Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : Rawhide

Test Day Gnome 3 Beta

Carlos Vassalo Le 10 mars 2011 va avoir lieu une journée dédiée au test de Gnome 3 beta. Pour celles et ceux qui ont un peu de temps à consacrer à ces tests, voici une excellente façon de contribuer au projet Fedora. Comment ça se passe? Vous faites les tests proposés directement sur votre PC, si vous [...]

Fedora 15 alpha

Carlos Vassalo La version alpha de Fedora 15 est disponible. Même si, habituellement, les versions alpha sont déjà relativement stables, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une version de développement. Et comme toutes versions de développement, elle est là pour être testée massivement, pour dénicher et corriger un maximum d’erreurs. On ne le dira jamais assez : la télécharger [...]

Participez aux journées de tests de Fedora : c'est libre et gratuit pour tous =)

Charles-Antoine Couret

Pour ce premier billet depuis longtemps, je tenais à présenter les journées de tests de Fedora. Particulièrement parce que l'Alpha de la Fedora 14 pointe le bout de son nez et que les journées de tests vont se multiplier.

C'est quoi une journée de tests de Fedora ?

Quand une nouvelle Fedora est en développement, celle-ci va inclure des nouveautés qui peuvent être importantes. Le problème c'est qu'il y a souvent peu de personnes qui testent ces versions, et encore moins nombreux sont les gens qui testent profondément certaines nouveautés (par incompétence dans le domaine, ignorance de la nouveauté, ignorer comment tester correctement et dans l'exactitude, etc.) et avoir des tas de rapports de bogues sur une nouveautés avec des tests faites de manière anarchique (chacun fait comme il peut) n'aide pas toujours les développeurs à savoir où sont les problèmes et quels sont-ils.

C'est pour cela que les personnes chargées de l'Assurance Qualité Fedora font chaque mardi (en général) des Journées de Tests. En gros durant un mardi, on invite tous les testeurs à suivre une procédure dictée avec des outils pour et des commentaires à côté. L'objectif est qu'un maximum de personnes, sur un nombre maximal de machines puissent réaliser tous les tests proposés avant de mettre sur un tableau final tous les résultats obtenus. Ensuite selon les résultats, on ouvre des bogues avec les informations obtenues par ces tests pour corriger ce qui ne va pas.

Pourquoi y participer ?

Pour pas mal de raisons à dire vrai, j'invite tous le monde à le faire et voici pourquoi :

  • Car chaque configuration est unique, la votre peut avoir un problème important (ceci est particulièrement important quand on réalise des tests en rapport avec le matériel utilisé)
  • Plus il y a de testeurs, plus on a d'informations sur le problème et plus c'est simple à corriger (en théorie)
  • Car grâce à vous, peut être qu'on corrigera un problème qui touche beaucoup de monde et qui vous seront indirectement très reconnaissants
  • C'est assez simple, des marches à suivre et des résultats à poster, c'est très guidé (contrairement à un rapport de bogue classique où on doit se démerder pour savoir comment obtenir certaines informations, ici c'est expliqué)
  • En testant la Fedora instable, vous contribuez à son développement ce qui est très bien pour l'égo (ou pour participer à ce bazar) puis ça vous évitera d'avoir à râler quand la version stable sort et que le problème vous saute à la gorge car vous n'avez pas testé plus tôt =)

Qui peut y participer ?

Un peu tout le monde qui a de la bonne volonté, cependant il y a deux mises en garde :

  • Connaitre l'anglais un minimum est un plus pour comprendre les instructions et ensuite assurer quand il y a un bogue à rapporter
  • Utiliser une Fedora en développement comporte toujours des risques et savoir se dépatouiller est également important, ça évite d'avoir des problèmes ou de commettre de grosses conneries

Donc comme vous pouvez le voir, ces Journées de Tests sont très importants et font partie intégrante du développement d'une Fedora. Et si ça vous botte de donner un coup de main, voici le calendrier (en élaboration) des prochaines Journées de Tests : http://fedoraproject.org/wiki/QA/Fedora_14_test_days . Pour connaître la procédure, suffit de cliquer sur la date de l'évènement et vous n'avez plus qu'à suivre les instructions.

Tester la dernière version de GNOME Shell sous Fedora 13

Guillaume Kulakowski

Comme beaucoup le savent déjà, la future version de GNOME sera GNOME 3.0 et embarquera un nouveau gestionnaire de fenêtre à l'ergonomie innovante et entièrement repensée : GNOME Shell.

Fedora embarque bien évidement GNOME Shell dans ses dépôts depuis déjà 2 ou 3 releases, mais la version actuellement en place dans Fedora 13 date déjà de quelques mois. Ce qui est assez dérangeant pour un logiciel en pleine phase de développement.

GNOME Shell

Construction de GNOME Shell avec JHBuild

La solution pour avoir toujours la dernière version de GNOME Shell est de la compiler directement depuis Git, ainsi que toutes ses dépendances grâce à JHBuild. La page de GNOME Shell explique comment construire votre GNOME Shell.

  1. Récupérez le script qui va vous télécharger (avec PackageKit, donc proprement) toutes les dépendances nécessaires à la construction avec JHBuild, ainsi que la configuration de JHBuild :
    curl -O http://git.gnome.org/browse/gnome-shell/plain/tools/build/gnome-shell-build-setup.sh
    /bin/bash gnome-shell-build-setup.sh
  2. Et c'est parti :
    jhbuild build
    
    Attention cependant à être patient (~1 heure).
  3. Ensuite pour lancer gnome-shell :
    ~/gnome-shell/install/bin/gnome-shell --replace
    

Vous l'aurez compris, gnome-shell est proprement installé dans votre répertoire personnel : ~/gnome-shell.

Launcher de GNOME Shell

Récupération de GNOME Shell à partir de la Rawhide

Pour ceux qui ne le savent pas encore, la Rawhide est la prochaine version de Fedora, elle correspond actuellement à Fedora 14. Pour mettre à jour votre gnome-shell

  1. Récupérez la définition du repo rawhide :
    yum install fedora-release-rawhide-13-1.noarch
    
  2. Vérifiez bien que par défaut ce repo est désactivé.
  3. Mettez à jour gnome-shell
    yum --enablerepo=rawhide update gnome-shell 
    

Notification de GNOME Shell

Récupération de GNOME Shell à partir du dépôt de Colin Walters

Colin Walters construit une version de GNOME Shell pour Fedora 13 plus à jour que celle officiellement disponible.

root@zhukov ~> cat /etc/yum.repos.d/gnome-shell.repo
[gnome-shell]name=gnome-shell (Colin Walters)
baseurl=http://fedorapeople.org/~walters/gnome-shell-F$releasever/
enabled=1
gpgcheck=0

Attention, ce dépôt est cassé à l'heure ou j'écris ces quelques lignes.

Alt + tab sous GNOME Shell

Et GNOME Shell dans tout ça ?

Je dois confesser une petite déception, après avoir discuté avec bochecha, je m'attendais à un gros gap entre la version disponible dans les dépôts de Fedora 13 et celle construite directement depuis le Git. Les changement les plus notables sont :

  • Le sort de la barre latéral est enfin fixé : elle dégage,
  • le système de notification est amélioré,
  • un début de gestion des paramétrages avec l'applet horloge par exemple,
  • la gestion des menus au clic droit sur la barre du haut est plus élégant,
  • etc...

Bref, GNOME 3.0 risque fort de ressembler à KDE 4 à ses débuts, un truc pas très utilisable pour patienter la prochaine version. Heureusement que Gnome 3.0 ne marquera pas une rupture comme ce fut le cas avec l'arrivé de KDE 4.0 et que nous pourrons conserver notre ancien gestionnaire de fenêtre (Compiz pour moi actuellement).

Gnome-shell

Carlos Vassalo Parmis les nouveautés de Gnome 3.0, il y en aura une de taille : gnome-shell. Pour les impatients ou ceux qui sont tout simplement curieux, sachez qu’on peut dors et déjà le tester avec Gnome 2.28. Ne l’ayant pas testé sous F11, je ne parlerais ici que de mes tests exécutés sous Rawhide. On installe [...]

J'ai testé la Fedora Rawhide, future Fedora 11

Charles-Antoine Couret

Avant de commencer je rappelle que Fedora Rawhide est une version instable de Fedora qui est en développement pour le moment continu. Il est déconseillé de l'utiliser dans le cadre d'une utilisation en poste de production ou même d'être testé par des non connaisseurs. En effet son usage requiert un nombre de bidouilles très élevé.

Cette version se situe entre la Fedora 10 et la version Alpha de Fedora 11 prévue pour le 20 janvier. En somme ce sont les premières briques qui sont posées et seulement les logiciels ont changé de evrsions, pas encore de nouveautés spécialement conçu pour Fedora 11 pour le moment.

Au début cela commence bien, SELinux bloque (en partie ?) dbus donc adieu Nautilus, le montage automatique des partitions et tout le tralala. Ce problème était connu pour la F9 donc je suppose qu'il sera corrigé rapidement. Entre temps une désactivation de SELinux corrige le problème. Puis X.org consommant trop de CPU à mes yeux (40%) je décide d'installer le pilote nVidia propriétaire (la 180 qui est en béta) mais sans succès, X.org refuse de se lancer ou alors akmod demande un paquet (glibc en 32 bits) inexistants dans les dépôts ou du moins le serveur auquel je pioche mes paquets. Bref je ne pourras pas profiter pleinement de la carte graphique et la bête en devient lente...

Sinon côté nouveautés, on a un bel KDE 4.2 béta 2 qui apporte beaucoup d'améliorations, notamment des plasmoïdes mettant conky au placard, un thème Oxygène retravaillé plus agréable et le menu kickoff plus rapide et agréable à utiliser. Les options commencent à germer et la configuration du bureau redevient un plaisir avec presque autant d'options que la 3.5. Mais aucune nouvelle de Koffice 2.0, ni de Basket 2.0 qui sont assez attendus, du moins je n'ai pas pu les installer (soucis de dépendances) pour pouvoir observer.

On a aussi un Firefox 3.1 en béta, mais pas de Thunderbird 3.0 pour l'instant (il y a une semaine c'était Firefox 3.0.5, donc peut être que Thunderbird 3.0 sera là plus tard). Je constate aussi une amélioration de la rapidité de Yum (ou alors c'est l'effet placebo) mais pas de Presto pour le moment. Pour le rappel, Presto utilisera les deltaRPM, c'est-à-dire qu'au lieu de télécharger tous les paquets pour les mises à jour en entier, il ne téléchargera que les modifications. Donc pour certaines mises à jour de quelques centaines de Mo, peut être que le téléchargement avec les deltaRPM ne dépassera pas les 10Mo... Le CPU sera un poil plus utilisé c'est certains, mais le gain en bande passante pour les serveurs et les foyers seront bénéfiques tant qu'au coût qu'au confort de navigation. Mais cette nouveauté est prévue pour la F11 et semble presque terminée...

Suite à un soucis de dépendances je n'ai pas pu toucher au nouveau GNOME, donc pas de retour pour lui. Le noyau Linux 2.6.28rc9 tourne bien et devrait apporter un mieux dans les systèmes de fichiers comme ext4 tant attendu. Pour le moment Fedora n'offre pas la possibilité d'utiliser ext4 en natif (sans option au boot du CD), peut être dans la Alpha... Car pour le moment pour passer en Fedora Rawhide il faut installer une Fedora 10 et faire la mise à jour en utilisant les dépôts de la Rawhide (ce qui peut expliquer certains problèmes que j'ai rencontré notamment dans les dépendances).

En tout cas cette version est très prometteuse malgré l'instabilité ambiante, je la garde sous le coude en faisant de temps en temps des mises à jours qui corrigeront peut être certains problèmes et apporteront sans doute des nouveautés encore insoupçonnées. Dans la semaine je m'occuperais de rapporter les bogues qui vont bien...

Je posterais probablement un billet pour la version Alpha, à savoir le 20 janvier. Fedora 11 quant à elle est prévue pour le 26 mai, on a donc du temps.

Plymouth

Carlos Vassalo A deux jours de la sortie de la preview de F10 (sauf retard de dernière minute) et vu l’engouement actuel pour Plymouth, le remplaçant de RHGB, nous allons voir comment changer le thème par défaut… Les thèmes disponibles sont, une fois installés avec notre gestionnaire de packages habituel, stockés dans /usr/lib/plymouth/. Par défaut, c’est le [...]

fedora 10 - NetworkManager

Carlos Vassalo Pour la F10, NetworkManager nous fourni, entre autres, une nouveauté que j’apprécie particulièrement : La possibilité de choisir un réseau sans fil déjà existant. Jusqu’à présent, quand on cliquait sur se connecter à d’autres réseaux sans fil…, on avait la fenêtre suivante : Ce qui impliquait que pour se connecter à un réseau existant, il fallait re-saisir [...]