Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Mot-clefs : fedora

PHP 5.4 en préparation

Remi Collet

La version 5.4.0RC1 étant publiée, je commence à travailler sur les RPM de PHP 5.4.0.

Actuellement les RPM sont disponible uniquement pour fedora 15 x86_64 dans le dépot remi-test. Ce sera probablement une nouveauté pour fedora 17. Version actuelle : 5.4.0RC2-dev (clichet 201111130730). Les extensions disponibles : php-pecl-geoip-1.0.8-2 php-pecl-memcache-3.0.6-3 php-pecl-mysqlnd-ms-1.1.2-3 php-pecl-ncurses-1.0.1-4... Lire PHP 5.4 en préparation

Darktable 0.9.3

Edouard Bourguignon

La version 0.9.3 du logiciel de retouche photo darktable vient de sortir, avec au programme des améliorations au niveau performance (optimisations de certains traitements en utilisant les instructions SSE), des traductions mises à jour (dont le français), de nouveau réglages (split toning, tone curve, equalizer, color zones) et bien sûr un lot de correction de bugs. Le site du projet a aussi été refait.

Les paquets Fedora pour cette nouvelle version sont en attente vers le dépôt updates-testing, et si tout ce passe bien ils seront disponibles dans les dépôts stables d'ici une bonne semaine. Cliquez ici pour suivre leur avancée.

A noter qu'un des développeurs du projet a fait d'excellents podcasts pour montrer certaines nouveautés par rapport à la version 0.9.2. Il y a en particulier les sujets de la suppression du bruit (denoising) ou de retouche ponctuelle (spot removal).

Novembre 2011

Premier Samedi Date : samedi 5 novembre 2011 Horaires : de 14h00 à 18h00 Lieu : Carrefour Numérique, Cité des Sciences et de lIndustrie, Paris Pour une nouvelle installation ou pour des ajustements de votre distribution GNU/Linux Fedora, Mandriva, Mageia ou Ubuntu, venez nous retouver le samedi 5 novembre 2011 au Carrefour Numérique de la Cité des [...]

Borsalino est mort vive Stetson (et merci Ikoula) !

Guillaume Kulakowski

Après 5 années de bons et loyaux services, Borsalino, le serveur hébergeant les sites de Fedora-Fr va prendre sa retraite. Mais pas de panique pour la continuité du service cela fait déjà 2 semaines que nos équipes travaillent dare dare pour déménager nos services sur le nouveau serveur, Stetson, lui aussi mis à disposition par notre partenaire Ikoula.

536 jours d'uptime

Au programme, exit la vieille Fedora Core 5 mise à jour en FC6, bonjour la belle Red Hat Enterprise Linux 6.1, installée via KVM par notre ami Remi.

Parmi les nouveautés mises en place grâce au surplus de mémoire (8Go) :

Voila, du coup la partie FC6 du dépôt llaumgui tire sa révérence.

Quand MySQL WorkBench cherche ses tables ...

Alexandre Frandemiche

MySQL WorkBenchDepuis hier, je me suis rendu compte que MySQL Workbench n'arrivait plus à lister les tables de mes schémas MySQL.

Dès que je voulais afficher les tables, "Fetching" apparaissait de manière interminable et systématique ... Serait-ce parce que le paquet fourni par Fedora est corrompu ???

# yum reinstall mysql-workbench ne change rien ...

Je passe alors par le dépôt de Remi, mais rien n'y fait ... Cela doit alors provenir de mes données ... seulement voilà, avec un bon vieux MySQL Query, cela fonctionne ... Il m'aura fallu chercher 2 secondes pour tomber sur cet incident ouvert chez MySQL, lire quelques réponses et tester ce qui suit :

$ mysql-upgrade -u myuser -pmypassword -P myport -h myhost

Je relance MySQL WorkBench et ... tadaaa ! Voilà mes tables !!!

Je pensais que partager cette astuce pourrait servir ou me servir à nouveau ;) !

Mise à jour de quvi pour rawhide : éclatement des paquets

Fabien Nicoleau

Je paquage le logiciel "quvi" pour Fedora. Ce logiciel fournit une bibliothèque (libquvi) permettant de parser les vidéos des sites tels que youtube ou dailymotion (et beaucoup d'autres) ainsi qu'un outil (quvi) utilisant libquvi pour parser les vidéos. La dernière version, la 0.4.0, est maintenant divisée en 3 sources : libquvi (la bibliothèque), libquvi-scripts (les scripts lua utilisés par libquvi permettant de parser les sites) et quvi, l'utilitaire.

J'ai donc aujourd'hui fait les demandes de revue pour les paquets libquvi et libquvi-scripts. Je mettrai à jour quvi quand les deux dépendances auront été importées dans les dépôts:

Ces changements sont importants et ne seront donc effectués que dans rawhide.


Fabien (eponyme)

Mise à jour de quvi pour rawhide : éclatement des paquets

Fabien Nicoleau

Je paquage le logiciel "quvi" pour Fedora. Ce logiciel fournit une bibliothèque (libquvi) permettant de parser les vidéos des sites tels que youtube ou dailymotion (et beaucoup d'autres) ainsi qu'un outil (quvi) utilisant libquvi pour parser les vidéos. La dernière version, la 0.4.0, est maintenant divisée en 3 sources : libquvi (la bibliothèque), libquvi-scripts (les scripts lua utilisés par libquvi permettant de parser les sites) et quvi, l'utilitaire.

J'ai donc aujourd'hui fait les demandes de revue pour les paquets libquvi et libquvi-scripts. Je mettrai à jour quvi quand les deux dépendances auront été importées dans les dépôts:

Ces changements sont importants et ne seront donc effectués que dans rawhide.


Fabien (eponyme)

CentOS + Tomcat + beaucoup d'ouvertures de fichiers = java.net.SocketException: Too many open files

Alexandre Frandemiche

ExceptionTout est dans le titre !!! Comme d'habitude, c'est plus un pense-bête qu'un véritable article ... si ça peut aider ...

J'ai eu une surprise ce matin sur un serveur client de constater cette erreur :

java.net.SocketException: Too many open files


C'est un serveur sous CentOS 5.5 hébergeant un serveur MySQL, un serveur tomcat avec plusieurs Webapps, un serveur Apache et enfin un serveur propriétaire qui utilise pas mal de socket et a une base de donnée en interne ...

Cocktail génial pour visiblement dépasser la limite par défaut du système s'élevant à 1024 que l'on obtient en faisant un :

ulimit -n

Il y a 2 valeurs possibles à modifier, celle présente dans le fichier /proc/sys/fs/file-max par défaut, celle-ci est assez élevée (plus de 64000). Au besoin il faut modifier la ligne suivante :

...

fs.file-max = 64000

...

Si (comme tel était mon cas) la valeur de ce fichier est plus élevée, il reste à ajouter une entrée au fichier /etc/security/limits.conf :

user         -          nofile          8192

ou

@group         -          nofile          8192

La première colonne désigne l'utilisateur ou le groupe (grâce à @) ou encore n'importe qui grâce à *.
La seconde colonne, on détermine si la limite est soft ou hard, ou les 2 grâce à -.
La troisième colonne indique sur quel paramètre cette configuration s'exécute, ici nofile correspond au paramètre open files retourné par ulimit.
Enfin la dernière colonne indique la valeur.
Dans mon cas, j'ai rajouté :

@tomcat         -          nofile          8192
optitime           -          nofile          8192

Il est indiqué sur la documentation Red Hat de redémarrer le serveur pour que cela prenne effet. La solution peut consister à relancer le ou les services concernés ainsi que les sessions utilisateurs.

Voilà, en espérant que ça puisse aider et surtout m'éviter de rechercher cette information à nouveau ;) !

NomNom présent dans les dépôts !

Fabien Nicoleau

clive et cclive sont deux logiciels (du même auteur) permettant de récupérer les vidéos de sites tels que youtube ou dailymotion (et beaucoup d'autres !). Il existait auparavant un "frontend" à ces utilitaires, toujours du même auteur : abby. Ce dernier a été remplacé par NomNom (encore et toujours du même auteur), et permet de visionner les vidéos directement en streaming, ou simplement de les télécharger. Il permet aussi de profiter des options de umph (dont je vous laisse deviner l'auteur ..) pour télécharger toute une liste de lecture, ou de favoris de YouTube. NomNom peut être une bonne alternative à ceux ne souhaitant pas utiliser de plugin flash avec leur navigateur.

umph et NomNom n'étaient pas présents dans les dépôts. Je les ai donc packagés et  proposés. Ces deux paquets ont été acceptés et sont maintenant disponnibles dans les dépôts de Fedora, à partir de la version 15. Pour installer NomNom, en root :

# yum install nomnom


Fabien (eponyme)

Octobre 2011

Premier Samedi Date : samedi 1er octobre 2011 Horaires : de 14h00 à 18h00 Lieu : Carrefour Numérique, Cité des Sciences et de lIndustrie, Paris Pour une nouvelle installation ou pour des ajustements de votre distribution GNU/Linux Fedora, Mandriva, Mageia ou Ubuntu, venez nous retouver le samedi 1er octobre 2011 au Carrefour Numérique de la Cité des [...]

Migration vers boot express card SSD

Frédéric Thouin

Quel bonne nouvelle de voir que le kmod-staging était de retour pour ma fedora 15 et donc le module kernel phison. Celui-ci me permet enfin d'utiliser mon expresscard verbatim SSD 16Go. Et là l'idée me prends de migrer ma partition racine (20Go, ocupé 9.3Go) qui est sur mon HDD SATA 5200rpm 500Go vers l'express card.

Problématique

Mon DELL Studio 1737 ne reconnait pas mon expresscard comme périphérique bootable, donc grub ne le voit pas non plus. Mon ExpressCard SSD demande obligatoirement un module kernel spécifique ( phison ) contenu dans les kmod-staging.

Etat des lieux

voici actuelement la séquance de boot de mon system : grub :

title Fedora (2.6.40.3-0.fc15.x86_64)
        root (hd0,2)
        kernel /boot/vmlinuz-2.6.40.3-0.fc15.x86_64 ro root=UUID=d5cb1ae8-748b-4af6-94cb-92188effabb7 rd_NO_LUKS rd_NO_LVM rd_NO_MD rd_NO_DM LANG=fr_FR.UTF-8 SYSFONT=latarcyrheb-sun16 KEYBOARDTYPE=pc KEYTABLE=fr-latin9 rhgb quiet
        initrd /boot/initramfs-2.6.40.3-0.fc15.x86_64.img
title Fedora (2.6.40-4.fc15.x86_64)
        root (hd0,2)

grub récupère le kernel et initramfs sur la partition /dev/sda3.

Principe du futur boot

Utilisé la partition STATA /dev/sda3 qui contient grub et les fichiers du kernel comme partition de boot utiliser pour grub et le chargement du noyau et indiquer où est la nouvelle racine du systeme. A la fin du boot la partition /dev/sda3 ne sera pas montée.

Préparation de l'enviroment de travail

Pour bien faire il me faut un live USB qui contient le module phison.

Avec l'aide du soft : Fedora LiveUSB creator je crée donc une distrib fedora 15 avec une persistance des données.

Je boot dessus et j'intègre les dépôts RPM-fusion afin d'installer le kmod-staging.

Hop cela installe en même temps le dernier kernel, et à partir de maintenant le module phison est monté quand le ssd est présent au démarage.

Génaration de la racine SSD

Reboot sur liveUSB et préparation de la futur racine :

une fois booté sur le liveUSB je monte la racine SATA ( /dev/sda3 ) dans /source, et la futur racine SSD ( /dev/sdc1 ) dans /dest

Copie de la racine

cp -a /source/* /dest

Préparation au reboot

INITRD

Là un point important qu'il faut bien prendre en compte est que l'image initramfs-2.6.40.3-0.fc15.x86_64.img actuelle placer sur /dev/sda3 ne contient pas le module phison, donc de base le boot du kernel ne peut pas voir l'expressCard. Il faut donc créer un initramfs avec le module phison. Biensur cette image devra etre dans le répertoire /boot de /dev/sda3 ( actuelement monté dans /source)

 mkinitrd --preload phison -f /source/boot/initramfs-2.6.40.3-0.fc15.x86_64ssd.img 2.6.40.3-0.fc15.x86_64

Cette commande est donc composé de :

--preload phison : indique qu'un module complémentaire doit etre intégré à l'image.

-f /source/boot/initramfs-2.6.40.3-0.fc15.x86_64ssd.img : indique le nom de l'image à créer

2.6.40.3-0.fc15.x86_64 : indique la version du kernel à utiliser pour générer l'initrd.

Nous somme donc avec une image initrd contenant le module phison, et une image ne contenant pas ce module.

Je rajoute donc une nouvelle ligne dans le grub.conf de la partition /dev/sda3 (/source/boot/grub.conf) :

title Fedora SSD (2.6.40.3-0.fc15.x86_64)
        root (hd0,2)
        kernel /boot/vmlinuz-2.6.40.3-0.fc15.x86_64 ro root=UUID=6530d8a4-7406-4163-9735-64c4b9175b83 rd_NO_LUKS rd_NO_LVM rd_NO_MD rd_NO_DM LANG=fr_FR.UTF-8 SYSFONT=latarcyrheb-sun16 KEYBOARDTYPE=pc KEYTABLE=fr-latin9 rhgb quiet
        initrd /boot/initramfs-2.6.40.3-0.fc15.x86_64ssd.img

J'indique donc à grub que ses fichiers seront du hd0,2 (/dev/sda3) et que la racine du système n'est plus sur UUID du /dev/sda3, mais sur l'UUID de l'expresscard (/dev/sdb1).

Et biensur je lui dis d'utiliser le initrd contenant le module phison ( /boot/initramfs-2.6.40.3-0.fc15.x86_64ssd.img ).

FSTAB

Il faudra bien-sur modifier le fstab de la nouvelle racine ( actuellement monter dans /dest/etc/fstab) et changer l'UUID de /dev/sda3 pour celui de /dev/sdc1.

UUID=6530d8a4-7406-4163-9735-64c4b9175b83 /                       auto    defaults        1 1

SELINUX

Puis qu'on a effectué une simple copie de la racine SATA vers la racine SSD il faut obligatoirement préparer le premier boot en SSD pour que SELINUX relabèlise les fichiers de la nouvelle racine.

Dans le cas contraire le système de démarrera pas car SELINUX refusera de donner accès aux fichiers système ( une solution par très propre est de rajouter selinux=0 dans la ligne du kernel dans grub.conf A NE PAS FAIRE).

Pour cela il faut créer un fichier .autorelabel à la racine du du futur filesystem racine. donc ici :

touch /dest/.autorelabel

Lors du boot, selinux voyant se fichier, il tentera de relabéliser le filesystem, cela peut prendre un certain temps, et dans mon cas j'ai du rebooter 2 fois pour que la relabélisation soit complète.

résumer

On a donc copier la racine sur le ssd, générer un initrd spécifique avec le module phison ( prise en charge de l'expresscard) copier dans le /boot (de la partition SATA), ajouter une entré dans le grub.conf (de la partition SATA), modifier le fstab ( de la partition SSD), préparé la racine SSD pour que selinux relabélise le file system)

REBOOT

C'est le moment de prier crom, car on va rebooté le système. au reboot on indique bien à grub de booter sur l'entrée Fedora SSD (2.6.40.3-0.fc15.x86_64) et la magie s'opère.

Et le futur ?

La dificulté de tout cela sera dans les mise à jours du kernel (c'est pas tout les jours), et de grub ( c'est encore plus rare).

Pour les mise à jours du kernel il ne faudra simplement pas oublier de régénérer un initrd pour la nouvelle version de kernel, copie le nouveau kernel et l'initrd_ssd dans le repertoire /boot de la partition /dev/sad1. et modifier le grub.conf dans la partition /dev/sda3.

Pour les mise a jours de grub, je vois pas trop, à la limite je ne le metterais pas à jours.

Conclusion

temps de boot

voila mon temps de boot avant :

Sep  1 08:12:35 dellp2 systemd[1]: Startup finished in 1s 457ms 538us (kernel) + 7s 17ms 520us (initrd) + 38s 393ms 430us (userspace) = 46s 868ms 488us.

et après :

Sep  1 11:06:29 dellp2 systemd[1]: Startup finished in 1s 415ms 263us (kernel) + 11s 357ms 679us (initrd) + 20s 101ms 712us (userspace) = 32s 874ms 654us.

soit un gain de 14secondes. ce qui est bien mais pas top.

vitesse des disques

hdparm -Tt /dev/sda
/dev/sda:
 Timing cached reads:   3204 MB in  2.00 seconds = 1603.48 MB/sec
 Timing buffered disk reads: 224 MB in  3.04 seconds =  73.71 MB/sec

hdparm -Tt /dev/sdb
/dev/sdb:
 Timing cached reads:   3312 MB in  2.00 seconds = 1657.42 MB/sec
 Timing buffered disk reads: 328 MB in  3.02 seconds = 108.74 MB/sec

Soit un gain de 35MB/sec ce qui là n'est pas négligeable, et l'ouverture des applications est réellement plus rapide.

Pour rappelle l'expresscard Verbatim SSD 16Go sur mon pc est conecté en PCIexpress 1X !!

Donc cela m'ouvre la porte vers l'envie d'acheter un disque SATA SSD qui là donnera bien plus de performances.

Compte-rendu de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 22 juillet

Emmanuel Seyman

Le 22 juillet, les adhérents de Fedora-Fr étaient conviés à la Cité des Sciences pour une Assemblé Générale Extraordinaire. Plusieurs points étaient à l'ordre du jour. Je vous propose un petit compte-rendu de l'évènement.

Le 22 juillet, les adhérents de Fedora-Fr étaient conviés à la Cité des Sciences pour une Assemblé Générale Extraordinaire. Plusieurs points étaient à l'ordre du jour.

Le premier était le changement de nom de l'association. Le projet Fedora nous demandait depuis quelques temps de changer le nom de l'association. Fedora étant une marque déposée, il faut leur autorisation pour l'utiliser et Fedora ne souhaite pas déléguer l'utilisation de son nom. En plus, le nom Fedora-Fr leur interdit de nous subventionner (le Fisc américain risquant de prendre ça pour de la fraude fiscale).

Ayant consulté la communauté, nous avions retenu trois noms (Yuzimo, Trilby, Borsalinux) avec, en option, un suffixe "-fr" pour marquer le côté francophone de l'association. Les adhérants ont choisi Borsalinux puis de garder le suffixe. L'association Fedora-Fr s'appelle donc désormais Borsalinux-Fr.

Depuis quelques années, nous avions accumulé un certain nombre de modifications aux statuts. Changer de nom implique un changement de statuts et nous avons profité de l'occasion pour voter ces modifications. S'il y en a qu'une à retenir, c'est que l'association a maintenant la possibilité de se réunir via un moyen électronique (là ou avant, les réunions était forcément physiques).

Enfin, on a discuté de reprendre le rôle de distributeur des DVDs de Fedora. En effet, Kevin venait tout juste de recevoir les DVDs de Fedora et on était tous d'accord pour dire que c'est dommage d'attendre 2 mois pour avoir des DVDs à distribuer.

L'assemblée clos, nous avons traversé la rue pour prendre un verre.

Compte-rendu de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 22 juillet

Emmanuel Seyman

Le 22 juillet, les adhérents de Fedora-Fr étaient conviés à la Cité des Sciences pour une Assemblé Générale Extraordinaire. Plusieurs points étaient à l'ordre du jour. Je vous propose un petit compte-rendu de l'évènement.

Le 22 juillet, les adhérents de Fedora-Fr étaient conviés à la Cité des Sciences pour une Assemblé Générale Extraordinaire. Plusieurs points étaient à l'ordre du jour.

Le premier était le changement de nom de l'association. Le projet Fedora nous demandait depuis quelques temps de changer le nom de l'association. Fedora étant une marque déposée, il faut leur autorisation pour l'utiliser et Fedora ne souhaite pas déléguer l'utilisation de son nom. En plus, le nom Fedora-Fr leur interdit de nous subventionner (le Fisc américain risquant de prendre ça pour de la fraude fiscale).

Ayant consulté la communauté, nous avions retenu trois noms (Yuzimo, Trilby, Borsalinux) avec, en option, un suffixe "-fr" pour marquer le côté francophone de l'association. Les adhérants ont choisi Borsalinux puis de garder le suffixe. L'association Fedora-Fr s'appelle donc désormais Borsalinux-Fr.

Depuis quelques années, nous avions accumulé un certain nombre de modifications aux statuts. Changer de nom implique un changement de statuts et nous avons profité de l'occasion pour voter ces modifications. S'il y en a qu'une à retenir, c'est que l'association a maintenant la possibilité de se réunir via un moyen électronique (là ou avant, les réunions était forcément physiques).

Enfin, on a discuté de reprendre le rôle de distributeur des DVDs de Fedora. En effet, Kevin venait tout juste de recevoir les DVDs de Fedora et on était tous d'accord pour dire que c'est dommage d'attendre 2 mois pour avoir des DVDs à distribuer.

L'assemblée clos, nous avons traversé la rue pour prendre un verre.

Ajouter un de ses scripts au menu Applications de Gnome-Shell

Tom Dubin Lorsque lon utilise souvent ses propres scripts ou des logiciels non packagés, on na pas forcément envie dutiliser la ligne de commande pour les lancer. Voici comment créer un lanceur simplement. Ce launcher est un fichier .desktop qui peut se trouver soit dans ~/.local/share/applications/ si on veut que le lanceur soit visible uniquement de notre [...]

Création d'un dépôt RPM à base de Fedora

Alexandre Frandemiche

Introduction

Je vais partir du principe que nous allons créer un dépôt RPM pour Fedora 14 et CentOS/RHEL 5 dans /var/www/html/linux/. Voici l'arborescence :

/var/www/html/linux/fedora/14/i386/
/var/www/html/linux/fedora/14/x86_64/
/var/www/html/linux/el5/5/i386/
/var/www/html/linux/el5/5/x86_64/

Chacun des chemins cités ci-dessus est un dépôt. Ainsi, dans ce qui suit on remplacera /path/myrepo par /var/www/html/linux/fedora/14/i386/ puis pour l'ensemble des commandes par /var/www/html/linux/fedora/14/x86_64/ et ainsi de suite pour chacune des architecture des distributions que concerne notre dépôt.

Vos rpm seront donc présents avant la génération de createrepo et repoview ;)
MyRepo

Préparation des chemins contenant les RPM

su -lc 'mkdir -p /var/www/html/linux/fedora/14/i386/'
su -lc 'mkdir -p /var/www/html/linux/fedora/14/x86_64/'
su -lc 'mkdir -p /var/www/html/linux/el5/5/i386/'
su -lc 'mkdir -p /var/www/html/linux/el5/5/x86_64/'


Pour el5, on peut installer des pré-configuration lors de l'installation de l'OS, du coup, $releaseversion n'est pas forcément 5, mais peut être 5Workstation, 5client ou 5Server. Dans ce cas on en profite pour créer des liens symboliques :
su -lc 'ln -s /var/www/html/linux/el5/5/ /var/www/html/linux/el5/5Workstation'
su -lc 'ln -s /var/www/html/linux/el5/5/ /var/www/html/linux/el5/5Client'
su -lc 'ln -s /var/www/html/linux/el5/5/ /var/www/html/linux/el5/5Server
'

Installer un dépôt RPM

Installation d'un serveur web

Tout d'abord commençons par installer un serveur Apache :
su -lc 'yum install httpd'

Configuration du dépôt

Pour configurer notre dépôt, nous allons utiliser l'outil createrepo :
su -lc 'yum install createrepo'

Créons dans /etc/httpd/conf.d/ un fichier de configuration pour notre dépôt dans Apache :
su -lc 'vi /etc/httpd/conf.d/repository.conf'

Voici le contenu du fichier :

<Directory /var/www/html/>
    Options Indexes
    Options Indexes FollowSymLinks
    Order allow, deny
    Allow from all
</Directory>

Création du dépôt

La commande de base pour créer une dépôt est createrepo :
createrepo /path/monrepo

Le plus souvent, on crée un dépôt en générant une base sqlite (cela nous sera utile pour repoview), pour cela, il faut utiliser l'option -d :
createrepo -d  /path/monrepo

L'option -g permet de prendre en compte un groupe de RPM définit dans un fichier comps.xml :
createrepo -d -g /path/comps.xml /path/monrepo

Ainsi, nous pourrons utiliser les commandes yum grouptruc avec notre dépôt !

L'option --unique-md-filenames semble utile, notamment lorsque 'lon a plusieurs mirroir, permet ede donner un nom unique aux metadatas.
L'option --checksum sha est indispensable pour le dépôt EL-5 (la valeur par défaut, sha256, est ok pour fedora >= 11 et EL >= 6)

Donc au final on se retrouve avec :

createrepo --unique-md-filenames --checksum sha -d -g /path/comps.xml /path/monrepo

Génération de repoview

Un dépôt, c'est bien, de quoi le parcourir avec un design sympa, c'est mieux !

Installation de Repoview

su -lc 'yum install repoview'

Utiliser l'option -d sur la commande createrepo afin de créer la base sqlite qui sera utilisée par repoview.

Création des page html via repoview

Ensuite, c'est très simple on demande à repoview de créer les pages qui permettront de naviguer dans notre dépôt !
repoview /path/monrepo

Pour terminer, assurons-nous de disposer des droits pour l'utilisateur apache :
su -lc 'chmod o+rX /path/monrepo'

Exemple de fichier Comps.xml afin de créer des groupes de rpm

Si vous désirez installer l'ensemble de vos rpm dans votre repo, ou un sous-ensemble spécifique, vous devrez créer un fichier de groupes : comps.xml. Pour notre exemple, si nous voulions que myrpm.noarch.rpm soit installé par défaut et mybinrpm.i386.rpm soit une option, nous créerions un fichier de comps.xml comme ceci :

    <comps>
    <!--  <meta> -->
    <!-- Meta information will go here eventually -->
    <!--  </meta> -->
      <group>
        <id>mygroup</id>
        <name>MyGroup</name>
        <default>true</default>
        <description>Default RPMS from MyRepo</description>
        <uservisible>true</uservisible>
        <packagelist>
          <packagereq type="default">myrpm</packagereq>
          <packagereq type="optional">mybinrpm</packagereq>
        </packagelist>
      </group>
    </comps>

Pensez à relancer createrepo afin que vos groupes soient accessibles par les personnes ayant votre dépôt de configuré !

Ajout de pages manquantes

Cette opération est effectuée qu'un seule fois à la création de l'arborescence, puis à l'ajout d'un release ou d'une distribution.

Index principal dans /var/www/html/

Notre dépôt est prêt, reste à y ajouter quelques pages et feuilles de style !
su -lc 'vi /var/www/html/index.html
Voici le contenu :

<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml">
   
<meta http-equiv="content-type" content="text/html;charset=UTF-8">
<head>
        <meta content="text/html; charset=utf-8" http-equiv="content-type" />
        <title>RepoView: MyRpo</title>
        <link href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/css/repostyle.css" type="text/css" rel="stylesheet" />
        <meta content="index,follow" name="robots" />
        <link rel="shortcut icon" href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/favicon.ico" />
</head>
<body>
    <div id="page">
        <div id="top">
            <h1><span><a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/index.html">My - Packages</a></span></h1>
        </div>
        <p id="prelude"><a href="http://www.opti-time.com/">Site</a> | <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/index.html">Dépôt</a></p>
        <div id="wrapper">
            <div id="main">
                <div id="content">
                    <h2>Download mirrors</h2>
                    <ul class="pkglist">
                        <li><a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/index.html" class="inpage">http://monurl/linux/</a> - <strong>primary</strong></li>
                    </ul>
                    <h2>Distribution choice</h2>
                    <h3>Fedora - Maintained version</h3>
                    <ul class="pkglist">
                        <li>
                            <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/linux/fedora/14/index.html" class="inpage">Fedora 14 (Laughlin)</a> -
                                                        repository auto-configuration package : <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/linux/fedora/14/x86_64/my-repo-fedora-2.0-0.0.fc14.noarch.rpm">My-repository-fc-14.rpm</a>
                        </li>
                    </ul>
                    <h3>Enterprise Linux (RHEL / CentOS / Other clones)</h3>
                    <ul class="pkglist">
                        <li>
                            <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/linux/el5/5/index.html" class="inpage">Enterprise Linux 5.5</a> -
                            repository auto-configuration package : <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/linux/el5/5/x86_64/my-repo-el5-2.0-0.0.el5.noarch.rpm">My-repository-el-5.rpm</a>
                        </li>

                    </ul>
                    <h2>Other resources</h2>
                    <ul class="pkglist">
                        <li>
                            <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/linux/RPM-GPG-KEY-MyRepo.gpg" class="inpage">RPM-GPG-KEY-MyRepo</a>: the GnuPG public key of the key pair used to sign MyRepo's packages
                        </li>
                    </ul>
                </div>
            </div>
        </div>
        <div id="footer">
            <ul id="w3c">
                <li>
                    <a id="vxhtml" href="http://validator.w3.org/check/referer">XHTML 1.1 valide</a>
                </li>
                <li>
                    <a id="vcss" href="http://jigsaw.w3.org/css-validator/check/referer">CSS 2.0 valide</a>
                </li>
            </ul>
            <p>
                by <a href="http://mricon.com/trac/wiki/Repoview">Repoview</a> | Designed for <a href="http://www.myRepo.org/">MyRepo</a>
            </p>
        </div>
    </div>
</body>
<meta http-equiv="content-type" content="text/html;charset=UTF-8">
</html>

su -lc 'vi /var/www/html/css/repostyle.css
Voici le contenu :

ul, ul li {
    list-style: none;
    }
a:link, a:visited {
    color: #000;
    text-decoration: underline;
    }
a:hover {
    color: #000;
    text-decoration: none;
    }
.nav {
    text-align: right;
    color: gray;
    font-size: small;
    }
.nactive {
    border-bottom: 1px dotted blue;
    background-color: lavender;
    color: blue;
    font-size: small;
    text-decoration: none;
    }
.ninactive {
    color: gray;
    font-size: small;
    }
.nlink {
    text-decoration: none;
    color: blue;
    font-size: small;
    }
.nlink:hover {
    background-color: lavender;
    border-bottom: 1px dotted blue;
    font-size: small;
    }
.inpage {
    text-decoration: none;
    color: blue;
    }
.inpage:hover {
    background-color: mistyrose;
    color: red;
    border-bottom: 1px dotted red;
    }
.levbar {
    position: absolute;
    top: 0px;
    left: 0px;
    width: 11em;
    height: 100%;
    border-right: 4px dotted gray;
    border-bottom: 4px dotted gray;
    background-color: gainsboro;
    }
.main {
    position: absolute;
    left: 13em;
    width: 75%;
    }
h1,h2,h3,h4,h5 {
    border-bottom: 1px dotted gray;
    border-top: 1px dotted gray;
    background-color: whitesmoke;
    font-weight: normal;
    }
.pagetitle {
    border-top: 1px dotted gray;
    border-bottom: 1px dotted gray;
    padding-top: 5%;
    padding-bottom: 5%;
    margin-top: 5%;
    margin-bottom: 5%;
    text-align: center;
    width: 100%;
    color: gray;
    background-color: white;
    }
dt  {
    font-weight: bold;
    margin-top: 1%;
    }
th  {
    background-color: whitesmoke;
    text-align: left;
    }
.field  {
    background-color: whitesmoke;
    text-align: right;
    }
.levbarlist {
    list-style-type: none;
    padding: 5%;
    border-top: 1px dotted gray;
    border-bottom: 1px dotted gray;
    background-color: whitesmoke;
    }
.pkglist {
    padding-top: 2%;
    padding-bottom: 2%;
    list-style-type: circle;
    }
.letterlist {
    background-color: whitesmoke;
    }
.letterlist a {
    padding-left: 0.2em;
    padding-right: 0.2em;
    }
.footernote {
    text-align: right;
    font-size: small;
    background-color: whitesmoke;
    border-top: 1px dotted gray;
    color: gray;
    }
.repoview {
    text-decoration: none;
    color: gray;
    border-bottom: 1px dotted gray;
    font-size: small;
    }
.repoview:hover {
    background-color: lavender;
    border-bottom: 1px dotted blue;
    color: blue;
    font-size: small;
    }

NB : Ce style est très fortement/probablement inspiré de celui qu'utilise Remi pour ses dépôts !

Index de redirection dans /var/www/html/linux/

su -lc 'vi /var/www/html/linux/index.html'
Voici le contenu :

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml">
<head>
<meta http-equiv="content-type" content="text/html; charset=UTF-8" />
<meta http-equiv="refresh" content="0; url=../index.html" />
<title>Repository MyRepo</title>
<meta name="robots" content="noindex,follow" />
<link href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/../css/repostyle.css" type="text/css" rel="stylesheet" />
</head>

<body>
<p><a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/../index.html">Packages MyRepo</a></p>
</body>
</html>

Index dans chacun des dépôts

Ici placez cet index autant de fois que de distributions supportée par votre dépôt
su -lc 'vi /var/www/html/linux/fedora/14/index.html'
Voici le contenu :

<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html>
<head>
    <meta content="text/html; charset=utf-8" http-equiv="content-type" />
    <title>Opti-Time - Fedora 14</title>
    <link href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/i386/repoview/layout/repostyle.css" type="text/css" rel="stylesheet" />
    <meta content="index,follow" name="robots" />
    <link rel="shortcut icon" href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/../../favicon.ico" />
</head>
<body>
    <div id="page">
        <div id="top">
            <h1><span><a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/../../../index.html">MyRepo- Packages</a></span></h1>
        </div>
        <p id="prelude"><a href="http://www.myrepo.com/">Site</a> | <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/index.html">Dépôt</a></p>
        <div id="wrapper">
            <div id="main">
                <div id="content">
                        <h2>Fedora 14 (Laughlin)</h2>
                    <h3>MyRepo</h3>
                    <ul class="pkglist">
                        <li>
                            <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/i386/repoview/index.html" class="inpage">i386</a>
                        </li>
                        <li>
                            <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/x86_64/repoview/index.html" class="inpage">x86_64</a>
                        </li>
                    </ul>
                    <!--<h3>MyRepo-test</h3>
                    <ul class="pkglist">
                        <li>
                            <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/test/i386/repoview/index.html" class="inpage">i386</a>
                        </li>
                        <li>
                            <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/test/x86_64/repoview/index.html" class="inpage">x86_64</a>
                        </li>
                    </ul>-->
                </div>
            </div>
            <div id="sidebar">
                <h2>fedora 14</h2>
                <ul class="levbarlist">
                    <li>
                        <a href="http://www.slobberbone.net/dotclear/index.php?post/2011/08/17/../../../index.html" class="nlink" title="Back to distribution choice">Back to distribution choice</a>
                    </li>
                </ul>
            </div>
        </div>
        <div id="footer">
            <ul id="w3c">
                <li>
                    <a id="vxhtml" href="http://validator.w3.org/check/referer">XHTML 1.1 valide</a>
                </li>
                <li>
                    <a id="vcss" href="http://jigsaw.w3.org/css-validator/check/referer">CSS 2.0 valide</a>
                </li>
            </ul>
            <p>
                by <a href="http://mricon.com/trac/wiki/Repoview">Repoview</a> | Designed for <a href="http://www.myrepo.com/">MyRepo</a>
            </p>
        </div>
    </div>
</body>

<meta http-equiv="content-type" content="text/html;charset=UTF-8">
</html>

NB : changez donc fedora et 14 par el5 et 5 pour CentOS et RHEL.

Terminons par redonner la propriété du répertoire /var/www/html/ à apache :
su -lc 'chown -Rf apache:apache /var/www/html/'Merci Remi !
su -lc 'chmod o+rX /path/monrepo'

Scripts de régénération automatique des dépôts

Tâche que vous allez vous trouvez à faire souvent, voici donc un script pour le dépôt el5.5 (effectué avec les droits root) :

#!/bin/sh

chown -R apache:apache /var/www/html/linux/el5/
createrepo -g ~/comps.xml -d /var/www/html/linux/el5/5/i386/
createrepo -g ~/comps.xml -d /var/www/html/linux/el5/5/x86_64/
repoview /var/www/html/linux/el5/5/i386/
repoview /var/www/html/linux/el5/5/x86_64/
#permet d'avoir le même style que l'index.html
cp -f /var/www/html/css/repostyle.css /var/www/html/linux/el5/5/i386/repoview/layout/
cp -f /var/www/html/css/repostyle.css /var/www/html/linux/el5/5/x86_64/repoview/layout/
/etc/init.d/httpd reload

Et pour Fedora 14 :

#!/bin/sh

chown -R apache:apache /var/www/html/linux/fedora/
createrepo -g ~/comps.xml -d /var/www/html/linux/fedora/14/i386/
createrepo -g ~/comps.xml -d /var/www/html/linux/fedora/14/x86_64/
repoview /var/www/html/linux/fedora/14/i386/
repoview /var/www/html/linux/fedora/14/x86_64/
#permet d'avoir le même style que l'index.html
cp -f /var/www/html/css/repostyle.css /var/www/html/linux/fedora/14/i386/repoview/layout/
cp -f /var/www/html/css/repostyle.css /var/www/html/linux/fedora/14/x86_64/repoview/layout/
/etc/init.d/httpd reload

Génération de la clé GPG et du fichier myrepo.repo

Pour finaliser votre dépôt, il vous faut une clé GPG qui va authentifier vos rpm présents sur le dépôt, je vous invite à lire GnuPG : Signature et Chiffrement afin de créer votre propre clé GPG.
Ensuite, il va falloir ajouter la définition de votre dépôt et la clé GPG à chacun de vos "clients" de votre dépôt.
Voici le fichier qui sera dans /etc/yum.repo.d/
su -lc 'vi /etc/yum.repo.d/myrepo.repo'

[MyRepo]
name=MyRepo Repository for Enterprise Linux $releasever - $basearch
baseurl=http://repository.opti-time.net:81/linux/el5/$releasever/$basearch/
enabled=1
#failovermethod=priority
metadata_expire=7d
gpgcheck=1
gpgkey=file:///etc/pki/rpm-gpg/RPM-GPG-KEY-MyRepo.gpg

Et comme un exemple est toujours mieux qu'un beau discours, voici le contenu de mon fichier myrepo.spec qui me permet de générer un rpm pour ajouter MyRepo !

Name:           myrepo-repo-el5
Version:        1.0
Release:        0.0%{?dist}
Summary:        This package is the repository of MyRepo

Group:          Applications/ProjectManagement
License:        GPL
URL:            http://www.myrepo.org/linux/
Vendor:        Slobberbone
Source0:        %{name}.tar.gz
BuildRoot:      %{_tmppath}/%{name}-%{version}-%{release}-root-%(%{__id_u} -n)
BuildArch:    noarch

%description
Repository RHEL / Centos for MyRepo

%prep

%setup -q

%install
rm -rf %{buildroot}
mkdir -p %{buildroot}%{_sysconfdir}/yum.repos.d/
mkdir -p %{buildroot}%{_sysconfdir}/pki/rpm-gpg/
install -c -m 755  optitime.repo %{buildroot}%{_sysconfdir}/yum.repos.d/
install -c -m 755 RPM-GPG-KEY-Opti-TimeSA.gpg %{buildroot}%{_sysconfdir}/pki/rpm-gpg/

%clean
rm -rf %{buildroot}

%files
%defattr(-,root,root,-)
%{_sysconfdir}/yum.repos.d/optitime.repo
%{_sysconfdir}/pki/rpm-gpg/RPM-GPG-KEY-Opti-TimeSA.gpg

%changelog
* Wed  Aug 17 2011 MyRepo <slobberbone@myrepo.org> 1.0-1.1
- initial release

Bien-sur, il faudra en faire un pour Fedora 14, en remplaçant el5 par fc ;)
Il ne faut pas oublier que lorsque vous mettez vos RPM sur le dépôt que ceux-ci soient signés grâce à la commande :
rpmsign --addsign monrpm.rpm

Conclusion

Vous voilà fin prêt ! La technique n'est peut-être pas orthodoxe, mais ça a le mérite de fonctionner ! Comme d'habitude, je vous invite à me laisser des commentaires afin de l'améliorer !

Les planètes su Système Libre

Alexandre Frandemiche

Bonjour à tous !

Je commence à avoir pas mal de liens que je garde dans un pauvre fichier texte ! Je n'ai pas encore pu m'installer une instance de Firefox Sync sur mon Nas, alors je ne déroge pas à la règle du cordonnier le moins bien chaussé !

Bref, tout ça pour vous annoncer une nouvelle catégorie sur mon blog ou je compte partager ces liens accumulés au fil des années ... C'est parti !!!

Un des outils dont je raffole particulièrement, c'est le planet ! Petit rappel de ce qu'est un planet grâce à Wikipédia :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Planet

PlanetVoici une liste de planets forts intéressants pour tous libristes et/ou intéressés par l'informatique en général ! On y trouve souvent des sources qui nous donne envie de réaliser des projets qui nous inspirent et ça, c'est ce que je préfère dans ce domaine !!!

Totalement fan de ce concept, Communauté-SLA.org a très vite découvert un nouvel outil : son propre planet, source unique d'actualité concernant la SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique ou maladie de Charcot).

Voici la liste :

Planets Général

Planets Distributions
Planets Logiciels
Cette liste n'est pas exhaustive, complétez-là et partagez-là ;) !

Les RMLL 2011

Emmanuel Seyman

Comme tous les ans, Fedora-Fr était présent aux RMLL dont l'édition de cette année se déroulait à Strasbourg du 9 au 14 juillet.

Je suis arrivé à Strasbourg vendredi soir (le 8 juillet, donc). Les RMLL commençaient cette année avec le Village Grand Public qui se déroulait Place Broglie. Arrivé sur place, je découvre qu'une grande partie du village est consacré à l'art libre, la culture libre, la musique libre, ... La seule tente consacrée aux démos et aux installations ne permet que d'héberger les ordinateurs de démo de NUI.

Pendant le weekend, j'ai pu croiser Nicolas Chauvet et Bertrand Jugelas, le premier m'apprenant que Kevin, le secrétaire de l'association, a eu une empêchement de dernière minute et qu'il n'est donc pas là. Problème: c'est Kevin qui devait apporter tout le matériel du stand (kakemono, flyers,...).

Le dimanche, ma copine et moi passons quelques heures a surfer sur le site web de Fedora. Je découvre toute une section du site web consacrée au marketing avec des posters, des modèles d'autocollants, ... Nous décidons d'apporter quelques cubes à découper sur le stand. Lundi matin, nous passons par un magasin de reprographie pour demander 50 photocopies du cube et une version A3 de deux Fedora. En route vers le Campus de l'Esplanade.

Nous étions sur une rangée de 4 stands (Mageia, Fedora-Fr, OpenSuse, GnomeFr). Arrivé le premier, je choisis une table et commence à décorer le stand. Quelques minutes plus tard, nos amis de Mageia nous rejoignent et prennent place à coté de nous. Plus tard encore, NUI vient tenir le stand OpenSuse et Vincent Untz passe sur le stand Gnome-Fr.

Nous avons profité de la semaine pour prendre quelques photos. Vous les retrouverez sur la page Facebook de fedora-fr.org.

La semaine a été plutôt tranquille (le consensus est qu'il y avait moins de monde qu'aux éditions précédentes). Des personnes sont venus nous voir à intervalles réguliers. Beaucoup connaissaient déjà la distribution mais quelques uns faisaient le tour des stands pour découvrir toutes les facettes du Logiciel Libre.

L'alternance sur le stand m'a permis d'assister à plusieurs conférences. Ça a aussi été l'occasion de revoir des têtes connues (Sébastien Bahloul, les gens de Normation, Guillaume Lelarge, ...). Si l'édition de l'année prochaine se tient, j'y serai à nouveau.