Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Planet de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

A propos

Cette page est actualisée toutes les heures.

Cette page est une sélection de blogs autour de Fedora. Fedora-Fr.org décline toute responsabilité au sujet des propos tenus par les auteurs des blogs de ce planet. Leurs propos sont leur entière responsabilité.

Le contenu de ce planet appartient à leurs auteurs respectifs. Merci de consulter leur blogs pour obtenir les licences respectives.

Sortie de Fedora 22

Charles-Antoine Couret

En ce mardi 26 mai 2015, le projet Fedora est fier dannoncer la sortie de la distribution GNU/Linux Fedora 22. Cette version introduit des mises à jour des environnements de bureaux populaires : GNOME 3.16, KDE Plasma 5.3 et Xfce 4.12. Ces versions apportent beaucoup de finitions esthétiques comme des thèmes mieux finis ou les notifications retravaillées.

Gnome-Shell_bureau.png

Fedora en profite pour y introduire dans ces programmes la préparation de l'arrivée de Wayland. Rappel, Wayland est un protocole graphique destiné à remplacer X11 pour la gestion des fenêtres et des périphériques. Encore instable, il sera activé par défaut dans le gestionnaire de connexion de Gnome (GDM) et la gestion des souris, claviers, touchpads et autres passera par libinput (lié à Wayland) au lieu de X11. L'objectif est de préparer la mise à disposition de Wayland par défaut dans Fedora 23, avec XWayland de disponible pour les applications non compatibles.

Sinon deux nouveaux environnements font leur apparition : LXQt et qtile. Le premier se veut être le pendant de LXDE à savoir léger et très minimaliste en utilisant la bibliothèque Qt. Quant au second, c'est un gestionnaire de fenêtre pavant très personnalisable à l'aide du langage Python.

Un meilleur support des langues non-latines est proposé notamment avec des polices et méthodes de saisis orientés pour certaines langues indiennes. Mais aussi la plupart des langages de programmations améliorent leur support d'Unicode : glibc, Perl 5.20 et Ruby 2.2. Pour les développeurs GCC 5.1 est disponible qui est une version majeure qui rompt la compatibilité de l'ABI C++, Fedora a fait le choix que l'ancienne ABI est utilisée pour cette version par défaut.

Côté administration système, nous noterons surtout le remplacement de Yum par DNF. DNF en est une réécriture complète qui améliore grandement les performances par l'usage de bibliothèques externes pour la gestion des dépendances et des dépôts. Si les deux programmes se ressemblent, les options divergent quelque peu. Cette page listant les principales différences. L'application Yum redirige vers DNF.

Un assistant de migration a été ajouté pour aider les personnes à effectuer les mises à jour des programmes et de leur configuration de Fedora 21 à 22 par exemple. Une suite d'utilitaires aide à concevoir une BDD avec PostgreSQL, d'autres rôles similaires à venir seront à prévoir pour simplifier l'usage serveur de la distribution. Le serveur DNS Bind passe en version 9.10 qui améliore grandement les possibilités de sécurité et les performances.

Pour finir, l'informatique dans les nuages progresse. Au menu l'ajout de Vagrant pour simplifier le déploiement d'images destinées aux tests ou au développement. Puis la mise à disposition de Fedora Atomic Host pour simplifier le déploiement d'applications sécurisées en couplant Docker et SELinux.

Et bien d'autres nouveautés encore !

Liens

Dépêche sous licence CC BY-SA

jQuery async Gravatar, chargez vos Gravatars de manière asynchrone

Guillaume Kulakowski

Jusqu'à présent, j'utilisais sur mon blog la librairie async-gravatars de Joseph Scott qui permettait de charger de manière asynchrone les Gravatars utilisés pour illustrer vos commentaires avec vos têtes. Je ne vais pas m'étendre sur cette méthode de chargement, d'autres l'on déjà (très bien) fait ici ou .

Le problème c'est que la dite librairie n'est plus disponible sur le compte GitHub de son auteur et que la sanction fut immédiate chez moi : ça m'a pété une erreur Bower et m'a donc fait planter la chaine de construction Grunt du thème de mon blog. Bref, j'ai contacté l'auteur, sans obtenir de réponse, pour savoir si je pouvais forker et maintenir la librairie. Sans réponse j'ai donc entrepris de la réécrire from scratch. J'y ai quand même rajouté des options de paramétrages (via data attributes) mais également des contrôles de qualité & une intégration continue :

  • Tests unitaires JavaScript avec QUnit,
  • Qualité de code JS via JSHint,
  • Code check style via JSCS,
  • et pour tous les nouveaux fichiers introduits : Markdown lint, JSON Lint, etc...
  • Le tout intégré via la Plateforme d'Intégration Continue Travis et une qualité de code contrôlée via Code Climate.

Bref, c'est actuellement la librairie qui tourne sur mon blog et vous pourrez la trouver sur GitHub ou la télécharger via Bower.

Surveillance d'une carte contrôleur RAID LSI MegaSAS 9260 sous Debian / Proxmox

Guillaume Kulakowski

Au travail, nous utilisons un serveur Dell Power Edge R710 pour gérer plusieurs VMs de développements. Pour l'hyperviseur et connaissant mes obédiences, nous sommes partis sur une solution Open source à savoir ProxMox VE. Dell fourni pas mal d'outils pour monitorer leurs machines mais rien pour Proxmox basée sur une Debian et ne disposant pas d'interface graphique.

Bref, suite à une visite de la salle blanche, je me suis rendu compte que l'un des disques durs RAID 5 était en erreur sans qu'aucune de mes sondes ne me remonte la moindre information. J'ai donc dû rechercher des informations sur la carte contrôleur RAID (une LSI MegaSAS 9260) pour voir comment sous Linux et plus particulièrement sous Debian, je pouvais lui faire cracher des informations.

Après un peu de recherche, je suis tombé sur un dépôt apt qui propose un outil appelé megacli supportant cette carte et qui permet de retourner les informations en ligne de commande. De là, j'ai fais un petit cron qui va lancer une analyse et rechercher les mots tels que "Degraded" ou "Failed" et me voila avec une solution de surveillance rapide.

Nouveau domaine : remirepo.net

Remi Collet

Lors de l'ouverture de ce site en 2005, j'ai utilisé le domaine famillecollet.com que je possède depuis 2000.

Avec le succès croissant du dépôt, j'ai considéré qu'il méritait bien son propre domaine : remirepo.net

A partir de maintenant :

Évidement, les anciennes adresses restent accessibles, sans limitation prévue.

Data URIs VS CSS Sprites

Guillaume Kulakowski

J'ai profité de la sortie de la branche 2.7 de Dotclear et de l'arrivée de Twig comme moteur de template pour faire quelques modifications sur le blog :

  • Migration vers des templates utilisant la syntaxe Twig et utilisation au maximum de l'héritage (la killer feature de Twig !).
  • Utilisation encore plus massive de Less.
  • Mise à jour des librairies JS et CSS (merci Bower).
  • Suppression des sprites CSS pour utiliser des images en data URI au sein de mes CSS.

Et c'est sur ce dernier point que je souhaitais discourir...

Les sprites CSS c'est bien... mais c'est chi**t !!!

En effet, les sprites CSS c'est bien pour les performances web client side (notamment : Minimize HTTP Requests & Preload Components). Le problème, c'est que c'est chi**t à manipuler ! Il existe des générateurs de sprites, mais ce n'est pas la panacée. Bilan : j'y réfléchi à 2 fois avant de changer une image et dans certains cas il est même obligatoire de mixer plusieurs images sprites (sur des background-repeat bien complexes).

Data URI, L'alternative ?

La solution alternative c'est d'utiliser des data URIs, c'est à dire de mettre le code base64 de l'image directement dans la CSS (où une CSS séparée). Vous me direz que faire un sprite CSS ou faire un base64 c'est aussi pénible et je vous répondrais oui... Si on travaille en pure CSS ! Mais si on utilise Less (et c'est surement aussi possible en Sass) il y a une fonction qui fait ça automatiquement !

Y a-t-il que des avantages ?

Malheureusement non.

  • Un fichier CSS avec du base64 pèse 25% (10% si on utilise compression gzip) de plus qu'un sprite.
  • Les data URI's ne sont pas supportées par IE6/7 (ça je m'en fous un peu :-)).
  • Les performances sont quelques peu en dessous d'un sprite.

En conclusion

J'ai déjà pas mal optimisé mon site, le fait de passer par data-uri me permet de :

  • Réduire le poids général de ma CSS (j'embarquais déjà quelques data-uri que je viens de délocaliser dans une CSS à part).
  • Pouvoir rapidement faire évoluer mon image sprites (retirer les images inutiles par exemple) et gagner en time to market.

Bref : adopté !

Borsalinux-fr sera au Geekopolis le 23 et 24 mai

Charles-Antoine Couret

Bonjour à tous ! Une petite actualité pour signaler que nous serons à l'évènement Geekopolis le 23 et 24 mai. Cela se déroule à Paris Expo Porte de Versailles, 15e arrondissement. Cet évènement est bien plus générique, tournant autour de la culture Geek : cosplays, jeux vidéo, logiciels libres, comics, science fiction, etc. Des ateliers, conférences, stands et autres activités sont là pour que chacun trouve chaussure à son pied.

Vous retrouverez Borsalinux-fr au Teklab aux côtés de l'APRIL, Ubuntu-fr, Framasoft et bien d'autres. N'hésitez pas à venir nous voir à notre stand pour discuter, recevoir un coup de main, acheter un goodies ou nous donner un coup de main. Nous serions ravis de vous accueillir. La sortie de Fedora 22 étant trois jours après l'évènement, pourquoi ne pas en profiter pour récupérer une image ISO de la dernière Release Candidate et voir ses nouveautés ? ;-)" class="smiley

En espérant vous voir nombreux, passez une bonne journée.

Précision sur les retards

Sylvain Réault

Cela fait un moment qu'il n'y a pas eu de mises à jour, dû aux différentes tentatives d'empaquetage échoué.

Tout cela à cause d'un souci avec la version de DNF (le remplaçant de YUM) présente dans CentOS7.

Donc je dois :
- Soit attendre
- Soit reprendre l'envoi des fichiers de mon poste perso vers l'espace de stockage prévu

Donc je vais choisir le choix numéro 2.

Il y aura donc normalement une mise à jour prévu dans la journée.
Si tout vas bien, je devrai pouvoir mettre à disposition des paquets signés la semaine prochaine.

PHP version 5.4.41, 5.5.25 et 5.6.9

Remi Collet

Les RPM de PHP version 5.6.9 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora 21 et remi-php56 pour Fedora ≤ 20  et Enterprise Linux (RHEL, CentOS).

Les RPM de PHP version 5.5.25 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora ≤ 20 et dans le dépôt remi-php55 pour Enterprise Linux.

Les RPM de PHP version 5.4.41 sont disponibles dans le dépôt remi pour Enterprise Linux (RHEL, CentOS...).

Ces versions sont aussi disponibles en Software Collections.

security-medium-2-24.pngCes versions corrigent plusieurs failles de sécurité, la mise à jour est donc vivement recommandée.

Annonces des versions :

emblem-important-2-24.pngLa version 5.4.33 était la dernière mise à jour corrigeant des bugs. La branche 5.4 est donc en maintenance de sécurité uniquement.

emblem-notice-24.pngInstallation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version et le mode d'installation.

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.6 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php56,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php56

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.5 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php55,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.5 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php55

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.4 (entreprise uniquement) :

yum --enablerepo=remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.4 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php54

Et bientôt dans les mises à jour officielles:

emblem-important-2-24.pngÀ noter :

  • la version EL7 est construite avec RHEL-7.1
  • la version EL6 est construite avec RHEL-6.6
  • beaucoup de nouvelles extensions sont aussi disponible, voir PECL extension RPM status page

emblem-notice-24.pngInformations, lire :

Paquets de base (php)

Software Collections (php54/php55)

PHP version 5.4.41, 5.5.25 et 5.6.9

Remi Collet

Les RPM de PHP version 5.6.9 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora 21 et remi-php56 pour Fedora ≤ 20  et Enterprise Linux (RHEL, CentOS).

Les RPM de PHP version 5.5.25 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora ≤ 20 et dans le dépôt remi-php55 pour Enterprise Linux.

Les RPM de PHP version 5.4.41 sont disponibles dans le dépôt remi pour Enterprise Linux (RHEL, CentOS...).

Ces versions sont aussi disponibles en Software Collections.

security-medium-2-24.pngCes versions corrigent plusieurs failles de sécurité, la mise à jour est donc vivement recommandée.

Annonces des versions :

emblem-important-2-24.pngLa version 5.4.33 était la dernière mise à jour corrigeant des bugs. La branche 5.4 est donc en maintenance de sécurité uniquement.

emblem-notice-24.pngInstallation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version et le mode d'installation.

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.6 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php56,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php56

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.5 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php55,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.5 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php55

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.4 (entreprise uniquement) :

yum --enablerepo=remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.4 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php54

Et bientôt dans les mises à jour officielles:

emblem-important-2-24.pngÀ noter :

  • la version EL7 est construite avec RHEL-7.1
  • la version EL6 est construite avec RHEL-6.6
  • beaucoup de nouvelles extensions sont aussi disponible, voir PECL extension RPM status page

emblem-notice-24.pngInformations, lire :

Paquets de base (php)

Software Collections (php54/php55)

RPM Fusion free available for fedora 22

Nicolas Chauvet

As this concern was raised in several places already, I would like to announce that the RPM Fusion free repository is published since few days for Fedora 22.

At this time, only the free section is available, but it's also there for armhfp at the same time as i686 and x86_64. (no aarch64 but that's can be a secondary step if I manage to have a builder).

It's only a rebuilt for f21 packages made for f22. Several f22 specific updates will be pushed progressively.

If you previously had installed the rpmfusion-free-release for f22, but miss the updates for any reason, maybe you will need to re-install the release package or verify previously modified configuration files.

I'm still working hard to get the infrastructure migrated to Koji/distgit and it's unlikely that the migration process will be finished in time for f22 GA, but at least it will be possible for users to install working packages and for package maintainers to provide the needed bugfix updates for f22.

If you can help fixing FTBFS package for f22, please see the bug tracker for f22.

juin 2015

Premier Samedi Date : samedi 6 juin 2015 Horaires : de 14h00 à 18h00 Lieu : Carrefour Numérique, Cité des Sciences et de lIndustrie, Paris Pour une nouvelle installation ou pour des ajustements de votre distribution GNU/Linux Fedora, Mageia ou Ubuntu, venez nous retrouver le samedi 6 juin 2015 au Carrefour Numérique de la Cité des Sciences […]

Nouvelles/News

Sylvain Réault

Une nouvelle mise à jour pour Mesa 10.6 est en cours, pas mal de nouveautés et des nouvelles du coté de la prise en charge de l'OpenGL 4.0 et + qui devrait enfin arriver d'ici quelques temps. Je reviendrai dessus dans un prochain article.

Pour les paquets de la semaine, la mise à jour sera disponible mercredi comme d'habitude, sauf imprévu de dernière minute.

Il y a un souci avec la version pour Fedora 22 (actuellement en bêta), certains paquets n'aiment pas la version de LLVM 3.6 disponible. Je sais que "POCL" a un souci à cause d'une incompatibilité, les différentes tentatives d'empaquetage de celle qui support LLVM 3.6 échoue actuellement.

Le site vas accueillir une partie en anglais, je ne suis pas un expert de la langue, donc n'hésitez pas à faire des remarques si vous voyez des erreurs de traductions.

Je pense proposer d'autres paquets pour d'autres projets.

Si tout vas bien, le dépôt devrait migrer sur un serveur plus performant d'ici quelques semaines, car l'actuel est quand même trop lent pour empaqueter.

Je devrai aussi pouvoir monter une troisième machine de test avec une carte NVIDIA, je verrai par la suite pour passer à la prochaine génération des Radeon les R9 3xx.

Pour celles et ceux que cela intéressent, il est maintenant possible d'avoir le support de RandR pour les cartes à base d'ATI Rage 128 : http://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=Xorg-R128-New-Release
Par contre je précise quand même que le support de la 3D matériel n'est plus assuré, car cette génération ne supporte pas l'openGL 2.1 qui est le minimum requis.

PHP version 5.5.25RC1 et 5.6.9RC1

Remi Collet

emblem-notice-24.pngNouveauté : les versions Release Candidate sont désormais disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora et Enterprise Linux (RHEL / CentOS) afin de permettre au plus grand nombre de les tester. Elles sont uniquement fournit en Software Collections, pour une installation en parallèle, solution idéale pour ce type de tests.

Les RPM de PHP version 5.6.9RC1 en SCL sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora 19-22 et Enterprise Linux 6-7.

Les RPM de PHP version 5.5.25RC1 en SCL sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora 21-22 et Enterprise Linux 6-7.

emblem-notice-24.pngInstallation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version.

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi,remi-test install php56

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.5 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi,remi-test install php55

A noter :

emblem-notice-24.pngLa version RC est généralement identique à la version finale (à l'exception de correctifs de sécurité).

Software Collections (php55/php56)

PHP version 5.5.25RC1 et 5.6.9RC1

Remi Collet

emblem-notice-24.pngNouveauté : les versions Release Candidate sont désormais disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora et Enterprise Linux (RHEL / CentOS) afin de permettre au plus grand nombre de les tester. Elles sont uniquement fournit en Software Collections, pour une installation en parallèle, solution idéale pour ce type de tests.

Les RPM de PHP version 5.6.9RC1 en SCL sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora 19-22 et Enterprise Linux 6-7.

Les RPM de PHP version 5.5.25RC1 en SCL sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora 21-22 et Enterprise Linux 6-7.

emblem-notice-24.pngInstallation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version.

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi,remi-test install php56

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.5 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi,remi-test install php55

A noter :

emblem-notice-24.pngLa version RC est généralement identique à la version finale (à l'exception de correctifs de sécurité).

Software Collections (php55/php56)

Flock 2015 : inscriptions et soumissions de sujet (jusqu'au 2 mai !)

Charles-Antoine Couret

Il y a trois ans de cela, Projet Fedora a abandonné en Amérique du Nord et en Europe l'évènement nommé FUDCon (Fedora Users and Developer Conferences) pour être remplacé par les Flock.

Contrairement à l'année dernière où c'était en Europe, cette fois c'est en Amérique du Nord que cela se passe. Plus précisément dans la ville de Rochester, État de New-York des États-Unis. Pour la date, rendez-vous du 12 au 15 août.

Le Flock c'est l'occasion pour les contributeurs de Fedora de se rencontrer pour discuter autour de sujets qui les intéressent à propos du Projet Fedora, dans le but de le faire avancer. C'est une occasion unique de discuter en tête à tête avec d'autres contributeurs et de passer un moment convivial avec eux.

Le sujet est évoqué aujourd'hui car un tel évènement se prépare longuement en avance. Si vous êtes intéressés et que vous pouvez vous y rendre, inscrivez-vous. Vous avez jusqu'au samedi 2 mai pour y soumettre un sujet de discussion que vous souhaitez animer ! Vous pouvez obtenir plus d'informations pratiques sur cette édition.

Alors, motivés ? N'hésitez pas à vous inscrire.

ARP_poisoning_detector service with only shell commande

Frédéric Thouin

gwctl

Version 0.1

Application permettant de surveiller l'ARP poisoning de votre GW, avec configuration en service via screen.

DEPENDANCES :

beep
screen

INSTALLATION :

#cp  gwctl.sh /opt/bin
#chmod +x /opt/bin/gwctl.sh


  • Pour activé le service sur init sysV :
#cp gwctl /etc/init.d
#update-rc.d gwctl defaults
  • Pour systemd cela fera un autre article.

fichier de configuration :

A créer ( ou pas, le script le fera au premier lancement ) dans /etc/gwctl.conf et mettre :

MAC=aa:bb:cc:dd:ee:ff

avec la valeur de la mac de votre gw

Usage :

Démmare le service

service gwctl start

Arete le service

service gwctl stop

Prendre le contrôle de la session screen attacher au service

service gwctl control

Pour sortir de la session screen :

ctrl-a d

comportement :

Lors qu'une attaque ARP sur votre réseau au niveau de votre gw, gwctl affichera un message sur toutes les consoles, et émettra des beeps aléatoires.

Le script :

#!/bin/bash 
#Gestion des dépendance et installation des dépendances :

declare -a DEPENDENCIES=("beep screen");
declare -a MANAGERS=("dnf" "apt-get");

for DEPENDENCY in ${DEPENDENCIES[@]};
do
    echo -n "Verification des dépendances : $DEPENDENCY "
    if hash $DEPENDENCY 2>/dev/null
    then
        echo "- OK"
    else
        echo "- ERREUR"
        for MANAGER in ${MANAGERS[@]}
        do
            if hash $MANAGER 2>/dev/null
            then
                echo -n "$DEPENDENCY manquante, Voullez-vous l'installer via $MANAGER ? [Y/N] (default is Y): "
                read ANSWER
                if [[ "$ANSWER" == "Y" || "$ANSWER" == "y" || "$ANSWER" == "" ]];
                then
                    $MANAGER" install "$DEPENDENCY
                else
                    echo "Terminating"
                    exit -1
                fi
                unset ANSWER
            fi
        done
    fi
done
##################################################################

# Déclaration des variables
ficmac="/etc/gwctl.conf"
out="/dev/null"
nbbeep=3
ipgwsalle=$(ip r | grep default | cut -d " " -f 3)
enablelog=0
log=./macgw.log

# L'adresse MAC est stockée dans un fichier au premier lancement du script

if [[ -f $ficmac ]]
        then
                source $ficmac
                macgwinit=$MAC

        else
                echo -e "Erreur de chargement du fichier $ficmac"
                read -p "Voullez qu'il soit rempli automatiquement ? [Y:n]" ANSWER
                if [[ "$ANSWER" == "Y" || "$ANSWER" == "y" || "$ANSWER" == "" ]];
                then
                        ping -c 1 $ipgwsalle >$out 2>$out
                        ip n | sed -n '/10.25.255.254/ s/.*addr \([^\s]*\) .*$/MAC=\1/p' > $ficmac
                        source $ficmac
                        macgwinit=$MAC
                else
                    echo "Yolo"
                    exit -1
                fi
                unset ANSWER
fi

#MAC DE DEBUG : rend un faux positif
#macgwinit="00:23:47:c5:23:c1"
#################

affichtop ()
{
clear
echo "--------------------------------------"
echo "| IP Passerelle : $ipgwsalle      |"
echo "| MAC Passerelle : $macgwinit |"
echo "--------------------------------------"
echo ""
}

affichmaj ()
{
        echo ""
                echo ""
                echo '    /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\'
                echo "  _ "
                echo " / \   Changement de l'adresse MAC de $ipgwsalle"
                echo "/ ! \  MAC : $macgw"
                echo "----- "
                echo '    /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\  /!\'
                echo ""
                echo "     [  Relevé initial : $horodadeb -> $macdeb  ]"
                echo ""
}

# Debut du script
while : 
        do
        ping -c1 $ipgwsalle >$out
        macgw=$(ip n | grep $ipgwsalle | cut -d " " -f 5)
        if [[ $macgw != $macgwinit ]]
        then
                # On conserve l'horodatage du constat du premier changement
                if [[ -z $horodadeb ]]
                then
                        horodadeb=$(date +"%F  %R")
                        macdeb=$macgw
                        [[ $enablelog = 1 ]] && echo "$horodadeb [suivigw] - " >>$log

                fi
                affichtop
                affichmaj
                lsmod | grep "^pcspkr "
                if [[ $? -ne 0 ]]
                       then
                               snd=off
                               modprobe pcspkr 2>$out
                fi
                        echo ""
                        echo ""
                        echo ""
                        echo "---------------------------------------------"
                        echo "Controle en cours ; <CTRL> + <C> pour Quitter"
                        echo "---------------------------------------------"
                        beep -l ${RANDOM%%??} -f ${RANDOM%%??}
                        beep -l ${RANDOM%%??} -f ${RANDOM%%??}
                        beep -l ${RANDOM%%??} -f ${RANDOM%%??}
                        affichmaj > /dev/console
        fi
        sleep 1
        affichtop
        echo "-------------------------------------------------------"
        echo "Controle en cours ; <CTRL> + <c> pour Quitter----------"
        echo "Controle en cours ; <CTRL> + <a> puis <d>pour détacher-"
        echo "-------------------------------------------------------"
done

Le scrip INIT :


#!/bin/bash
### BEGIN INIT INFO
# Provides:             gwctl
# Required-Start:       $remote_fs $syslog
# Required-Stop:        $remote_fs $syslog
# Default-Start:        2 3 4 5
# Default-Stop:         0 1 6   
# Short-Description:    Arp poisoning
### END INIT INFO

# /etc/init.d/gwctl
#version 0.1
#Settings
SERVICE='gwctl.sh'
SCREEN=gwctl
USERNAME="root"
BIN="/opt/bin"

ME=$(whoami)
as_user() {
  if [ "$ME" == "$USERNAME" ] ; then
    bash -c "$1"
  else
    su - $USERNAME -c "$1"
  fi
}

gw_start() {
  if ps ax | grep -v grep | grep -v -i SCREEN | grep $BIN/$SERVICE > /dev/null
  then
    echo "Tried to start but $SERVICE was already running!"
  else
    echo "$SERVICE was not running... starting."
    cd $BIN
    as_user "cd $BIN && screen -dmS $SCREEN $BIN/$SERVICE"
        sleep 1
    if ps ax | grep -v grep | grep -v -i SCREEN | grep $BIN/$SERVICE > /dev/null
    then
      echo "$SERVICE is now running."
    else
      echo "Could not start $SERVICE."
    fi
  fi
}

gw_stop() {
        if ps ax | grep -v grep | grep -v -i SCREEN | grep $BIN/$SERVICE > /dev/null
        then
                echo "$SERVICE is running... stopping."
                as_user "screen -p 0 -S $SCREEN -X stuff $'\003'"
        else
                echo "$SERVICE was not running."
        fi
        if ps ax | grep -v grep | grep -v -i SCREEN | grep $BIN/$SERVICE > /dev/null
        then
                echo "$SERVICE could not be shut down... still running."
        else
#               rm $BIN/.macgwinit
                echo "$SERVICE is shut down."
        fi
}
gw_control() {
         if ps ax | grep -v grep | grep -v -i SCREEN | grep $BIN/$SERVICE > /dev/null
          then
                as_user "screen -r $SCREEN -d"
         else
                echo "gwctl is not running"
        fi
}
#Start-Stop here
case "$1" in
  start)
    gw_start
    ;;
  stop)
    gw_stop
    ;;
  restart)
    gw_stop
    gw_start
    ;;
  status)
    if ps ax | grep -v grep | grep -v -i SCREEN | grep $BIN/$SERVICE > /dev/null
    then
      echo "$SERVICE is running."
    else
      echo "$SERVICE is not running."
    fi
    ;;
control)
        gw_control
;;

  *)
  echo "Usage: /etc/init.d/gwctl {start|stop|status|restart|control}"
  exit 1
  ;;
esac

exit 0

Have fun, and take it easy

Mise à jour des fichiers de dépôts en cours

Sylvain Réault

Je transfert les versions F22 et Rawhide dans la journée, dsl du retard.

Pour le comparatif des versions, vous pouvez en voir pour radeon ici : http://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=Radeon-Mesa-10.6-Linux-4

A savoir que je mets en ligne la version F22 avec LLLVM 3.6. Dans le pire des cas il suffit simplement de supprimer [b]pocl[/b] qui pose des problèmes pour le moment en attendant une version qui fonctionne.

Normalement je ne mettrai pas de nouvelle version cette semaine étant absent quelques jours.

10 ans

Remi Collet

Après 10 ans dexistence, les 40 millions atteint il y a un an, le cap des 66 millions de RPM téléchargés depuis le dépôt remi, ou un des 17 miroirs dans le monde, est déjà franchi Soit plus de 60 000 par jour.

Merci de votre fidélité.

Vous pouvez m'encourager en faisant un don de quelques euros qui permettra de financer l'hébergement du site principal, et sans doute une nouvelle machine pour 2015. Encore merci à ceux qu'ils l'ont fait et ont reçu l'auto-collant :

Sticker300.jpg

10 ans

Remi Collet

Après 10 ans dexistence, les 40 millions atteint il y a un an, le cap des 66 millions de RPM téléchargés depuis le dépôt remi, ou un des 17 miroirs dans le monde, est déjà franchi Soit plus de 60 000 par jour.

Merci de votre fidélité.

Vous pouvez m'encourager en faisant un don de quelques euros qui permettra de financer l'hébergement du site principal, et sans doute une partie d'une nouvelle machine pour 2015. Encore merci à ceux qu'ils l'ont fait et ont reçu l'auto-collant :

Sticker300.jpg

Avoir le comportement de guake avec terminator

Frédéric Thouin

Suite a une petite discution sur irc je me suis penché sur le faite d'avoir le même comportement de guake, mais avec terminator !

J'ai trouvé 2 méthodes !

La première simple et très efficace : C'est directement dans les settings de terminator

La deuxième avec un petit script et deux petites applications.

1) Directement avec les settings de Terminator :

Avantage :

On n'a aucune application externe, pas de dépendance.

Inconvénient :

Terminator doit être lancé obligatoirement avant d'exploité l'avantage de guake

Paramétrage :

Aller dans les préférence de terminator, keybinding et rechercher la ligne :
hide_windows Toggle windows visibility F12

J'ai affecté la touche F12 à terminator pour cacher/dé-cacher la fenêtre.

2) Le script externe :

Avantage :

Si terminator n'est pas déjà lancé, le script lancera terminator.
Inconvénient :
Deux très légères dépendances : xdotool et wmctrl.

Installation :

Pour installer les dépendances il suffit de faire :
Pour Fedora :

dnf install xdotool wmctrl

Pour Debian :

sudo apt-get install xdotool wmctrl

Puis créer le fichier ~/bin/toggle_visibility.sh avec votre éditeur préférer ( vim est mon ami pour la vie ) avec ce contenu :

#!/bin/bash                 

#####################################################################################
################# Check for dependencies ( Fedora and Debian compatible) ####################
#####################################################################################
#Checking that all dependencies are met, since we cannot proceed without them.
declare -a DEPENDENCIES=("xdotool" "wmctrl");
declare -a MANAGERS=("dnf" "apt-get");

for DEPENDENCY in ${DEPENDENCIES[@]};
do
    echo -n "Checking if $DEPENDENCY is available";
    if hash $DEPENDENCY 2>/dev/null;
    then
        echo "- OK, Found";
    else
        echo "- ERROR, Not Found in $PATH";
        for MANAGER in ${MANAGERS[@]};
        do
            if hash $MANAGER 2>/dev/null;
            then
                echo -n "$DEPENDENCY is missing, would you like to try and install it via $MANAGER now? [Y/N] (default is Y): ";
                read ANSWER;
                if [[ "$ANSWER" == "Y" || "$ANSWER" == "y" || "$ANSWER" == "" ]];
                then
                    sudo "$MANAGER" install "$DEPENDENCY";
                else
                    echo "Terminating";
                    exit -1;
                fi
            fi
        done
    fi
done
#####################################################################################
################# Aplication ###########################################################
#####################################################################################
APPLICATION="$1";

#Checking if the application name provided by the user exists
if ! hash $APPLICATION 2>/dev/null;
then
    echo -e "$APPLICATION does not seem to be a valid executable\nTerminating";
    exit -2;
fi

#Checking if the application is running. We are using pgrep as various application are python scripts and we will not be able to find them using pidof. pgrep will look through the currently running processes and list the process IDs of all the processes that are called $APPLICATION.
PID=$(pgrep $APPLICATION);

#If the application is not running, we will try to launch it.
if [ -z $PID ];
then
  echo "$APPLICATION not running, launching it..";
    $APPLICATION;
else
    #Since the application has a live instance, we can proceed with the rest of the code.
    #We will get the PID of the application that is currently focused, if it is not the application we passed as parameter we will change the focus to that. In the other case, we will minimize the application.
  echo -n "$APPLICATION instance found - ";
    FOCUSED=$(xdotool getactivewindow getwindowpid);
    if [[ $PID == $FOCUSED ]];
    then
    echo "It was focused so we are minimizing it";
        #We minimize the active window which we know in this case that it is the application we passed as parameter.
        xdotool getactivewindow windowminimize;
    else
    echo "We are setting the focus on it";
        #We set the focus to the application we passed as parameter. If it is minimized it will be raised as well.
        wmctrl -x -R $APPLICATION;
    fi
fi

exit 0

Une chose interessante dans ce script est la première partie, elle donne une bonne méthode pour vérifier des dépendances de votre script, et les installer le cas échant. et ce que ce soit sur une débian ou une fedora. ( NICE ).

Une foi créer il faut donner le droit d'exécution au fichier :

chmod +x ~/bin/toggle_visibility.sh

Puis il faut attribué un racourcit clavier a votre script, n'utilisant que openbox, je ne vous indiquerais pas comment faire avec gnome, unity ou autre WM lourd.

Editez le fichier : ~/.config/openbox/rc.xml et ajoutez :

<keybind key="A-F12">
      <action name="Execute">
        <command>~/bin/toggle_visibility.sh terminator</command>
      </action>
</keybind>

Dans mon cas j'ai attribué la combinaison de touche : alt-F12

On relance ensuite openbox, et le bonheur commence.

Conclusion :

Pourquoi expliqué les deux méthodes, car elle sont complémentaire a mes yeux.

La deuxième méthode est une bonne pratique pour lancer votre terminator, puisque le script permet de vérifier si terminator est lancé ou non, et si non il le lance.

La première est très utile une fois un terminator déjà présent dans les processus.

Source du script :
http://bytefreaks.net/gnulinux/bash/howto-make-terminator-terminal-act-like-guake-terminal-in-fedora-20ubuntu-14-10

Page générée le 26 mai 2015 à 17:00