Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Google

J'ai craqué, je suis sur Google + !

Alexandre Frandemiche

Google + ou le nouveau réseau social



Google Plus

Bonjour à tous ! Voilà après des années à résister au phénomène FaceBook, sans grand mal au vu de sa gestion des amis,son niveau de sécurisation, son contrat, etc ... me voilà sur Google + !

Pourtant, Google ou FaceBook, beaucoup diront même combat. Certes, il faut garder à l'esprit qu'il ne faut pas forcément publier tout et n'importe quoi, mais j'ai tout de même une plus grande sensation de sécurité avec Google +.

Passons sur les différents contrat que vous établissez lors de la création d'un compte sur Google +, je vous recommande de les lire, quoiqu'il arrive rien n'apparait comme sur FaceBook où les photos peuvent être utiisées à des fins commerciales ou autre ... :

Google + : J'aime !


Mouahahah ! Désolé je n'ai pas pu m'en empêcher ! Voici une liste rapide de ce qui me plait dans Google + :
  • Le flux : c'est l'équivalent du mur sur Facebook, sauf que celui-ci peut s'afficher selon le cercle choisi. Un flux est un type d'information que l'on partage avec certains cercles.
  • Le cercle : c'est tout simplement un regroupement de nos connaissances selon un thème ou un niveau d'information partagé différent : Amis, Famille, Collègues, Linuxiens, etc ... En effet, toutes vos remarques peuvent ne pas intéresser tout votre public, ou vous pouvez tout simplement ne pas vouloir partager tout avec la terre entière comme sur Facebook : tu veux être mon ami ? oui ou non ? Là, c'est veux tu faire parti de mes contacts ? puis c'est à moi de classer dans un ou plusieurs cercles ! On peut partager un fait d'actualité et donner un avis politique pour nos Amis et Famille sans pour autant que nos collègues ou connaissances n'en ai l'information. Le cercle détermine donc la visibilité de nos flux.
  • Intégration avec les outils Google : notamment l'application Google + pour Android en ce qui me concerne, je n'utilise pas ou très peu le chat et autre outils de Google. Comme je l'ai dit, je ne compte pas partager trop d'informations personnelles non plus.
  • Un truc tout bête : on peut modifier ces posts !
Voilà, rien de révolutionnaiire au niveau de l'information que je donne ici, si vous voulez avoir plus de détails, voici 2 liens intéressants : Google+ : voyage au coeur du réseau social de Google et

Google vs Facebook: Google+ et le Face à Face Social - Dossier 1/2 - Analyse

Ajouter un bouton "Me suivre" sur Google +


Une dernière information pour la route, histoire que ce billet serve à quelque chose !
Google Profile
Voici une page permettant de générer le code html afin d'afficher un bouton vers votre compte Google à votre blog ou site : http://www.google.com/webmasters/profilebutton/
Bon micro-blogging !



dcSocialize 1.1.0 avec support de Google+

Guillaume Kulakowski

Je viens de mettre à jour mon extension de Widgets sociaux pour Dotclear : dcSocialize. Au programme des nouveautés : l'ajout du nouveau réseau social Google+ !

Cette nouvelle version est disponible sur l'espace projet dédié, mais aussi sur GitHub.

Comme d'habitude, vous pouvez l'installer directement depuis votre interface d'administration Dotclear en passant par DotAddict et le plugin daInstaller.

Pourquoi Google+ ne s’imposera pas.

Sébastien Natroll Impatient, j’étais, lorsque j’ai reçu mon invitation Google+. Curieux, comme d’habitude, avec ma petite idée derrière la tête. Une invitation après, j’ai eu la confirmation. Je ne vous présenterai pas Google+, je laisse ça à ceux qui m’ont devancé : Korben, entre autres. À l’heure où j’écris ces lignes, je ris. Pourquoi ? Parce que La suite >

Fedora-Fr v5, étude de cas d'un site sous eZ Publish & eZ Flow

Guillaume Kulakowski

Rappelez-vous, il y a de cela 3 ans, Fedora-Fr passait sous eZ Publish pour les sous-domaines de portail et planet. Récemment nous avons entrepris une grosse refonte graphique de Fedora-Fr sous le nom de code "Fedora-Fr v5". L'occasion de revenir sur mon article précédent afin de converser sur les évolutions de notre implémentation du CMS eZ Publish.

eZFluxBB

La gestion des utilisateurs de Fedora-Fr est toujours confiée à FluxBB, notre logiciel de forums. C'est encore plus vrai que via notre application Gauffr, ce sont les informations issues de FluxBB qui sont utilisées par toutes les autres applications. eZ Publish utilise donc le connecteur eZFluxBB afin de récupérer les différentes informations (utilisateurs, statistiques, news, derniers topics, etc...) issues des forums.

Ce qui a le plus évolué c'est que le connecteur utilise à présent eZFlow et propose un ensemble de blocs pour cette extension portail d'eZ System.

Structure eZ mise en place sur Fedora-Fr

Les extensions

La structure a quelque peu évolué par rapport à mon précédent article.

On est toujours dans une architecture classique en eZ Publish, à savoir : 1 site = 1 extension. Mais en plus de l'extension dite socle (permettant de regrouper certains designs, les traductions et certains paramètres propres à tous les sites de Fedora-Fr), j'ai rajouté une extension de type socle_frontend regroupant l'ensemble des informations propres aux sites frontaux (notamment le fichier override.ini.append.php).

Structure des sites Fedora-Fr

Puisqu'on parle d'extensions, il est à noter que toutes les extensions créées pour les besoins de Fedora-Fr sont publiées sous licence GPLv2 :

  • eZFluxBB : connecteur eZ Publish / FluxBB.
  • eZGauffr : connecteur eZ Publish / Gauffr.
  • eZPlanet : gestion du planet avec notamment la tache planifiée qui va chercher les billets à partir des Flux renseignés dans le profil des membres.
  • eZTidy : implémentation de Tidy dans eZ Publish
  • leZRSS : amélioration de la fonction RSS native d'eZ Publish utilisant le système de template.
  • leZToolBox : ma boite à outils.

En plus de ces extensions, la plateforme utilise les composants officiels ci-dessous :

  • eZFlow : gestion des fonctionnalités de portail.
  • eZIE : éditeur d'image en ligne.
  • eZJSCore : framework JS/Ajax.
  • eZMultiIpload : upload multiple
  • eZOE : éditeur WYSIWYG.
  • eZWebin : dépendance d'eZFlow

Pour les extensions third party nous utilisons les suivantes :

  • admin2pp : amélioration de l'interface d'administration.
  • eZClassList : interface pour filtrer les objets eZ par type de contenu.
  • eZFeedParse : parseur de flux RSS.

Les classes

Les classes ont évolué avec le temps afin d'intégrer eZFlow et le datatype "page".

Les classes dans Fedora-Fr

Pour la petite histoire le système de "global layout" n'a été introduit qu'avec la version 5 de Fedora-Fr, avant il fallait à chaque fois se retaper toute la colonne pour chaque page...

Exemple de global layout

On notera également que pour la colonne de droite, celle-ci est facultative, si elle est vide alors c'est le "global layout" qui est utilisé.

Édition d'une classe avec eZFlow

Les différents sites de l'instance eZ Publish

Au www et planet dont javais parlé précédemment se sont rajoutés 2 nouveaux sous-domaines gérés par eZ Publish :

  • recherche.fedora-fr.org : Moteur de recherche globale sur tout le domaine Fedora-Fr
  • mon.fedora-fr.org : Système de page personnalisable

Le planet

Le planet a subit quelques évolutions avec la v5. J'ai notamment publié une nouvelle version de mon extension eZPlanet qui permet à présent de gérer les tags multiples. Une fois les billets tagués, il devenait évident de mettre en place un nuage de tags.

Le nuage de tags du planet de Fedora-Fr

La structure du planet a elle aussi beaucoup changé. Suite à une remarque de Damien, je suis passé d'une structure où tous les billets étaient dans un même nœud à une structure où tous les billets sont fils de l'auteur. Ce qui me permet de pouvoir rapidement supprimer tous les articles d'un même auteur simplement en masquant ce dernier.

La structure du planet de Fedora-Fr

Recherche globale

Le sous-domaine recherche n'est qu'une page eZFlow avec un bloc implémentant le service de Google : Google Custom Search engine. Actuellement en bêta, ce service a pour vocation de remplacer l'API Google Web Search, à présent dépréciée.

Google Custom Search Engine

Mon Fedora-Fr

Mon Fedora-Fr est une page d'accueil personnalisable reprenant les informations autours de Fedora et de Fedora-Fr. C'est une page inspirée des Netvibes ou iGoogle utilisant jQuery et jQueryUI dont notamment le composant sortable-portlets.

Ce site est actuellement en version alpha et devrait s'enrichir de fonctionnalités ainsi que de widgets. Il devrait également bientôt permettre de sauvegarder/charger ses préférences en base de données. Comme le site est assez lié au choix technologiques de Fedora-Fr, je ne pense pas en faire une extension eZ Publish. Cependant lorsque tout sera fini je ne manquerai pas de publier le code et d'expliquer le bouzin dans un billet dédié. Pour rappel les contraintes techniques sont :

  • Cache statique,
  • 0 requête MySQL,
  • Pas ou peu d'appel Ajax,
  • Base membres issue de FluxBB


Mon Fedora-Fr

Choix technologiques

Cache statique

Fedora-Fr utilise toujours massivement le cache statique. Je ne reviendrai donc pas dessus.

Bye bye Mootools

Depuis le passage à eZ Publish 4.3, j'ai dû me résoudre à migrer de MooTools vers jQuery, l'un des framework JavaScript retenu par eZ System et bien mieux intégré à eZ Publish via l'extension eZJSCore.

CSS Sprites

Fedora-Fr v5 a été l'occasion pour optimiser encore plus le site en adoptant notamment la technique du CSS Sprites. C'est un peu galère au début mais, en plus de diminuer le nombre de requêtes HTTP, ça évite de faire des preloads afin de contrer les effets de clipping sur les roll-over (les boutons du forum par exemple).

CSS Sprites Forums

CSS Sprites eZ Publish

gnome-gmail : intégration de Gmail avec Gnome

Guillaume Kulakowski

J'ai découvert aujourd'hui gnome-gmail. Ce paquet permet de définir Gmail comme client mail par défaut de Gnome.

Applications préférées avec gnome-gmail

Comme le logiciel n'était pas disponible dans Fedora, j'en ai profité pour faire un RPM et enchainer sur une review request qui vient d'être validée, le paquet devrait donc arriver dans Fedora d'ici quelques jours.

Mise à jour (27/07/2010) : Disponible dans les dépôts de fedora-testing.

Pourquoi je n'abandonnerai pas Firefox

Thomas Canniot

C’est assez étrange. Je vois de plus en plus de linuxiens se laisser tenter par Google Chrome. Et j’ai le sentiment que sur le long terme, ce choix n’est pas le bon.

Google est rentré dans la course aux navigateurs web dans le but d’en faire la brique de base de son futur système d’exploitation. Google a fait le choix des technologies libres pour son navigateur en le basant sur un moteur de rendu existant et éprouvé, Webkit. Google Chrome est un logiciel libre, et c’est bien. Mais pourtant, utiliser Google Chrome au quotidien cache une chose moins bien glorieuse pour le web sur le long terme : utiliser Firefox de manière marginale, voire l’abandonner.

C’est là tout le problème je pense. Les deux navigateurs sont très bons dans l’ensemble. On peut difficilement leur reprocher quoi que se soit. Pourtant, leur développement est mené par deux entités bien différentes et aux objectifs… opposés.

Google a un objectif mercantile et choisit les technologies qui vont lui permettre de créer une offre rapidement afin de générer des marges juteuses. Que Google Chrome soit vert, noir ou bleu, peut importe. L’important est qu’il permette à Google de générer des profits sur le long terme.

Mozilla Firefox voit son développement encadré par la fondation Mozilla. Ses objectifs sont clairs : préserver l’ouverture du web et son accessibilité grâce à un navigateur à la pointe de la technologie. Des profits ? Oui, bien sûr, autant que faire se peut, mais dans l’objectif de les réutiliser pour le développement du navigateur.

Un exemple simple vient facilement à l’esprit de qui suit un peu l’actualité informatique de ces dernières semaines : le choix de Google d’utiliser le format propriétaire et payant H.264 dans Chrome et celui de la Fondation Mozilla de promouvoir une technologie libre et gratuite, l’ogg Theora.

C’est aussi oublier bien rapidement d’où nous venons, c’est à dire la suprématie d’Internet Explorer 6, et ce que nous a permis d’achever Mozilla Firefox : la pérennité du web face à un éditeur de logiciels et technologies propriétaires, qui n’a, lui aussi, que des objectifs mercantiles.

Sur le long terme, je fais confiance à la Fondation Mozilla pour faire les bons choix pour le web et pour continuer de maintenir cette concurrence autour des technologies libres et ouvertes. Étrangement, je ne peux pas accorder autant de crédits à Google.

Et vous ?

Référencement de votre blog avec Google.

Wael Ammar

Etant toujours confronté au problème de référencement d'un site donnée ou d'un blog, j'ai voulu partager avec vous ces deux liens qui sont plutôt de simple guide pour le référencement Google de votre site web perso ou de votre blog.

Le premier lien est enfait un guide qui introduit la notion de référencement et donne des conseils sur l'optimisation de contenu, tandis que le deuxième présente l'art du référencement et l'optimisation des performances d'un site web.

Google lance des dépôts logiciels pour Linux

Wael Ammar

Le géant de la recherche Internet Google propose des dépôts logiciels pour différentes distributions Linux. Lintérêt de cette solution est quelle permet d'offrir directement les mises à jour des applications Google aux utilisateurs Linux.

Les distributions supporté sont :

  • Red Hat (32 bits)
  • Fedora (32 bits ou 64 bits)
  • OpenSuse (32 bits ou 64 bits)
  • Mandriva Linux (32 bits ou 64 bits)
  • Debian GNU/Linux (32 bits)
  • Ubuntu (32 bits)

Les logiciels sont accessibles depuis le gestionnaires de paquets de la plupart des distributions.

Les dépôts ne comprennent actuellement que Picasa for Linux 2.7 et Google Desktop Linux 1.2. Il est regrettable que Google Earth soit aux abonnés absents. Un dépôt de test ajoute la version bêta de Picasa 3.0 pour Linux. Cest peu, mais Google fait là un premier pas. Notez quil est fort probable que la future version Linux du navigateur Internet Google Chrome soit diffusée via ce dépôt de test.

Pour configurer Fedora et ainsi dire a Yum de pointer sur le dépôt de Google, il suffit de suivre ces étapes :

Tout d'abord il faut importer la clé du dépot, tapez en root ces deux commandes

[root@localhost ~]# wget https://dl-ssl.google.com/linux/linux_signing_key.pub
[root@localhost ~]# rpm --import linux_signing_key.pub

Pour vérifier la clé

[root@localhost ~]# rpm -qi gpg-pubkey-7fac5991-4615767f

Maintenant, il suffit de créer un fichier nommé google.repo dans /etc/yum.repos.d/ et d'y copier ce qui suit

[google]
name=Google - i386
baseurl=http://dl.google.com/linux/rpm/stable/i386
enabled=1
gpgcheck=1

Si vous utiliser une Fedora 64 bits remplacer la ligne name=Google - i386 par name=Google - x86_64

Pour tester si ça fonctionne, essayer d'installer picasa

[root@localhost ~]# yum install picasa

Pour configurer d'autre distribution ou pour avoir plus d'information, visitez la page du projet Google.