Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Linux

Fedora 9 et le jeu Urban Terror

Thierry D

Vous êtes fan de Counter Strike ?, Vous aimez vous prendre pour une tireur d'élite de la police anti-terroriste ?

Vous trouviez qu'il était difficile de trouver un moyen simple et efficace de retrouver cette ambiance sur votre Linux ? et en particulier sur Fedora ?
Je vous présente donc le jeu Urban Terror, qui sera vous ravir tout en vous permettant de vous défouler tranquillement devant votre écran !

urbanterror.png

Installation

Rien de plus simple pour installer Urban Terror sur votre Fedora 9, notre gestionnaire de paquets YUM va nous y aider :

yum install urbanterror

Description

Urban Terror est un logiciel gratuit multijoueur de tire à la première personne, qui (grâce à ioquake3) ne nécessite pas Quake III Arena.

Urban Terror peut être décrit comme un jeu de tir tactique réaliste, le jeu est fluide et très agréable à jouer

Voici quelques images du jeu :

urbanterror-shoot2.jpg urbanterror-shoot1.jpg

Vous pourrez trouver plus d'informations directement sur le Site officiel du jeu bien évidement.
Vous voilà prêt pour quelques heures de décontraction et d'adrénaline avec ce jeu :)" class="smiley

A+

Remboursement de licence Windows XP, la réponse de MSI

Guillaume Kulakowski

Il y a bientôt 1 mois que je me suis acheté un MSI Wind U100-251. Le choix de cette référence, sous Windows, à la place d'un MSI U100X-004FR, sous Linux, se justifiait par les 6 cellules (autonomie plus que doublée), le Wi-Fi N ainsi que le disque dur de 160Go. Comme la loi me le permet et vu que le Windows XP fourni avec mon MSI étant clairement une vente liée, je me suis donc lancé dans une demande de remboursement en envoyant un lettre avec accusé de réception à MSI :

Nouveau client de votre marque, je viens d'acquérir un ordinateur portable de type MSI Wind U100-251 qui me donne pour l'instant entière satisfaction. Le numéro de série indiqué au dos du portable est le XXX.

N'ayant pas l'usage des logiciels pré-installés, j'ai refusé le CLUF du logiciel Microsoft Windows XP SP3 Home Edition qui apparaît au premier démarrage. Je vous contacte donc pour en obtenir le remboursement, ainsi que des autres logiciels payants, pour un montant que j'estime entre 35 et 40 euros, et connaître les conditions de restitution du COA correspondant (ainsi que le CD/DVD).

M'étant renseigné des conditions de remboursement et par là des difficultés rencontrées par certains consommateurs comme des condamnations prononcées contre les constructeurs, j'attends de votre société une attitude correcte, à la mesure de la confiance que je lui ai témoignée en acquérant un de ses produits. Je n'accepterai ni un remboursement dérisoire, ni sa subordination à des conditions abusives.

Sans réponse positive à ma demande, légitime comme l'écrit la DGCCRF, je n'hésiterai pas à faire valoir mes droits en justice.

Vous trouverez ci-joint une copie de la facture d'achat.

Cordialement

Hier j'ai eu en réponse une lettre avec accusé de réception de la part de MSI :

Nous accusons réception de votre lettre recommandée AR reçue le 20 Octobre 2008, dont les termes nous ont fort surpris.

En effet, nous commercialisons des ordinateurs portables MSI WIND avec Linux, par exemple le modèle U100X-003FR. Il existe aussi d'autres modèles avec XP Windows ou Linux.

Vous avez donc choisi d'acquérir un ordinateur portable MSI, avec des logiciels pré-installés, alors qu'il vous était tout à fait possible d'en avoir un sans être équipé d'un logiciel pré-installé comme ce que propose DELL, Surcouf avec PC by Surcouf ou bien Top Achat etc...

Restant à votre disposition, nous vous prions d'accepter, Monsieur, nos sincères salutations.

Conclusion, soit je prends un MSI 3 cellules avec moins de 2 heures d'autonomie, 80Go de dur et pas de Wi-Fi N; soit j'accepte de subir Windows... L'argument est bidon car les 2 machines sont différentes, mais Je comprend pourquoi MSI n'a pas encore sortie de Wind U100-25x sous Linux : le modèle U-100-00x peut encore servir d'alibi pour ne pas rembourser les licences vendues de façon subordonnée ! Le pire, ils me répondent que si je désire un portable sous Linux, je peux le trouver ailleur... En plus, il ne faut pas confondre ordinateur sous Linux et sans Windows, ce que je désire c'est de ne pas être victime d'une vente liée, pas d'avoir Linux sur mon portable, je peux l'installer moi même !

A quand une réèle considération de Linux par les constructeurs ?!

Fedora 10 revêt sa belle robe

Guillaume Kulakowski

Cette semaine, le paquet solar-background a été poussé dans rawhide. L'occasion pour Cambridge pour revêtir sa robe presque définitive avant la sortie de la version RC.

Le thème est tout simplement magnifique, même si on a souvent l'impresssion de pixel mort sur l'écran ;-). Un seul regret, à mon gout, les transitions claires/sombres selon l'heure de la journée sont moins marquées qu'avec Waves

MSI Wind, flasher son BIOS sous Linux

Guillaume Kulakowski

Aujourd'hui, l'excellent site Blogee.net, référence dans le domaine des netbook, a remonté l'information sur la sortie d'un nouveau BIOS pour le MSI Wind U-100. Parmi les nouveautés de ce BIOS, le fait de pouvoir over-clocker la bête... En temps que geek ultime, je me devais de flasher mon BIOS ! Seulement, si sous Windows il suffit de double cliquer sur un .exe, sous Linux il faut passer par plusieurs étapes...

  • La première étape est de créer un Live USB bootable tournant sous FreeDOS. Pour cela, je me suis appuyé sur ce tutoriel et l'utilitaire UNetbootin
  • Un fois sous FreeDOS, il suffit d'aller sur la clef USB (c: ou c"Shift+m" en qwerty ;-)) et de lancer flash.bat
  • Et c'est tout, mon Wind tourne à présent avec le dernier BIOS

PosteRazor : créez votre propre poster !

Fabien Nicoleau

Porposition d'un RPM pour le logiciel PosteRazor.

Suite à la création d'une liste de demandes de créations de packages sur le forum fedora-fr, j'ai découvert le logiciel PosteRazor. Cet utilitaire permet de faire d'une image un poster. Le tout se déroule en 5 étapes :

Le logiciel va ensuite mettre votre image à la taille du poster, puis transformer celui-ci en une mozaïque dont chaque pièce est une partie du poster, et dont la taille correspond à la taille de papier choisie pour l'impression. Enfin, un fichier PDF est généré avec toutes les pages correspondantes aux pièces du poster.
Il ne vous reste plus qu'à imprimer ce fichier PDF, et reconstituer votre poster ! C'est assez amusant, et peut se révéler vraiment utile, à essayer !

PosteRazor respecte les prérequis pour entrer sur le dépôt fedora, mais n'est pourtant pas présent. Je l'ai donc packagé et en ai demandé la revue sur le bugzilla (voir bug #468465). En attendant qu'il soit accepté, voici les RPMs pour fedora 8 et fedora 9 (architecture i386 seulement, les autres devront soit reconstruire à partir du SRPM, soit attendre l'intégration dans le dépôt) :

Comme d'habitude, la première chose à faire est d'installer ma clé GPG si vous ne l'avez pas :

# rpm --import http://nicoleau.fabien.free.fr/rpms/RPM-GPG-KEY-NicoleauFabien

Ensuite, pour fedora 8 (i386) :

$ wget http://nicoleau.fabien.free.fr/rpms/fc8.i386/posterazor-1.5-1.fc8.i386.rpm
# yum install posterazor-1.5-1.fc8.i386.rpm

et pour fedora 9 (i386) :

$ wget http://nicoleau.fabien.free.fr/rpms/fc9.i386/posterazor-1.5-1.fc9.i386.rpm
# yum install posterazor-1.5-1.fc9.i386.rpm

L'utilisation de yum est recommandée pour que les dépendances nécessaires au bon fonctionnement de PosteRazor soient installées. Vos retours sont les bienvenus.


Fabien (eponyme)

Printoxx présent dans les dépôts stables

Fabien Nicoleau

J'avais présenté dans un billet précédent le logiciel printoxx et avait fait la demande de revue sur le bugzilla. Ce paquet a été approuvé et se trouve désormais disponible dans rawhide, F9 et F8 (dépôts stables). Pour l'installer, il suffit donc de taper :

# yum install printoxx

Fabien (eponyme)

Mon nouveau jouet : le MSI Wind U100

Guillaume Kulakowski

Après plusieurs mois de réflexion, jai enfin craqué pour un ultra portable : le MSI Wind U100-251. J'ai fini par opter pour ce modèle car il est bien noté et possède une batterie 6 cellules lui conférant une meilleure autonomie que la version 4 cellules.

Une fois mon joujou reçu, j'ai dû installer Windows à partir de l'image disque pour pouvoir refuser le CLUF (ma demande de remboursement est partie aujourd'hui). C'est ensuite que je me suis lancé dans l'installation de Fedora 10 Slap1. Pour cela, j'ai pris une image LiveCD que j'ai transformée en LiveUSB grâce à la commande livecd-iso-to-disk.

Une fois booté sur Cambridge, les services inutiles nettoyés pour optimiser l'autonomie sur batterie, je dois avouer que la prise en main d'un si petit truc est surprenante. Le clavier a de vraies touches (du moins pour les caractères alphanumériques) et la prise en main est correct.

Côté reconnaissance du matériel, avec le kernel 2.6.27, le Wi-Fi est out-off-the-box, les touches Fn sont reconnues et seule la webcam ne fonctionne pas sous Cheese, mais je dois avouer ne pas trop avoir cherché. A propos du Wi-Fi, j'ai passé pas mal de temps à essayer de comprendre pourquoi ma carte Atheros était reconnue mais ne fonctionnait pas, en fait il suffisait juste d'appuyer sur la Fn+F11 ;-).

Le bureau de Saratoga

Niveau geek attitude, après Enterprise, Defiant, Deep Space Nine, j'ai encore choisi le nom d'un vaisseau de Starfleet pour nommer mon Wind : Saratoga !

ATI/AMD - fglrx pour Fedora 9

Nicolas Chauvet

La nouvelle version des pilotes ATI est arrivé hier en version 8.10. Pour autant, toujours pas de support pour le Xorg server en version 1.5 utilisé par Fedora 9, la future Fedora 10 et bientôt Ubuntu 8.10 intrepid... C'est du coté d'une version beta qu'il faut aller chercher ce support.

. Et Il semble que canonical ait obtenu de manière privilégiée une archive bien particulière. Bien sûr, la question du nombre d'utilisateurs d'une distribution a peut-être joué, mais le pilote aurait put être disponible en version beta pour l'ensemble des distributions...

Je laisse donc juste l'indication qu'il est possible d'installer le pilote propriètaire, empaqueté depuis ce dépot en version testing. (pour Fedora 9 i686). L'arrivée sur rpmfusion est prévue bientôt. Il est conseillé d'utiliser la version de livna-config-display de rpmfusion; puis, après un redémarrage, de lancer ldconfig en root.

Pour ceux pour qui radeon et radeonhd fonctionne déja de manière satisfaisante, il n'y aura pas de grande améliorations à attendre à priori de cette version beta. Au niveau de l'experince visuelle, compiz est très lent chez moi (x600se) et les seules améliorations seront dans le support de la 3D ainsi que la gestions des doubles écrans, nouvelles cartes, etc..

Pour ceux qui peinent à être convaincu du modèle de développement open-source dont la mauvaise qualité du pilote propriétaire et le manque d'adaptabilité par rapport aux distributions récentes est une preuvre flagrante d'échec; je vous conseille un article de James Bottomley , intitulé "Linux Graphics Essay".

Donc si MS-Canonical pouvait donner un coup de poing sur la table pour obtenir des fabricants de matériel, les specifications pour écrire un pilote libre. (ce qui est encore nécéssaire pour les anciennes cartes nVidia de type Geforce 4 voir le projet NouVeau). Cela serait beaucoups plus profitable à l'éco-système du logiciel libre que de passer du temps en tractation pour avoir un pilote proprio dans sa distrib.

Verr maj et les chiffres

Mehdi Bahri

Aujourd'hui, une personne du chan fedora-fr a demandé si quelqu'un savait comment faire en sorte que la touche VerrMaj active les chiffres du clavier, de façon à ce que VerrMaj+é donne 2 et non É (comportement par défaut sous Windows en outre, donc vous Windowsiens qui me lisez peut être, cela peut éventuellement vous intéresser).

Après quelques petites recherches dans les menus de GNOME je livre ici la solution au cas ou d'autres personnes rechercheraient à faire la même chose sans succès.

Il faut ouvrir gnome-keyboard-properties via un terminal, Alt+F2 ou plus simplement les menus Système>Préférences>Matériel>Clavier. Il faut ensuite séléctionner l'onglet Agencements et cliquer sur le bouton Options de l'agencement.

Ensuite développer les options de Capslock et cocher le bouton radio CapsLock toggles Shift so all keys are affected comme suit : Capture-Options de l'agencement du clavier

Voilà donc pour cette petite astuce ;)" class="smiley

Note : Vous pourriez avoir besoin de relancer X pour que cela fonctionne, avant de le faire prenez bien le temps d'enregistrer votre travail et si possible de quitter ce qui est en cours pour ne rien perdre, ensuite pressez les touches Ctrl+Alt+Backspace et c'est bon.

Verr maj et les chiffres

Mehdi Bahri

Aujourd'hui, une personne du chan fedora-fr a demandé si quelqu'un savait comment faire en sorte que la touche VerrMaj active les chiffres du clavier, de façon à ce que VerrMaj+é donne 2 et non É (comportement par défaut sous Windows en outre, donc vous Windowsiens qui me lisez peut être, cela peut éventuellement vous intéresser).

Après quelques petites recherches dans les menus de GNOME je livre ici la solution au cas ou d'autres personnes rechercheraient à faire la même chose sans succès.

Il faut ouvrir gnome-keyboard-properties via un terminal, Alt+F2 ou plus simplement les menus Système>Préférences>Matériel>Clavier. Il faut ensuite séléctionner l'onglet Agencements et cliquer sur le bouton Options de l'agencement.

Ensuite développer les options de Capslock et cocher le bouton radio CapsLock toggles Shift so all keys are affected comme suit : Capture-Options de l'agencement du clavier

Voilà donc pour cette petite astuce ;)" class="smiley

Note : Vous pourriez avoir besoin de relancer X pour que cela fonctionne, avant de le faire prenez bien le temps d'enregistrer votre travail et si possible de quitter ce qui est en cours pour ne rien perdre, ensuite pressez les touches Ctrl+Alt+Backspace et c'est bon.

Verr maj et les chiffres

Mehdi Bahri

Aujourd'hui, une personne du chan fedora-fr a demandé si quelqu'un savait comment faire en sorte que la touche VerrMaj active les chiffres du clavier, de façon à ce que VerrMaj+é donne 2 et non É (comportement par défaut sous Windows en outre, donc vous Windowsiens qui me lisez peut être, cela peut éventuellement vous intéresser).

Après quelques petites recherches dans les menus de GNOME je livre ici la solution au cas ou d'autres personnes rechercheraient à faire la même chose sans succès.

Il faut ouvrir gnome-keyboard-properties via un terminal, Alt+F2 ou plus simplement les menus Système>Préférences>Matériel>Clavier. Il faut ensuite séléctionner l'onglet Agencements et cliquer sur le bouton Options de l'agencement.

Ensuite développer les options de Capslock et cocher le bouton radio CapsLock toggles Shift so all keys are affected comme suit : Capture-Options de l'agencement du clavier

Voilà donc pour cette petite astuce ;)" class="smiley

Note : Vous pourriez avoir besoin de relancer X pour que cela fonctionne, avant de le faire prenez bien le temps d'enregistrer votre travail et si possible de quitter ce qui est en cours pour ne rien perdre, ensuite pressez les touches Ctrl+Alt+Backspace et c'est bon.

Verr maj et les chiffres

Mehdi Bahri

Aujourd'hui, une personne du chan fedora-fr a demandé si quelqu'un savait comment faire en sorte que la touche VerrMaj active les chiffres du clavier, de façon à ce que VerrMaj+é donne 2 et non É (comportement par défaut sous Windows en outre, donc vous Windowsiens qui me lisez peut être, cela peut éventuellement vous intéresser).

Après quelques petites recherches dans les menus de GNOME je livre ici la solution au cas ou d'autres personnes rechercheraient à faire la même chose sans succès.

Il faut ouvrir gnome-keyboard-properties via un terminal, Alt+F2 ou plus simplement les menus Système>Préférences>Matériel>Clavier. Il faut ensuite séléctionner l'onglet Agencements et cliquer sur le bouton Options de l'agencement.

Ensuite développer les options de Capslock et cocher le bouton radio CapsLock toggles Shift so all keys are affected comme suit : Capture-Options de l'agencement du clavier

Voilà donc pour cette petite astuce ;)" class="smiley

Note : Vous pourriez avoir besoin de relancer X pour que cela fonctionne, avant de le faire prenez bien le temps d'enregistrer votre travail et si possible de quitter ce qui est en cours pour ne rien perdre, ensuite pressez les touches Ctrl+Alt+Backspace et c'est bon.

Verr maj et les chiffres

Mehdi Bahri

Aujourd'hui, une personne du chan fedora-fr a demandé si quelqu'un savait comment faire en sorte que la touche VerrMaj active les chiffres du clavier, de façon à ce que VerrMaj+é donne 2 et non É (comportement par défaut sous Windows en outre, donc vous Windowsiens qui me lisez peut être, cela peut éventuellement vous intéresser).

Après quelques petites recherches dans les menus de GNOME je livre ici la solution au cas ou d'autres personnes rechercheraient à faire la même chose sans succès.

Il faut ouvrir gnome-keyboard-properties via un terminal, Alt+F2 ou plus simplement les menus Système>Préférences>Matériel>Clavier. Il faut ensuite séléctionner l'onglet Agencements et cliquer sur le bouton Options de l'agencement.

Ensuite développer les options de Capslock et cocher le bouton radio CapsLock toggles Shift so all keys are affected comme suit : Capture-Options de l'agencement du clavier

Voilà donc pour cette petite astuce ;)" class="smiley

Note : Vous pourriez avoir besoin de relancer X pour que cela fonctionne, avant de le faire prenez bien le temps d'enregistrer votre travail et si possible de quitter ce qui est en cours pour ne rien perdre, ensuite pressez les touches Ctrl+Alt+Backspace et c'est bon.

Astuce Irssi : Envoyer un faux message de réponse à un ctcp version.

Mehdi Bahri

Voilà une petite astuce très simple pour modifier le message de réponse à un ctcp version :

Dans la fenêtre d'Irssi tapez /set ctcp_version_reply Votre message en ensuite /save

Il est évident que les messages de réponses aux CTCP injurieux, racistes, virulents sont pas très bien vus mais ça ça part du bon sens ^^ Vous pouvez ensuite le modifier directement dans le fichier ~/.irssi/config à la section Settings en le supprimant, c'est le message par défaut qui revients.

Une solution alternative, plus avancée et plus fun est un petit script disponible ici : http://scripts.irssi.org/scripts/fakectcp.pl à l'utilisation très simple et qui enverra un message au hasard choisi dans une liste prédéfinie. Après l'avoir chargé la commande /FCTCP help vous en dira plus. Bien sur pour éviter de le charger manuellement vous pouvez le mettre dans ~/.irssi/scripts/autorun ;)" class="smiley

Pour ceux qui souhaiteraient apprendre à utiliser ce magnifique client qu'est Irssi (non je suis pas dans la team de dev :p ) je vous conseille de lire cet article de la doc fedora-fr qui couvre les aspects les plus fréquemment utilisés et certaines utilisations avancée du logiciel ^^

Bon chat !

Astuce Irssi : Envoyer un faux message de réponse à un ctcp version.

Mehdi Bahri

Voilà une petite astuce très simple pour modifier le message de réponse à un ctcp version :

Dans la fenêtre d'Irssi tapez /set ctcp_version_reply Votre message en ensuite /save

Il est évident que les messages de réponses aux CTCP injurieux, racistes, virulents sont pas très bien vus mais ça ça part du bon sens ^^ Vous pouvez ensuite le modifier directement dans le fichier ~/.irssi/config à la section Settings en le supprimant, c'est le message par défaut qui revients.

Une solution alternative, plus avancée et plus fun est un petit script disponible ici : http://scripts.irssi.org/scripts/fakectcp.pl à l'utilisation très simple et qui enverra un message au hasard choisi dans une liste prédéfinie. Après l'avoir chargé la commande /FCTCP help vous en dira plus. Bien sur pour éviter de le charger manuellement vous pouvez le mettre dans ~/.irssi/scripts/autorun ;)" class="smiley

Pour ceux qui souhaiteraient apprendre à utiliser ce magnifique client qu'est Irssi (non je suis pas dans la team de dev :p ) je vous conseille de lire cet article de la doc fedora-fr qui couvre les aspects les plus fréquemment utilisés et certaines utilisations avancée du logiciel ^^

Bon chat !

Astuce Irssi : Envoyer un faux message de réponse à un ctcp version.

Mehdi Bahri

Voilà une petite astuce très simple pour modifier le message de réponse à un ctcp version :

Dans la fenêtre d'Irssi tapez /set ctcp_version_reply Votre message en ensuite /save

Il est évident que les messages de réponses aux CTCP injurieux, racistes, virulents sont pas très bien vus mais ça ça part du bon sens ^^ Vous pouvez ensuite le modifier directement dans le fichier ~/.irssi/config à la section Settings en le supprimant, c'est le message par défaut qui revients.

Une solution alternative, plus avancée et plus fun est un petit script disponible ici : http://scripts.irssi.org/scripts/fakectcp.pl à l'utilisation très simple et qui enverra un message au hasard choisi dans une liste prédéfinie. Après l'avoir chargé la commande /FCTCP help vous en dira plus. Bien sur pour éviter de le charger manuellement vous pouvez le mettre dans ~/.irssi/scripts/autorun ;)" class="smiley

Pour ceux qui souhaiteraient apprendre à utiliser ce magnifique client qu'est Irssi (non je suis pas dans la team de dev :p ) je vous conseille de lire cet article de la doc fedora-fr qui couvre les aspects les plus fréquemment utilisés et certaines utilisations avancée du logiciel ^^

Bon chat !

Astuce Irssi : Envoyer un faux message de réponse à un ctcp version.

Mehdi Bahri

Voilà une petite astuce très simple pour modifier le message de réponse à un ctcp version :

Dans la fenêtre d'Irssi tapez /set ctcp_version_reply Votre message en ensuite /save

Il est évident que les messages de réponses aux CTCP injurieux, racistes, virulents sont pas très bien vus mais ça ça part du bon sens ^^ Vous pouvez ensuite le modifier directement dans le fichier ~/.irssi/config à la section Settings en le supprimant, c'est le message par défaut qui revients.

Une solution alternative, plus avancée et plus fun est un petit script disponible ici : http://scripts.irssi.org/scripts/fakectcp.pl à l'utilisation très simple et qui enverra un message au hasard choisi dans une liste prédéfinie. Après l'avoir chargé la commande /FCTCP help vous en dira plus. Bien sur pour éviter de le charger manuellement vous pouvez le mettre dans ~/.irssi/scripts/autorun ;)" class="smiley

Pour ceux qui souhaiteraient apprendre à utiliser ce magnifique client qu'est Irssi (non je suis pas dans la team de dev :p ) je vous conseille de lire cet article de la doc fedora-fr qui couvre les aspects les plus fréquemment utilisés et certaines utilisations avancée du logiciel ^^

Bon chat !

Astuce Irssi : Envoyer un faux message de réponse à un ctcp version.

Mehdi Bahri

Voilà une petite astuce très simple pour modifier le message de réponse à un ctcp version :

Dans la fenêtre d'Irssi tapez /set ctcp_version_reply Votre message en ensuite /save

Il est évident que les messages de réponses aux CTCP injurieux, racistes, virulents sont pas très bien vus mais ça ça part du bon sens ^^ Vous pouvez ensuite le modifier directement dans le fichier ~/.irssi/config à la section Settings en le supprimant, c'est le message par défaut qui revients.

Une solution alternative, plus avancée et plus fun est un petit script disponible ici : http://scripts.irssi.org/scripts/fakectcp.pl à l'utilisation très simple et qui enverra un message au hasard choisi dans une liste prédéfinie. Après l'avoir chargé la commande /FCTCP help vous en dira plus. Bien sur pour éviter de le charger manuellement vous pouvez le mettre dans ~/.irssi/scripts/autorun ;)" class="smiley

Pour ceux qui souhaiteraient apprendre à utiliser ce magnifique client qu'est Irssi (non je suis pas dans la team de dev :p ) je vous conseille de lire cet article de la doc fedora-fr qui couvre les aspects les plus fréquemment utilisés et certaines utilisations avancée du logiciel ^^

Bon chat !

Mise à jour de mes RPMS pour backup-manager

Guillaume Kulakowski

Ma review de backup-manager étant toujours figée, je me suis donc contrains à faire un fichier de cron daily malgré mes réticences... Cependant grâce à une suggestion de Remi, j'ai pus rajouter une option au fichier de configuration de backup-manager et la tâche planifiée ne s'exécute que si l'option BM_DAILY_CRON est passée à true.

Notons au passage comment le simple empaquetage d'un logiciel peu permettre de l'enrichir de fonctionnalités  en vu de faciliter son intégration à la distribution cible et de le rendre plus facilement utilisable.

Télécharger les RPM :

Mise à jour de mes RPMS pour backup-manager

Guillaume Kulakowski

Ma review de backup-manager étant toujours figée, je me suis donc contrains à faire un fichier de cron daily malgré mes réticences... Cependant grâce à une suggestion de Remi, j'ai pus rajouter une option au fichier de configuration de backup-manager et la tâche planifiée ne s'exécute que si l'option BM_DAILY_CRON est passée à true.

Notons au passage comment le simple empaquetage d'un logiciel peu permettre de l'enrichir de fonctionnalités  en vu de faciliter son intégration à la distribution cible et de le rendre plus facilement utilisable.