Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Lundi productif

Lundi productif : Hotwire - Shell orienté Objet

Paquet Fedora du jour

Ce billet est une traduction de l'article : Productive Monday: Hotwire - Object-oriented Shell écrit par Chris Tyler.

hotwire

Le shell s'est progressivement amélioré au fil des ans, du Multics shell aux Bourne shell (sh), Korn shell (ksh), Bourne-again shell (bash), et autres dérivés (ash, zsh). Il existe des shells ayant une syntaxe proche du C (csh, tcsh) et il en existe d'autres. Mais la plupart des shells conservent une représentation basée sur du texte, ainsi qu'un affichage de texte défilant.

Hotwire est un hypershell orienté objet offrant une interface graphique intégrée qui propose une manière différente de travailler. Les commandes incorporées au shell comme ls, proc ou filter sont utilisées pour construire des tunnels objets, et l'interface graphique affiche les résultats de ces tunnels de manière intelligente, vous permettant de trier en cliquant sur les entêtes de colonnes, de changer de repertoire and double-cliquant sur les chemins, et ainsi de suite. Hotwire vous permet d'agrandir de façon interactive les tunnels en utilisant la sortie actuelle (sans réexécution) pour de nouvelles commandes. Les commandes sont sensibilisées aux objets et un inspecteur objet implémenté dans l'interface graphique même fournit un accès facile aux détails des méthodes et des propriétés.

De plus, en plus des commandes incorporées, Hotwire vous permet d'exécuter des bribes de code Python et des commandes courantes (comme les boucles). Il permet également la completion grâce à la touche clavier TAB et la mise en mémoire de l'historique des commandes, il peut exécuter des commandes Perl et Ruby, rechercher les sorties précédentes, et peut lancer des commandes dans un émulateur de terminal traditionnel.

En à peine un an, ce projet a parcouru un long chemin , et il serait intéressant de suivre sa progression vu les évolutions programmées, telles que l'accès à distance.

Installation en ligne de commande : yum install hotwire

Installation avec l'installateur graphique : Non disponible dans le navigateur; utiliser la Liste ou la Recherche pour installer Hotwire

Localisation dans le menu après installation : Applications > Outils système > Hotwire Shell

Commande : /usr/bin/hotwire

Site web : http://hotwire-shell.org/

Lundi productif : Meld - Visualiseur de différences

Paquet Fedora du jour

meldCe billet est une traduction de l'article «Productive Monday: Meld - Visual diff/merge tool» écrit par Chris Tyler.

Meld est un outil de comparaison visuel et un outil de fusion de fichier puissant. Il montre les différences entre 3 fichiers maximum avec des code couleurs et vous permet de fusionner ou d'éditer les fichiers comparés. Il peut fonctionner avec des systèmes de commande de version (cvs, svn, hectogramme) et comparéer des répertoires. L'interface est basée sur GTK et comporte des onglets et une barre d'outils.

Meld simplifie grandement le travail en prenant en charge l'édition et la fusion ; en comparant des dossiers, par exemple, vous pouvez simplement cliquer sur les flèches dans la colonne située au milieu pour fusionner le texte d'un côté à l'autre (voir la capture d'écran). Maintenir la touche Ctrl indique des options d'insertion-avant/insertion-après, et maintenir la touche Shift permet la suppression de bloc en un simple clic.


Installation en ligne de commande : yum install meld

Installation avec l'installateur graphique : Applications > Programmation >Meld

Localisation dans le menu après installation : Applications > Programation > Meld Visualiseur de différences

Commande : /usr/bin/meld

Site web : http://meld.sourceforge.net/

Lundi productif : Avidemux - Outil d'encodage et de montage de vidéos

Paquet Fedora du jour

avidemuxAvidemux est un logiciel d'édition vidéo linéaire libre pour les systèmes d'exploitation GNU/Linux, MacOS X et Windows sous licence GNU/GPL similaire à VirtualDub, qui lui tourne sous Windows uniquement.

Très simple d'usage, il permet à un débutant d'éditer simplement et rapidement une vidéo pour l'encoder dans les principaux formats vidéos disponibles.

Avidemux est conçu pour le montage vidéo, l'application de filtres et enfin l'encodage dans différentes formats. Il supporte l'AVI, le MPEG, MP4 et ASF. Il dispose d'une interface développé en Qt et une autre en Gtk, ce qui le rend disponible pour les environnements KDE et Gnome respectivement.(Merci Temet!)

La plupart des opérations possibles sur une vidéo peuvent être faites via ce logiciel : recalage du son par rapport à l'image, définition de la résolution de l'image, du bitrate du son, application de bordures sur l'image, etc ... Une fois les tâches définies, elles sont automatisées et l'arrêt de la machine peut être programmé à la fin du travail.

Astuces : Pour encoder des vidéos au format mp4 afin de les lire sur votre Ipod notamment, il suffit d'ouvrir le fichier source avec Avidemux, puis séléctionner MPEG-4 ASP (lavc) pour la Vidéo.
Pour l'audio, choisir AC3 (lavc), et enfin le format de sortie doit être du MP4 ! Enregistrer, et avec Gtkpod, la vidéo sera lisible sur l'Ipod !


Installation en ligne de commande : yum install avidemux

Installation avec l'installateur graphique : Applications > Son et Vidéo

Localisation dans le menu après installation : Applications > Son et Vidéo

Commande : /usr/bin/avidemux

Site web : http://www.avidemux.org/

Lundi productif : Unison - Outil de synchronisation de fichiers

Paquet Fedora du jour

unison Ce billet est une traduction du billet : Productive Monday: Unison - File synchronization tool écrit par Chris Tyler

Si vous utilisez plus d'un ordinateur dans votre travail quotiden - spécifiquement si l'un d'entre eux est un portable - il est assez courant de terminer par une remise à niveau des versions de fichiers et dossiers sur les différentes machines utilisées.

Unison est un outil de synchronisation bidirectionnelle basé sur une interface graphique et simple d'utilisation. Il tourne sous Windows ainsi que sur la plupart des distributions Linux et Unix, ainsi il permet la synchronisation entre des plateformes différentes, et le tunnel SSH apporte une sécurité efficace au transfert des données sans pour autant nécessiter de clé supplémentaire ou de configuration de pare-feu.


Installation en ligne de commande : yum install unison

Installation en utilisant l'installateur graphique : Système > Outils système > unison

Localisation dans le menu après installation : Applications > Accesoires > Unison File Synchronizer

Commande de lancement : /usr/bin/unison

Site Web : http://www.cis.upenn.edu/~bcpierce/unison/

Merci à Rahul Sundaram d'avoir suggéré Unison! (...)

Lundi productif : Maxima - Calcul scientifique

Paquet Fedora du jour

maxima-guiCe billet est une traduction de l'article «Productive Monday: Maxima» écrit par Chris Tyler.

A la fin des années 1960, un logiciel de calcul algébrique nommé Macsyma était développé au MIT. Il était commercialisé par Symbolics, et inspira nombre d'autres logiciels tels que Maple et Mathematica.

Fedora propose le paquet maxima, un descendant libre de Macsyma (forké en 1982, et placé sous licence GPL en 1998).

Il offre de puissantes fonctions de calculs formel et numérique, ainsi que de tracé 2D et 3D. Le paquet maxima-gui offre une interface graphique simple et fonctionnelle à xmaxima.

(Note : parfois, un processus sbcl (Steel Bank Common Lisp) continue de s'éxécuter après l'arrêt de maxima, et consomme beaucoup de temps CPU.)

Installation en ligne de commande : yum install maxima-gui

Installation en utilisant l'installeur graphique : maxima-gui n'est pas disponible par le menu parcourir (Bienqu'il soit dans le groupe Ingénieurie scientifique); Il faut passer par les onglets rechercher ou liste pour installer le paquet maxima-gui.

Localisation dans le menu après installation : Applications > Programmation > xmaxima

Commande : /usr/bin/maxima-gui (interface graphique)

Commande : /usr/bin/maxima (mode console)

Site web : http://maxima.sourceforge.net/



Mise à jour : Rex Dieter le mainteneur du paquet maxima signale l'existance d'une autre interface graphique à maxima : wxMaxima.

NDT : Rex Dieter annonce aussi dans un commentaire au billet original, qu'il a modifié le paquet et que le programme devrait être visible dans l'onglet parcourir prochainement.