c yum/smart) ou non (sudo yum/smart). Pensez à configurer sudo dans ce cas.
Vous pouvez choisir les paquets à exclure des mises à jour en adaptant la variable NON_UPDATE au début du script.

Configuration de sudo
  • Ce script a besoin de pouvoir utiliser un yum check-update avec sudo. Il faut donc ajouter la ligne suivante dans /etc/sudoers (avec visudo) :
    <votre user> ALL=NOPASSWD:/usr/bin/yum check-update
  • À partir de Fedora 6, si vous lancez ce script automatiquement au démarrage de la session, il vous faudra aussi décommenter la ligne Defaults requiretty du fichier /etc/sudoers.
  • Enfin, ajouter selon vos besoins un ligne pour autoriser le lancement de yum/smart avec sudo :
    <votre user> ALL=[NOPASSWD:]/usr/bin/yum OU smart
Utilisation
  • Sauver le script (par exemple dans ~/bin) et le rendre exécutable.
  • Ajuster la localisation des 3 icônes de notification dans les premières lignes du script (par défaut, va les chercher dans $HOME/bin/icons).
  • Vous pouvez le lancer au démarrage de la session gnome via le menu 'Bureau->Préférences->Préférences supplémentaires->Sessions'.
Télécharger le script

RMLL07 : Mercredi - 2ème jour, la fin pour moi

Maxime Carron

Mercredi : Dès le matin, on reçoit le journal des petits reporters des RMLL. Des enfants d'une dizaines d'années qui viennent poser des questions sur chacun des stands, et manger toutes nos madeleines :-)" class="smiley
Un petit quiz à la fin, et une question à laquelle je ne savait pas répondre :
rmll-logo.jpg
Pourquoi Armelle est-elle la mascotte des RMLL?

Pas trop de monde sur le stand... jusqu'à ce que Alan Cox arrive et s'installe à notre table. Les gens défilent, posent des questions, font des photos. J'avoue, on a la classe!! J'étais très déçu avant le début des RMLL que si peu de monde se soit décidé/dévoué à venir participer. Peu d'ambassadeurs francophones. LittleCharly, DrPixel, pour la semaine, moi les 3 premiers jours , puis Thomas et P-Y le samedi. C'est peu si on veut pouvoir se relayer et profiter nous aussi des RMLL en tant que visiteur. Finalement Benoît s'ajoute à la dernière minute. J'étais aussi déçu que Max Spevack ou une personne du FAmSCo ne se soit pas déplacé.
Finalement la vue de Alan Cox est une bonne nouvelle et un joli cadeau. Il semble toujours plongé dans sa présentation, mais réponds volontiers à toutes les questions et ce prête facilement au jeu des photos.

Après la pose midi, évidement il y a 14h. Et à 14h, il y a la présentation de la fameuse guest star. Beaucoup de monde, beaucoup de bruit d'allers-retours et de grincements de porte, ce qui ne facilite pas la compréhension de l'anglais. Présentation sur SMP, pas si révolutionnaire que ça pour ceux qui savent ce qu'est une architecture NUMA et qui on déjà fait de la programmation concurrentielle (éventuellement en espace noyau).

L'après midi, deuxième surprise, deuxième guest star, et encore jackpot pour notre stand, mais un peu moins pour nos réserves de thé et de madeleines, nous accueillons un tout mignon OLPC/.

Le stand de l'APRIL n'est vraiment pas loin du notre, j'en profite pour adhérer.

Je finis mon tour des stands. Il faut que je prenne le train ce soir. Ha!! On annonce une Key Signing Party.

19H30, tout le monde est déjà parti au pot boire des coups, pendant ce temps, on ferme le stand et je m'en retourne sur Paris.

Merci l'EPPLUG pour l'organisation. Je ne vous en veux pas de nous avoir dit que le RU fermait à 14H30 alors qu'il fermait en réalité à 13H15 et que mon repas à 1€ m'ait couté 6€ de plus que prévu.

Je laisse la parole aux autres ambassadeurs présents pour la suite.

RMLL07 : Mercredi - 2ème jour, la fin pour moi

Maxime Carron

Mercredi : Dès le matin, on reçoit le journal des petits reporters des RMLL. Des enfants d'une dizaines d'années qui viennent poser des questions sur chacun des stands, et manger toutes nos madeleines :-)" class="smiley
Un petit quiz à la fin, et une question à laquelle je ne savait pas répondre :
rmll-logo.jpg
Pourquoi Armelle est-elle la mascotte des RMLL?

Pas trop de monde sur le stand... jusqu'à ce que Alan Cox arrive et s'installe à notre table. Les gens défilent, posent des questions, font des photos. J'avoue, on a la classe!! J'étais très déçu avant le début des RMLL que si peu de monde se soit décidé/dévoué à venir participer. Peu d'ambassadeurs francophones. LittleCharly, DrPixel, pour la semaine, moi les 3 premiers jours , puis Thomas et P-Y le samedi. C'est peu si on veut pouvoir se relayer et profiter nous aussi des RMLL en tant que visiteur. Finalement Benoît s'ajoute à la dernière minute. J'étais aussi déçu que Max Spevack ou une personne du FAmSCo ne se soit pas déplacé.
Finalement la vue de Alan Cox est une bonne nouvelle et un joli cadeau. Il semble toujours plongé dans sa présentation, mais réponds volontiers à toutes les questions et ce prête facilement au jeu des photos.

Après la pose midi, évidement il y a 14h. Et à 14h, il y a la présentation de la fameuse guest star. Beaucoup de monde, beaucoup de bruit d'allers-retours et de grincements de porte, ce qui ne facilite pas la compréhension de l'anglais. Présentation sur SMP, pas si révolutionnaire que ça pour ceux qui savent ce qu'est une architecture NUMA et qui on déjà fait de la programmation concurrentielle (éventuellement en espace noyau).

L'après midi, deuxième surprise, deuxième guest star, et encore jackpot pour notre stand, mais un peu moins pour nos réserves de thé et de madeleines, nous accueillons un tout mignon OLPC/.

Le stand de l'APRIL n'est vraiment pas loin du notre, j'en profite pour adhérer.

Je finis mon tour des stands. Il faut que je prenne le train ce soir. Ha!! On annonce une Key Signing Party.

19H30, tout le monde est déjà parti au pot boire des coups, pendant ce temps, on ferme le stand et je m'en retourne sur Paris.

Merci l'EPPLUG pour l'organisation. Je ne vous en veux pas de nous avoir dit que le RU fermait à 14H30 alors qu'il fermait en réalité à 13H15 et que mon repas à 1€ m'ait couté 6€ de plus que prévu.

Je laisse la parole aux autres ambassadeurs présents pour la suite.

RMLL07 : Mercredi - 2ème jour, la fin pour moi

Maxime Carron

Mercredi : Dès le matin, on reçoit le journal des petits reporters des RMLL. Des enfants d'une dizaines d'années qui viennent poser des questions sur chacun des stands, et manger toutes nos madeleines :-)" class="smiley
Un petit quiz à la fin, et une question à laquelle je ne savait pas répondre :
rmll-logo.jpg
Pourquoi Armelle est-elle la mascotte des RMLL?

Pas trop de monde sur le stand... jusqu'à ce que Alan Cox arrive et s'installe à notre table. Les gens défilent, posent des questions, font des photos. J'avoue, on a la classe!! J'étais très déçu avant le début des RMLL que si peu de monde se soit décidé/dévoué à venir participer. Peu d'ambassadeurs francophones. LittleCharly, DrPixel, pour la semaine, moi les 3 premiers jours , puis Thomas et P-Y le samedi. C'est peu si on veut pouvoir se relayer et profiter nous aussi des RMLL en tant que visiteur. Finalement Benoît s'ajoute à la dernière minute. J'étais aussi déçu que Max Spevack ou une personne du FAmSCo ne se soit pas déplacé.
Finalement la vue de Alan Cox est une bonne nouvelle et un joli cadeau. Il semble toujours plongé dans sa présentation, mais réponds volontiers à toutes les questions et ce prête facilement au jeu des photos.

Après la pose midi, évidement il y a 14h. Et à 14h, il y a la présentation de la fameuse guest star. Beaucoup de monde, beaucoup de bruit d'allers-retours et de grincements de porte, ce qui ne facilite pas la compréhension de l'anglais. Présentation sur SMP, pas si révolutionnaire que ça pour ceux qui savent ce qu'est une architecture NUMA et qui on déjà fait de la programmation concurrentielle (éventuellement en espace noyau).

L'après midi, deuxième surprise, deuxième guest star, et encore jackpot pour notre stand, mais un peu moins pour nos réserves de thé et de madeleines, nous accueillons un tout mignon OLPC/.

Le stand de l'APRIL n'est vraiment pas loin du notre, j'en profite pour adhérer.

Je finis mon tour des stands. Il faut que je prenne le train ce soir. Ha!! On annonce une Key Signing Party.

19H30, tout le monde est déjà parti au pot boire des coups, pendant ce temps, on ferme le stand et je m'en retourne sur Paris.

Merci l'EPPLUG pour l'organisation. Je ne vous en veux pas de nous avoir dit que le RU fermait à 14H30 alors qu'il fermait en réalité à 13H15 et que mon repas à 1€ m'ait couté 6€ de plus que prévu.

Je laisse la parole aux autres ambassadeurs présents pour la suite.

Sacré anaconda !

Nicolas Rodt Hier était LE jour où je décidai d'installer Fedora 7. Depuis FC3, j'ai suivi toutes les mises à jour de Fedora, celle-ci ne devait donc pas à priori me poser de problème. Mais c'était sans compter les petits caprices d'anaconda, l'installeur de Fedora !
Tout se passa bien jusqu'au moment d'appuyer sur le fameux bouton Install. À ce moment, anaconda se décida à formater les partitions que je lui avais demandées - normal jusque là. C'est alors que j'eus d'abord droit à l'écran qui tue :

anaconda écran qui tue
Mouais, c'est joli mais bon... M'enfin, cet écran disparut au premier mouvement de souris pour laisser place quelques instants plus tard à

anaconda erreur
(et cet écran là ne disparut pas :-( ).
Après 2 autres tentatives similaires (et bien sûr un check du DVD), toujours le même résultat (même si l'erreur concerna un autre rpm). Prêt à abandonner, je tentai alors un dernier essai : Et si je changeais de lecteur DVD. Ce fut la ruse suprême ! Mais la bonne :-) Même si j'eus encore droit au "X qui tue" (toujours aussi joli d'ailleurs), j'obtins ensuite, soulagé :

anaconda installataion

Et le reste ne fut plus alors qu'une formalité...
C'est jusque que Monsieur anaconda était exigeant hier... Monsieur ne voulait pas le graveur DVD. Monsieur préférait le lecteur...

RMLL07 : Mardi - 1er jour, ouverture au public

Maxime Carron

Mardi : Ouverture des RMLL, 9H. Réveil : 8H30. Douche pti-dej.
9H30 : on ouvre le stand. Pas grand chose à faire. Assez rapidement, je rencontre Patrice Kadionik et Pierre Ficheux qui supervisent le thème Système/Système Embarqué. Voilà déjà du beau monde sur notre stand.
Dans la matinée Christophe arrive.

Puis... à coté de moi, le monsieur du train avec ses cheveux blancs. J'entame la discutions. Un Québecois, ça fait plaisir. Puis, plein de Québecois. et même Valérie que j'avais rencontré à l'assemblée générale de la FACIL l'an dernier à Montréal (Avec un grand sourire sur le stand Wikipédia).

J'ai eu l'occasion de découvrir OpenStreetMap un projet de cartographie libre. J'ai vraiment été conquis pas le concept. Le principe est simple. Il suffit de disposer d'un GPS. Celui-ci demande sa position chaque seconde. Pendant une ballade, un déplacement quelconque (aller chez le boulanger, ou un paris-amiens en voiture) on se met en mode capture. Un repère est retenu chaque seconde, et ainsi on dessine les routes de maniere assez précise. Une fois à la maison, avec le logiciel disponible sur le site, on fait l'acquisition de tout ça et on l'enrichie. Type de routes (chemin, route, autoroute), noms de rue, sens unique, ... La carte mondiale est encore peu fournie, mais certaines villes sont très bien représentées (ex : London). Gageons que Amiens sera bientôt sur cette carte ;-)" class="smiley

J'ai aussi assister aux minis conférences de lprod qui présentait régulièrement les outils pour faire de la vidéo (acquisition, montage, ...).

Sur le stand Fedora, on grave des DVD et des LiveCD. Les magazines font plutôt un bon effet. (Note : On l'a retrouvé finalement le mag volé ;-)" class="smiley C'était la faute de Harry) Quelques personnes semblent motivées, de tout milieu, toute profession. Un administratif marocain, une prof de techno, des étudiants, un grand-père, même les collègues de chez Ubuntu viennent aux nouvelles pour voir un peu ce qui se passe chez nous.

Fin de journée, tout le monde se fait sortir de la salle à 20h. Je vais poser mes affaires en face, dans ma chambre aux résidences du CROUS. Il parait qu'il y a une nocturne. Ca n'est écrit nulle part. Il parait que c'est 20 rue Béranger à une vingtaine de minutes de la fac de Math. Bon, en attendant allons manger. Ca sera une crêperie avec les gars de Freenews TV et divergencefm. Puis on fini à la nocture. Je n'ai pas de photo, dommage ça valait le coup. Semi-drôle, semi-pitoyable. Des geeks de partout qui ont tous amenés leur portable et qui jour à xmoto ou frozzen buble sur un rétro-projecteur, code, font des démo de ce que peut faire le capteur de choc de leur cher IBM.

Puis la rumeur circule. Alan Cox devrait passer ce soir. Il parait même qu'il ferait un pti truc. Les gars de FreenewsTv vont lui parler pour négocier une interview pour demain. Je continue quelques minutes. Il ne dénote pas, il est lui aussi sur son ordi, apparemment il retouche sa présentation de demain. Seule différence, la taille de la barbe. Certains disent que c'est proportionnel aux nombres de lignes de code que l'on écrit par jour.

2H : Cassos, dodo. En plus une voiture me ramène :-)" class="smiley et de toute façon, il ne parlera pas ce soir.

RMLL07 : Mardi - 1er jour, ouverture au public

Maxime Carron

Mardi : Ouverture des RMLL, 9H. Réveil : 8H30. Douche pti-dej.
9H30 : on ouvre le stand. Pas grand chose à faire. Assez rapidement, je rencontre Patrice Kadionik et Pierre Ficheux qui supervisent le thème Système/Système Embarqué. Voilà déjà du beau monde sur notre stand.
Dans la matinée Christophe arrive.

Puis... à coté de moi, le monsieur du train avec ses cheveux blancs. J'entame la discutions. Un Québecois, ça fait plaisir. Puis, plein de Québecois. et même Valérie que j'avais rencontré à l'assemblée générale de la FACIL l'an dernier à Montréal (Avec un grand sourire sur le stand Wikipédia).

J'ai eu l'occasion de découvrir OpenStreetMap un projet de cartographie libre. J'ai vraiment été conquis pas le concept. Le principe est simple. Il suffit de disposer d'un GPS. Celui-ci demande sa position chaque seconde. Pendant une ballade, un déplacement quelconque (aller chez le boulanger, ou un paris-amiens en voiture) on se met en mode capture. Un repère est retenu chaque seconde, et ainsi on dessine les routes de maniere assez précise. Une fois à la maison, avec le logiciel disponible sur le site, on fait l'acquisition de tout ça et on l'enrichie. Type de routes (chemin, route, autoroute), noms de rue, sens unique, ... La carte mondiale est encore peu fournie, mais certaines villes sont très bien représentées (ex : London). Gageons que Amiens sera bientôt sur cette carte ;-)" class="smiley

J'ai aussi assister aux minis conférences de lprod qui présentait régulièrement les outils pour faire de la vidéo (acquisition, montage, ...).

Sur le stand Fedora, on grave des DVD et des LiveCD. Les magazines font plutôt un bon effet. (Note : On l'a retrouvé finalement le mag volé ;-)" class="smiley C'était la faute de Harry) Quelques personnes semblent motivées, de tout milieu, toute profession. Un administratif marocain, une prof de techno, des étudiants, un grand-père, même les collègues de chez Ubuntu viennent aux nouvelles pour voir un peu ce qui se passe chez nous.

Fin de journée, tout le monde se fait sortir de la salle à 20h. Je vais poser mes affaires en face, dans ma chambre aux résidences du CROUS. Il parait qu'il y a une nocturne. Ca n'est écrit nulle part. Il parait que c'est 20 rue Béranger à une vingtaine de minutes de la fac de Math. Bon, en attendant allons manger. Ca sera une crêperie avec les gars de Freenews TV et divergencefm. Puis on fini à la nocture. Je n'ai pas de photo, dommage ça valait le coup. Semi-drôle, semi-pitoyable. Des geeks de partout qui ont tous amenés leur portable et qui jour à xmoto ou frozzen buble sur un rétro-projecteur, code, font des démo de ce que peut faire le capteur de choc de leur cher IBM.

Puis la rumeur circule. Alan Cox devrait passer ce soir. Il parait même qu'il ferait un pti truc. Les gars de FreenewsTv vont lui parler pour négocier une interview pour demain. Je continue quelques minutes. Il ne dénote pas, il est lui aussi sur son ordi, apparemment il retouche sa présentation de demain. Seule différence, la taille de la barbe. Certains disent que c'est proportionnel aux nombres de lignes de code que l'on écrit par jour.

2H : Cassos, dodo. En plus une voiture me ramène :-)" class="smiley et de toute façon, il ne parlera pas ce soir.

RMLL07 : Mardi - 1er jour, ouverture au public

Maxime Carron

Mardi : Ouverture des RMLL, 9H. Réveil : 8H30. Douche pti-dej.
9H30 : on ouvre le stand. Pas grand chose à faire. Assez rapidement, je rencontre Patrice Kadionik et Pierre Ficheux qui supervisent le thème Système/Système Embarqué. Voilà déjà du beau monde sur notre stand.
Dans la matinée Christophe arrive.

Puis... à coté de moi, le monsieur du train avec ses cheveux blancs. J'entame la discutions. Un Québecois, ça fait plaisir. Puis, plein de Québecois. et même Valérie que j'avais rencontré à l'assemblée générale de la FACIL l'an dernier à Montréal (Avec un grand sourire sur le stand Wikipédia).

J'ai eu l'occasion de découvrir OpenStreetMap un projet de cartographie libre. J'ai vraiment été conquis pas le concept. Le principe est simple. Il suffit de disposer d'un GPS. Celui-ci demande sa position chaque seconde. Pendant une ballade, un déplacement quelconque (aller chez le boulanger, ou un paris-amiens en voiture) on se met en mode capture. Un repère est retenu chaque seconde, et ainsi on dessine les routes de maniere assez précise. Une fois à la maison, avec le logiciel disponible sur le site, on fait l'acquisition de tout ça et on l'enrichie. Type de routes (chemin, route, autoroute), noms de rue, sens unique, ... La carte mondiale est encore peu fournie, mais certaines villes sont très bien représentées (ex : London). Gageons que Amiens sera bientôt sur cette carte ;-)" class="smiley

J'ai aussi assister aux minis conférences de lprod qui présentait régulièrement les outils pour faire de la vidéo (acquisition, montage, ...).

Sur le stand Fedora, on grave des DVD et des LiveCD. Les magazines font plutôt un bon effet. (Note : On l'a retrouvé finalement le mag volé ;-)" class="smiley C'était la faute de Harry) Quelques personnes semblent motivées, de tout milieu, toute profession. Un administratif marocain, une prof de techno, des étudiants, un grand-père, même les collègues de chez Ubuntu viennent aux nouvelles pour voir un peu ce qui se passe chez nous.

Fin de journée, tout le monde se fait sortir de la salle à 20h. Je vais poser mes affaires en face, dans ma chambre aux résidences du CROUS. Il parait qu'il y a une nocturne. Ca n'est écrit nulle part. Il parait que c'est 20 rue Béranger à une vingtaine de minutes de la fac de Math. Bon, en attendant allons manger. Ca sera une crêperie avec les gars de Freenews TV et divergencefm. Puis on fini à la nocture. Je n'ai pas de photo, dommage ça valait le coup. Semi-drôle, semi-pitoyable. Des geeks de partout qui ont tous amenés leur portable et qui jour à xmoto ou frozzen buble sur un rétro-projecteur, code, font des démo de ce que peut faire le capteur de choc de leur cher IBM.

Puis la rumeur circule. Alan Cox devrait passer ce soir. Il parait même qu'il ferait un pti truc. Les gars de FreenewsTv vont lui parler pour négocier une interview pour demain. Je continue quelques minutes. Il ne dénote pas, il est lui aussi sur son ordi, apparemment il retouche sa présentation de demain. Seule différence, la taille de la barbe. Certains disent que c'est proportionnel aux nombres de lignes de code que l'on écrit par jour.

2H : Cassos, dodo. En plus une voiture me ramène :-)" class="smiley et de toute façon, il ne parlera pas ce soir.

RMLL07 : Alan Cox on fedora-fr booth

Maxime Carron

First and little post from RMLL (the world metting of free software).

It was a good surprise and a really great pleasure to have Alan Cox on our booth (a bit serious before his talk :-)" class="smiley )

RMLL07 : Alan Cox on fedora-fr booth

Maxime Carron

First and little post from RMLL (the world metting of free software).

It was a good surprise and a really great pleasure to have Alan Cox on our booth (a bit serious before his talk :-)" class="smiley )

RMLL07 : Alan Cox on fedora-fr booth

Maxime Carron

First and little post from RMLL (the world metting of free software).

It was a good surprise and a really great pleasure to have Alan Cox on our booth (a bit serious before his talk :-)" class="smiley )

RMLL07 : Lundi - orga

Maxime Carron

Lundi : Puisque je tenais le stand fedora, j'étais convié ce jour à venir préparer la salle et plus particulièrement notre table.
Evidemment, il y a toujours des contre-temps. Je devais rester au travail lundi matin, puis aller chercher les affiches que Armel avait envoyées à Thierry. Naturellement, je travaille dans le sud-ouest de paris et Thierry dans le nord est, presque au bout de la ligne de RER (ça aurait été trop facile). Bref affiche récupérées vers 16h. Je repars direction Gare du Nord pour prendre un train vers Amiens. Je n'ai pas du tout l'habitude de la gare du nord, je suis un peu paumé. Ha!! Une borne. 17H29, cool un train à 17h31. Timing parfait. Bon on speed quand un peu. Où sont les voies? Allez on se pousse dans les Escalators. Youh!! Le panneau d'affichage. HAAAAAA!! Le train n'est plus affiché. Nooooon!!! Vite un agent SNCF! "Monsieur, monsieur, ce train, il part sur quelle voie? Houla! La 15, Dépêchez-vous." Ha il est encore là. Plus de la contrôleuse qui qu'il tient la porte ouverte en attendant le coup de sifflet. Allez Sprint final. "Atteeeeeeeeeeeeendez-moi!!". Dans ma tête : "Ne pas marcher sur mon lacet défait, ne pas marcher sur mon lacet défait, ne pas faire tomber le tube d'affiche en équilibre sur le sac de bouffe qui pèse au moi 5Kg". Yahhh! Je monte, le train part. Fiou...

Aller dodo... Ben oui très fatigué, pcq le WE précédent, je bossais sur le festival Musiques et Jardins (Concerts dans les parcs et jardins du 18è arr. de Paris) qui continue le WE prochain (samedi 14 et dimanche 15 Juillet).
Un coup de fil de Benoît me réveille. "Ha tu seras là au RMLL. C'est bien, mais c'est cool aussi de prévenir plutôt, c'est mieux pour l'orga." Un monsieur avec des cheveux blanc frisé n'a pas l'air content que mon téléphone sonne. Tant pis pour lui.

Arrivée 18H40. Haaaaaaaaaaa!!! Toute la puissance du Maxime en action. Aucune adresse de notée, ni celle de la fac, ni celle de la où je passe la nuit. PAR-FAIT! Note mentale : Limiter le nombre d'info considérée comme "Arfff... C'est un détail ça!"
Bon après quelques coups de fils infructueux, je me rends compte que l'orga a fait ça bien. C'est fléché depuis la gare. Est ce que je vais arriver à temps pour la préparation? Il est déjà 19h10. Ça ne me dit pas où je dors ce soir. Bon de toute façon, je n'ai que ça.
Nous y voilà, même pas fermé! Charles est là. On me donne tous les papiers pour manger, récupérer la chambre, acceder au réseau sans fil, et meme une malette de survie avec guide d'Amiens, un linux mag et une framakey! MA-GNI-FI-QUE! The small voice inside of my head "t'es vraiment le King de l'organisation. Timing parfait!!!"
20h on se fait sortir de la salle, et tout est prêt pour nous. Bouffe sous la table pour demain. Affiches bien accrochées. Multiprises en place. Cables réseaux tirés.

Petite soirée pépère avec Charles, pizza-ricard puis on rentre et on se sépare vers 23h30. La ville est un peu morte. Oh un bar animé devant les résidences. Je ne vais pas y aller tout seul. Bah, ÇA, c'est un détail. Il n'est jamais trop tard pour un dernier verre. Café Bissap. Mmmm du Bissap, c'est bon ça!!! (Merci à Thierno du 6ème continent pour m'avoir fait gouter ça). Plus de Bissap? Eh ben un Ricard!

RutilT v0.15 disponible (à tester)

Nicolas Chauvet

L'utilitaire de configuration des cartes Ralink, RutilT a été mis à jours en version 0.15. Cette version devrait corriger quelques bugs. RutilT devrait de plus en plus pouvoir prendre en charge les fonctions spéciales des nouveaux drivers rt2x00 intégré au kernel Fedora 7.

Il reste un problème lors de l'obtention des droits root pour cet utilitaire. La solution de facilité consiste à "setuid root" l'utilitaire (su - ; chmod 4755 /usr/sbin/rutilt_helper ). Mais cela est une faille potentielle dans la sécurité. Je ne propose pas cette solution. En attendant de trouver une solution viable, il est nécéssaire de lancer l'utilitaire depuis un terminal (su -; rutilt)

Dans le cas des modules rt61pci et rt73usb, n'oubliez pas d'installer les firmware relatifs (rt61-firmware et rt71w-firmware).

Pour télécharger RutilT, rendez-vous ici. ou téléchargez le au moyen de yum (F7 uniquement pour l'instant...)

Kernel F7 patché pour iwlwifi (et 4965AGN )

Nicolas Chauvet

J'ai recompilé un kernel Fedora 2.6.21-1.3228.fc7 pour intégrer les dernières évolutions des modules iwl3945 et iwl4965. celui-ci est disponible pour architecture i686 (x86_64 ultérieurement).

Pour installer ce kernel, il faut le récupérer ici Mieux vaut mettre à jour le kernel en utilisant rpm -Uvh à partir du kernel 3228.fc7 officiel

A priori les modules externes ne seront pas compatibles avec ce kernel, mais il est possible que certains fonctionnent tout de même.

Dans le cas des tout récents iwl4965 il est nécéssaire de récupérer le firmware supplémentaires ici et l'extaire dans /lib/firmware. Il est possible aussi que le firmware pour iwl3945 ne soit pas assez récent et vous pourrez le mettre à jour à partir d'ici

N'hésitez pas à me donner des retours sur ce kernel (évidemment pas de bug sur bugzilla de redhat dans ce cas).

L'effet Beryl...

Nicolas Rodt J'ai découvert récemment l'effet Group and Tab Windows de Beryl. Comme son nom l'indique, il permet de jouer avec différentes fenêtres en même temps, mais aussi de les mettre en onglets :

beryl group
beryl tab
Les raccourcis intéressants sont (<super> est la touche "Windows") :
  • <super> s : sélectionner individuellement les fenêtres à grouper/"tab-er" OU
  • <super> clic gauche : sélectionner les fenêtres à grouper/"tab-er"
  • <super> g : grouper les fenêtres sélectionnées
  • <super> t : mettre en onglet les fenêtres sélectionnées
  • <super> <droite/gauche> : switcher entre les onglets
  • <super> u : dégrouper / "détaber"
<object><param name="movie" value="http://nicofo.tuxfamily.org/albums/flvplayer.swf" /> <param name="quality" value="high" /></object>
Vidéo taille réelle mpeg (1.2M) - autre vidéo ogg (90K)

Comme autre effet sympa, celui relatif aux effets Eau. Il y avait bien sûr la pluie sur le bureau, voici maintenant l'effet "Fenêtre qui tombe dans l'eau" (appellation personnelle :-) ) :

beryl window water
De la pluie, toujours de la pluie. Et pourquoi pas de la Neige tant qu'on y est ? Oh, il neige sur mon bureau...

beryl neige snow
PS: pour bénéficier de ce dernier plugin, vous devez installer beryl-plugins-unsupported avec yum.

kmod-virtualbox-Addition-1.4.0-1

Xavier Lamien

rpm_icone
Mise à jour des pilotes Addition de VirtualBox à la version 1.4.0

Lire la suite

kmod-virtualbox-1.4.0-1

Xavier Lamien

rpm_icone
Mise à jour du pilote kmod-VirtualBox à la version 1.4.0

Lire la suite