Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : La GUI du Jeudi

La GUI du Jeudi : Gwibber - Microbloguer

Paquet Fedora du jour

Gwibber est un client libre de microblogging prévu pour Gnome (mais fonctionnant aussi sous KDE) et supportant une multitude de services.
Il a été écrit en Python et en GTK.

Il permet aux utilisateurs de mettre à jour un statut public spontanément et de récupérer automatiquement les informations de contacts, de voir les réponses, ...

Voici la liste des services supportés par Gwibber :

  • Twitter
  • Flux RSS/Atom
  • Flickr
  • Identi.ca
  • Facebook
  • Ping.fm
  • Qaiku
  • Laconi.ca
  • Digg
  • BrightKite
  • FriendFeed
  • Google Reader
  • Pidgin

Installation en ligne de commande : yum install gwibber

Installation avec l'interface graphique : Autres > An open source microblogging client for GNOME developed with Python and GTK

Localisation dans le menu : Applications > Internet > gwibber

Commande : /usr/bin/gwibber

Site web : https://launchpad.net/gwibber

Merci à Sébastien Natroll pour sa participation à ce billet.

La GUI du jeudi : Nautilus-image-converter - Nautilus-sound-converter - Simplifiez vos conversions de fichiers

Paquet Fedora du jour

nautilus-image_converterNautilus-image-converter

Qui n'a jamais eu besoin de redimensionner une image prise par un appareil photo numérique avec une résolution énorme, et un poids en mégaoctets proportionnel, ou bien de la faire pivoter car elle a été prise en format portrait? La plupart des logiciels de manipulation d'image permettent de le faire simplement mais si c'est toutes vos photos de vacances que vous avez à convertir, vous allez y passer combien de temps? Il y a évidemment des solutions en ligne de commande... ou bien il y a simplement Nautilus.

Le paquet "nautilus-image-converter" rajoute des entrées au menu contextuel de Nautilus lors d'un clic droit sur un ou plusieurs fichiers images sélectionnés: "redimensionner les images" et "pivoter les images" avec plusieurs options.

Installation en ligne de commande : yum install nautilus-image-converter

Installation avec l'interface graphique : Bureau GNOME > Nautilus extension to mass resize images

Localisation dans le menu : Pas présent dans les menus, rajoutes des entrées dans les menus contextuels de Nautilus

Commande : Se lance par le biais de Nautilus, pas d'exécutable à proprement parlé.

Site web : http://www.bitron.ch/software/nautilus-image-converter.php


Nautilus-sound-converter

nautilus-sound-converterDe la même façon, pour les fichiers sonores, le paquet "nautilus-sound-converter" rajoute une entrée "convert sound file..." (malheureusement pas encore traduit) afin de convertir simplement vos musiques dans tous les formats audio supportés par gstreamer. Il est même possible de créer vous même un profil de sorti audio, avec les options qui vous plairaient.

Installation en ligne de commande : yum install nautilus-sound-converter

Installation avec l'interface graphique : Bureau GNOME > Nautilus extension to convert audio files

Localisation dans le menu : Pas présent dans les menus, rajoutes des entrées dans les menus contextuels de Nautilus

Commande : Se lance par le biais de Nautilus, pas d'exécutable à proprement parlé.

Site web : http://code.google.com/p/nautilus-sound-converter/

La GUI du Jeudi : Service Pack Creator - un petit plus de PackageKit

Paquet Fedora du jour

spcLe paquet 'gnome-packagekit-extra' regroupe des outils PackageKit complémentaires pour GNOME. Il comprend pour le moment seulement deux logiciels:
- le premier, Backend Status, est une petite note d'information sur le backend utilisé par PackageKit sur votre système.
- le second outil, Service Pack Creator, est beaucoup plus intéressant, notamment si vous avez un ordinateur qui n'est pas connecté à internet, ou bien si vous avez plusieurs ordinateurs et que vous n'avez pas envie de télécharger pour chaque les mises à jours.

Service Pack Creator, permet de créer des "paquets de paquets" à installer sur un système. Ces super-paquets (au format .servicepack) pourront être copiés sur une clef ou un CD et être installés sur un autre poste avec PackageKit.

Deux types de super-paquets peuvent être créés:
- d'un logiciel en particulier. Il contiendra alors le paquet et toutes ses dépendances: pratique, si vous voulez installer un programme sur un ordinateur sans connexion à internet.
- de toutes les mises à jour de la semaine: idéal, si vous gérez un parc informatique.

Une option permet également de générer la liste des paquets installés sur le système: c'est en fait un simple fichier texte au format .package-list. Créée sur l'ordinateur sans connexion, cette liste pourra être réutilisée par Service Pack Creator sur l'ordinateur sur lequel vous fabriquez les super-paquets, par exemple pour gérer les mises à jour de logiciels qui ne seraient pas installés sur celui-ci.

Installation en ligne de commande : yum install gnome-packagekit-extra

Installation avec l'interface graphique : Autres > Session applications to manage packages (extra bits)

Localisation dans le menu : Applications > Outils Sytème > Service Pack Creator

Commande : /usr/bin/gpk-service-pack (et /usr/bin/gpk-backend-status pour Backend Status)

Site web : http://www.packagekit.org/

La GUI du Jeudi : system-config-boot - Configurer facilement le chargeur de démarrage

Paquet Fedora du jour

system-config-bootSystem-config-boot est un outil tout simple pour configurer rapidement le chargeur de démarrage GRUB.

Il permet facilement de choisir le noyau ou le système d'exploitation sur lequel démarrer par défaut et le temps de disponibilité d'accès à ce menu. Ce petit programme peut s'avérer très pratique si vous répugnez à éditer à la main les fichiers de configuration du système.

Note 1: les droits super-utilisateurs sont nécessaire pour l'exécuter.

Note 2 : si vous désirez personnaliser votre écran de démarrage, regardez ici : Personnaliser le menu de démarrage


Installation en ligne de commande : yum install system-config-boot

Installation avec l'interface graphique : Outils d'administration > A graphical interface for configuring the boot loader

Localisation dans le menu : Système > Administration > Chargeur de démarrage

Commande : /usr/sbin/system-config-boot

Site web : http://fedoraproject.org/wiki/SystemConfig/boot

La GUI du Jeudi : GParted - Logiciel d'édition de partition

Paquet Fedora du jour

GPartedGParted est une application libre permettant d'éditer, de créer, réorganiser et supprimer des partitions.

Un disque dur peut être divisé en plusieurs partitions afin de séparer des systèmes d'exploitation, des répertoires comme /boot ou /opt ou encore /usr, bref les raisons de vouloir isoler une partie de son disque dur sont multiples. Gparted est l'outil qui vous permet d'effectuer une réorganisation de vos partitions, le tout en préservant vos données sur celle-ci si vous ne voulez effectuer qu'un redimensionnement par exemple.

Voici une liste des fonctionnalités de Gparted :

  • Créer une table de partition
  • Activer ou désactiver les flags des partitions comme la partition de boot ou les partitions cachées
  • Différentes actions sur les partitions comme :
    • création et suppression
    • redimensionnement et déplacement
    • vérification
    • copier/coller

GParted utilise la librairie libparted afin de détecter et manipuler les différents disques et partitions présents sur votre système. Cependant, plusieurs opérations proposées par Gparted proviennent d'autres outils que cette librairie

Bien que GParted n'existe que sous GNU/Linux et donc sur Fedora, il existe un CD : GParted Live permettant de disposer de cet outil sur n'importe quel machine afin d'effectuer ce type d'opération. Voilà une bonne raison d'oublier Partition Maqic & Co !

Installation en ligne de commande : yum install gparted

Installation avec l'interface graphique : Outils d'administration > Gnome Partition Editor

Localisation dans le menu : Applications > Outils Système > Gparted Partition Editor

Commande : /usr/bin/gparted

Site web : http://gparted.sourceforge.net

La GUI du Jeudi : LiveUSB Creator - Une interface de création de LiveUSB

Paquet Fedora du jour

LiveUSB CreatorVoici un outil bien pratique si vous voulez créer rapidement un Live USB Fedora prêt à l'emploi. Il est possible de choisir un fichier ISO enregistré sur votre disque ou bien de télécharger une version de Fedora directement depuis l'interface (A l'heure où j'écris ces lignes Fedora 12 n'est pas encore disponible via cette interface, seule les anciennes versions peuvent être téléchargées).
Vous pouvez ensuite choisir le périphérique USB sur lequel vous voulez écrire puis définir une quantité de stockage persistant, si vous voulez faire des mises à jours ou installer d'autres paquets après coup par exemple.

Vous disposerez alors de manière simple et rapide d'un système Fedora Live sur votre clé USB, permettant ainsi de ne jamais vous quitter !

Note: Les droits super-utilisateurs sont nécessaires pour exécuter le programme.

Installation en ligne de commande : yum install liveusb-creator

Installation avec l'interface graphique : Pas disponible dans l'arborescence, utilisez la recherche.

Localisation dans le menu : Applications > Outils Système > liveusb-creator

Commande : /usr/bin/liveusb-creator

Site web : https://fedorahosted.org/liveusb-creator/

La GUI du Jeudi : PulseAudio Manager - Une interface de gestion du son

Paquet Fedora du jour

PulseAudio ManagerLa sortie de la dernière release de Fedora, Leonidas, peut laisser un sentiment de frustration en ce qui concerne la gestion du son. PulseAudio est maintenant le serveur audio multi-plateforme et bon nombre d'utilisateurs se plaignent d'avoir une qualité de son, on un niveau sonore moindre.

C'est là que PulseAudio Manager rentre en piste ! Il permet de régler plus finement votre serveur PulseAudio et surtout offre la possibilité d'augmenter le volume de sortie et d'entrée jusqu'à 400%. Ainsi, si comme moi vous avez une carte son moyenne, vous allez pouvoir disposer d'un niveau sonore plus élevé.

PulseAudio Manager Sink

Pour en savoir plus à propos de PulseAudion, je vous propose de vous rendre sur la documentation de fedora-fr.org.

Installation en ligne de commande : yum install paman

Installation depuis le gestionnaire de paquetages graphique : Applications > Multimedia > Paman

Entrée dans le menu : Applications > Son et Vidéo > PulseAudio Manager

Commande : /usr/bin/paman

Site du projet : http://0pointer.de/lennart/projects/paman/

La GUI du Jeudi : Merkaartor - Interface du projet OpenStreetMap

Paquet Fedora du jour

Merkaartor Merkaartor est un logiciel de mapping pour Openstreetmap.

Il permet tout comme JOSM de visualiser des données géographiques libres qu'offre ce projet, mais aussi un ensemble d'outils nécessaires à sa collaboration et à sa participation.

En plus de proposer une interface permettant d'interagir avec le projet de cartographie libre, Merkaartor permet aussi de capturer des traces GPS ... si votre ordinateur a le matériel nécessaire.

Installation en ligne de commande : yum install merkaartor

Installation avec l'interface graphique : Applications > Production > Merkaartor

Localisation dans le menu : Applications > Graphisme > Merkaartor

Commande : /usr/bin/merkaartor

Site web : http://www.merkaartor.org/

La GUI du Jeudi : Wammu - Une interface à gammu (Gestionnaire de téléphone)

Paquet Fedora du jour

wammuWammu est un logiciel de gestion de téléphone mobile, basé sur Gammu et wxPython.

Voici ses principales fonctionnalités :

  • support complet des contacts, liste de tâches et calendrier
  • possibilité de lire, créer, sauvegarder, envoyer, enregistrer des sms
  • envoi de fichiers au téléphone (uniquement les OBEX et Sony Ericsson)
  • possibilité de concevoir des sms multiples
  • affichage de message intégrant des image ou des sonneries
  • support de sauvegarde et d'import dans différents format (vCard, vCalendar, vTodo, iCalendar, sauvegarde gammu,...)
  • export des messages en email (IMAP4 et mailbox storages sont supportés)
  • recherche de téléphone
  • traduction dans plusieurs langages

Afin d'utiliser Wammun, cette interface à Gammu, il peut être intéressant de savoir si cette librairie prend en compte votre téléphone mobile. Voici une liste exhaustive des téléphones portables supportés :

  • Nokia DCT3 (3210, 3310, 3330, 3390, 3410, 5110, 5110i, 5130, 5190, 5210, 5510, 6110, 6130, 6150, 6190, 8210, 8250, 8290, 8850, 8855, 8890 6210, 6250, 7110, 9110)
  • Nokia DCT4 (3510, 3510i, 3530, 5100, 6100, 6310, 6310i, 6510, 6610, 7210, 8310, 8910)
  • Siemens M20, MC35, SL45
  • Alcatel One Touch 501, 701, 715, 535, 735
  • Sony Ericsson
  • Motorola
  • téléphones compatibles AT
  • Symbian (Symbian 9.0 sont supportés par gnapplet)

Si vous voulez avoir plus de détail sur la liste des téléphones portables compatibles avec ce logiciel, visitez ce site : http://cihar.com/gammu/phonedb/

A vos téléphones portables !!!

Installation en ligne de commande : yum install wammu

Installation depuis le gestionnaire de paquetages graphique : Applications > Communication > Wammu

Entrée dans le menu : Applications > Accéssoires > Wammu

Commande : /usr/bin/wammu

Site du projet : http://wammu.eu/

La GUI du Jeudi : Graphical Disk Map - Logiciel d'exploration graphique de disque

Paquet Fedora du jour

GraphicalDiskMap GdMap est un outil qui permet de visualiser l'espace disque et surtout la manière dont il est utilisé. Ainsi si vous voulez voir de manière rapide quels sont le fichiers les plus volumineux dans tel ou tel répertoire, GsMap génère alors des rectangles plus ou moins grand selon la volumétrie des fichiers qu'ils représentent. Ceci vous permet de déterminer d'un rapide coup d'œil les fichiers prenant de la place sur votre disque et qu'il serait utile de supprimer ou de graver.

GdMap est un outil disponible sur les systèmes d'exploitation répondant à la norme POSIX (GNULinux/BSD/UNIX-like).

Installation en ligne de commande : yum install gdmap

Installation avec l'interface graphique : Applications > Système > GDMap

Localisation dans le menu : Applications > Outils Système > Représentation Graphique du disque

Commande : /usr/bin/gdmap

Site web : http://gdmap.sourceforge.net

La GUI du Jeudi : Alacarte - Un éditeur de menu Gnome

Paquet Fedora du jour

Alacarte est un logiciel permettant d'éditer vos menus de votre tableau de bord Gnome.Alacarte Ainsi, il vous permet de rajouter, supprimer une catégorie de logiciel dans votre menu principal Applications. Ou encore de déplacer un raccourcis présent dans Applications -> Outils Système vers la catégorie Système -> Préférences -> Apparence.

Ce logiciel est donc une interface on ne peut plus simple afin de ré-organiser les menus de note distribution favorite.

Installation en ligne de commande : yum install alacarte

Installation avec l'interface graphique : Système > Préférences > Apparence > Menu Principal.

Localisation dans le menu : Applications > Système > Alacarte

Commande : /usr/bin/alacarte

Site web : http://projects.gnome.org/

La GUI du Jeudi : Brasero - Logiciel de gravure

Paquet Fedora du jour

BraseroBrasero est une application de gravure de CD/DVD pour l'environnement Gnome. Il a pour objectif d'être le plus simple possible et ainsi permettre aux utilisateurs de créer des disques rapidement et facilement.

Les principales fonctionnalités de Brasero sont les suivantes :

  • CD/DVD de données : supports edition of discs contents (remove/move/rename files inside directories)
  • possibilité de graver des CD/DVD de données à la volée
  • filtre automatique de fichiers non désirés (fichiers cachés, liens symboliques, ...)
  • support de multisession
  • support de l'extension joliet
  • possibilité de créer une image sur le disque dur
  • possibilité de vérifier l'intégrité d'un CD ou DVD
  • CD Audio : écrit les informations CD-TEXT
  • support l'édition d'informations CD-TEXT
  • possibilité de graver des CD Audio à la volée
  • copie de CD/DVD : possibilité de copier des CD/DVD sur le disque dur.
  • possibilité de copier les CD et DVD à la volée
  • support des single-session des DVD
  • possibilité d'effacer CD et DVD
  • possibilité d'enregistrer des projets de gravure
  • possibilité de graver des images CD/DVD (iso) et fichiers cue
  • offre un aperçu des chansons, films, etc ...
  • détection des périphérique grace à HAL
  • support du Drag and Drop et du Copier/coller depuis nautilus (et des autres aplications)
  • support de transaction de fichier via réseau
  • module de recherche basé sur beagle
  • etc ...

Installation en ligne de commande : yum install brasero

Installation avec l'interface graphique : Applications > Multimedia > brasero

Localisation dans le menu : > Applications > Son et Vidéo > Gravure de Disque Brasero

Commande : /usr/bin/brasero

Site web : http://projects.gnome.org/brasero/

La GUI du Jeudi : GKrellM - Logiciel de surveillance système

Paquet Fedora du jour

GKrellM

Si surveiller les performances de votre système vous intéresse, mais que vous souhaitez avoir plus d'informations que l'applet Gnome Moniteur Système ne peut vous en afficher, alors GKrellM est l'outil qu'il vous faut. C'est un peu le couteau suisse des outils graphiques de surveillance système, qui offre plus d'une douzaine de moniteurs (chacun étant exécuté dans son processus propre), and supporte plugins et thèmes.

Une fois installé, GKrellM est disponible dans le sous-menu "Outils Système". Appuyez sur les touches "Page précédente" et "Page suivante" alors que la fenêtre GKrellM a le focus pour faire défiler les différents thèmes, et utilisez le clic droit pour ouvrir la fenêtre de configuration (comme le montre la capture d'écran) avec des centaines d'options disponibles pour un affichage plus fin des informations (cliquer droit sur différentes parties de la fenêtre de GKrellM donne accès à différentes options).

Nombre de plugins pour GKrellM sont disponibles dans les dépôts de Fedora, telles que des horloges analogique, solaire ou lunaire, un moniteur de la fréquence du processeur, l'affichage de la température des disques durs, la météo, etc. Le paquet gkjrellm-themes inclus un certain nombre de themes supplémentaires pour personnaliser l'apparence du programme.

Installation en ligne de commande : yum install gkrellm

Installation avec l'interface graphique : Base System > System Tools > gkrellm

Localisation dans le menu : > Applications > System Tools > GKrellM System Monitor

Commande : /usr/bin/gkrellm

Site web : http://members.dslextreme.com/users/billw/gkrellm/gkrellm.html

La GUI du Jeudi : Transmission - Client BitTorrent

Paquet Fedora du jour

transmission

La sortie de Fedora 10 approche et grâce notamment aux livecds et à la virtualisation, il est devenu très facile et sans danger de tester des versions non finales comme la bêta. Pour ce faire, il vous faut télécharger une image iso du système, et pour cela, rien de mieux que d'utiliser Bittorrent.

Il existe déjà plusieurs clients Bittorrent dans les dépôts de Fedora. L'un des derniers ajoutés est Transmission, qui dispose de certaines fonctionnalités parmi les plus utilisés dont dispose le fameux client Azureus (dont le PEX : l'échange d'informations directement entre pairs, au lieu de passer par le tracker comme à l'accoutumée), et a l'indéniable avantage d'être un binaire natif, c'est-à-dire que contrairement à son "concurrent" suscité, il n'a pas besoin de Java.

Transmission dispose d'une interface graphique légère et élégante, mais apporte suffisamment d'informations à l'utilisateur. Cela vaut vraiment le coup d'y jeter un coup d'œil.

Installation en ligne de commande : yum install transmission

Installation depuis l'interface graphique : Applications > Graphical Internet > transmission

Localisation dans le menu : > Applications > Internet > Transmission

Commande : /usr/bin/transmission-gtk

Site web : http://www.transmissionbt.com/

La GUI du Jeudi : GSynaptics - Logiciel de gestion de Touchpad

Paquet Fedora du jour

gsynapticsGsynaptics est un logiciel open source ayant pour but de permettre de gérer le touchpad de vos ordinateurs portables. GSynaptics comme son nom l'indique, est une interface graphique au driver de touchpad Synaptics.

Afin de fonctionner, GSynaptics a besoin d'une ligne dans le fichier xorg.conf.

su -

vi /etc/X11/xorg.conf

Dans la section InputDevice utilisant le driver Synaptics, il faut ajouter Option "SHMConfig" "true"

Section "InputDevice"
       Identifier  "Synaptics"
       Driver      "synaptics"
       Option      "Device" "/dev/input/mice"
       Option      "Protocol" "auto-dev"
       Option      "Emulate3Buttons" "yes"
       Option      "SHMConfig" "true"
EndSection

Redémarrer le serveur X (Ctrl + Alt + Backspace) ou déconnectez-vous de votre sessions et reconnectez vous. GSynaptics est opérationnel.

Installation en ligne de commandes : yum install gsynaptics

Installation via l'installateur graphique : Applications > Système > gsynaptics

Localisation dans le menu après installation : Système > Préférences > Matériel > Touchpad

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/gsynaptics

Site internet : http://gsynaptics.sourceforge.jp//

La GUI du Jeudi: Zenmap - Outil de scan réseau

Paquet Fedora du jour

zenmapZenmap est l'interface graphique officielle du module de balayage de sécurité : Nmap.

Zenmap est une application multi-plateforme (Linux, Windows, Mac OS X, ...) libre et ouverte qui vise à rendre Nmap facilement utilisable pour des débutants tout en fournissant les dispositifs avancés pour les utilisateurs expérimentés.
Des balayages fréquemment utilisés peuvent être sauvés comme profils pour les rendre faciles à relancer à plusieurs reprises. Un créateur de commande permet la création interactive des lignes de commande Nmap. Les résultats de ces balayages peuvent être sauvés et ainsi être exploiter plus tard. Ces mêmes résultats de balayage sauvés peuvent être comparés entre eux pour voir comment ils diffèrent. Zenmap stock aussi les résultats des balayages récents dans une base de données.

Installation en ligne de commande : yum install nmap-frontend

Installation depuis le gestionnaire de paquetages graphique : Applications → Base Système → nmap-frontend

Entrée dans le menu : Applications → Outils Système → Zenmap

Commande : /usr/bin/zenmap

Site du projet : http://nmap.org/zenmap/

La GUI du Jeudi: Yum Extender - Interface graphique du gestionnaire de paquet Yum

Paquet Fedora du jour

yum extenderYum Extender aussi connu sous le nom de yumex, est une interface graphique au fameux gestionnaire de paquet pour Fedora : Yum.

Elle permet un ensemble d'actions :

  • activer certains dépots momentanément
  • faire une recherche rapide d'un paquet installé, non-installé, tous
  • afficher les mises à jour proposées
  • trier les paquet par groupe RPM
  • trier les paquets par architecture
  • trier les paquets par paquets dernièrement installés
  • gérer les extensions de yum
  • filtrer par dépot
  • afficher les informations
  • afficher la description
  • afficher l'historique des changements

Installation en ligne de commande : yum install yumex

Installation depuis le gestionnaire de paquetages graphique : Système de base → Outils d'administration

Entrée dans le menu : Applications → Outils Système → Yumex

Commande : /usr/bin/yumex

Site du projet : http://www.yum-extender.org/cms/modules/news/

La GUI du Jeudi : Seamonkey, la résurrection de la suite Mozilla

Paquet Fedora du jour

Ce billet est une traduction libre de l'article : GUI Thursday: Seamonkey - Mozilla suite écrit par Chris Tyler.

2007-07-26-seamonkey.png

Firefox, le navigateur par défaut de Fedora, est développé par la fondation Mozilla. Contrairement à feu la suite Mozilla dont il est issu, Firefox ne reprend de cette dernière que les fonctions de navigateur Web (NDT : compte-tenu de la pléthore d'extensions qui existent pour Firefox, cette dernière assertion serait constestable). Cependant, pour les nostalgiques de cette suite complète qu'est la Mozilla Suite, le flambeau a été repris par Seamonkey, qui conserve toutes les fonctionnalités de sa « parente » : navigateur Web, client de messagerie (courrier, groupes de discussion), carnet d'adresses, éditeur HTML graphique, client IRC, inspecteur DOM et débogueur Javascript, le tout réuni en une seule et unique application.

Seamonkey est maintenu par un groupe de volontaires qui lui intègre régulièrement des parties du code des principaux projets Mozilla, à savoir Firefox et Thunderbird. À noter que SeaMonkey n'est pas un projet Mozilla officiel, malgré le fait que des synergies existent entre la fondation Mozilla et la communauté Seamonkey.

Installation en ligne de commande : yum install seamonkey

Installation depuis le gestionnaire de paquetages graphique : utiliser la fonction de recherche du gestionnaire

Entrée dans le menu : Applications → Internet → Seamonkey Mail et Seamonkey Web

Commande : /usr/bin/seamonkey

Site du projet : http://www.mozilla.org/projects/seamonkey/

La GUI du Jeudi: Deluge - Client Bittorrent

Paquet Fedora du jour

delugeDeluge est un client BitTorrent libre utilisant la librairie libtorrent et PyGTK pour l'interface utilisateur.

Deluge comporte une collection de plugin riche ; en fait, la majeure partie des fonctionnalités du client Bittorrent est disponible sous forme de plugins. Ce logiciel a été créé dans l'intention d'être léger, discret et simple. Il a donc pour but de ne pas monopoliser trop de ressources systèmes uniquement pour du téléchargement.

Il tourne sur tout type d'environnement graphique : GNOME, KDE, XFCE ect ...

Deluge inclu les fonctionnalités suivantes :

  • Web UI
  • Chiffrage du protocole BitTorrent
  • Ligne principale DHT
  • LSD
  • Extension FAST
  • échange µTorrent
  • UPnP et NAT-PMP
  • Support de Proxy
  • Torrents Privés
  • Limites de vitesse globale ou par torrent
  • Configuration de la largeur de bande
  • Protection par mot de passe
  • RSS
  • Et bien d'autres !


Installation en ligne de commande : yum install deluge

Installation avec l'installateur graphique : Applications > Internet

Localisation dans le menu après installation : Applications > Internet

Commande : /usr/bin/deluge

Site web : http://deluge-torrent.org/

La GUI du Jeudi: SoundConverter - Convertisseur Audio

Paquet Fedora du jour

SoundConverter est une application GNOME. Ce logiciel est capable de convertir depuis tout les formats audio que la librairie GStreamer peut lire :

SoundConverter

  • Ogg Vorbis, M4A, AC3, DTS, ALAC, MPC, Shorten, APE, SID, AAC, MP3, FLAC, WAV, AVI, MPEG, MOV, etc ...

vers les formats suivants :

  • WAV
  • FLAC
  • MP3
  • Ogg Vorbis

Soundconvertor_Preferences Cet utilitaire peut se montrer très pratique lorsque l'on veut transférer de la musique sur nos lecteurs MP3/Ogg.


Installation en ligne de commande : yum install soundconverter

Installation avec l'installateur graphique : Applications > Son et Vidéo > soundconverter

Localisation dans le menu après installation : Applications > Son et Vidéo > Convertisseur Audio SoundConverter

Commande : /usr/bin/soundconverter

Site web : http://soundconverter.berlios.de/